•  

    Birth of a beauty (K drama)

     

     

    Birth of a beauty (K drama)

     

    Les informations de base sur le drama…

     

    Pays : Corée du Sud

    Episodes : 21

    Diffusion terminée : du 01/11/2014 au 11/01/2015

    Réalisateurs : Lee Chang Min, Park Seon Ho

    Scénariste : Yun Yeong Mi (scénariste)

    Producteur en chef : Son Jeong Hyeon

    Producteur : Lee Seong Hun

    Directeur de la photographie : Lee Sang Wuk (photographie)

    Chaine TV : SBS

    Thèmes : Famille - Triangle amoureux - Vengeance

    Genres : Comédie - Romance

    Durée d'un épisode : 65 min

     

    Les acteurs :

    Ju Sang Wuk : Han Tae Hee

    Han Ye Seul : Sa Ra / Sa Geum Ran

    Jung Gyu Woon : Lee Kang Jun

    Wang Ji Hye : Gyo Chae Yeon

    Han Sang Jin : Han Min Hyeok

    In Gyo Jin : Gyo Ji Hun

    Ha Jae Suk : Sa Geum Ran

    Han Jin Hee : Lee Jeong Sik

    Jin Ye Sol : Lee Min Yeong

    Kang Gyeong Heon : Lee Jin Yeong

    Kim Cheong : Son Ji Suk

    Kim Yeong Ae : Go Sun Dong

    Kim Yong Rim : Madame Park

    Kwon Si Hyun : Choi

    Lee Jong Nam : Sim Yeo Ok

    Sim I Yeong : Eun Gyeong Ju

     

    Synopsis

     

    Sa Geum Ran est une femme au foyer âgée de 33 ans. Elle passe ses journées à faire le ménage et s'occuper de sa belle-famille et de son mari Lee Kang Jun. Seulement, ces derniers tournent toujours Geum Ran en ridicule car elle est une femme en surpoids et très peu attirante.

    Sa Geum Ran se retrouve un jour impliquée dans un accident et en sort vivante. Blessée, elle demande de l'aide à Han Tae Hee, un riche héritier et chirurgien plastique au sein d'un hôpital très renommé.

     

    Tae Hee est un jeune homme âgé de 31 ans. Malgré sa situation idéale et son look bien entretenu, il a le cœur brisé suite à un grand choc psychologique. Il accepte cependant la requête de Geum Ran dans le but de reconquérir la femme qu'il aime. Tae Hee transforme alors Sa Geum Ran en Sa Ra, une femme belle et charmante. Mais au cours du processus, il ne s'attendait sûrement pas à tomber amoureux de la jeune femme.

     

     

    Birth of a beauty (K drama)

     

    Birth of a beauty (K drama)  Birth of a beauty (K drama)

     

    MON AVIS

     15,5/20

     

     

     

     

    A la lecture du synopsis sur Nautiljon je m’étais dit « oh ! ça me fait penser à 200 pounds beauty », film que j’ai énormément aimé. Pourtant, hormis le point commun d’une fille pas forcément très jolie qui fait de la chirurgie pour devenir belle, ils n’ont rien en commun !

    Ce drama a été pour moi une très belle découverte, je dirais même presque un coup de cœur ! Le scénario (malgré quelques invraisemblances dont je parlerais plus bas) m’a beaucoup plu et surtout… la romance entre les deux personnages était divine (j’ai rarement vu un couple aussi mignon !!). J’ai donc été très étonnée de me rendre compte qu’il n’avait pas eu un si grand succès que ça en France !

     

     

    L’Histoire

     

    Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer et j’avoue avoir regardé (avalé devrais-je dire) le drama en 3 jours!! A chaque fin d’épisodes, j’avais envie d’enchainer avec la suite parce que le suspens était au rendez-vous, que je voulais ABSOLUMENT savoir la suite (et comme par « chance » j’étais malade et clouée au lit, je n’avais que ça à faire) !

     

    Les gros gros points fort du drama sont la romance, l’humour et le drame.

    La romance parce que je trouve que l’histoire d’amour entre nos deux protagonistes est vraiment très belle et correctement développée du début à la fin. Si on n’a le droit qu’à un seul baiser (si mes souvenirs sont bons), je n’ai pourtant pas eu l’impression d’être laissée sur ma faim parce qu’on a une multitude de scènes de tendresse bourrées de mignonnerie (ouioui).

    L’humour, mais je me suis pliée en deux de rire à de nombreux moments (avec toujours les petites musiques amusantes qui vont bien avec – j’ai d’ailleurs trouvé l’OST EXCELLENT) !!! Surtout à cause de leurs attitudes de couple trop trop mignonnes (il faut voir pour comprendre). !! C’est LE couple le plus « kawaii » que j’ai pu voir !! 

    Le drame, parce que nos deux personnage principaux ont énormément souffert et qu’on a le droit à des scènes vraiment bouleversantes (je tenais d’ailleurs à ce propos à souligner le jeu de Han Ye Seul que j’ai trouvé très très bon !). Si ça a semblé gêner certains que les complots s’enchainent, j’ai trouvé ça plutôt normal : les personnages à faire tomber étaient haut placés, comment aurait-elle pu ne pas se battre comme il se doit (d’autant que quand on a de l’argent + du pouvoir + un minimum d’intelligence on est capable d’imaginer des complots en veux-tu en voilà !)? Et puis quand on a vu Empress Ki (et adoré), on n’a plus peur des machineries mdr

     

    Il y a malheureusement des invraisemblances un peu grosses à noter comme par exemple la chirurgie qui ne se serait fait qu’en une quarantaine de jours seulement (j’avoue qu’à la vision du premier épisode ça m’avait un peu perturbée), ATTENTION SPOIL quand Lee Kang Jun arrache des cheveux à Sara pour faire une analyse ADN pour vérifier qu’elle est bien Sa Geum Ran alors que ses cheveux sont des rajouts et non pas les siens ahaha FIN DU SPOIL et d’autres encore ! Malgré ces points faibles, j’ai vraiment beaucoup apprécié le scenario que j’ai trouvé dans l’ensemble assez « réaliste ».

     

     

    Les personnages

     

    Sa Ra / Sa Geum Ran, interprété par Han Ye Seul.

    Birth of a beauty (K drama)

    L’actrice interprétant Sara est tellement tellement belle :) Je l’avais déjà vu jouer dans Myungwol the spy, mais comme ce drama n’avait pas vraiment réussi à me captiver, je ne gardais pas une image particulièrement sensationnelle de cette actrice (à part sa beauté). HYS a ici réussi à me convaincre par un jeu irréprochablement vrai ! Quand elle pleurait, je pleurais, quand elle riait, je riais aussi…

    Sa première apparition dans le drama est tellement pitoyable… j’avais vraiment les larmes aux yeux pour cette femme qui donne absolument tout à sa belle famille et son mari sans jamais rien obtenir en retour. Cette femme en manque d’amour me faisait tellement mal au cœur. Je l’ai donc tout de suite aimé et je n’avais envie que d’une chose : qu’elle s’en sorte et trouve le bonheur, par tous les moyens.

    Au fils des épisodes, grâce au soutien de Ha Tae Hee elle va réussir à trouver sa propre force et à s’aimer elle-même tout en se vengeant de toutes les personnes lui ayant fait du mal. J’admirais sa façon de sourire et de toujours positiver alors que la vie avait (et était toujours) si dure pour elle !

     

    Han Tae Hee, interprété par Ju Sang Wuk.

    Birth of a beauty (K drama)

    Ce charismatique acteur m’avait bien plu dans Cunning single lady et ça c’est confirmé avec ce drama. Je le trouve vraiment bon et je tenais à préciser que j’adorais sa façon de rire (rien que d’y penser je souris) et ses mimiques…

    Ce personnage m’a vraiment touché par sa façon d’être, son humour, sa vantardise, son intelligence mais surtout… son cœur. C’est le genre d’homme dont on rêverait d’être amoureuse (et qu’il vous aime en retour bien entendu) parce qu’il est gentil, protecteur, attentionné. Le moment où il l’a porte sur son dos (après qu’elle ait fait une allergie et n’ait perdu ses forces) pour qu’elle puisse se préparer à son concours de cuisine était juste magnifique (et tant d’autres que je vous laisse découvrir). Et puis il l’aime pour ce qu’elle ait au fond, il est sincère.

    Je trouvais que c’était vraiment LE personnage frais et drôle du drama (surtout dans la première partie du moins puisqu’il devient un peu plus sombre avec ses affaires de famille) et je suis… sous le charme !

     

    Lee Kang Jun, interprété par Jung Gyu Woon.

    Birth of a beauty (K drama)

    Celui-là alors. Pourri pourri. Par moment j’avais envie de lui trouver des circonstances atténuantes, mais la minute d’après il enchainait sur une autre connerie ou méchanceté. Son égoïsme sans nom me laissait vraiment perplexe.

    J’ai vraiment espéré qu’il montre ne serait-ce qu’une once de regrets ou de repenti, ou qu’il change de camp, mais non, il reste totalement égal à lui-même et on le déteste pour ça.

     

    Gyo Chae Yeon, interprétée par Wang Ji Hye.

    Birth of a beauty (K drama)

    Cette femme, c’est LA garce de ce drama. Je n’ai jamais réussi à l’aimer ou à la tolérer. J’ai tout de suite sentie que ça allait être un personnage détestable. Manipulatrice calculatrice, cupide, menteuse, voleuse. Je n’ai même pas réussi à lui trouver d’excuse à vrai dire. Je n’avais qu’une seule envie, qu’elle soit punie pour tout le mal qu’elle fit autour d’elle. D’ailleurs ATTENTION SPOIL j’ai trouvé que, bien qu’elle ait été discréditée, ait perdu son job et sa popularité, devoir quitter le pays était une bien douce punition ! FIN DU SPOIL

    Chapeau à l’actrice au passage !

     

    Han Min Hyeok, interprété par Han Sang Ji.

    Birth of a beauty (K drama)

    Si au début, à sa façon d’être avec Sara, je me demandais s’il allait quand même m’être sympathique, on découvre finalement un personnage possessif, jaloux, haineux, calculateur et manipulateur.

    Beuk beurk beurk C’est bien le troisième grand méchant de l’histoire (décidément) à qui on n’arrive même pas à trouver d’excuses parce qu’il imagine tellement de sales coups, de menaces et d’assassinas…

     

     

    La Fin

     

    J’ai trouvais qu’elle contenait tout ce qu’il fallait. Qu’elle était égale au drama et que toutes les situations ou personnages avaient été traités. Il n’y a pas eu d’oubli. ATTENTION SPOIL les méchants sont punis et les gentils sont heureux, que demander de plus ? FIN DU SPOIL Ce qui m’a particulièrement touchée aussi sont les paroles ATTENTION SPOIL du beau père de Sa Geum Ran, qui était le seul à avoir montré de la tristesse à sa mort et des regrets ; il lui souhaite d’être heureuse et s’excuse, des excuses qui font du bien parce qu’elles sont sincères ! FIN DU SPOIL

     

    Moralement, le drama met l’accent sur l’acceptation et l’amour de soi-même telle qu’on est, message que Sara tient particulièrement à transmettre parce que si la chirurgie l’a rendu plus belle en apparence, elle n’est belle que grâce à ce qu’elle a à l’intérieur.

     

    Je suis vraiment heureuse de pouvoir l’ajouter à mon expérience dramatique parce que, malgré ses imperfections, il m’a vraiment séduite et fait passer un délicieux moment. Je le recommande vivement et suis bien conte d’avoir, une fois de plus, laissé mon instinct me guider !

     

    Birth of a beauty (K drama)

     Birth of a beauty (K drama)

     

    Birth of a beauty DDL VOSTFR :

      Licencié par Dramapassion

     

    Tu as vu ce drama ?

    Tu l’as aimé ?

     

     

    Ci-dessous un MV se concentrant sur la douleur de Sa Geul Ran que j'ai trouvé très bien fait (aucun spoil à déclarer) !

     


    12 commentaires
  •  

    Atashinchi No Danshi (J drama)

     

     

     

    Atashinchi No Danshi (J drama)

     

     

    Les informations de base sur le drama…

     

    Pays : Japon

    Episodes : 11

    Diffusion terminée : du 14/04/2009 au 23/06/2009

    Réalisateurs : Matsuda Hidetomo (ep 1-2, 5, 8, 10-11), Sato Genta (ep 3-4, 6, 9)

    Scénariste : Muto Shogo

    Compositeur / Musique : Izutsu Akio

    Producteur :  Moriyasu Aya

    Chaine TV :  Fuji TV

    Programme TV :  Kayou 9

    Genres : Comédie - Romance

    Durée d'un épisode : 46 min

     

    Les acteurs :

    Horikita Maki : Mineta Chisato

    Okayama Tomoki : Okura Akira

    Kusakari Masao : Okura Shinzo (président de la compagnie)

    Okada Yoshinori : Okura Takeru

    Mukai Osamu : Okura Sho

    Kaname Jun : Okura Fuu

    Yamamoto Yusuke : Okura Masaru

    Seto Koji : Okura Satoru

    Eguchi Noriko : Inoue Rosemary

    Takashima Reiko : Koganei Kyoko (conseiller juridique)

    Tsuruno Takeshi : Kokudo Yutaka

    Yamamoto Koji : Tokita Shuji

    Asami Reina : Saki (ex de Sho)

    Bengal : Kikuchi Kazuki

    Britney Hamada : Britney

    Maruyama Ayumu : Okura Riki

    Nagayama Kento : Majima Heiji

    Nakanishi Ryota : Todoroki

    Nasubi : Nishigo

    Takahashi Mitsuomi : Nakao

     

    Synopsis :

     

    Aujourd'hui, le terme "sans-abri" a pris un nouveau sens. Il y a des jeunes surnommés "net café réfugiés", qui n'ont ni travail ni lieu de vie, mais qui se retrouvent dans des cybercafés.

    Chisato, une jeune SDF de 20 ans, a perdu sa mère quand elle était jeune à cause d'une maladie. Elle a passé sa jeunesse en tentant d'échapper à l'énorme dette de son père. Toutefois, sa vie a changé après avoir rencontré un homme du nom de Shinzo. Celui-ci vient d'une famille riche remontant à l'époque d'Edo, il a adopté six beaux fils, avec l'espoir que l'un d'entre eux lui succède, mais ils ont tous des personnalités bien étranges.

     

    Chisato pourra se libérer de sa dette, à condition qu'elle se marie avec Shinzo et devienne la mère de ses fils. Toutefois, une vie avec ces six hommes sous un même toit, ce n'est pas aussi simple que cela en a l'air...

     

     

    Atashinchi No Danshi (J drama)

     

    Atashinchi No Danshi (J drama)

     

    MON AVIS

     16,5/20

     

     

     

    Tout d’abord je tiens à préciser que j’ai tardé, tardé, tardé et tardé à commencer le visionnage de ce drama avec pour excuse pourrie qu’il n’y avait pas de romance et que moi je regarde toujours les dramas AVEC histoire d’amour un point c’est tout. Et bien mon étroitesse d’esprit a bien manqué me faire passer à côté d’un chef d’œuvre de bonheur (ouioui) ATTENTION SPOIL d’autant qu’en plus il y en a une – petite certes, mais elle est bien là FIN DU SPOIL. Et que, forte de mon expérience, j’espère que mon avis permettra à ceux hésitant encore à se lancer dans l’heure qui suit sur ce drama ;)

     

     

    L’Histoire

     

    L’énorme point fort de ce drama c’est qu’il a pu mêler rire et émotions tout en restant léger et prenant. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde parce qu’il y a du suspens TOUT le temps et qu’on n’a pas le temps de dire « ouf », tout ça avec son lot de joie et de tristesse dans chaque épisode.  Le seul autre drama dans le même « genre » si l’on veut que j’ai pu voir était Gokusen, qui m’a beaucoup marqué pour son humanité.

    Atashinchi no danshi va encore plus loin avec cette merveilleuse famille qui va petit à petit apprendre à s’aimer et à construire des liens plus solides que le sang.

    L’humour complètement délirant, comme savent si bien le faire les japonais, était tout bonnement génial. Les personnes sont tous si comiques dans leur façon d’être et de réagir ce qui nous permet de passer un excellent moment de détente ; rien que pour ça il vaut le coup d’être visionné.

     

     

    Les personnages

     

    Atashinchi No Danshi (J drama)

     

    Au tout départ (premier épisode) je me suis dis « c’est quoi cette bande de taré et ce scénario loufoque ?" Mais, comme je n’avais rien d’autre à faire de mieux à ce moment là (!!!), j’ai enchainé avec le deux et c’est là… Que je suis tombée sous le charme de ces personnages tous tellement attachants… Il n’y en a pas un seul qui n’ait pas réussi à me toucher, et c’est vraiment rare il me semble de s’attacher aussi bien et aussi vite à tous les protagonistes. Ils ont tous leur histoire personnelle, leur caractère, leur force et leurs faiblesses qui nous donnent l’impression, quelque part, d’être proche d’eux.

     

    Chisato, interprétée par Horikita Maki.

     

    Très contente de retrouver Horikita Maki qui, à mes débuts dramatiques étaient mon actrice favorite avec Rainie Yang (Devil Beside You, Hi ! My sweet heart, Why Why Love…)… Toujours aussi jolie et talentueuse à mon gout ce fut un réel plaisir de la voir au centre de cette jolie histoire, qui, dans sa naïveté est vraiment belle.

    Sans domicile fixe, famille ou amis (quoique…), Chisato est une personne très solitaire qui passe son temps à fuir les usuriers qui la poursuivent dans la quête de recouvrer la dette de jeu que leur doit son père. Dans cette maison elle va découvrir ce qu’est une famille et cesser, pour la première fois depuis longtemps, d’être seule. Elle va de nouveau pleurer, non pas pour elle, mais pour les autres qu’elle apprend à aimer, et je trouve ça fantastique. Elle déploie toutes ses forces et son courage afin d’aider ses « 6 enfants », et finit par oublier que son but initial était simplement de rembourser sa dette. D’une grande force de persuasion, elle a de grandes capacités pour lier les autres et leur donner confiance en eux.

     

    Takeru, interprété par Okada Yoshinori.

     

    Je ne connaissais absolument pas cet acteur.

    C’est le premier des frères que je vais citer pour la simple et bonne raison que… c’est lui qui m’a le plus touché je crois (si je devais en choisir un en tout cas). Au premier abord il est sauvage et dur, mais sous sa carapace se cache peut-être le cœur le plus tendre de toute la maisonnée. Avec son grand manteau rouge, sa dégaine de Yakuza et sa façon abrupte de s’exprimer c’était vraiment LE plus drôle de tous les personnages à mes yeux. Et d’ailleurs ATTENTION SPOIL lorsqu’il décide de quitter le château et de partir vivre avec son père j’étais là : « nooon ne part pas !!!! » ToT heureusement qu’il fini par revenir hihi FIN DU SPOIL !

     

    Sho, interprété par Mukai Osamu.

     

    J’avais déjà vu jouer cet acteur dans Paradize Kiss et Mei-chan no Shitsuji. Son charme n’est plus à démontrer pour moi. A mes yeux c’était LE beau gosse de la maison hihi !

    C’est la première personne qui va être sympathique envers Chisato (même si ce n’est pas intérêt à la base) et sans qu’on s’en rende compte qu’il deviendra très vite d’un soutien précieux. On le découvre petit à petit et c’est vraiment quelqu’un de touchant (je repense par exemple au moment où ATTENTION SPOIL il veut donner l’argent au Monsieur de son orphelinat qui l’a élevé comme un père, alors qu’il sait qu’il lui ment FIN DU SPOIL) et de présent. J’aimais le voir avec Takeru, ils formaient vraiment des amis inséparables malgré leurs prises de têtes perpétuelles.

     

    Masaru, interprété par Yamamoto Yusuke.

     

    AHAH. Sa phobie des femmes m’a au départ laissée un peu perplexe à cause de ses réactions surprenantes, mais on s’y fait et on fini aussi par l’apprécier assez rapidement. D’autant qu’il se révèle être un personnage très attachant et d’une grande gentillesse. Ses chamailleries avec Satoru étaient trop choux.

     

    Satoru, interprété par Seto Koji.

     

    Très contente de retrouver cet acteur que j’avais tant admiré dans le drama Koizora, j’avais de grandes attentes pour son personnage et je ne pourrais pas dire que j’ai été déçue.

    Au premier abord, ce personnage qui ne sort jamais de sa chambre n’est pas vraiment amical. Toutes les combines qu’il a mises en place pour que ça chambre soit impénétrable sont assez amusantes (pauvre Chisato qui va en faire les frais). Mais on découvre assez vite un garçon attachant et qui, comme tous les autres frères a beaucoup souffert de par le passé.

     

    Akira, interprété par Okayama Tomoki.

     

    Pas vraiment attirant au premier abord, ce môme grognon à l’intelligence impressionnante se révèle en fait avoir un cœur tendre (ATTENTION SPOIL lorsqu’il offre les fleurs à Chisato en l’appelant « maman » j’étais à deux doigts de pleurer de joie hihi FIN DU SPOIL) ! Qu’il s’endorme tous les soirs pile à 21H semblait tellement improbable, mais en même temps tellement drôle xD

     

    Fuu, interprété par Kaname Jun.

     

    C’est sans doute celui pour lequel j’ai mis le plus de temps à accrocher (normal vous me direz, on ne le voit pas beaucoup au début), mais comme pour tous les autres j’ai fini par l’adopter ! Et j’avoue que d’apprendre que ATTENTION SPOIL Chisato est en fait sa demi sœur m’a rempli de joie je ne sais pourquoi FIN DU SPOIL.

     

    Okura Shinzo, interprété par Kusakari Masao

     

    Cette personne semble à première vue vraiment… louche. Tous les fils adoptifs le haïssent pour différentes raisons et ses inventions sont douteuses, tout comme le contrat de mariage qu’il oblige Chisato à conclure en échange de sa dette. Je ne savais pas trop quoi penser de lui, et j’étais à mille lieux de me douter de ce qu’il avait préparé. En fait, c’est ATTENTION SPOIL un réel bienfaiteur qui va tout mettre en œuvre pour permettre à ses fils adoptifs et à Chisato de vivre ensemble, d’apprendre à s’aimer et de construire leur famille. FIN DU SPOIL

     

    Koganei Kyoko, interprétée par Takashima Reiko.

     

    Cette conseillère juridique est jute extraordinaire XD Sa façon d’apparaitre quand on s’y attend le moins (et de nulle part en plus) rajoutait encore une touche de WTF au drama mdr !

     

     

    Atashinchi No Danshi (J drama)

     

    La Fin

     

    La fin était absolument trop génialement parfaite !!! Je me demandais vraiment comme tout ça allait finir, qu’est-ce qui allait arriver aux personnages ? Finiraient-ils seuls dans leur coin à faire leur vie respective, forts de leur expérience ou tous ensemble à continuer de se chamailler et à rire (bien que j’espérais évidement de tout mon cœur la seconde hypothèse). Et… ATTENTION SPOIL tout a été à la hauteur de mes espérances !!! Lorsqu’ils sont tous partis, j’avais un pincement au cœur vraiment fort… Chisato allait-elle vraiment finir seule comme elle l’était au début ? Et là… PAF !! Ils reviennent tous pour le meilleur et pour le pire. Comme j’étais heureuse de les voir tous de nouveau réunis sous le même toit, toute la famille rassemblée à nouveau ! Cet espoir pour leur futur commun était vraiment vraiment grisant. FIN DU SPOIL

    J’ai pu lire ici et là que beaucoup ATTENTION SPOIL étaient déçus de ne pas voir Chisato et Sho ensemble à la fin, mais je trouve qu’il y a suffisamment d’indices pour être sur qu’ils finiront ensemble sans qu’on doive le voir : Chisato dit que ça aurait été sa « 24eme victoire », Son ex lui dit rendre la fille qu’il aime cette fois et il lui dit qu’il doit lui parler… Je trouve ça suffisant ! FIN DU SPOIL

     

    Ca fait parti des dramas qui nous laissent le cœur en joie et une douce chaleur dans la poitrine. Avec pour « morale » qu’on est toujours plus fort et plus heureux à plusieurs ; que la compagnie ne fait que gonfler notre potentiel, notre joie et notre courage… que la famille n’est pas forcément limitée à celle que le sang nous a donné.  A noter d’ailleurs que j’ai ATTENTION SPOIL adoré le moment où Chisato, à la toute fin, regarde l’album photo de toutes leurs aventures… FIN DU SPOIL

    Alors oui, l’humour est vraiment décalé, oui beaucoup de choses sont vraiment invraisemblables, mais il suffit de passer au dessus et de prendre le drama tel qu’il est.

     

    Vraiment, je suis ravie ravie ravie de l’avoir vu ce drama et je regrette d’avoir tant tardé à le faire. Il devrait être entre toutes les mains et après avoir lu cet élogieux avis, vous n’avez aucune excuse valable pour refuser encore de le voir si ce n’est pas déjà fait !

     

    Atashinchi No Danshi (J drama)

     

     

    Atashinchi No danshi DDL VOSTFR :

      Anime Ultime (drama complet)

     

    Tu as vu ce drama ?

    Tu l’as aimé ?

     


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires