•  

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

    Les informations de base sur le drama…

     

    Pays : Corée du Sud Diffusion : du 13/05/2016 au 16/07/2016 Episodes : 20 (60 minutes)

      Réalisateur : Jo Hyeon Tak Chaine TV : JTBC

    Thèmes : Magie - Sorcière Genres : Drame - Fantastique - Historique - Romance

     

     

    Les acteurs :

    Mirror Of The Witch (drama coréen)Mirror Of The Witch (drama coréen)Mirror Of The Witch (drama coréen)Mirror Of The Witch (drama coréen)

                                       Kim Sae Ron                 Yun Si Yun                 Yeom Jeong Ah            Gwak Si Yang

                                   Seo Ri / Yeon Hee                Heo Jun                          Hong Ju                   Pung Yeon

    Mirror Of The Witch (drama coréen)Mirror Of The Witch (drama coréen)

                                                                              Lee Seong Jae             Jang Hee Jin

                                                                             Choi Hyeon Seo            La reine Sim

     

    Choi Seong Won : Dong Rae Do Hee [Tiny-G]: Sun Deuk

     Jeong In Seon : Hae Ran Jeon Mi Seon : Dame Son

    Jo Dal Hwan : Heo Ok Kim Hee Jeong : Dame Kim

    Kim Yeong Ae : La reine mère Yun Lee David : Le roi Myeong Jong

    Lee Ji Hoon : Le roi Seon Jo Lee Yi Gyeong : Yo Kwang

    Mun Ga Yeong : Seo Gae Yun Bok In : Dame Ok

     

     

    Le synopsis :

     

    Ce drama est inspiré du Miroir de la médecine orientale (Dongui Bogam), ouvrage de référence en 25 volumes sur la médecine coréenne traditionnelle écrit à l'initiative de Heo Jun, médecin sous le règne du roi Seonjo de la dynastie Joseon et achevé en 1610.

     

    La reine Sim n'arrive pas à avoir d'enfant, ce qui compromet sa succession. Elle fait alors appel à la chamane Hong Ju qui, grâce à la magie noire, lui permet de mettre des jumeaux au monde. Malheureusement, l'usage de la magie noire a un prix et deux petits se naissent maudits. Afin d’en sauver au moins un, la malédiction est entièrement transférée à la future princesse Seo Ri, et on ordonne qu’elle soit tuée. Mais, Pung Yeong, qui avait pour mission de bruler vif le bébé choisi de la recueillir et de la cacher…

     

     

     

     

     Ma liste de dramas

     

       

    Ugly Duckling : Perfect Match (Drama Thailandais)

     14,5/20

     

      

     

     

    Article « Premières impressions »,

    Rédigé le lundi 3 juillet 2016.

     

     

    Mirror of The Witch était sans aucun doute le drama incontournable du mois de juillet. Tout le monde le regardais, tout le monde adorait et c’est d’ailleurs à cause des bonnes appréciations que ce drama a suscité au mois de juin (et notamment celles de Word Of Drama Passion) que j’ai eu envie de me lancer à mon tour, d’autant que les belles affichent faisaient envie et puis, ce mélange de fantastique et d’historique avait de quoi me séduire puisque je suis une amatrice de ces deux genres. On nous promettait une histoire originale et attrayante et dès que j’ai pu me lancer (le 30 juin ahah), j’ai sauté sur le drama avant même qu’il ne soit entièrement traduit (et c’est rare)... Je tiens donc à souligner que, pour une fois, je n'ai pas été en décalage avec mes copines dramavores et c'est super cool de regarder un drama en même temps que les autres !

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)   Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

    L’Histoire

     

    La reine mère voyant que la femme de son petit fils, le roi, ne parvient pas à enfanter fait appelle à une chamane crainte de tous : Hong Ju. Celle-ci découvre malheureusement que la reine est stérile et propose son aide pour la faire enfanter malgré tout. Pour cela, vous vous doutez bien qu’elle aura besoin d’un sacrifice et surtout d’un maléfice. Cependant, toute magie a un prix, à leur naissance les jumeaux sont maudis et comme il avait été prédit : chaque personne qui les aimera ou qu’ils aimeront seront destinés à mourir. Pour tenter de sauver au moins un des deux enfants, Hong Ju transfert la malédiction sur la petite princesse (qui n’est pas utile pour le trône) et ordonne qu’elle soit brulée vive par le seul qui pourrait en avoir le pouvoir : Pung Yeong. Ce dernier décide cependant de garder la petite et de la cacher dans la forêt.

    Débute alors une épopée où la princesse, vivant recluse dans une maison au milieu de la forée apprend à vivre coupé de tous et devra faire face au sacrifice pour sa vie de nombreuses personnes de son entourage.

     

    Ce n’est pas dans mes habitudes, mais je vais séparer en deux parties mon avis sur l’histoire : les points forts et les points faibles, afin de rassembler mes idées et de vous expliquer pourquoi, Mirror Of The Witch n’est pas un si bon drama que ça pour moi.

     

    Les points forts du drama… 

     

    Le côté mystique du drama avec toutes ces malédictions, cette sorcellerie et ces magiciens m’a énormément plu parce que ce n’est pas un sujet habituel chez les dramas. Il existe certes des dramas historiques/fantastiques, mais je n’en ai encore jamais vu avec de la sorcellerie à la Mirror Of The Witch. La tension étaient à son comble dans les premiers épisodes, et je découvrais un univers sombre, presque effrayants par moment. Tous ses maléfices avaient quelque chose de très attirants (et après je me plains d’avoir peur en allant me coucher le soir mdr).

    L’originalité de l’histoire. Ça reprend un peu le premier point, mais je ne parle pas que de la sorcellerie. On a vraiment une intrigue inédite, et, malgré certains clichés obligés ou éléments mineurs, on a vraiment le sentiment d’être devant quelque chose d’unique, d’inédit, un drama qui a sa propre identité. Ça m’a beaucoup charmée et c’est ce qui m’avait donné envie de me lancer. D’ailleurs j’ai enchainé les épisodes avec beaucoup de facilités jusqu’au dixième (après j’ai eu beaucoup plus de difficultés, un peu comme si mon intérêt avait lourdement chuté).

    De beaux costumes et des décors magnifiques font de ce drama une œuvre vraiment agréable à regarder. La seule chose qui m’a gênée avec les costumes se sont les nattes de ces dames (et notamment celle de la reine et de Hong Ju), bien trop grosses pour sembler réalistes (et je trouve ça dommage), mais les magnifiques hanboks que l’on voit défiler au fils des épisodes m’ont aisément fait oublié ce détail malheureux. De belles broches richement décorées, de jolies broderies sur des vêtements chatoyants et le langage plein d'honorifiques me rappelle que les sageuk ont vraiment mes préférences… J’en prenais vraiment plein les yeux à chaque épisode et c’est vraiment ce que je recherche dans un drama historique.

    Quant aux décors, je n’ai rien à redire. Tout était beau, coloré et digne des plus grands plateaux de tournage. L’univers dans la forêt (le temple) comme le palais rendait les images d’une beauté à couper le souffle et nous plongeait irrémédiablement dans le passé lointain d’une histoire coréenne… un brin fantaisiste. 

    Les plans et cadrages sont bien travaillés et on prend vraiment plaisir devant ses effets spéciaux plutôt bons qui nous plongent dans un univers angoissant et captivant. Je tiens d’ailleurs vraiment à souligner ce point qui est pour une vraie réussite dans le sens où j’ai rarement vu de d’aussi bien fait dans un drama.

    Le maquillage des blessures est également une très grande réussite (je pense par exemple ATTENTION SPOIL aux épines du roi FIN DU SPOIL) et rend crédible tout l’ensemble. 

    Un très bel OST. J’aimais notamment énormément les musiques accompagnant notre chamane. Elles me faisaient toujours ressentir une certaine tension et me mettait dans l’ambiance du danger. Je me le suis d'ailleurs téléchargé avec hâte histoire de l'écouter en boucle maintenant que j'ai terminé le drama.

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

    Les points faibles du drama… 

     

    Dans toute la première moitié du drama, l’héroïne m’a semblé ne servir à rien… hormis causer du soucis aux autres personnages, ce qui ne la rendait pas du tout intéressante à mes yeux. Il faut dire qu’elle était entourée de personnages tellement plus captivants (comme Hong Ju ou la reine par exemple) qu’elle me paraissait vraiment dénuée d’intérêt, or, comme tout (ou presque) tournait autour d’elle, j’étais parfois agacée (tout en me disant qu’à sa place, je n’aurais guère fait mieux). Les scènes au palais étaient finalement mes préférées. 

    Du relâchement dans la seconde moitié du drama… J’enchainais les épisodes de moins en moins vite (alors que j’avais dévoré les 10 premiers), j’avais du mal à me motiver pour regarder, tant et si bien que ça a été très difficile de voir la fin du drama. J’avais l’impression que l’histoire n’avançait plu. Lorsque Hong Ju commençait à être mise en défaut, vite un autre élément venait renverser la balance, je ne saurais dire combien de fois. C’était un peu lassant, un peu comme s’ils n’avaient plus d’idée et se contentaient de faire le yoyo pour retarder une fin qui me semblait toujours plus lointaine. 

    Des questions sans réponse. Il y a de nombreux points que j’aurais aimé qu’on m’éclaircisse. Alors peut-être que je suis trop curieuse ou que je me pose des questions bêtes ou inutiles mais j’estime que des choses ont été oubliées ou mal bouclées. Je prendrais comme premier exemple, celui qui m’a le plus gêné (tout comme ma petite Kalyani d’ailleurs) : il est INCONTESTABLE qu’on aurait du avoir d’avantage d’éléments concernant la robe rouge. J’entends par là qu’on ne sait même pas pourquoi elle a travaillé pour Hong Ju, et que je ne comprends tout bonnement pas ce choix ni tous les morts qu’elle a accepté ce faire. La robe rouge devrait avoir un vrai motif, une haine pour quelque chose, peut-être qu’elle avait passé un marché pour protéger quelqu’un... Bref, je me pose plein de questions, d’autant que ATTENTION SPOIL j’ai du mal à trouver de la méchanceté dans ce personnage FIN DU SPOIL.

    Le second exemple que je trouve vraiment dommage c’est qu’on n’ait pas d’avantage fouillé dans le passé de notre sorcière adorée. J’aurais voulu en savoir plus sur son apprentissage de la magie, sur sa relation avec son maitre et sur son basculement dans le côté obscur de la force. Là encore un grand potentiel qui a été négligé et c'est dommage !

    Une romance très timide qui aurait méritée à être d’avantage développée à mon avis. On sait qu’ils s’aiment, certes, mais j’en redemande. Clairement pour moi ils n’ont pas été au bout et, à moins que je ne sois trop gourmande, je regrette vraiment qu'il n'y ait eu que les derniers épisodes pour être un peu plus démonstratifs (mais là encore toute en retenue). Ce n’était pas indispensable, je mentirais en l’affirmant, mais ça aurait pu (du) faire partir des point fort du drama alors que mon ressenti n’est que très léger à ce propos. Moi qui rêvait d'une romance épique, c'est raté !

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)   Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

    Les personnages

     

    La princesse Seo Ri / Yeon Hee, interprétée par Kim Sae Ron.

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

    Je ne connaissais pas vraiment cette actrice avant de débuter le drama, mais je dois avouer qu’elle s’en sort vraiment bien et que je serais contente de la revoir de nouveau...

    Bien que ce soit l’héroïne, ce n’est pas forcément son intrigue qui m’a le plus intéressée, comme je le disais dans la partie « point faible » du drama. Pour moi, dans la première moitié du drama, elle ne sert strictement à rien. Elle blesse les personnes l’entourant (JE SAIS ELLE N’Y AIT POUR RIEN ET SA SITUATION EST INJUSTE), et manque cruellement de caractère (ou l’utilise quand ce n’est pas nécessaire, comme par exemple pour repousser notre héro lorsqu’il débarque au temple). Dans sa position, elle aurait du développer plus de hargne et de volonté.

    Pourtant, j’ai vraiment cru que, lorsqu’elle découvrirait le monde extérieur et que tout basculerait dans sa vie (et notamment avec le développement de ses pouvoirs – très mal mis en avant au passage), qu’elle deviendrait forte et serait en mesure de se dresser face à son ennemi, mais j’ai eu le sentiment qu’elle n’avait pas vraiment évoluée, qu’elle était restée une petite fille fragile.

    HEUREUSEMENT, vers l’épisode 11 je crois (ATTENTION SPOIL lorsqu’elle se met à hurler et que ses pouvoirs se réveillent d’un coup FIN DU SPOIL), elle semble se réveiller et être tout à coup d’attaque devant Hang Ju ce qui va, contrairement à mes attentes faire trainer encore plus l’histoire. C’est vers la fin que j’ai enfin réussi à vraiment me sentir impliquée

     

    Heo Jun, interprété par Yun Si Yun.

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

    Le lead masculin est très sympathique. Né d’une mère n’ayant pas de statut et au service d’une maison, il est donc obligé de vivre sans aucune prétention et tente d’amasser l’argent pour libérer sa mère. On sent beaucoup de courage, de gentillesse et d’empathie en lui et sa situation me faisait réellement mal au coeur. Lorsque ATTENTION SPOIL sa mère décède FIN DU SPOIL (ahah j’en étais sure je l’avais prédit dans mes premières impressions) sa vie bascule et son quotidien change du tout au tout. Se développe alors une intrigue autour de sa vengeance, qui est finalement bien vite abandonnée au profit de la princesse qu’il tente de protéger.

    Je pense qu’ils n’ont pas été au bout du potentiel de ce personnage et je suis un peu déçue qu’il se soit finalement révélé comme simplement le protecteur de Yeon Hee. Il décide de tout abandonner pour elle et de ne vivre que pour l’aider alors qu’il avait les capacités à faire « mieux », à avoir son propre chemin, sa propre vie… sa propre destinée.

     

     

    Hong Ju, interprétée par Yeom Jeong Ah.

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

    Un personnage que j’ai adoré… détester. Je trouve qu’elle a énormément de charisme et son talent pour la manipulation lui permet de réaliser tous ses plans machiavéliques avec succès. Elle apportait vraiment du piment au drama et une certaine tension. Dans les premiers épisodes sa magie noire me FASCINAIT, je voulais toujours la voir à mon écran parce que je la trouvais dangereusement intéressante. J’aurais même presque pu la présenter en premier dans la liste des personnages tellement elle m’a semblé nécessaire à l’intrigue. Charismatique, effrayante, impitoyable, persévérante, diabolique, remplie de haine, cette femme cherche à tout prix à nuire à la famille royale qui l’a tant méprisée ainsi qu’au royaume tout entier qu’elle se verrait bien diriger d’une main cruelle.

    J’ai donc trouvé dommage que, l’histoire se mettant à tourner en rond dans les derniers épisodes, mes sentiments à son égard se soient finalement transformés en agacement. Toutes ses tentatives successives pour mettre des bâtons dans les roues de l’héroïne ont fini par me lasser et je n’avais plus grand intérêt pour elle (pour l’intrigue tout court en fait). 

     

     

    La reine Sim, interprétée par Jang Hee Jin.

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

    Un personnage que j’ai vraiment adoré. Et je ne sais même pas comment l’expliquer, mais j’attendais toujours ses scènes avec beaucoup d’impatience. Tout ce qui lui était consacré semblait passionnant. C’est un personnage qui enchaine les mauvais choix dans sa vie par désespoir mais que je n’ai jamais réussi à détester. Je me sentais au contraire pleine d’empathie pour elle qui se faisait manipuler par notre sorcière. Son désir d’enfant (une reine qui ne porte pas d’héritier risque sa vie) me faisait très mal au cœur et la conduire à sa perte. Heureusement, on découvre qu’elle a aussi beaucoup de caractère et de force et j’ai adoré voir son soulèvement contre notre vilaine sorcière.

     

    Pung Yeon, interprété par Gwak Si Yang. 

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

    Dans les premiers épisodes, je trouvais ce personnage très chaleureux et très intéressant. Son amour caché pour sa sœur adoptive me touchait beaucoup et toutes ses attentions envers elle promettaient un second lead masculin aux petits soins. Son seul souhait c’est qu’elle trouve le bonheur, qu’elle soit enfin heureuse et vive la vie qu’elle espère. Malheureusement, touché par sa malédiction, ils seront séparés plusieurs années, durant lesquelles il va devenir l’ami du roi et son confident. Alors qu’il était intéressant et qu’on avait hâte qu’il retrouve sa sœur perdu, on découvre finalement au fils des épisodes qu’il n’est pas si intelligent que ça et surtout… plutôt facilement manipulable. Déception là encore parce qu'il passe une bonne partie du drama à côté de la plaque (tout comme son père d'ailleurs que j'ai choisi de ne pas présenter pour cette raison).

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)   Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

     

    La Fin et Conclusions

     

    Les derniers épisodes (18-19-20) étaient finalement tellement bons que j’avais l’impression de retrouver le rythme du début. Mon engouement pour le drama est revenu d’un coup et je me suis avalée les trois épisodes à la suite, de nouveau vorace et addict à l’histoire… et je dois dire que c’était plaisant de ressentir à nouveau quelque chose pour ce drama qui avait si bien commencé… et qui allait se terminer avec autant de brio.

    Il se passe beaucoup de chose et je ne savais pas trop comment tout ça allait terminer. La fin ATTENTION SPOIL est plutôt appropriée : pour sauver la personne qu’elle aime le plus, Yeon He décide de mettre fin à la malédiction par son propre sacrifice, un peu comme si, finalement, c’était le plus beau et seul cadeau qu’elle pouvait faire aux autres. Je pense qu’ils auraient presque du s’arrêter au moment où Jun découvre la dernière bougie enfin allumée et pleure plutôt que de continuer et nous livrer une fin qui m’a un peu laisser perplexe. Au final, on ne sait pas vraiment si cela relève du rêve ou non, mais ses retrouvailles avec Yeon Hee m’ont laissée plus que dubitative. FIN DU SPOIL Bref je suis en partie satisfaite, et en partie dubitative parce qu’il est difficile de vraiment savoir où ils voulaient en venir finalement. Une fin plutôt ouverte me direz-vous, mais qui ne me conviens qu’à moitié.

    En tout cas j’aurais pas mal pleuré et angoissée dans ses derniers épisodes, et je suis vraiment ravie (maso) d’avoir pu renouer avec mes émotions dans ce drama qui s’essoufflait.

     

    Mirror Of The Witch est certainement l’un des incontournable de cette année 2016, mais il n’a pas réussi à tenir sa promesse durant toute la durée de ses épisodes. Lui rajouter 4 épisodes est malheureusement une erreur qui lui coute cher et un drama qui avait le potentiel pour monter sur le podium de 2016 n’y accèdera finalement pas. Je suis donc plutôt déçue parce que j’attends toujours le dramas sortis en 2016 qui me fera perdre la tête.

     

     

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

     

    Mirror Of The Witch

    STREAMING VOSTFR :  Viki (drama complet)

     

    Tu as vu ce drama ?

    Tu l’as aimé ?

     

     

    Mirror Of The Witch (drama coréen)

     

     


    16 commentaires
  •  

    Cheese In The Trap (drama coréen) Premières impressions...

     

     

    Les informations de base sur le drama…

     

    Pays : Corée du Sud

    Episodes : 16 (60 minutes)

    Diffusion Terminée : du 04/01/2016 au 01/03/2016

    Réalisateur : Lee Yun Jeong

    Scénariste : Kim Nam Hee

    Genres : Comédie - Romance

     

     

    Les acteurs principaux :

    Park Hae Jin : Yu Jeong

    Kim Go Eun : Hong Seol

    Lee Sung Kyoung : Baek In Ha

    Nam Ju Hyeok : Kwon Eun Taek

    Park Min Ji : Jang Bo Ra

    Seo Kang Jun : Baek In Ho

      

    Synopsis :

     

    Hong Seol est une étudiante en troisième année à la fac qui revient après une année de césure. Bien qu'elle doit travailler dur afin de payer ses études, elle obtient une bourse. Cependant, elle apprend rapidement que celle-ci vient de Yu Jeong, un garçon qu'elle a du mal à cerner et avec lequel elle a eu des histoires par le passé.

    Yu Jeong, de son côté, est un garçon très charmant et intelligent. Malgré son physique et sa personnalité quasi irréprochable, il cache un côté obscur qui semble beaucoup déranger Hong Seol...

     

    Ma liste de dramas

     

     

    Cheese In The Trap (drama coréen) Premières impressions...

     

    Premières impressions…

    (Après avoir vu les deux premiers épisodes)

     

     

    Omo omo omo. Cheese In the Trap est sans aucun doute le drama qui a fait le plus de bruit au tout début de l’année 2016. Il était sur les lèvres de tous les dramavores, il a été adoré, adulé par nombre de personne tant et si bien qu’il est, avec Descendants Of The Sun, LE must see de ce début d’année. Je devais toujours me lancer dedans, mais lorsque les avis sur une fin apparemment médiocre sont tombés, j’ai, un peu découragée, repoussé son visionnage à plus tard, toujours plus tard. Sauf que, avec la rentrée qui approche, ce plus tard, risquait de ne pas arriver en 2016 et ça aurait été dommage de ne le voir que l’année prochaine. Du coup, alors que je venais tout juste de terminer Mirror Of The Witch, je me suis lancée sur un coup de tête. Et nous voilà…

     

     

    Au bout d’une bonne vingtaine de minutes, j’ai accroché à l’histoire et aux personnages et me suis englouti le pilote tout en sirotant un thé. Ce qui a déclenché l’engouement pour le drama c’est le personnage masculin et l’ombre négative planant autour de lui. Un personnage qui fait semblant d’être gentil devant tout le monde mais qui se montre plutôt méchant lorsqu’il n’est qu’avec Hong Seol. A la fois flippant et hyper grisant (je dois VRAIMENT être maso en vrai). Bref, je suivais notre héroïne avec beaucoup d’attention, histoire de savoir ce qu’il allait lui arriver.

    J’ai donc immédiatement enchainé sur le deuxième épisode et là… je ne sais plus trop quoi penser sur lead masculin. Est-il gentil ou non ? Peut-être qu’il est les deux en même temps, en tout cas il m’intéresse et ma curiosité a été piquée. De plus il y a eu l’arrivée d’un nouveau personnage (que j’attendais avec impatience pour l’acteur) : Baek In Ho. Lui aussi me donne envie de continuer le drama, d’autant que j’ai réussi à m’attacher à l’héroïne (j’adore son style vestimentaire et sa tignasse).

     

    Avec ces deux premiers épisodes, le drama semble vraiment prometteur, et en même temps, j’ai un peu peur que 16 épisodes se soient beaucoup pour cette histoire (à moins que ce ne soit que le haut de l’iceberg – comme je l’espère). Sakura et Agnes se sont empressées sur Twitter de me dire que j’allais être déçue du drama, mais je veux vraiment me faire mon propre avis, et surtout j’espère adorer l’histoire du début à la fin, quitte à être la seule. J’attends donc avec impatience de continuer Cheese In The Trap, et j’espère avoir de nombreuses autres (bonnes) surprises !!! Qui vivra verra ;)

     

    Cheese In The Trap (drama coréen) Premières impressions...

     

     

    Cheese In The Trap

    DDL VOSTFR :  Dubu Fansub (drama complet)

     

    Tu as vu ce drama ?

    Tu l’as aimé ?

     Cheese In The Trap (drama coréen) Premières impressions...

     


    19 commentaires
  •  

    Sevent Something (Film thailandais)

     

     

     

    Sevent Something (Film thailandais)

     

    Les informations de base sur le film… 

     

    Pays : Thailande Date de sortie : 26 juillet 2012 Durée : 1h26

    Réalisateur : Jira Maligool, Adisorn Tresirikasem, Paween Parijtipanya

    Genres : Romance, Comédie, Drame

     

    Les acteurs

    Sevent Something (Film thailandais)Sevent Something (Film thailandais)Sevent Something (Film thailandais)Sevent Something (Film thailandais)

                                       Suthatta Udom     Jirayu La-ongmanee    Sunny Suwan (Si)           Sirin Horwang

                                        Milk (Hist. 1)               Puan (Hist. 1)              John (Hist. 2)               Mam (Hist. 2) 

    Sevent Something (Film thailandais)Sevent Something (Film thailandais)

                                                                            Nichkhun (2PM)           Suquan Bulakul

                                                                                 Lui (Hist. 3)                Elle (Hist. 3) 

     

    Le synopsis :

     

    Ce film a été tourné pour célébrer le 7ème anniversaire de GTH.

     

    Il nous narre trois histoires d'amour de trois générations différentes : 14, 21 et 42 ans.

    Dans la première histoire, la relation d'un couple adolescent est altérée par le pouvoir des réseaux sociaux.

    Dans la deuxième histoire, un couple d'acteur est mis à rude épreuve quand la célébrité débarque.

    Dans la dernière histoire, une journaliste de 42 ans fait fasse à une perte tragique dans sa vie, mais quand elle rencontre un jeune marathonien, sa vie se retrouve changée à jamais.

     

     

     

     

    Blue Spring Ride (J Film)

     

     

    Ugly Duckling : Perfect Match (Drama Thailandais)

     6/10

     

     

    J’ai eu envie de me lancer dans ce film à cause du casting qui annonçait Sutatta Udomsilp (vue récemment dans Hormones) et Suwanmethanon Sunny (adoré dans I Fine Thank You Love You)… Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais le principe des trois petites histoires étaient tentant. Malheureusement, je n’ai finalement pas été vraiment embarquée dans tout ça…

     

    Pour l’anniversaire de GTH (société de production et de distribution thaïlandaise - comme Warner Bross par exemple), ce film a été imaginé en tournant autour du chiffre 7. Tous les 7 ans, il nous arriverait quelque chose qui changerait le court de notre vie. Dans l’histoire n°1 c’est le buzz sur internet, dans le 2 les retrouvailles des anciens acteurs 7 ans après leur dernier film et enfin dans le dernier c’est la rencontre avec le jeune coureur de notre quadragénaire.

     

     

    Histoire n°1 : Le danger des réseaux sociaux

     

    Sevent Something (Film thailandais)   Sevent Something (Film thailandais)

    J’étais vraiment ravie de retrouver Sutatta Udomsilp de Hormones et j’ai même retrouvé la petite musique du drama qui accompagnait nos héros dans le drama.

     

    Dans cette première petite histoire, on nous met en garde contre les réseaux sociaux qui n’ont jamais été aussi puissants qu’aujourd’hui. On aimerait tous faire le buzz, avec des millions de vues sur nos vidéos/blogs, plein de j’aime sur nos statuts, et le piège c’est de croire que c’est ce qui compte le plus. J’ai moi-même eu des moments où je voulais tout partager sur facebook, dès que je faisais un truc, je voulais prendre des photos pour le publier et j’attendais derrière mon ordi les j’aime de mes « amis » facebook, qui n’en étaient pas du tout d’ailleurs pour la plupart. A l’époque je ne comprenais pas pourquoi ma meilleure amie se sentait mal à l’aise que je veuille partager tous nos moments avec les autres, mais maintenant… je comprends. Ca fait plusieurs mois maintenant que je ne poste plus rien, et moins je poste, moins j’en ai envie (l’inverse est aussi valable malheureusement). Le seul réseau social qui a valeur à mes yeux c’est twitter qui me sert à papoter avec mes copines dramavores et, si j’ai déjà pensé à faire des vidéos youtubes (notamment pour mes avis sur les dramas), je ne sais pas si j’en aurais vraiment le courage ni l’envie. L’anonymat a aussi sa part d’intérêt et je pense que mes écrits vous suffisent.

     

    BREF, cette première histoire raconte celle de deux jeunes amoureux. Le souci c’est que lui filme et photographie tous leurs moments et fini par les poster sur internet contre son avis à elle. Accro à ses vues (il fait carrément le buzz dans son lycée), il finit par briser leur couple et j’avais vraiment l’impression de me voir à travers lui. Le problème de vouloir tout partager comme ça est qu’on finit par ne plus avoir le contrôle du tout (lorsque la vidéo qu’il a supprimé réapparait après via un autre internaute par exemple).

    Des personnages superficiels mais intéressants et un court métrage très sympathique à regarder, même si je suis un peu ATTENTION SPOIL déçue qu’ils ne se remettent pas ensemble, c’est finalement la fin la plus logique : moi non plus je ne lui aurais pas pardonné d’avoir partagé ce moment intime avec le monde entier sans mon accord FIN DU SPOIL.

    Je tiens également à souligner la super réalisation. 

     

    Histoire n°2 : Être célèbre à tout prix

     

    Sevent Something (Film thailandais)   Sevent Something (Film thailandais)

    …M’a clairement ennuyée. Ce couple se retrouvant plusieurs années après  ne m’a pas intéressée un seul instant (alors que pourtant il y avait cet acteur que je voulais tant revoir depuis I Fine Thank You Love You). Ni leur passé (anciennes stars du cinéma séparées), ni leur présent alors qu’elle tente de le convaincre à nouveau de jouer dans un film. J’ai trouvé tout ça trop plat et j’ai vraiment du résister à l’envie de passer directement à la troisième histoire. Je suis clairement déçue. Dommage.

     

     

    Histoire n°3 : Courrons, courrons…

     

    Sevent Something (Film thailandais)  Sevent Something (Film thailandais)

    J’ai bien aimé cette troisième intrigue. On y raconte ici l’histoire d’une femme qui a perdu goût à la vie après ATTENTION SPOIL la mort de son mari qu’elle a appris en direct en présentant le journal télévisé FIN DU SPOIL et qui découvre dans les joies de courir un nouveau but dans sa vie : avancer. Grâce au jeune homme dont elle va petit à petit tomber amoureuse, elle va de nouveau croire au futur et réinventer sa manière de voir la vie.

    Malgré une voix off un peu perturbante (une voix raconte toute l’histoire) j’ai passé un bon moment avec ce troisième opus malgré quelques petites longueurs (courir ça va bien un moment).

    PS : J’ai souri lorsque j’ai croisé le visage de l’actrice interprétant Dao dans Hormones.

     

     

    AHAHA à la fin quand tout le monde danse m’a bien plu. Je trouvais que c’était un beau générique pour terminer tout ça dans la joie et la bonne humeur.

    Je ne conseille pas spécialement Seven Something bien que l’idée de base soit plutôt bonne parce qu’il n’a vraiment rien d’exceptionnel (la seule histoire que j’ai vraiment aimé a été la première). Cependant, comme il se laisse facilement regarder, si vous avez du temps devant vous, pourquoi pas ?

     

    Sevent Something (Film thailandais)

     

     

    Seven Something DDL VOSTFR

    Petal Fansub (film complet)

     

     

    Tu as vu ce film ?

    Tu l’as aimé ?

     

    Sevent Something (Film thailandais)

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires