•  

    Princess Hours (drama thailandais)

     Stay (mini drama thailandais)

    รักวุ่น เจ้าหญิงจอมจุ้น

     

     

    Thaïlande Du 25/04/2017 au 03/07/2017 20 Épisodes (40 minutes)

    Suttasit Dechintaranarak (réalisateur) True4u

    Comédie - Romance

     Stay (mini drama thailandais)

     

    Sattaphong Phiangphor : Le prince Inn ~ Ungsumalin Sirapatsakmetha : Khaning

    Pagniez Phan : Nakhun ~ Thanchanok Ritnaka : Minnie

    Penpetch Benyakul : Le roi Thada ~ Seksan Sutthichantha : Pruek

    Suthada Jongjaiphar : Jazz ~ Thatwan Seniwong Na Ayutthaya : Khun Saiyut

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Ce drama est un remake du drama coréen Goong diffusé sur MBC en 2006.

    Khaning, une étudiante normale issue d'une famille banale, apprend tout d'un coup qu'elle est au centre d'une promesse que son grand-père, un ancien garde de la famille royale et l'ancien roi du royaume de Puthi, le roi Inth, se sont faite pour honorer leur amitié. Une promesse qui la lie par le mariage au prince héritier du royaume. Elle va alors quitter sa famille, abandonner ses rêves et sa vie d'adolescente pour vivre entre les murs d'un palais qui n'est que règles et restrictions.

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

    15/20

     

    Frais, coloré et fleuri ! :)

     

     

    J’ai attendu ce drama avec tellement d’impatience. Je crois bien que cela fait plus d’un an que l’on sait que ce remake va voir le jour, que l’on connait le casting et les posters… Depuis le remake de Full House et celui de Playfull Kiss (d'ailleurs le drama fait un petit clin d’œil à Kiss Me dans l'épisode 4, soyez attentifs !), je n’avais qu’une hâte découvrir ce que les thaïlandais allaient cette fois nous offrir. Ce remake est assurément sympathique mais cette fois, je ne peux pas affirmer qu’il est meilleur que l’original. Quand bien même il évite les longueurs de Goong, je lui ai trouvé quelques défauts qui font que ce n’est pas un coup de cœur et que malgré, son 15, je suis un peu déçue de ne pas avoir plus aimé le couple principal. Mais tout ça… je vous l’explique maintenant !

     

     

    Princess Hours (drama thailandais)

     ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

    Goong c’est le Cendrillon à l’asiatique, cette jeune fille qui découvre un jour qu’elle a en fait été promise à sa naissance à un prince. Ici le prince du royaume (imaginaire selon mes recherches, dommage) de Puthi, un royaume qui tire sa richesse de ses fleurs et de son savoir faire artisanale. Simplement posé dans un paysage magnifique, le palais richement décoré sera donc son nouveau chez elle et elle va devoir épouser un prince froid comme la glace et se plier aux étiquettes et aux devoirs découlant de son tout nouveau rang.  

     

    Dès les premiers épisodes j’ai bien accroché à l’humour, à l’héroïne et aux couleurs, même si j’ai tout de suite pointé du doigt une réalisation manquant de spontanéité et de réalisme. J’avais même parfois l’impression que le budget avait été un peu négligé de ce point de vue là parce que le rendu n’avait pas le charisme des autres remakes que j’ai pu voir chez les thaïlandais. Alors peut-être que ce n’était qu’une impression, mais ça m’a un peu perturbée.  L’intrigue nous plonge très vite dans un carré amoureux infernal (ou j’ai eu une ébauche désagréable de second lead syndrome et un agacement envers un lead féminin qui, comme d’habitude avait le mauvais rôle) qui a pour finalité de contrarier l’histoire d’amour naissante entre nos deux héros. En plus de cela, la méchante tante de notre prince tente par tous les moyens de récupérer le trône pour son fils. Bref l’histoire est chaotique et on ne s’ennuie finalement jamais (les derniers épisodes sont d’ailleurs très palpitants).

    Les décors et les costumes ont vraiment été à la hauteur de mes espérances avec des couleurs, des matières et des paysages de toute beauté. Le palais est brillant (l'architecture thaïlandaises est très jolie) et les vues sur les alentours paradisiaques. Et puis, toutes ces fleurs qui ornent les moindres recoins de ce royaume, les habits ou les cheveux de ses hôtes et puis... les assiettes ! Vraiment un régal pour les yeux (dommage qu'on ne puisse pas avoir l'odorat en accompagnement parce que mon nez de chien aurait été ravi !).

     

     

    Le principal problème vient en fait de la romance. Au début il y a quelques scènes vraiment sympas avec une certaine tension et même parfois une touche de sensualité très agréable (la scène du bain notamment) et puis plus rien jusqu’au dernier quart !! J’ai été très déçue de découvrir que le lead masculin ne me transportait pas et que l’histoire d’amour entre nos deux héros (censé être le centre du drama) n’était en fait pas du tout  convaincante. Il y a clairement un gros manque d'alchimie.......

     

    Princess Hours (drama thailandais)

    ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Khaning, interprétée par Ungsumalin Sirapatsakmetha. L’héroïne est très mignonne. Je me suis très vite attachée à elle. Elle est fraiche, pétillante, mais aussi naïve voir parfois simplette et un peu molle. Cependant, et malgré mes désaccords avec ses choix, c'est un personnage que j'appréciais beaucoup pour la bienveillance qu'elle dégageait. Impossible de ne pas apprécier Khaning avec toute la bonne volonté qu'elle met dans tout ce qu'elle entreprend, pour le courage dont elle a fait preuve en acceptant de quitter son foyer pour protéger sa famille couverte de dette, abandonnant ainsi au passage sont confort et ses rêves.

    Ravie également de retrouver cette actrice découverte dans l'excellent Hormones.

     

    Le prince Inn, interprété par Sattaphong Phiangphor. Bon, j’en ai déjà parlé dans le développement de l’histoire : je n’ai pas trop accroché à ce personnage, ou plutôt j’ai mis beaucoup de temps. Je n’étais d’accord ni avec ses choix ni avec ses actes et en même temps j’arrivais à le comprendre (un peu) par moment.

    J’étais pourtant ravie de retrouver cet acteur qui m’avait beaucoup plus dans Kiss Me (où il tenait le second rôle), mais son personnage de prince glacial ne m’a pas du tout fait rêver. J’ai du mal à me souvenir avec précision de la personnalité de Lee Sin dans Goong puisque j’ai vu ce drama il y a très longtemps et que j’en garde plutôt des émotions, des moments et des lieux emblématiques, mais je ne me souviens pas qu’il soit resté entre les deux filles aussi longtemps. Ou du moins qu’il n’ait pas eu cette attitude (ou j’étais trop jeune à l’époque pour être dérangée par la situation) parce que là… Franchement sa chasse sur les deux terrains me gonflait, surtout quand il avait en plus le culot de reprocher la relation qu'elle avait avec Nakhun alors qu’à aucun moment ils n’avaient franchis de limite. Il n’arrive pas clairement pas à se décider entre Minnie et Khaning et a des comportements déplacés avec les deux leur laissant à chacune des espoirs et des doutes. Je ne compte même plus le nombre de fois où notre héroïne pleurniche dans son coin, Nakhun vient la consoler, elle va un peut mieux et dès que Inn revient et a une attention pour elle jappe comme un petit chien. Je déteste vraiment ça.

     

    Nakhun, interprété par Pagniez Phan. Typiquement, nous avons ici un second lead masculin doux, gentil, compréhensif, prévoyant, sensible et attentif. L’homme parfait en somme, mais l’héroïne n’en tombera jamais amoureux. Elle préférera toujours le lead froid et disant. Bref, moi j’ai franchement eu un petit second lead syndrome parce que ce personnage est vraiment vraiment attachant et tout mignon du début à la fin. J’avais souvent envie qu’il mette une bonne droite au héros pour qu’il se réveille d’ailleurs. Je trouve que SPOIL son exil est un peu cruel étant donné qu’il n’y était pour rien dans toute cette histoire /SPOIL.

     

    Khun Saiyut, interprétée par Thatwan Seniwong Na Ayutthaya. Cette femme sent la cupidité à plein nez à deux kilomètres. Alors certaine langue conciliante ou compatissante diraient qu’elle l’a fait par amour pour son fils, moi je dirais plutôt que c’est par amour du pouvoir. Mais bon. Du coup c’est un personnage manipulateur, prétentieux et condescendant pendant la totalité du drama alors, même si parfois elle me faisait un peu mal au cœur, je pense que c’est vraiment la sorcière de l’histoire (après tout il faut toujours un méchant dans les contes).

     

     

    Princess Hours (drama thailandais)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    Ce remake n’est donc pas mauvais mais sa romance l’handicape grandement ce que je trouve vraiment dommage. Nous avions deux acteurs chouchous des thaïlandais, de très beaux décors, de beaux costumes et de bonnes idées. Le remake conserve des éléments et scènes clefs de Goong et en rajoute ou modifie d’autre de manière assez habile (ce qui fait qu’on n’a pas l’impression de tout revoir mais en version thaï). J’avoue que le drama va me manquer… je m’étais attachée à son univers et à ses personnages bien qu’aucun ne soit un tant soit peu original dans le traitement de leur personnalité. 

    Je conseille donc pour passer un bon moment, mais ce ne sera pas la meilleure romance de 2017. Dommage.

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Princess Hours (drama thailandais)

     


    21 commentaires
  •  

     

    Et c'est parti pour le journal de visionnage d'Aout 2017 :)

    De bons petits dramas (et des moins bons) mais aucun coup de cœur à déclarer !

     

     

    Je regarde quoi en ce moment ?

     

     

     

     

    Et vous, vous regardez quoi en ce moment ?

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    J'ai décidé...

    d'apprendre le coréen !

     

     

    Aujourd’hui est un grand jour pour moi… j’ai décidé de me lancer dans l’apprentissage du coréen. Vous n’êtes pas sans savoir à quel point je me passionne pour cette péninsule et sa culture, et je pense qu’il est temps que je matérialise cette passion. Je ne peux pour le moment pas partir en voyage/vivre là bas, même si c’est évidemment mon plus grand rêve… alors à la place je vais commencer par apprendre la langue. Je ne peux pas vous dire si ce projet sera une réussite ou non, d’autant que je fais partie de ces enfants qui ont eu des difficultés à apprendre à lire et qui montre des signes de dyslexie parfois handicapants.

     

     

     

    Apprendre le coréen, c’est apprendre un nouvel alphabet, recommencer de zéro en somme et, si je n’avais pas passé le pas jusqu’à présent, c’est par peur de me décourager. Mais il parait qu’ « il ne faut pas une matinée à un homme intelligent pour le mémoriser, tandis qu’un imbécile mettra dix jours » alors je pense que si je m’y mets avec application, la tache est possible, même pour moi *rire*

     

     Xoxo, Sam

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires