• Circle: Two Connected Worlds (drama coréen)

    Stay (mini drama thailandais) Sseokeul: Ieojin Du Segye  써클: 이어진  세계 

     

    Corée du Sud Du 22/05/2017 au 27/06/2017 12 Épisodes (60 minutes)

    Min Jin Gi (réalisateur) Kim Jin Hee (scénariste) Kim Su Jin (compositrice)

    Lee Myeong Han (producteur) TvN

    Comédie - Mystère - Romance - Science-fiction

     

    Stay (mini drama thailandais)

    Yeo Jin Gu : Kim Wu Jin ~ Gong Seung Yeon : Han Jeong Yeon

    Lee Ki Kwang : Lee Ho Su ~ Kim Kang Woo : Kim Jun Hyeok

    An Woo Yeon : Kim Beom Gyun ~ Jeong In Seon : Park Min Yeong

    Choi Ji Heon : Kim Min Ji ~ Han Sang Jin : Park Dong Geon ~ Jeong Ji Hun : Kim Wu Jin, enfant

    Jung Jun Won : Lee Dong Su, jeune ~ Kim Min Gyeong : Le docteur Park

    Kwon Hyeok Su : Le détective Oh ~ Min Seong Wuk : Lee Hyeon Seok ~ Nam Myeong Ryeol : Yun Hak Ju

    Oh Eui Sik : Lee Dong Su ~ Seo Hyeon Cheol : Hong Jin Hong ~ Shin Dam Su : Le détective Choi

    Sin Ju Hwan : Le senior Lee ~ Song Yeong Gyu : Han Yong Wu ~ Yoo Young : La secrétaire Sin

     

     

     Stay (mini drama thailandais)

     

     

    L'histoire est située entre la période actuelle (2017) et l'année 2037.

     

     Un extraterrestre arrive sur terre par une nuit de 2007 et est convaincu que les émotions des humains devraient être contrôlées car ils n'auraient aucun avenir si ce n'était pas le cas. L'extraterrestre se retrouve alors en contact avec les humains. Seulement, deux frères jumeaux, Wu Jin et Beom Gyun, sont témoins de son arrivée et le souvenir hantera Beom Gyun au point de le faire devenir meurtrier.

     

     Trente ans après l'arrivée de l'extraterrestre, la vie sur terre a totalement changé. Le détective Hong Jin Hong relate ses anciennes enquêtes à un de ses collègues. L'une d'entre elles concerne la disparition de deux jumeaux vingt ans plus tôt, toujours disparus jusqu'alors.

     

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

    19,99/20

     

    Unique.

     

     

     

    Et la chose qui devait arriver un jour arriva…

    J’ai mis pour la toute première fois depuis que je rédige des critiques… un 19,99/20. Vous allez me dire, mais pourquoi pas 20 ? Je ne peux pas, je pense que je ne pourrais jamais mettre cette note… 19,99, c’est ma manière de dire que le drama était parfait… même si c’est impossible :)

     

     

    Ce drama. C’est une bombe. Une claque atomique. Un chef d’œuvre. Oui, rien que ça. Incroyable que le scénario soit aussi bien monté, précis et fluide. Vous voyez le jeu du Tetris, où tout s’emboite parfaitement mais où on n’a pas la pièce tout de suite pour compléter le puzzle, et bien Circle est pareil. Les premiers épisodes… On ne comprend rien. Le drama nous mène en bateau et nous offre fausse piste après fausse piste en s’amusant de nous voir totalement déboussolé, de constater que nos théories sont pour la plupart erronées et que nous soyons sans cesse plus estomaqués. Il ne s’est pas passé un seul épisode sans qu’il n’y ait une révélation remettant tout le reste en cause, pas un seul épisode sans que l’on ne soit dans un état de stress intense. Bref, je vais vous parler aujourd’hui d’un drama unique.

     

     

    Circle: Two Connected Worlds (drama coréen)

     ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

    C’est très difficile de vous parler de l’intrigue de Circle sans risquer de vous spoiler. Mais grosso modo, durant le premier épisode on découvre deux histoires parallèles : le passé en 2017 et le présent en 2037. Ces deux espaces temps sont étroitement liés sans qu’on ne comprenne au début pourquoi. En 2017, Kim Woo Jin retrouve son frère qui vient de sortir de prison pour tentative de meurtre et qui est persuadé d’avoir trouvé la preuve de la présence d’un extraterrestre. En 2037, on fait la connaissance avec une terre qui souffre de la présence de particules dangereuses pour la santé et un détective qui veut tout faire pour tenter de pénétrer à « Terre Intelligente », une ville mystérieuse où tout le monde ne peut pas entrer…

    Dit comme ça… ce n’est peut-être pas très vendeur mais ce n’est que le dessus de l’iceberg et, alors que le premier ne fait qu’éveiller notre curiosité, les épisodes suivants nous entrainent dans une histoire tourbillonnante dans laquelle on se retrouve impliqué corps et âme. Les épisodes étant conçus de manière à avoir une demie dans le passé, une demi-heure dans le présent… on nous laisse en suspens non seulement à la fin de l’épisode mais également au milieu de celui-ci, juste avant de changer de période. Et je trouve ça formidable qu’on ait pu nous faire une intrigue suffisamment dense pour qu’à chaque fois, on ait l’irrésistible envie de voir la suite.

     

    C’est assez rare mais, malgré tous mes efforts pour trouver une faille dans l’intrigue de Circle, je n’en ai pas découvert. Le scénario est impeccable du début à la fin et les choix des scénaristes sont brillants. Soutenus par une réalisation de qualité, l’intrigue prend petit à petit forme en assemblant tous les morceaux ensemble.

     

    Le drama nous pousse dans nos retranchements et nous offre des pistes de questionnements éthiques très intéressantes. L’avancée scientifique et technique pour l’intérêt collectif justifie-t-elle le sacrifice de vies humaines ?Vaut-il mieux se souvenir ou non de nos mauvais souvenirs ? Doit-on à tout prix contrôler nos émotions ? Est-ce que ce sont nos souvenirs qui définissent qui nous sommes ? etc. Autant de questions qui torturent nos héros et qui nous sont également indirectement posées.

     

    Circle c'est aussi beaucoup d'émotions. Les larmes me sont montées à plusieurs reprises parce que mine de rien, l'histoire est vraiment dure et les personnages passent par des moments très difficiles et par des interrogations aux réponses douloureuses. On ressent également une certaine tension tout au long des épisodes parce qu'on est en permanence sur le qui vive, en permanence sur le questionnement et la peur de ce qui va arriver aux protagonistes, de ce qu'ils vont découvrir et puis de la vérité. La vérité on la cherche désespérément avec nos héros mais on a également peur que ce qui soit révélé soit pire que de ne pas savoir. Bref, je n'ose  pas vous en dire plus, il m'est très difficile de vous écrire cette critique par peur de vous spoiler et l'intrigue est tellement dense que j'ai l'impression de ne pas lui rendre hommage. C'est très compliqué de faire la part des choses ahah.

     

    La BO du drama est EXCELLENTE (je regrette d'ailleurs de l'avoir trouvé nulle part hormis la chanson du générique de fin), vraiment. Elle m'a passionnée et a ajouté une intensité non négligeable au drama.

     

     

    Circle: Two Connected Worlds (drama coréen)

     

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

     

    Kim Wu Jin, interprété par Yeo Jin Gu. A la base, je voulais regarder Circle pour la présence de ce jeune acteur que j’apprécie énormément pour l’avoir découvert dans Warrior Baek Dong Su, puis dans Orange Marmelade, Hwayi Monster Boy et Shoot Me In The Heart. C’est quelqu’un de très très talentueux que je suis avec assiduité.

    Kim Wu Jin est un personnage qui peut sembler au départ très froid et égocentrique dans sa relation aux autres, mais sa situation familiale fait qu’il doit exceller dans ses études et se concentrer pour réussir, quitte à ne pas avoir d’amis. Mais lorsqu’on découvre qu’il paye les frais d’hospitalisation de sa grand-mère et que son frère jumeau est en prison, on comprend un peu mieux cette attitude fermée. Et puis, tous ces suicides inexpliqués dans son école n’arrangent pas les choses puisque l’ambiance est tendue et . bref lorsqu’il commence SPOIL a soupçonner son frère qui vient de sortir de prison, il se trouve désespéré en découvrant que ce dernier n’a pas du tout abandonné ses idées de recherches de l’alien qui est parti avec leur père. /SPOIL C'est également un personnage très courageux qui n'hésitera pas à se sacrifier pour les personnes qu'il aime et veut protéger. 

     

    Kim Jun Hyeok, interprété par Kim Kang Woo. Un acteur que je ne connaissais absolument pas et que j’ai hâte de redécouvrir dans un autre drama. Son jeu était impeccable. Très sensible il nous transmet les émotions avec beaucoup de force et je prendrais plaisir à le retrouver dans un autre drama/film.  

    C’est un personnage très cynique, plutôt amusant et charismatique, sa technique de combat est un vrai plaisir pour les yeux. Il vit avec une obsession : pénétrer dans Terre Intelligente. Il semble persuadé que cette ville dite parfaite et sans crime cache quelque chose alors lorsqu’un meurtre y est perpétré, il saisit cette opportunité pour s’y introduire sous couverture de son enquête. Je me demandais vraiment qui il était, s’il était l’un des deux frères du passé… SPOIL et au début j’ai cru que c’était Kim Wu Jin… jusqu’à ce que l’on nous fasse découvrir le pot aux roses : c’est en fait Beom Gyun et il cherche désespérément Wu Bin qui a en fait disparu en 2017 !! Il s’en veut de ne pas avoir pu protéger son petit frère et ne vit depuis 10 ans que pour une seule chose : le retrouver. /SPOIL

     

    Han Jeong Yeon, interpretée par Goong Seung Yeon. Cette actrice magnifique crève l’écran du début à la fin. Même si parfois j’aurais voulu qu’elle ait un tout petit peu plus de caractère, c’est un personnage SPOIL vraiment vraiment attachant. C’est elle l’alien de l’histoire, mais elle a perdu ses souvenirs avant ses présumés 18 ans et vit comme une humaine en ne se souvenant ni de son passé, ni de ses origines. Lorsqu’elle découvre la douloureuse vérité, elle va tout faire pour aider les deux frères à découvrir le fin mot de tout ça et une petite romance entre elle et Wu Jin va venir apporter un peu de fraicheur à notre intrigue si torturée. Au début on nous aura fait monter tout un tas de plans plus fous que les autres à son sujet, le drama s’amuse vraiment à semer le doute. /SPOIL

     

    Kim Beom Gyun, interpété par An Woo Yeon. Obsédé par les extraterrestres et le départ de leur père lorsqu’ils étaient enfants, Beom Gun ne peut vivre en paix et sa hantise des extraterrestres l'a conduit directement en prison.  A sa sortie d'incarcération, sa première SPOIL réaction est de se remettre immédiatement à enquêter sur les aliens quitte à en oublier le plus important : aller retrouver son frère /SPOIL J'ai été vraiment surprise de découvrir qu'il SPOIL était en fait Kim Jun Hyok dans le présent !!! /SPOIL

     

     

    Lee Ho Su, interprété par Lee Ki Kwang, est le premier interlocuteur de Kim Jun Hyeok au sein de Terre Intelligente. Coincé, aseptisé, stoïque et froid, ce n’est au premier abord pas un personnage très sympathique, mais très vite on lui découvre une sensibilité attachante. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié et un jeune acteur (initialement chanteur de kpop !) que je prendrais plaisir à découvrir dans d'autres rôles. Je n'ai jamais douté une seule seconde qu'il ne finisse pas SPOIL par faire le bon choix et à s'allier à notre petite bande. /SPOIL

     

    Park Dong Geon, interprété par Han Sang Jin. Belle prouesse d'interprétation pour cet acteur qui nous manipule du début à la fin. Franchement ce qui est le plus drôle c'est que SPOIL au début je ne l'aimais pas du tout, il semblait antipathique au possible, ensuite le drama nous fait croire que c'est un gentil et qu'il aide nos héros pour en fait nous faire découvrir que c'était quasiment dès le départ un personnage qui jouait contre eux. /SPOIL Une fois de plus belle prouesse du drama qui joue avec nos nerfs avec habilité !

     

    Hong Jin Hong, interprété par Seo Hyeon Cheol est une vraie bouffée d'air frais dans le drama. Ce personnage n'apporte que du positif à l'histoire et aux autres protagonistes. C'est la première personne que l'on découvre dans le présent et j'ai adoré sa personnalité et la petite musique de cowboy qui l'accompagne où qu'il aille.

     

    Circle: Two Connected Worlds (drama coréen)

     

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    Bon comme je m’y attendais… Malheureusement il va falloir attendre une saison 2 (enfin tout laisse à penser qu’il y en aura une… sinon je demande remboursement parce qu'il y a trop de questions sans réponse). Enfin je dis malheureusement… mais en même temps je suis ravie de me dire que je vais pouvoir retrouver nos héros, l’histoire et tout cet univers. J’ai vraiment hâte de savoir ce qu’il va se passer et puis mine de rien… on ne sait pas grand choses sur les SPOIL extraterrestre à la fin des 12 épisodes alors que c’était ce qui m’avait poussée à me lancer à la base /SPOIL.

     

    L’intrigue est magistrale, la réalisation de grande qualité, les personnages sont attachants, les acteurs sont bons (très bons même)… vraiment je ne trouve aucun défaut à Circle (sauf si nous n'avons pas de saison 2, là le dernier épisode ne me conviendrait pas !). 2017 commence très très fort et je vous conseille de vous lancer dans le visionnage de Circle SUR LE CHAMP, d'autant qu'il n'a que 12 épisodes... Vous n'avez AUCUNE EXCUSE !

     

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Circle: Two Connected Worlds (drama coréen)

     


    12 commentaires
  •  

     

    Le blog a 3 ans :)

     

    Et voilà, le blog a trois ans demain. Je pourrais presque dire qu’en fait c’est un mensonge et qu’il n’en a que deux (puisque la première année il a dû culminer à 10 articles en tout et pour tout (ce qui est un peu léger en 12 mois)), mais comme dirait ma mère « il a bien l’âge de ses entrailles ». Du coup, cet été, je suis ravie de fêter avec vous cette troisième année d’existence et surtout cette troisième année de partage. Je ne le dirais jamais assez, grâce au blog, et à Twitter (début 2016), Dramaland m’a ouvert les portes de sa communauté et je suis fière de vous connaitre, d’avoir pu participer et monter tous ces projets collaboratifs, d’avoir découvert à votre contact toujours un peu plus de cette culture qui me passionne.

     

    Aujourd’hui le blog arbore avec satisfaction 200 000 visites qui sont arrivées cette semaine un peu comme pour fêter tout ça. Je voudrais dire aux 500 personnes qui passent ici tous les jours merci, même si vous ne dites rien, même si vous n’êtes que de passage pour consulter tel ou tel article, même si vous ne reviendrez peut-être jamais, grâce à vous ma motivation déjà débordante s’en voit encore plus gonflée. Parce que j’ai l’impression d’être écoutée, que mon travail est intéressant et d’avoir réussi à construire un contenu fourni. Cela justifie en quelques sortes le « sacrifice » de ma vie sociale. *rire*

     

     

    Que va-t-il se passer pour cette troisième année ?

     

    La plupart d’entre vous on dû remarquer que je me suis lancée sur Youtube début juillet… ou alors vous êtes partis en vacances trop longtemps (et tant mieux pour vous !). Cette nouvelle forme de communication va envahir le blog. Lorsque je le jugerai pertinent les articles avis (dramas, films, animés…) se verront arborer deux sortes d’avis : un avis écrit se voulant aller plus en profondeur et un avis oral (la vidéo) plus court et plus global. Comme ça j’offre le choix d’aller à l’essentiel pour ceux qui n’auraient pas envie de se taper des paragraphes de blabla ou au contraire d’aller se plonger dans mes réflexions pour ceux qui prennent plaisir à lire des critiques détaillées. Et… vous pouvez même consulter les deux ! J’espère donc que ce nouveau concept vous plait car il me demande énormément de travail, mais que je le fais avec beaucoup de passion, toujours dans ce but de partager avec vous !

    En revanche, ces vidéos entrainent un changement que je trouve très triste et dommage : la playlist, que beaucoup d’entre vous appréciaient (certaine disaient même parfois ne venir que pour l’écouter) ne va plus se lancer automatiquement avec un lecteur car cela gène pour les vidéos intégrées aux articles. J’ai cependant trouvé une solution pouvant être une parfaite alternative : je vous ai recrée et améliorer cette playlist musicale sur Youtube ! La première partie, contenant déjà 50 titres coups de cœur (soit plus de 3 heures de musique) est déjà en ligne. Cette nouvelle option m’a permis (et ça c’est le point positif de toute cette histoire) de pouvoir ajouter d’autres chansons coup de cœur que je ne pouvais auparavant mettre sur Soundloud pour raison de droits d’auteurs (Attention la vidéo à été bloquée sur les téléphones) ! Vous la retrouvez donc en haut à gauche du blog.

     

    Ensuite, j'aimerais lancer de gros projets collaboratifs comme nous avons fait cette année (les dramas incontournables, votre premier drama... etc) pour partager encore plus avec vous et découvrir encore d’avantage de personnes.

     

    Bref, tout ça pour dire que j'espère que cette nouvelle année sera pleine de nouveaux projets, de nouvelles rencontres et de nouveaux challenges à relever. J'ai d'ailleurs à ce propos une grande annonce à vous faire (certainement en fin de semaine prochaine) parce que j'ai décidé de me lancer un nouveau défi, mais je ne vous en dis pas plus :D

     

    Spéciale dédicace aux copains (qui se reconnaitront) parce que sans vous je n'aurais jamais osé tenter tout ça. Je vous aime d'amouuuur. 

     

     

    Merci. 

     Xoxo Sam

     


    30 commentaires
  •  

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

    Stay (mini drama thailandais)

    進撃の巨人 

     

     

     Japon Du 06/04/2013 au 28/09/2013 SAISON 1 25 Épisodes (24 minutes)

    Wit Studio Action - Drame - Horreur / Épouvante - Mystère - Shônen - Surnaturel

     

     

     Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Les Titans ont presque exterminés la race humaine. Les humains ayant survécus ont construit une cité fortifiée avec des murs d'enceinte de 50 mètres de haut pour pouvoir se protéger.

    Pendant 100 ans les humains ont connus la paix, mais un jour de l'année 845, un Titan de plus de 60 mètres de haut apparait. Il démolit une partie du mur du district de Shiganshina et provoque une invasion dans les rues de la ville.

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

    17/20

     

     

      Glauque, titanesque et addictif !

     

     

    Cela faisait plusieurs mois que je me disais que j’avais très envie de me remettre aux animés. En effet, il y a deux/trois ans j’en avais regardé une petite dizaine sur une période assez courte, mais je n’avais pas persévéré par la suite (pourquoi ? aucune idée). Et bien ça y est, avec Attack on Titan, c’est chose faite. C’est cet animé que j’ai choisi pour ma reprise parce que j’avais vu les films et que l’univers du premier m’avait beaucoup plu. J’avais trouvé ça original et intéressant (bien que beaucoup trop superficiel dans le traitement du scénario, des personnages…) et on m’avait dit que le manga et l’animé étaient mille fois mieux. Et bien… je confirme. Dès le premier épisode, j’étais à fond dedans !

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

     ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

    De quoi ça parle ? Alors que les hommes vivaient en maitres sur terre, une invasion inexpliquée de gigantesque Titans apparait et décime la population humaines qui ne trouve pas d’autres moyen pour se protéger que de s’entourer d’un immense mur. A l’intérieur de cette enceinte en pierre en forme de cercle, deux autres murs à la circonférence plus petite enferment un noyau dur, habité par les plus riches. Alors que tout allait pour le mieux depuis un siècle et que les hommes vivaient en paix, un Titan immense parvient à briser le mur d’enceinte périphérique, laissant entrer toute une armée de ses congénères affamés et souriants.

    La ville médiévale est alors plongée dans un chaos indicible où l’envahisseur est des plus étonnants : lorsque l’on découvre pour la première fois ces géants nus, asexués et au sourire niais on se demande comment leur apparence d’impression inoffensive peut aller de paire avec autant de cruauté. Parce que oui, les titans dévorent tout ce qui bouge, du moment que c’est humain. 

     

    L’univers glauque, gore et sombre que j’avais découvert dans les films se révèle dès les premiers épisodes bien plus intéressant et entrainant que dans le remake cinématographique. Ici, pas d’acteurs mais des dessins simples mais expressifs qui nous font oublier tout le reste. Malheureusement je n’ai réussi à me procurer que la version censurée (et donc beaucoup moins sanglante) alors que j’aurais voulu faire face à l’œuvre originale sous toutes ses dimensions. Même si je déteste la violence, j’ai en quelques sortes l’impression de ne pas avoir pu me faire une expérience entière.

     

    Ce qui est intéressant au-delà de toute cette action et de la découverte de nos personnages (certes un peu stéréotypés), c’est de s’interroger sur les origines de ces titans sur lesquelles planent des doutes persistants et troublants. Que sont-ils ? Qui sont-ils ? Pourquoi font-ils ça ? D’où sont-ils apparus ? Comment une espèce aussi grande a pu se développer aussi vite sans qu’on s’en aperçoive ? Je montais des plans et des explications tous plus fous les uns que les autres et, alors que je viens de terminer la saison 1… Il y en a deux trois qui pourraient correspondre (mais chuuuut) ! J’aime énormément qu’on ait laissé notre imagination travailler autant et j’espère que l’explication sera à la hauteur de mes investigations.

     

    Petite parenthèse philosophique…

    Avec ces immenses titans affamés et le grand sourire qui orne leur lèvres en permanence je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle entre la relation qu’entretien aujourd’hui l’Homme avec les animaux. Au-delà de la fiction, ce bonheur de dévorer sans compter ni faire attention aux sentiments de sa proie me fait bel et bien penser à notre façon de traiter les animaux : on les enferme en les privant de leur liberté et du monde extérieur, on les brise sans aucune pitié et on les déguste avec un plaisir assumé. Je ne sais pas si ce parallèle est pertinent, mais il m’est venu en tête des les premiers épisodes.

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    [Je ne vais pas prendre le temps de parler de tous le monde sinon cet avis ne finira jamais]

     

    Au début de la saison 1, Eren n’a aucun filtre. Impulsif, sûr de ses idées et de ses convictions, du haut de sa jeunesse il est plein de courage, de rêves d’aventure et de curiosité. Alors qu’il va devoir faire face dès le premier épisode à la triste réalité et à la fatalité qui frappe leur cité, son cœur va s’emplir d’une haine puissante pour ces envahisseurs. Il ne souhaite plus que de détruire les titans et va faire son possible pour intégrer la brigade d’exploration qui s’aventure au-delà du mur, face aux monstres. Comme j'avais vu les films, je n'ai malheureusement pas eu la surprise de SPOIL découvrir son étonnante transformation en titan, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à en découvrir d'avantage, tout est très détaillé et on angoisse avec notre héros, démunis devant cette nouvelle capacité physique qui pourrait bien... tout changer ! /SPOIL

     

    Au premier abord le personnage de Mikasa  me plaisait à moitié. J’aimais son identité de femme forte qui sait se défendre mais elle est beaucoup trop froide et hermétique pour être attachante. Et sa façon de ne voir la vie que selon Eren m’agaçait profondément. Je ne dirais pas que ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais disons que, maintenant que je connais un peu plus son histoire, je peux la comprendre et être en mesure d’accepter ces choix. C’est un lead féminin intéressant et très charismatique !  

     

    Le « maillon faible » de la petite bande c’est Arwin qui ne semble pas très courageux au premier abord et qui n'est pas non plus doué au combat. Il se sent inférieur à ses amis et a du mal à leur faire face. Son plus grand souhait est de leur prouver sa valeur… pourtant, ce qu’il ne sait pas c’est que son intelligence va devenir une vraie clef pour la rébellion des humains. Un personnage attachant qui sous son apparence fragilité ; cache une vraie force de caractère.

     

    Levi n’était quant à lui pas vraiment un personnage que je pensais aimer car lors de nos premières rencontres avec lui, il n’est pas vraiment sympathique, semble d’une ténébreuse froideur et d’une dureté imparable. Pourtant, sous la force de ce guerrier hors pair se cache un cœur (dieu merci) et une personnalité qu’on finit très vite par apprécier… et même par admirer !

     

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    A la fin de cette première saison je suis séduite. L’animé nous dévoile des indices petit à petit et alterne épisode calme et haletant, histoire de nous garder éveillé et attentif, tout en nous permettant de prendre une petite pause intellectuelle. Un univers que j’ai pris grand plaisir à découvrir. Il ne me reste plus qu’à regarder la saison 2 et… à lire le manga !

     

     

     

     

     

     

    Pour ceux qui ont déjà regardé la saison 1

    en entier (sinon risque de spoil),

    je vous invite à aller voir cette vidéo

    (et toutes les autres de la chaine) : GENIAL :)

     

     

     

     

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

     


    7 commentaires