•   

    Fight For My Way (drama coréen)

     Stay (mini drama thailandais)

     Ssam, Maiwei  , 마이웨이 

     

    Corée du Sud Du 22/05/2017 au 11/07/2017 16 Épisodes (70 min)

    Kim Dong Hwi (réalisateur) Im Sang Chun (scénariste) Mun Jun Ha (producteur)

    KBS2 Comédie - Mélodrame - Romance

     Stay (mini drama thailandais)

    Park Seo Jun : Go Dong Man ~ Kim Ji Won : Choi Ae Ra

    Ahn Jae Hong : Kim Ju Man ~ Song Ha Yun : Baek Seol Hee

    Chae Dong Hyeon : Yang Tae Hee ~ Choi Wu Sik : Park Mu Bin

    Jeon Bae Su : Choi Cheon Gab ~ Jin Hee Gyeong : Hwang Bok Hee ~ Jo Yeon Ho : Dong Man, enfant

    Kang Gi Dung : Jang Gyeong Gu ~ Kim Gun Woo : Kim Tak Su ~ Kim Seong Oh : Hwang Jang Ho

    Kim Ye Ryeong : Park Sun Yang ~ Lee Elijah : Park Hye Ran ~ Lee Han Seo : Ae Ra, enfant

    Lee Jeong Eun: Geum Bok ~ Pyo Ye Jin : Jang Ye Jin ~ Son Byeong Ho : Go Hyeong Sik

    Yang Gi Won : Choi Won Bo

     

     Stay (mini drama thailandais)

     

     

    Ce drama parle de Ko Dong-Man (Park Seo-Joon), ancien sportif qui travailles comme employé contractuel et de Choi Ae-Ra (Kim Ji-Woon (1992)) qui a abandonnée son rêve pour travailler dans un grand magasin.

     Kim Ju Man, ami d'enfance de Go Dong Man est un employé au réseau de shopping à domicile. Baek Seol Hee est vendeuse par téléphone dans la même entreprise que Kim Ju Man.

     

     Ce drama raconte l'histoire de jeunes adultes luttant pour survivre, autrefois au-dessus de tous mais plus rien à présent, ainsi que la romance grandissant entre ces deux amis immatures Go Dong Man et Choi Ae Ra. Leur énergie enfantine n'a cependant pas disparu, bien qu'ils soient désormais adultes.

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

    16,5/20

     

     

      Sympathique, positif et rafraichissant.

     

     

     

    Après avoir terminé Fight For My Way je dois dire que c’est vraiment un bon drama à tout point de vue. On ne s’ennuie jamais alors que l’histoire reste pourtant simple et sans superflue… On suit les petites aventures de ces quatre amis qui ne demandent qu’une chose être heureux en se réalisant à travers leurs passions et leurs buts respectifs ; des jeunes comme nous au fond ! Cette bande de potes qui partagent, échangent et  se disputent pour toujours mieux se soutenir le lendemain nous touche dès les premiers épisodes. C’est le genre de drama qui me fait me sentir bien et que je félicite d’être aussi bien réussi malgré un scénario pourtant sans grandes ambitions. Un drama qui conte l’histoire de personnes simples, mais courageuses. 

     

    Fight For My Way (drama coréen)

    ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    Franchement, si je m’étais arrêtée au synopsis, je n’aurais peut-être pas regardé ce drama. Mais il y avait en tête d’affiche deux acteurs que j’affectionne : Park Seo Jun et Kim Ji Won et leur présence justifiait largement pour moi le fait de me lancer. Je fais partie de ces personnes qui se regarderait n’importe quoi tant que le casting me fait de l’œil. Ça me permet souvent d'avoir de très très bonnes surprises et Fight For My Way en fait parti.

     

    C’est avant tout une très belle histoire d’amitié avec un quatuor que j’ai beaucoup apprécié. Je prenais un réel plaisir à suivre leur petite vie quotidienne, leurs réussites et leurs échecs. Un drama qui se montre plutôt réaliste dans son déroulement avec des personnages au parcours vraisemblable facilitant encore d’avantage notre identification à leur vie et à leur personnalité. On a un peu l’impression de faire parti de leur petite bande et on se sent à l’aise sur le toit terrasse comme si on y avait déjà été.

     

    Dans Fight For My Way, on s’interroge sur notre manière de vivre, sur notre présent, notre passé et puis notre avenir aussi. Est-ce que nous sommes aujourd’hui nous satisfait, est-ce qu’on est devenu ce que l’on a toujours rêvé ou est-ce qu’au contraire on n’a pas vraiment réussi à atteindre nos buts ? Personnellement, le drama raisonne tout particulièrement en moi puisque je viens d'avoir 25 ans. C’est un âge crucial, il parait, qui me faisait un peu peur à mes 20 ans mais qui ne me semble pas si effrayant maintenant que j’y suis. Cette année aura été très difficile pour moi, j’ai dû faire face à des événements tragiques, assumer d’un coup de nombreuses responsabilités, faire des choix et des concessions… mais je suis heureuse de pouvoir me dire que je n’ai abandonné aucun de mes rêves et que j’en ai même lancé un nouveau. Je pense que le plus important quoi qu’il arrive c’est de ne jamais abandonner et finalement même si on atteint peut-être pas le rêve qu’on s’était imaginé à la base, en chemin, un autre peut pointer le bout de son nez et sa poursuite peut être tout aussi galvanisante. J’aime ce genre de drama et de thème plein de motivation, d’espoir et de tendresse nous font nous sentir bien dans notre propre vie.

     

    Fight For My Way (drama coréen)  Fight For My Way (drama coréen)

     

    Et puis, nous avons une double romance. Et ça c’est plutôt cool.

    Nous avons donc Ae Ra et Dong Man, ces inséparables depuis l’enfance qui s’entraident, se défendent mutuellement et se disputent continuellement le tout avec une complicité à faire pâlir d’envie. Bref, lorsqu’une amitié aussi forte se mue en amour, les bases sont solides, les sentiments plus forts encore et les chances de réussites plus grandes. Enfin je suis partie de ce principe là et le drama semble penser de même. Bref, j’ai adoré voir petit à petit leur relation changer, la timidité venir modifier les règles de leur relation et l’amour s’immiscer avec passion. On a de très beaux baisers, des scènes à mourir étouffer dans des « cuuuutes », un couple que j’ai beaucoup apprécié. Un petit bé mol tout de même à l’épisode 11 quand elle met une jupe et qu’il lui dit de se changer et de mettre un pantalon… c’était super mignon jusqu’à ce que… contre tout attente elle obtempère. J’étais là mais « whaaaaat ça ne va pas du tout avec la personnalité de notre Ae Ra… ». Bref, un petit nuage dans un grand ciel bleu me direz-vous.

    Notre couple secondaire, Seol Hee et Ju Man est en quelque sorte le témoignage et la peur de tous les amoureux : aucun couple n’est jamais acquis. Finalement être à deux demande beaucoup d’efforts au quotidien pour perdurer et, souvent, on a tendance à l’oublier. Parce que l’amour c’est beau, mais ça ne suffit pas toujours et puis parfois, vient un moment où, si on attise plus la flamme, elle s’éteint. SPOIL Mais je pense qu’avec ce qu’ils ont traversé, ils ne sont devenus que plus soudés et j’étais très contente qu’ils se remettent finalement ensemble à la fin /SPOIL.

     

    Fight For My Way (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    Choi Ae Ra, interprétée par Kim Ji Won. C’est pour cette actrice (et Park Seo Jun) que je me suis lancée les yeux fermés dans le drama. A chacun de ses rôles je l’apprécie d’avantage. Découvert dans le drama The Heirs, puis dans Descendants Of The Sun l’année passée, j’avais hâte de la voir dans un lead féminin. Je suis ravie qu’elle ait là encore un personnage à fort caractère parce que cela lui va comme un gant. Choi Ae Ra et son audace, sa grande gueule, sa hargne et son courage m’ont vraiment plu. J’aimais aussi le fait qu’elle soit entière, vous savez cette fille qui lorsqu’elle est triste pleure, lorsqu’elle est en colère crie et lorsqu’elle est heureuse sourit. Une personnalité transparente qui s’assume dans ses faiblesses pour mieux y puiser de la force. 

    Son rêve de devenir présentatrice TV est semé d’embuches à cause de son manque d’études et son milieu social, pour autant dès qu’elle peut tenir un micro c’est comme si elle brillait. Sa posture change, son visage s’illumine et sa voix devient assurée, chantante et posée. Clairement, elle est faite pour ça et je suis très SPOIL heureuse qu’elle ait pu décrocher ce job comme présentatrice de sport, ce n’était pas son but premier, mais c’est là qu’on lui a donné la chance d’enfin se réaliser /SPOIL. 

     

    Go Dong Man, interprété par Park Seo Jun. Après avoir découvert cet acteur dans She Was Pretty, je n’ai pas arrêté de le retrouver par la suite : Kill Me Heal Me, The Beauty Inside, Hwarang et bien sur Fight For My Way. Je l’apprécie beaucoup et au même titre que Kim Ji Won, il est devenu un vrai argument dans mes choix.  

    Son personnage m’a également beaucoup plu. Ce jeune homme qui a abandonné son rêve de devenir un grand sportif suite à un événement ayant interrompu sa carrière. Devenu aujourd’hui employé dans une entreprise de désinsectisation et brimé par un supérieur incompétent et oisif, il n’a plus vraiment goût à la vie et tourne en rond comme un lion en cage depuis lors. Lorsqu’enfin il va décider de se reprendre en main et de renouer avec sa passion, au même titre que Ae Ra, il est en quelque sorte transformé. Son coup de pied retourné fait notamment des merveilles. A noter que la manière dont il regarde Ae Ra avait le don de me donner des frissons.

     

    Baek Seol Hee, interprétée par Song Ha Yun. Seol Hee est une jeune femme effacée, l’employée dont on ne se souvient pas du nom, toujours serviable et aimable, qui se laisse marcher sur les pieds et n’ose pas pour autant protester. Même si elle est souvent trop gentille et qu’on a envie qu’elle s’impose d’avantage, c’est un personnage frais, franc, doux et chaleureux. Elle a accepté de tout sacrifier pour son Ju Man adoré. Elle en a finalement même oublié de prendre soin d’elle et de se faire plaisir en tant qu’entité propre, tout son bonheur passe à travers son amoureux.

    Lorsque leur couple commence à battre de l’aile, SPOIL j’ai été très heureuse qu’elle finisse par faire preuve de caractère et qu’elle ose enfin dire ce qu’elle pense, jeter un verre d’eau à la figure de quelqu’un ou encore prendre la difficile décision de mettre fin à son couple /SPOIL. Il faut toujours se méfier de l’eau qui dort, elle peut parfois se montrer bien plus puissante qu’elle n’y parait. 

     

    Kim Ju Man, interprété par Ahn Jae Hong. Un personnage que j’ai également beaucoup apprécié et une seconde découverte au casting parce que cet acteur était pour moi inconnu au bataillon (NB : après recherches je l’avais en fait croisé dans le film Fabricated City au coté de Chouchou, voilà pourquoi son visage me disait quelque chose !). J’ai beaucoup aimé son calme et son coté terre à terre. C’est un personnage gentil et attachant qui va cependant se retrouver perturbé par l’arrivée fracassante et tonitruent d’une nouvelle stagiaire au charme indéniable. J’étais cependant SPOIL soulagée de découvrir qu’au final son attirance pour elle n’était due qu’à sa ressemblance avec Seol au début de leur relation /SPOIL. Il ne SPOIL franchira cependant jamais la barrière de l’impardonnable et, si il a le tord de ne pas avoir pu mettre fin à cette relation bizarre, il n’a au moins pas commis l’irréparable /SPOIL

     

    Hwang Jang Ho, interprété par Kim Seong Oh. Décidément, je croise cet acteur très régulièrement, uniquement dans des supporting rôles et ça m’agace vraiment parce que je vois en lui un potentiel de first lead vraiment énorme. Je ne comprends vraiment pas pourquoi on ne le met pas enfin en tête d’affiche. Bref il incarne ici un personnage très attachant qui donne tout pour son poulain. Tous ces rêves reposent sur notre Go Dong Man, pour le meilleur et le pire ! 

     

    Hwang Bok Hee, interprétée par Jin Hee Gyeong. Je voulais aussi mentionner la propriétaire de la villa dans laquelle notre petit quatuor vit. J’adorais son image de femme forte et indépendante qui peut se balader en tailleur de luxe un matin et en tenue de jardinage pour désherber les trottoirs l’après midi. Son impétuosité, sa curiosité maladive et ses intrusions dans l’intimité de ses locataires me faisaient beaucoup rire. J’appréciais son implication et lorsqu’on découvre SPOIL qu’elle est en fait la mère de Bo Ra j’étais très contente pour cette dernière et en même temps un peu déçue aussi parce que j’aimais l’idée qu’elle soit là de manière désintéressée /SPOIL.  

     

    Fight For My Way (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    Ce qui est amusant c’est que Fight For My Way s’est arrêté avec juste ce qu’il faut. Sans en faire trop, ni pas assez. Le drama se termine SPOIL presque comme il a commencé, à savoir quatuor, mais avec une vraie évolution de leur vies. /SPOIL Je suis vraiment ravie de la tournure des choses et des choix scénaristiques qui sont restés réalistes et modestes tout en laissant énormément d’espoir et de motivation au spectateur. Un drama sympathique et positif du début à la fin qui nous laisse un gout de bien fait sur le son d'un ost pétillant.  

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Fight For My Way (drama coréen)


    11 commentaires
  • Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

     Stay (mini drama thailandais)

    Gureumi Geurin Dalbit  구르미 그린 달빛 

     

     

    Corée du Sud Du 22/08/2016 au 18/10/2016 18 Épisodes (60 minutes)

    Baek Sang Hun et Kim Seong Yun (réalisateurs) Kim Min Jeong (scénariste)

     Gae Mi (Compositeur) Kang Byeong Taek (producteur)

    Kim Si Hyeong (photographie) KBS2 Comédie - Historique - Romance

     

    Stay (mini drama thailandais)

    Park Bo Gum : Lee Yeong Kim Yu Jeong : Hong Ra On

    Jin Young : Kim Yun Seong Chae Su Bin : Jo Ha Yeon

    Gwak Dong Yeon : Kim Byeong Yeon

    An Nae Sang : Jeong Yak Yong ~ An Se Ha : Jeong Deok Ho  ~ Bang Jung Hyeon : Kim Geun Gyo

    Cheon Ho Jin : Kim Heon  ~ Choi Dae Cheol : Ma Jong Ja ~ Han Su Yeon : La reine Kim Jung Jeon

    Heo Jeong Eun : La princesse Yeong Eun ~ Jang Gwang : Han Sang Ik ~ Jang Jun Nyeong : Udomeori

    Jeong Hae Gyun : Hong Gyeong Nae ~ Jeong Hye Seong : La princesse Myeong Eun

    Jeong Yu Min : Wol Hee ~ Jeong Yun Seok : Lee Yeong, enfant ~ Jeon Mi Seon : Park Suk Ui

    Jo Hee Bong : L'eunuque Seong ~ Kim Jin Yi : Gung Nyu ~ Kim Ji Yeong : Hong Ra On, enfant

    Kim Seung Su : Le roi Sun Jo  ~ Lee Dae Yeon : Jo Man Hyeong  ~ Lee Hyo Je : Kim Yun Seong, enfant

    Lee Jun Hyeok : L'eunuque Jang  ~ Noh Kang Min : Kim Byeong Yeon, enfant  ~ Oh Eui Sik : Seong Yeol

    Park Cheol Min : Kim Ui Gyo ~ Tae Hang Ho : Do Gi

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Hong Ra On est une jeune fille de 18 ans qui vit sa vie en étant déguisée en garçon et en donnant des conseils en amour.

      Après avoir rédigé une lettre d'amour, elle est mise en relation avec le prince Lee Yeong âgé de 19 ans, et qui intrigué par celle-ci dont il ignore encore la véritable identité, demande à ses eunuques de la faire rentrer au palais comme un des leurs.

      C'est ainsi qu'elle pourra voir le palais comme aucune autre femme ne l'avait jamais vu avant elle, et rencontrera aussi des personnes du palais dont le conseiller du prince, Kim Byeong Yeon, la prétendante du prince, Jo Ha Yeon, ainsi que l'érudit et ennemi du prince, Kim Yun Seong.

    Ra On réussira-t-elle à vivre au sein du palais tout en préservant son identité de femme ?

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

    15/20

     

    La poésie de l'historique, sans les tracas !

     

     

     

    NB : Je viens de me rendre compte que j'avais oublié de publier cet article en aout dernier. Désolée pour le retard !!

     

    Moonlight Drawn By Cloud, avec ses jolis posters, ses jeunes acteurs à découvrir et ce scénario peu original mais issu d’une recette fonctionnant à merveille… me tentait depuis un moment. Une énième histoire de fille se déguisant en garçon, un petit goût de Sungkyunkwan Scandal et beaucoup de fraicheur, c’était le deal et je trouve qu’il est plutôt bien rempli. Ce n’est pas un coup de cœur, mais un visionnage globalement apprécié du début à la fin (bien que, ici encore, le début ait été bien meilleur que la fin).

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

     ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

    Le drama raconte l’histoire de Hong Ra On qui, depuis son enfance est forcée par sa mère à se travestir en garçon. Elle a donc toujours vécue comme tel et se retrouve un peu malgré elle à devenir eunuque au palais. Elle liera alors (sans le savoir au début – et c’était les meilleurs moments) une forte amitié avec le prince qui se transformera au fils du temps à romance profonde et tendre.

    On peut réellement dire que Moonlight Drawn By Clouds est un drama fonctionnant en deux temps. J’ai adoré les premiers épisodes au point de les avoir enchainé goulument et de me demander si ça n’allait pas être un coup de cœur malgré les invraisemblances… L’histoire était fraiche, douce, légère même et le drama n’était qu’un bon moment de détente. J’avais vraiment l’impression que tout cela allait se muer en conte de fée, d’autant que l’esthétique du drama est absolument superbe. Les décors, les costumes, les plans de caméra et la réalisation sont très réussis.

    Cependant, vers les épisodes 8-9 mon engouement a commencé à faiblir. Le drama n’était pas mauvais, mais l’intrigue n’était pas particulièrement bonne non plus. La force du MDBC qui était sa manière d’aborder le genre historique en prenant de nombreuses libertés dans la première partie finit finalement par essayer d’imiter des intrigues et complots du genre… sans réussir toutefois à être convainquant dans son développement.

     

    Heureusement, la romance qui est certainement le point positif du drama me laisse un souvenir chaleureux et attendrissant. J’ai vraiment sentie une réelle alchimie entre les deux acteurs et nous avons pu assister à de nombreuses scènes d’un romantisme à nous rendre totalement gaga. Intensité dans le regard, douceur dans les gestes, tendresse dans les actes… ces deux là étaient parfaits ensemble.

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Lee Yeong, interprété par Park Bo Gum. Je ne connaissais pas cet acteur et je dois dire que c’est une rencontre vraiment réussie parce que j’avoue avoir eu un petit coup de cœur pour son personnage. Je pense bien que c’est la première fois que je découvre un prince héritier aussi amusant. En général, ce rôle est sombre, solitaire et plutôt austère mais Lee Young nous dévoile finalement une personnalité hyper attachante et son sale caractère nous fait parfois mourir de rire. Son sourire, ses mimiques et son immaturité, font de lui un personnage attendrissant. J’ai tout de suite accrochée à son intrigue : ses facéties rendent tout à coup ce poste moins pesant. Ce personnage qui a dès le début un bon fond malgré son caractère évolue tout au long du drama et j’ai beaucoup aimé ses choix et ses actes. Par-dessus tout il écoute son cœur, parce que finalement, c’est de cette manière qu’on est juste. Alors oui, parfois ses actions et attitudes ne vont pas avec son rang, mais est-ce que ce n’est pas ça qui le rend plus humain ? Et quand on voit ce qu’il est devenu à la fin du drama, je pense qu’on peut se féliciter de l’avoir suivi et soutenu jusqu’ici. Très belle évolution pour un personnage adorablement cute. Tu nous fait un sourire Park Bo Gum ?

     

    Hong Ra On, interprétée par Kim Yu Jeong. Elle, en revanche m’a plutôt déçue. Au départ on découvre un personnage féminin impertinent, farceur et déluré qui nous fait rire et sourire par son naturel toujours plus rentre dedans, mais très vite, et à partir du moment où elle commence à être amoureuse du prince héritier… elle devient molle. Elle ne fait plus qu’attendre auprès de son amour, pleurer et subir. Si je peux comprendre qu’elle soit démunie face à tout ce qui lui arrive, je ne peux en revanche pas entendre ce revirement de personnalité. Ou est donc passée sa force de caractère, sa persévérance et sa perspicacité ? Pour autant, ce n’est pas un personnage que j’ai détesté rassurez-vous et j’avoue avoir également beaucoup apprécié cette jeune actrice je j’avais déjà croisé auparavant, mais pas dans un si grand rôle. Un talent à surveiller assurément.

    A noter cependant que, comme me l’a fait remarquer Fleya, l’actrice est mineure. Je ne m’en étais pas rendue compte pendant mon visionnage mais je m’étonne maintenant du choix de ce casting du coup. N’y avait il pas d’actrice majeure suffisamment capable pour interpréter ce rôle ? Parce que, même si nous sommes dans un drama coréen, qui plus est un sageuk, et que les scènes de baisers sont très soft… Je trouve ça un peu moyen !

     

    Kim Yun Seong, interprété par Jin Young. Le second lead masculin est… comme bien souvent chez cette catégorie de personnage… absolument parfaitement adorable. Toujours prévenant, attentif et protecteur. Dès qu’elle a besoin qu’on lui remonte le moral, Kim Yun Seong apparait comme par magie (c’est pire que le Goblin !). J’ai beaucoup apprécié ce personnage qui, par amour défiera sa famille quitte à se blesser lui-même. Si je regrette beaucoup la fin qu’il a à l’issue du drama, je comprends aussi qu’il aurait été de toute manière SPOIL impossible pour lui de continuer sans elle puisqu’il est, au même titre que le prince, follement amoureux de Ra On /SPOIL. 

     

    Kim Byeong Yeon, interprété par Gwak Dong Yeon. J’ai beaucoup aimé ce personnage. On ne sait pas tout de suite sur quel pied danser avec lui, mais sous son masque se cache un être chaleureux et qui souhaite le bonheur des autres, spécialement de son meilleur ami, le prince héritier. Tiraillé entre deux camps, il va passer par bon nombre de doutes et tenter dans un premier temps de contenter les deux parties. Je suis soulagée SPOIL qu’il ne soit pas mort comme on nous l’a laissé croire pendant quelques instants, même si ça aurait pu ajouter un peu d’intensité au drama /SPOIL. 

     

    Jo Ha Yeon, interprétée par Cha Su Bin. Le second lead féminin est sous-exploitée... Pour une fois qu’on ne nous servait pas une garce possessive et manipulatrice, j’aurais aimé mieux la connaitre. C’est un personnage qui aurait pu être attachant et intéressant si elle avait eu d’avantage de place dans le drama. Dommage de l’avoir effacée de la sorte.  

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Je dirais que ce drama se termine sur une utopie. Le rêve d’un roi bon et miséricordieux qui peut se mettre à la place du peuple et évoluer à ses côtés. MDBC finit donc dans une lancée de positivité et tente de nous laisser un gout chaleureux en bouche. Je ne suis pas entièrement satisfaite des choix des scénaristes et de la tournure des événements, mais on va dire qu’ils ont à peu près réussi à limiter la casse en bouclant tout ça de manière assez rapide.

    Je suis contente de ce qu’est devenu Lee Yeong, lorsqu’il SPOIL s’assoit sur une marche devant le trône et non pas sur le siège royal pour être au plus près de ses sujets, /SPOIL nous avons en quelques sortes une réécriture utopique d’une monarchie moins tyrannique et plus démocratique. Et puis la toute dernière scène du drama, dans ce magnifique champs de fleurs met un point final coloré et plein d’espoir.

     

    Moonlight Drawn By Clouds fait une fois de plus parti de ces dramas qui démarrent à fond les ballons pour terminer en eau de boudin. Je le recommande cependant pour son esthétisme (une certaine scène de danse notamment est à ne pas manquer), sa romance et son lead masculin. Un drama historique qui fait exception au genre à découvrir sans grande attente.

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)  Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)


    6 commentaires
  •  

    Enfin, je prends le temps de faire une vidéo/article uniquement consacré(e) à la question :

     

    C’est QUOI un DRAMA ?

     

    Parce que vous tombez peut-être sur ce blog par hasard, vous n’avez peut-être encore jamais entendu parler de ces séries venant d’Asie… Et bien voilà, aujourd’hui je vous explique à travers 5 nationalités différentes ce que c’est un « drama »... Bon visionnage :)

     

     

     

    J’espère que cette vidéo vous aura éclairé sur le sujet pour ceux qui découvre aujourd'hui ce tout nouveau monde. Pour les dramavores avertis, vous pouvez diffuser cette vidéo auprès de toutes ces personnes qui vous demandent "mais c'est quoi un drama ?" :)

    NB : ATTENTION à 2'52 j'ai fait une erreur. Il s'agit du format "asADora" et non "asora" :(

     

    Xoxo, Sam

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires