•  

     

    Les 10 dramas que

    je voudrais revoir

     

     

     

    Parce qu'il y a des dramas que l'on a vu (depuis plus ou moins longtemps d'ailleurs) mais qu'on a terriblement envie de revoir malgré la longue liste de ceux qu'il faut déjà que l'on regarde. Parce qu'il y a des dramas qui nous ont particulièrement touché, marqué ou bouleversé chacun pour des raisons leur étant propre. Parce qu'il y a des dramas qui nous manque terriblement pour leur scénario, leur romance, leur personnage, leur ambiance...

     

    Bref parce qu'on a tous des dramas incontournables dans nos visionnages... voilà la sélection des 10 dramas que je voudrais revoir !

     

     

    PARTIE 1 (29.10.2017) de 10 à 6...

      

     

    10CITY HUNTER - Corée du sud - 2011 - Action, romance (article) : Le drama qui m'a révélé Lee Min Hoo et un grand classique à Dramaland. Avec cette vengeance infernale, le drama se montre dur, violent et nous entraîne dans un tourbillon de suspens et d'angoisse pour nos personnages. City Hunter c'est aussi et surtout l'une des plus belles romances que j'ai jamais vu avec une alchimie de malade et des scènes inoubliables. 

    09 - SMILING PASTA - Taiwan - 2006 - Comédie, romance (article) : Ce drama plein de clichés et d'invraisemblances fait parti de mes premières années dramas et j'en garde pas mal de souvenirs, d'images fortes et... mon premier second lead syndrome !! Cette famille soudée et tendre, cette jolie romance et cette ambiance chaleureuse font de Smiling Pasta un drama cocooning que j'aimerais revoir... mais que j'ai peur de ne pas autant apprécier aujourd'hui.

    08 - FULL HOUSE - Corée du Sud - 2004 - Comédie, romance (article) : Full House c'est mon premier drama coréen et il fait parti de mes trois premiers dramas. Il a donc une valeur toute particulière à mes yeux. C'est certainement la cohabitation la plus célèbre de Dramaland et la chanson des trois petits ours n'y est pas pour rien ! Une ambiance, une romance et des personnages qui m'ont marqué, mais un drama qui risque de ne pas avoir très bien vieilli...

    07 - MARS - Taiwan - 2004 - Action, romance (article) : Une romance torturée, des personnages malheureux et une ambiance assez sombre... Mars est l'un des dramas qui m'a le plus marquée par ses personnages brisés et leurs souffrances qui vont, ensemble se réparer l'un l'autre. Il aborde des sujets sensibles (viols, attouchements, dédoublement personnalités, violences etc) avec beaucoup de réalisme et de sensibilité.

    06 - FATED TO LOVE YOU - Corée du Sud - 2014 - Romance, comédie (article) : De loin une de mes romances favorites. Alors que je n'avais pas accroché à la version taïwanaise originale, la version coréenne m'a touchée en plein cœur, tant et si bien que Fated To Love You fait parti de mes dramas favoris. J'ai souvenirs d'un lead masculin extravagant et touchant et d'une héroïne avec une très belle évolution et un parcours artistique inspirant. 

     

     

     PARTIE 2 (11.11.2017) de 5 à 1...

     

     

     

    05 - DEVIL BESIDE YOU - Taiwan - 2005 - Comédie, romance (article) : Mon premier drama !!! Enfin mon premier drama regardé en entier (et sans doute celui que j'ai regardé le plus de fois)... J'y ai découvert un trio détonnant et surtout deux acteurs qui m'ont rendue complètement gaga... 

    04 - HEALER - Corée du Sud - 2014-15 - Romance, action, triller (article) : Healer marque pour moi l'une des romances les plus captivantes avec mon chouchou de toujours Ji Chang Wuk. Personnage d'un agent secret sous couverture absolument sensationnel et de nombreuses scènes d'un romantisme et d'une intensité à nous faire tomber à la renverse. Bref un drama coup de cœur !

    03 - AUTUMN'S CONCERTO - Taiwan - 2009 - Drame, romance (article) : L'un de mes dramas taïwanais favori, si ce n'est peut-être mon préféré. Il aborde les difficultés de la vie avec beaucoup de sensibilité et d’humanisme et on suit l'histoire de cette petite famille avec beaucoup d'émotions. L'incarnation de la famille parfaite pour moi.

    02 - SECRET - Corée du Sud - 2013 - Drame, romance (article) : Dans cette liste c'est le drama que j'ai vu le plus récemment (2016)... pourtant j'ai furieusement envie de le revoir. Sa romance, son alchimie, ses personnages, son ambiance et son histoire torturée ne cessent de venir me hanter. Le drama a une intensité que l'on peut difficilement retrouver ailleurs. Je suis certaine que je vais craquer en 2018 !

    01 - MY LOVE FROM THE STARS - Corée du Sud - 2014 - Romance, Fantastique, comédie (article : Je crie sur tous les toits que You Who Came From The Stars est mon drama favori... que sa romance est, de toutes celles que j'ai connues, celle qui m'a le plus transportée... Du coup je suis très curieuse de le revoir pour vérifier mes souvenirs et mes sentiments. J'ai vraiment hâte de me replonger dans cette histoire, avec ce couple et cette alchimie exceptionnelle. 

     

    Xoxo, Sam

     

    Et toi, quels sont les dramas que tu aimerais revoir ?

     


    3 commentaires
  • Jodhaa Akbar (film indien)

     Train to Busan (film coréen)

    Inde ★ 1 juillet 2009  3h36min

    KhanAshutosh Gowariker (réalisateur)  Biopic, Romance, Aventure

     

     Stay (mini drama thailandais)

    Hrithik Roshan : Jalaluddin Muhammad Akbar

    Aishwarya Rai : Rajkumari Jodhaa Bai

    Sonu Sood : Rajkumar Sujamal

     

    Kulbhushan Kharbanda : Raja Bharmal

    Suhasini Mulay : Rani Padmawati

    Raza Murad : Shamsuddin Ataga Khan

    Poonam Sinha : Mallika Hamida Banu Begum

    Rajesh Vivek : Chugtai Khan

    Pramod Moutho : Todar Mal

    Ila Arun : Maham Anga

    Digvijay Purohit : Rajkumar Bhagwan Das

    Yuri Suri : Bairam

     

     Stay (mini drama thailandais)

    Au XVIème siècle, l'Inde est dominée par la dynastie des empereurs musulmans moghols. Le dernier héritier, Jalaluddin Muhammad, un farouche guerrier, multiplie les batailles pour agrandir le territoire de l'empire. Afin d'unifier tout l'Hindoustan, il consent à épouser Jodhaa, une princesse Rajpoute hindoue. Mais une fois mariés, celle-ci demeure distante avec Jalaluddin, refusant d'être la victime d'une alliance politique...

     

     

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     8,5/10

     

    Romance contemporaine et épopée historique

     

     

     

     

    Cela fait bien plusieurs mois que je dis avoir envie de découvrir un univers qui m’est totalement inconnu : le Bollywood. Je n’en ai jamais regardé et c’est un genre qui, de plus en plus, me faisait de l’œil sans que je sache trop pourquoi… peut-être cette promesse des couleurs, cette joie qui ressort des danses de là-bas, cet aura d’exotisme et de richesse culturelle. Bref c’est un cinéma que je voulais découvrir, sans pourtant me lancer. Et c’est finalement un article de Kalyani, sur le film Jodhaa Akbar qui m’aura fait passer le pas.

    Ne l’ayant trouvé nulle part en VOSTFR ou en VOSTA, j’ai été forcée de le regarder en VF, mais finalement je me dis que c’est un moyen d’entrer en douceur dans ce nouvel univers : je regarderais en VO la prochaine fois. Et vous vous demandez sans doute si je suis conquise ou non parce que j’ai découvert, pas vrai ? Et bien c’est un grand OUI. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en me lançant dans ce film et j’ai été très surprise de découvrir un film porteur d’un magnifique message de tolérance et de respect. Dans des décors naturels de toutes beautés, des châteaux somptueux et des costumes scintillants, on s’attache à une histoire d’amour étrangement contemporaine qui nous livre un mélange des cultures enrichissant et idéaliste. Pour moi ce film ressemble à une superbe utopie tant dans sa romance que dans sa philosophie.

     

     

    Jodhaa Akbar (film indien)

    Jodhaa Akbar nous raconte l’histoire d’un empereur qui rêve d’unifier son pays. Son père étant décédé alors qu’il était jeune, il a toujours suivit les conseils et les choix des autres, partant au combat à travers l’Hindoustan. Humaniste et tolérant, il tente de comprendre son peuple et fait preuve de clémence. Pour une alliance politique, il accepte de se marier avec une jeune femme de religion et de coutumes totalement différente, et cette union ne va faire que le rendre encore plus ouvert d’esprit. Avec l’amour et le bonheur, notre empereur va gagner également en maturité, en sagesse et en humilité.

     

    Comme c’est riche culturellement… En même temps que je regardais le film en tant que divertissement, je le voyais également comme un documentaire. Je connais tellement peu de l’Inde, de ses religions, de son histoire, de ses coutumes et traditions que j’avais l’impression que le film était un véritable témoignage romancé.

    Un plaisir pour les yeux et les oreilles avec des décors et des costumes d’une beauté scintillante et colorée et des musiques et danses aux saveurs orientales. J’avais envie de danser et de chanter avec eux tellement c’était entêtant et communicatif !

     

    Jodhaa Akbar (film indien)

    L’histoire d’amour est magnifique, et franchement j’en suis même surprise. En lisant le synopsis j’avais très peur qu’il y ait forçage de la part du héros et qu’on assiste même peut-être au viol de notre héroïne lors de la nuit de noce mais non… il est respectueux. Son respect et son humanisme envers les autres (et même les femmes alors qu’à cette époque je doute qu’elles soient déjà considérée comme l’égale des hommes) me faisait vraiment ressentir pour lui beaucoup d’affection. Dommage que les animaux (et notamment les éléphants) ne soient pas eux aussi respectés de la même manière. Bref ce parfait gentleman pourrait en apprendre beaucoup à certain et certaine. Notre héroïne n’est pas en reste parce qu’elle fait preuve d’intelligence, de ténacité, de courage et de convictions. En bref nous avons deux personnages attachants et inspirants qui se battent pour leurs croyances.

     

    Je conseille donc ce film historique pour tous ceux qui n’auraient pas encore découvert le cinéma indien, je pense que c’est une des meilleures portes d’entrée possible parce que film est très accessible de par son scénario, ses valeurs et ses personnages. Une belle épopée qui, malgré ses 3 heures (oui !) ne m’a jamais ennuyée. Jodhaa Akbar se regarde très facilement et saura assurément vous donner envie d’en voir plus. En tout cas, moi je suis conquise ! 

    Un film utopique sur la tolérance, le partage et l’amour à ne pas manquer.

     

     

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Jodhaa Akbar (film indien)

     


    2 commentaires
  • Save Me (drama coréen)

    Stay (mini drama thailandais)

    Guhaejwo  구해줘 

     

    Corée du Sud Du 05/08/2017 au 24/09/2017 16 Episodes (60 minutes)

    Kim Seong Su (réalisateur) Jeong Sin Gyu (scénariste)

    Lee Jae Mun (producteur) OCN

    Action - Mystère - Psychologique - Suspense - Thriller

     Stay (mini drama thailandais)

    Ok Taec Yeon : Han Sang Hwan Seo Ye Ji : Im Sang Mi

    Woo Do Hwan : Seok Dong Cheol Jo Seong Ha : Baek Jeong Gi

    Jo Jae Yun : Jo Wan Tae Jeong Hae Gyun : Im Ju Ho

    Go Jun : Cha Jun Gu Ha Hoe Jeong : Choi Man Hee Jang Hyeok Jin : Lee Kang Su

    Jang Yu Sang : Im Sang Jin  Jeon Yeo Been : Hong So Rin

    Jung Jun Won : Jeong Gu Kang Gyeong Heon : Lee Ji Hee Kim Gwang Gyu : Wu Chun Gil

    Lee David : Wu Jeong Hun Lee Jae Joon : Dae Sik Lee Seol Gu : Le chaman

    Park Ji Yeong : Kang Eun Sil Son Byeong Ho : Han Yong Min

    Son Yeong Sun : La grand-mère de Seok Dong Cheol Yun Yu Seon : Kim Bo Eun

    Jeong Hee Tae : Ju Chwi Ja

     

     Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    Ce drama est basé du Webtoon "Out of the World" (세상 밖으로) écrit par Jo Geum San.

     

     Dans une sombre ruelle d'un quartier, une femme entourée d'hommes mystérieux appelle à l'aide. Quatre jeunes amis au chômage entendent la femme en détresse et décident d'aller la secourir. Ils découvriront qu'elle est impliquée dans une secte religieuse et essaieront de l'aider à s'en échapper. Cependant, leur aide résultera à un enchaînement d'évènements horrifiques où ils seront constamment tendus et qui nous en feront apprendre plus sur la science du psychisme humain.

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     19/20

     

     

    D'une cruauté et d'un réalisme bouleversant... 

     

     

     

    Ça y est. Save Me est fini. A vrai dire je pense que je ne réalise pas encore. J’ai un peu l’impression que demain, je vais regarder un autre épisode, tout naturellement. A vrai dire, je pense que lorsqu’on se lance dans ce drama… on ne sait pas trop à quoi s’attendre. Les résumés restant assez vagues (et tant mieux) on a bien notre petite idée : à savoir qu’on aura une intrigue pleines d’émotions et des aventures explosives. Personnellement, j’espérais même une romance, mais il n’y a en a pas malgré une espèce de triangle amoureux officieux. Bref Save Me ne nous donne pas beaucoup d’indices et on découvre petit à petit un univers malsain où ne se sent pas du tout à son aise. 

     

    Save Me (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    Je pense que l’un des principaux atouts de ce drama c’est le sujet qu’il aborde, à savoir la secte. Ce genre de sujets tabous dont on ne sait presque rien puisque justement ces sectes semblent protégées, comme d’un autre monde que les personnes lambdas ne peuvent ni comprendre, ni entendre ni saisir. Et puis, il faut dire que nous sommes les premiers à ne pas nous y intéresser : qui n’a pas déjà fermé la porte au nez à un témoin de Jéhovah ? Je mentirais si je disais le contraire. Le drama est donc suffisamment culotté pour balancer toutes nos réticentes d’un revers de manche et nous entraine au fin fond d’une vérité troublante, malsaine, dérangeante et déconcertante. On assiste à la lente descente aux enfers d’une famille qui, dans son désespoir s’est laissée abusée. Mais le pire peut-être, c’est de voir cette jeune fille se débattre, impuissante et seule dans cet immondice de psychose et d’aveuglement. Cruauté, terreur et injustice devient alors le quotidien de nos personnages et notre implication dans l’histoire se fait des les premières minutes du drama.

    Je pense que rare sont les dramas où j’ai pu autant pester, crier et pleurer en même temps. Il y a des scènes tout bonnement insupportables où je n’avais qu’une seule envie : pouvoir intervenir… C’était vraiment terrible de rester impuissante derrière mon écran à n’être que spectatrice de toute cette souffrance. Mais c’est là toute la force et la maitrise du drama qui sait nous faire passer par tout un tas d’émotions (pour la grande majorité négatives) grâce à son scénario et ses personnages.

     

    Pour en revenir au sujet de la secte, ce que j’ai beaucoup apprécié dans l’intrigue de Save Me c’est la logique implacable du drama. J’entends par là que le soin apporté au détail et à l’enchainement lent mais calculé de tous les événements. On assiste à une véritable descente aux enfers des personnages qui vont sombrer dans la folie et le fanatisme suite à embrigadement lent mais calculé de leurs bourreaux. L’emprise se fait vraiment petit à petit et de manière réaliste, ce qui apporte une réelle crédibilité à l’histoire. Je pense qu’effectivement c’est le désespoir des gens qui les amène à prendre des décisions folles et à faire des choix encensés pour une personne dans un état normal (comme lorsque le père de Sang Mi décide d’emmener sa mère non pas à l’hôpital mais à G)… La recherche d’un bonheur qui semble impossible, la peur de la mort et les belles promesses des croyances. C’est tellement plus simple de penser que quelqu’un tout là haut nous protège, nous pardonne et nous attend. Alors que dans une vie saine la religion n’a aucun effet négatif, lorsqu’elle nous coupe du monde et des autres, l’effet est tout à fait différent.

     

    Une fois de plus la corruption, l’ambition, la vanité et la cupidité sont mises en valeur dans Save Me pour nous créer une ville tout à fait terrifiante où les politiques s’allient avec cette secte sans le moindre souci éthique. Pots de vin, pression et hiérarchie viennent sans cesse entraver la route de nos personnages qui semblent pris indéfiniment dans un étau et privé de Justice et de leurs droits fondamentaux. Une triste réalité dont on ne se rend pas forcément toujours compte à notre échelle.

     

    NB : C’est un petit détail de rien du tout, mais j’ai beaucoup apprécié regarder un drama presque entièrement en « coréen de campagne », parce que mine de rien, nous sommes habitués à l’accent de Séoul dans les dramas, alors je trouvais que ces intonations que je connaissais déjà, mais que je n’avais pas l’habitude de côtoyer étaient très intéressantes.

     

    Save Me (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

     

    Im Sang Mi, interprétée par Seo Ye Ji. Je suis tellement ravie de revoir cette jeune actrice découverte dans Moorim School l’année dernière. Elle nous démontre avec Save Me tout l’étendu de son talent et j’étais ravie de retrouver sa magnifique voix chaude et apaisante (elle me fait penser à celle de Su Ae).

    J’ai beaucoup aimé son personnage courageux : elle aurait pu être une simple demoiselle en détresse, mais elle ne s’est pas contentée de ce rôle là et a tenté, du mieux qu’elle a pu d’être actrice de sa vie. Il faut quand même souligner que cette jeune fille arrive de Séoul dans cette petite ville où elle ne connait rien sachant qu’elle est d’un naturel très réservé. S’ajoute à sa première difficulté à aller au devant des autres la condition de son frère handicapé qui se fait violenter par les autres élevés. Elle se sent responsable de son jumeau et tente de le protéger du mieux qu’elle peut alors SPOIL lorsque celui-ci, ne supportant plus d’être impuissant se suicide, elle est totalement désespérée /SPOIL. Et comme si cela ne suffisait pas, elle va devoir s’occuper de sa mère qui perd la tête et de son père qui, trop fragile pour supporter le poids de sa famille, bascule doucement mais surement dans une secte effrayante. Elle voit donc tout venir de loin, mais elle ne peut rien faire, c’est sans doute ce qu’il y a de pire…

    Sa position tout au long du drama est une réelle torture (j’avoue que je ne pensais pas qu’elle SPOIL passerait TOUT le drama prisonnière de cette secte infernale /SPOIL) et je ne sais même pas si moi-même je ne serais pas devenue complètement cinglée à vivre parmi tous ces fanatiques. Je pense que lorsque personne ne nous entend, nous écoute ou nous croit… on doit finir par douter de nous même : la majorité a-t-elle toujours raison ? Heureusement que non. Bref, il y avait de quoi devenir complètement embrigadé, comme son père malheureusement. Elle m’a réellement fait très mal au cœur ; j’avais l’impression par moment d’étouffer avec elle…

     

    Han Sang Hwan, interprété par Ok Taec Yeon. Ok Taec Yeon n’est pas un acteur que j’apprécie spécialement, mais je n'ai rien non plus contre lui... on va dire que je suis neutre ahah. Dans ce drama, il interprète un personnage vraiment attachant et humain. Humain parce qu’il se laisse dans la première moitié du drama influencer et berner par ses sentiments et commettra alors une erreur qui sera à l’origine d’un très grand désastre. Rongé par les remords, c’est un personnage qui souffre énormément et qui choisit d’endosser la responsabilité de tout ça (alors qu’elle ne lui revient pas). Lorsqu’il rencontre de nouveau Sang Mi, il va cette fois tout faire pour se racheter et ne pas réitérer ses erreurs passées. Non, cette fois il ne fermera pas les yeux, il interviendra, il se battra, envers et contre tout au besoin. Ce qui m’a beaucoup émue c’est son courage, parce que je pense que se dresser contre sa famille est la chose la plus douloureuse à faire. Bref c’est un personnage qu’on apprécie beaucoup mais pour moi, un autre lui vole la vedette…

     

    Seok Dong Cheol, interprété par Woo Do Hwan. Et on en vient à mon crush du drama : Dong Cheol. Dong Cheol est le personnage que j’ai le plus aimé (et j'avoue que le sourire de l'acteur n'y ait pas non plus innocent).   

    Dong Cheol ne fait pas vraiment parti de ceux qui démarre bien dans la vie : son père étant alcoolique, il vit avec sa grand-mère qui travaille dur pour pouvoir lui offrir un peu de confort. Il culpabilise donc énormément de la voir autant travailler et son rêve est de pouvoir lui offrir une maison où elle pourrait vieillir tranquillement. Malheureusement, suite à un certain événement il se retrouve SPOIL en prison… Mon dieu comme j’étais triste lorsqu’il sort et qu’il mange en face d’une assiette vide parce qu’elle est morte pendant son incarcération /SPOIL. Comme tout ça était injuste il ressent une vraie colère envers ceux bénéficiant de privilèges et d’argent qui usent et abusent de leur pouvoir au détriment des autres. C’est un personnage très courageux qui ne réfléchit jamais avant de se porter au secours de quelqu’un, quitte à se mettre lui-même en danger au passage. Je crois aussi que c’est le seul personnage qui ne commettra aucune erreur dans ses décisions, tentant toujours de faire ce qu’il pense juste.

    C’est un acteur que j’ai très hâte de revoir sur mon écran, et notamment très bientôt dans Mad Dogs.

     

    Im Ju Ho, interprété par Jeong Hae Gyun. Le père de Sang Mi illustre à lui seul le côté magistral du drama. Incroyable cette descente aux enfers lente mais assurée. Incroyable cette interprétation et cette recherche du détails. Tout semble tellement vraisemblable… j’ai vraiment eu la sensation de le voir sombrer dans la folie comme si… c’était vraiment le cas. L’acteur est vraiment à fond dans son rôle et je n’y voyais que du feu. Très flippant aussi de voir comme un père de famille désespéré peut se faire manipuler en pensant sauver sa famille… Alors que son but premier n’était que de les protéger, il finit en fait par les mettre lui-même au sein même du danger le plus virulent. Bien triste histoire, surtout quand on sait SPOIL qu’il n’en sortira jamais… /SPOIL.

     

    Jo Wan Tae, interprété par Jo Jae Yun. Je pense qu’il sera sans doute élu « vilain » de mon année drama. Parce que franchement… Un personnage aussi démoniaque… j’en ai rarement vu. Quand je pense que j’ai du me le taper durant tout le drama, j’admire encore mon courage (et je ne parle même pas de nos héros). Je l’ai vraiment détesté de A à Z. Derrière son petit sourire mesquin se cachait tellement de méchanceté et de perversité que parfois, j’en étais moi-même toute retournée. C’est vraiment le démon de ce drama, il m’a rendue complètement dingue…

     

    Baek Jeong Gi, interprété par Jo Seong Ha. Notre père spirituel est un personnage qui m’a longtemps perturbée, tant et si bien que parfois j’en venais moi-même à douter de ses intensions. Une minute je pensais qu’il était encore bien pire que Jo avec ses calculs, ses mensonges et sa manipulation, la minute d’après je finissais par me demander s’il n’était pas sincère dans ses propos et croyances (et donc complètement fou mais du coup… pas vraiment méchant au sens où on l’entend). Et je pense que c’est ce qui rend ce personnage aussi énigmatique, aussi fascinant presque. Bon, même si à la fin on se rend compte qu’en fait SPOIL c’est juste un horrible psychopathe près à patienter des années et à organiser tout un complot juste pour… assouvir ses besoins sexuels bien flippants /SPOIL.

     

     

     La mère de Sang Mi est un personnage qui m'a fait horriblement mal au cœur tout au long du drama, spécialement lorsqu'on apprend qu'elle a en fait SPOIL été droguée pendant tout ce temps... Je suis donc heureuse qu'elle puisse avoir une fin heureuse avec Sang Mi à la fin du drama /SPOIL. Quant à l’apôtre Kang, je n'ai jamais aimé ce personnage bien qu'elle a un passé difficile, ses actes ne peuvent pas être compris... Il y a d'autres personnages dont j'aurais aimé parlé mais cet avis n'en finirait jamais... :(

     

    Save Me (drama coréen)

    ................................................................................................

      

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    A la fin de ce dernier épisode SPOIL tout n’a pas été résolu : le père de Sang Mi est resté complètement fanatique et continue de prôner la foi dans la rue, Kang a finalement repris la secte... Mais les méchants ont été punis, ou du moins on pense qu’ils l’on été suffisamment pour ne pas avoir la possibilité de recommencer. Voir bruler notre père tout puissant dans les « flammes de l’enfer » m’a fait doucement sourire, depuis le temps qu’on voulait que ce salaud se fasse punir d’une quelconque manière. Quand à notre vrai méchant de l’histoire, l’apôtre Jo… on sait qu’il va en prison puisqu’il est emmené par la police mais on en sait pas plus, pour moi il aurait mérité de souffrir. Il a fait tellement de choses immondes durant ce drama que je lui vouais une véritable haine. Quant à nos héros, ils sont ensemble, et ça n’a pas de pris. Je pense aussi qu’ils ont tous un bel avenir devant eux, et ça c’est réjouissant et bourré d’espoir. /SPOIL

    Je pense donc que le drama a eu la fin la plus réaliste qu’il pouvait avoir : certaines choses ont été résolues, d’autres pas. En revanche, il y aurait pu y avoir une vingtaine de minutes supplémentaires que cela n’aurait pas fait de mal à mon avis et j’ai eu bizarrement l’impression que tout se résolvait trop simplement. Le drama avait été tellement tortueux, tout avait été tellement compliqué pour les personnages que ce dernier épisode à un gout de « trop petit », un peu comme s’ils n’avaient pas vu assez grand. Alors je ne sais pas… le drama a été tellement spectaculaire dans son développement, que je m’attendais peut-être à une fin tout aussi explosive… En tout cas j’ai cette impression bizarre de ne pas avoir terminé Save Me et que demain, je vais pouvoir me lancer dans un nouvel épisode. Étrange….

     

    En tout cas… Je conseille fortement ce drama. Son ambiance malsaine, la tension permanente dans laquelle il nous plonge, son scénario à la finesse et à la réflexion intéressante et ses personnages font de Save Me un drama a voir de toute urgence, un des meilleurs de 2017 et un très très bon divertissement. C’est promis, en 2018 je continue d’explorer ces autres genres… même si je n’abandonnerai pas mon amour des romances et des dramas légers.

    Je tenais d’ailleurs à remercier World-of-Drama-Passion qui, grâce à ses commentaires sur twitter m’avait fait plonger Save Me tout droit dans ma liste de drama à voir de toute urgence. Vous pouvez aller voir son excellent avis sur le sujet directement par ici : http://world-of-drama-passion.skyrock.com/3301038848-135-Save-Me.html.

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Save Me (drama coréen) Save Me (drama coréen)

     

     


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires