•  

    SWEET HOME (DRAMA COREEN NETFLIX)

    스위트홈

    Corée du Sud 18/12/2020 Netflix

    10 EPISODES (50 minutes) 16 ans et +

    Drame - Horreur / Epouvante - Psychologique - Thriller

     

     

     

    Franchement, SWEET HOME n’était pas le drama que je comptais voir en cette fin d’année 2020, mais mon frère (pourtant pas fan de séries asiatiques à la base – il n’a vu que KINGDOM) avait été hyppé par la bande annonce de NETFLIX et voulait absolument le regarder du coup… je ne pouvais évidement pas dire non !!! Je n’ai personnellement pas lu le WEBTOON donc je ne peux faire aucune comparaison avec la version originale mais… franchement j’ai beaucoup beaucoup aimé le drama malgré ses quelques défauts et des derniers épisodes qui m’ont moins convaincue.

     

     

     SWEET HOME (DRAMA COREEN NETFLIX)

     

     

    L’HISTOIRE

     

     

    CHA HYUN SOO est un lycéen victime de harcèlement scolaire qui vient d’emménager dans un nouvel appartement suite au décès de ses parents. Dépressif et suicidaire, sa vie va basculer le jour où une de ses voisines va sonner à sa porte. En effet celle-ci se transforme en monstre sous ses yeux… Le début du cauchemar commence.  

     

    Comme je ne parvenais pas à rédiger mon avis (ce drama m’a retourné le cerveau), je me suis dis que ce serait plus simple de ranger mon opinion en trois sous parties : 

     

    LES POINTS POSITIFS

     

    - Premièrement, le CONCEPT DES MONSTRES est à mes yeux du pur génie. Vous n’êtes pas ici face à de simple zombies ou des monstres "ordinaires" mais bien devant un tout nouveau concept qui m’a fasciné. SPOIL Les monstres de SWEET HOME sont en fait notre propre monstre. Tout le monde peut se transformer, n’importe quand, et ce sont nos souvenirs, nos peurs, nos désirs, nos angoisses et nos obsessions qui nourrirons notre future forme. En gros, le monstre est déjà à l’intérieur de nous et n’attend que de sortir. Je trouve cette idée GENIALE et plutôt bien exploitée tout au long des épisodes ! /SPOIL 

    - Les pistes de QUESTIONNEMENTS proposées autour du posé « c’est quoi être humain ». Même si le drama aurait pu d'avantage développer, je trouve que le sujet est très bien abordé et qu'il nous invite à pousser la réflexion. 

    - L’AMBIANCE. Le drama se passe à huit-clos dans un bâtiment mal entretenu où ne vivait que des personnes avec des moyens limités, ce qui ne fait que renforcer l’aspect glauque du cadre. D’ailleurs, je tiens à dire que certaines scènes sont visuellement à couper le souffle comme dans le dernier épisode SPOIL lorsque HYUN SOO avance dans la neige… /SPOIL et que la réalisation est soignée et de qualité.

    - La BANDE SON de SWEET HOME est une PURE TUERIE. Le drama nous balance du IMAGINE DRAGONS là où jamais j’aurais pensé en trouver, se donnant un drôle de style décalé… Et puis, je suis obligée de saluer l’incroyable production de BEWHY qui, une fois de plus, me confirme que ce mec est un dieu !!!

    - J’ai adoré les NOTES D’HUMOUR qui sont disséminées tout au long du drama (surtout dans la première moitié) et qui viennent détendre le spectateur dans des moments totalement inattendus ou hyper stressants !

    - Le drama gère le SUSPENS et les nerfs du spectateur d’une main de fer. Je ne compte pas le nombre de fois où on a sursauté avec mon frère, ni tous ces moments où, instinctivement, tu te rapproches de l’écran pour essayer de mieux anticiper l’endroit dont va surgir le prochain danger. J’étais vraiment à 100% dans l’univers et avec les personnages.

    - LE CASTING. C’est simple je connaissais quasiment tout le monde et à chaque nouvelle tête, j’agrippais le bras de mon frère « je le connais lui aussi » ahahah. On a beaucoup de très bons acteurs et la plupart n’ont d’ordinaire que des rôles secondaires donc j’étais ravie qu’ils aient un peu plus de place dans ce drama.

    - LES RELATIONS ENTRE NOS PERSONNAGES. Même si elles n’ont malheureusement pas le temps d’être autant développées que je l’aurais voulu, on a tout de même une très belle bromance entre JAYHUN et WUK, un potentiel début de womance et trois petits couples en formation (bon, malheureusement deux d’entre eux sont SPOIL totalement fichues avec cette hécatombe mais je salue le geste bouhouhou /SPOIL) et des échanges forts.

     

    LES POINTS MITIGÉS

     

    - Les EFFETS SPECIAUX. Les monstres et les plans ne sont clairement pas égaux… et c’est vraiment dommage. Alors, si personnellement les effets spéciaux ne m’ont pas vraiment dérangée (à partir du moment où tu regardes des dramas chinois, difficile de voir pire), mais quitte à ne pas avoir le budget ou les moyens, autant éviter les gros plans fixes qui faisaient vraiment très jeu vidéo. Après, comme je vous le disais, personnellement, cela ne m’a pas empêchée d’immerger totalement dans le monde, mais pour un spectateur (comme mon frère) habitué à des films gros budget… ça surprend !!

    - Le MANQUE DE DÉVELOPPEMENT DES PERSONNAGES (personnalité, passé etc.). Je sais que la saison prochaine viendra apporter d’avantage d’éléments pour combler les manques et nous en apprendre plus sur nos survivants… mais bon sang… j’aurais voulu en voir plus, en connaitre plus sur ceux qui sont déjà partis. Par exemple nous n’avons eu que très peu d’information sur le si attachant SPOIL Monsieur HAN… alors que ce personnage aurait pu avoir une place bien plus grande dans l’histoire. Son potentiel affectif auprès du spectateur est immense et le personnage aurait mérité avoir plus de profondeur et de lumière… mais au final, il en est de même pour quasiment tous… Alors quand je vois qu’on se permet de prendre le temps de nous pondre un épisode 9 bourré de violence gratuite et de méchants clichés et inintéressants… je crie au scandale !!!! Il fallait garder cette heure là pour développer nos héros /SPOIL Cependant je suis obligée de reconnaitre que je me suis attachée à la plupart d’entre eux (mes bébéééés), mais qu’en plus je les ai trouvé (bien qu’assez clichés pour la plupart) vraiment intéressants.

     

    LES POINTS NEGATIFS

     

    - L’un de mes principaux reproches envers le drama c’est le MANQUE D’ÉMOTIONS entourant le décès de ses personnages. Parce que oui, ne vous y trompez pas, SWEET HOME va se faire un malin plaisir à nous faire un véritable massacre tout au long de ses épisodes (spécialement dans sa deuxième moitié) et, alors qu’on aurait pu nous bouleverser… les scènes sont trop expéditives et… on ne nous laisse pas le temps d’être triste !!! Et c’est vraiment étonnant parce que ce sont des personnages auxquels on s’est attaché au fils des épisodes, mais on ne pleure pas le leur mort (et pourtant je suis un être très sensible…….). On a tout de même des personnages SPOIL importants qui meurent comme par exemple SANG WUK ou GIL SEOB (deux coups de cœur) et… rien. Rien rien rien rien. Leur mort est tellement expéditive que je n’ai pas pu pleurer… La seule scène qui m’a tiré des larmes c’est le sacrifice de Monsieur HAN et c’est « ce n’est pas ta faute », mais là encore la scène est SOUS EXPLOITÉE ! Avec une mort pareille, ils auraient pu créer une émotion bien plus grande. /SPOIL Franchement, je ne comprends pas.

    - L’ÉPISODE 9 !!!!!!!!!!!!!!!!! L’épisode 9 m’a tout simplement rappelé pourquoi j’ai arrêté de regarder THE WALKING DEAD. Franchement SPOIL quand les humains combattent les monstres ok, mais quand les humains combattent des humains pires que les montres… ça ne m’intéresse plus vraiment. Alors oui, je veux bien qu’on ait des super méchants humains, là n’est pas le problème, mais qu’on leur consacre un épisode entier au détriment du reste, je dis non. /SPOIL

    - De plus durant le drama, j’ai eu ce sentiment qu’il y avait quelques PETITES FACILITÉS pour sortir nos personnages de situations dangereuses (je repense notamment à la scène des monstres dans le parking) et, même s’il n’y a rien de suffisamment flagrant pour réellement me poser problèmes, leur accumulation est selon moins tout de même embêtante. Il y a également des petites incohérences (comme lorsque nos héros ne cesse de prendre l'ascenseur alors qu'il faut économiser l'électricité (qui continue d'ailleurs miraculeusement à fonctionner hurm)) !!?

     

    SWEET HOME (DRAMA COREEN NETFLIX)

      

    LES PERSONNAGES

     

     

    CHA HYUN SOO (SONG KANG) est, comme pour beaucoup je pense, mon coup de cœur de ce drama. C’est le premier personnage que l’on va rencontrer et c’est loin d’être le plus joyeux. Ses parents sont décédés quelques temps plus tôt et il a décidé de se suicider. C’est un jeune garçon dépressif qui a en fait subit SPOIL du harcèlement scolaire vraiment très violent (et tellement injuste) et a décidé, suite à ce traumatisme de ne plus quitter sa chambre. Etonnamment, c’est dans cet univers chaotique et morbide qu’il va reprendre gout à la vie et vouloir survivre à tout prix. J’ai particulièrement aimé cette scène où, il prend son courage à deux mains, et décide de sortir de sa chambre pour la première fois depuis si longtemps, pour aller sauver les deux enfants et j’en ai profondément voulu aux autres survivants de l’enfermer et de l’envoyer sans cesse risquer sa vie en mission. C’est un personnage que j’ai adoré et qui, j’espère aura une grande place dans la saison 2 !!! /SPOIL

    LEE EUN HYUK (LEE DO HYUN) est un jeune homme que j’ai eu beaucoup de mal à cerner. Il est objectivement courageux et intelligent, mais son manque d’empathie me rendait complètement folle et m’empêchais de m’attacher à lui. Et puis, au fil du drama on fini par comprendre que ce qu’il fait c’est souvent à contre cœur, pour le bien commun. C’est un jeune homme doté d’une grande force psychologique et SPOIL j’espère vraiment qu’il sera dans la saison 2 parce que son dernier moment m’a profondément attristée. /SPOIL

    MONSIEUR HAN et GIL SEOP sont pour moi les deux lumières de ce drama. Ce sont deux personnages qui dégagent une chaleur magnifique et qui vont, tout au long des épisodes aider les plus jeunes, réchauffer les cœurs et apprendre bien des leçons. Deux personnages coups de cœur SPOIL que je regrette d’avoir perdu dans cette première saison car j’aurais voulu voir leur sourires bienveillants encore longtemps /SPOIL

    J’ai également vraiment aimé YOON JI SU, une jeune femme au caractère bien trempé et au passé douloureux, JAYHUN un catholique qui manie le sabre et les mots comme personne, SANG WOOK ce mystérieux criminel au cœur plus tendre qu'il n'y parait et la terrible EUN YOO, notre ballerine à la langue de vipère.

     

    SWEET HOME (DRAMA COREEN NETFLIX)

     

    FIN ET CONCLUSION

     

     

    Les deux derniers épisodes m'ont malheureusement moins plu que le reste de la série et cela pour deux raisons principales : SPOIL c'est une véritable boucherie !!!! J'ai eu le sentiment qu'on voulait se débarrasser des personnages le plus vite possible avant de terminer cette première saison. Je ne sais pas combien nous avons eu de morts à la suite en si peu de temps, mais je ne parvenais même plus à être triste !! Et puis, on a cette arrivée de mercenaires méchants pour être méchants qui nous offrent cruauté gratuite et des stéréotypes vus et revus (le chef qui mâche son chewing-gum avec sa cicatrice m'a horripilée). C'est si dommage. En revanche, j'ai trouvé la SPOIL scène de transformation de HYUN SOO vraiment magnifique !!!! J'ai adoré qu'on découvre enfin sa forme de monstre qui, disons le, est plutôt canon, et la manière dont HAN se sacrifie en le prenant dans ses bras pour lui permettre de reprendre ses esprits... oh lalalalalala !! SPOIL

    Mais bon, malgré tout, je ne peux QUE VOUS RECOMMANDER le drama parce que j'ai passé un EXCELLENT MOMENT devant et que vous allez découvrir des personnages attachants, une univers peuplé de monstres hyper originaux, une ambiance glauque et pesante et cette bande son irréelle.

    SWEET HOME a de quoi se démarquer et n’a pas fini de faire du bruit (même si ça risque d'attirer les monstres alors... chuuuuuuut) !

     

    Xoxo, Sam

     

    SWEET HOME (DRAMA COREEN NETFLIX)


    6 commentaires
  •  

    COLOR RUSH (BOYS LOVE CORÉENNE)

    컬러 러쉬

     

    Corée du Sud 30/12/2020 au 21/01/2021

    8 EPISODES (15 minutes) Ecole – Romance

    VOSTFR VIKI et ASIANDRAMAS FANSUB

     

     

    MON AVIS

     8/10

     

    « Suis-je obsédé par toi car tu es mon PROBE, ou suis-je obsédé par mon PROBE parce que c’est toi ? Est-ce que mon monde change réellement quand je te vois ou est-ce que tu m’entraines juste dans le tien ? »

     

     

    La première fois que j’ai entendu parler de COLOR RUSH c’était à travers un fanmv sur youtube début janvier. Intriguée, je l’avais soigneusement noté dans ma liste de « à regarder plus tard » comme j’ai pour principe de ne pas commencer un drama en cours de diffusion… Et ce « plus tard », et bien c’était aujourd’hui :)

    Je vous laisse découvrir mon avis sur un drama dont je ne connaissais rien du scénario et qui m’a vraiment surprise !

     

     

    L’HISTOIRE

     

     

    CHOI YEON WU est un jeune homme « monochrome », c'est-à-dire qu’il ne distingue pas les couleurs et voit le monde en gris depuis sa naissance. On surnomme ce type de personne des « MONOS », et chaque MONO possède, quelque part dans le monde son « PROPE », un autre individu capable de lui faire voir les couleurs.

    Vous vous en doutez, dans sa nouvelle école, CHOI YEON WU va faire la rencontre du mystérieux YU HAN… qui pourrait bien être la personne capable de colorer son monde.

     

    Ce concept de « MONO » et de « PROBE » est à mes yeux un coup de génie ! Je n’ai jamais vu ce genre de scénario et, ce drama, inspiré d’un manga, nous offre donc une romance inédite ! De plus, le fait que certains MONO deviennent fous et obsessionnels de leur probes, quitte à les kidnapper ou à les tuer, rajoute une dimension plus profonde, plus psychologique et plus dramatique à l’histoire, mettant notre héros dans une situation aussi désagréable qu’anxiogène. Et franchement, je trouve ce concept aussi poétique (quand ça se passe bien du moins ahaha) que captivant.

    Malgré son format court, le drama prend le temps de nous développer une belle alchimie et une relation qui progresse petit à petit. Le couple se forme de manière naturelle et la romance ne demande qu’une seule chose : exploser ! SPOIL Dommage que l’on sente une certaine retenue (peut-être une auto censure de la production ?) parce qu’un baiser passionné aurait vraiment pu faire palpiter mon cœur ahahha /SPOIL

     

     COLOR RUSH (BOYS LOVE CORÉENNE)

     

     

    LES PERSONNAGES

     

     

    CHOI YEON WU (YOO JUN) est un personnage auquel je me suis attachée quasiment instantanément. Enfermé dans son monde gris, il ne s’attache à personne et préfère rester dans son coin de peur que les autres découvrent son secret. Lorsqu’il rencontre YU HAN son monde vole en éclat et sa vie change du tout au tout. Voir les couleurs devient une sorte d’addiction et, ce qu’il n’avait jamais connu avant, une nécessité. Et puis, mine de rien YU HAN prend tellement de place dans sa vie que, lorsqu’il disparait, notre héros se sent seul et démuni, commençant à craindre, lui aussi, de suivre le pas d’autres MONOS et de se transformer en monstre. Je vous avoue que, lorsqu’on le voit commencer à SPOIL préparer tout un tas de matos j’ai commencé à avoir sacrément peur que le drama vire au cauchemar… sauf qu’en fait, pauvre petit, il décide de se pendre pour protéger YU HAN de lui-même. Un bel acte d’humanité et d’altruisme qui rend le personnage encore plus touchant. /SPOIL

     

    Je savais bien que le visage de GO YU HAN (HUR HYUN JOON) me disait quelque chose et, effectivement il était membre du boysband THE BOYZ. Mais bref, son personnage est très intriguant dès les premières minutes du drama. Dissimulé derrière son masque noir, on a envie de découvrir sa personnalité (et son visage) et j’avoue avoir adoré tout le mystère qu’il laissait planer (même si au final on apprend assez peu de choses sur lui et j’aurais bien voulu en connaitre d’avantage). Il ne va jamais avoir peur de son attirance pour notre héros et me surprenait toujours par son assurance, sa désinvolture et sa détermination.

    A noter que sa manière de réciter les listes interminables de couleurs me faisait sourire car je ne pouvais m’empêcher d’imaginer la galère que cela avait du être pour l’acteur de tout retenir, tout en me disant que c’était une belle preuve d’amour que de vouloir tout expliquer avec autant de détails à CHOI YEON WU…

     

     

    COLOR RUSH (BOYS LOVE CORÉENNE)

     

     

    FIN ET CONCLUSION

     

     

    Franchement… les coréens devraient VRAIMENT à faire d’avantage de BOYSLOVE parce qu’ils sont très doués. Même s’ils ont tendance à ne se contenter SPOIL que d’un petit bisous à chaque fois /SPOIL ils parviennent à développer des relations pleines d’alchimie et des scénarios intéressants (je citerai notamment le très bon WHERE YOUR EYES LINGER) !!

    Pour en revenir à notre petit COLOR RUSH je suis amplement satisfaite de cette fin SPOIL pleine d’espoir et de bonne humeur /SPOIL mais je ne serai vraiment pas contre une saison 2 car je pense qu’on peut aller encore plus loin et leur imaginer plein d’aventures (SPOIL et découvrir ce qui est arrivé à sa maman car on ne sait toujours pas !!! /SPOIL) ! Après tout, ils ont un monde à se faire mutuellement découvrir !

    Bref, je vous conseille ce petit drama pour l’originalité de son concept, son couple ultra attachant, ses vibes colorés et sa bonne humeur. Un petit coup de cœur et un drama très addictif que je me suis dévoré en une après-midi (au lieu de faire du montage vidéo mdr).

     

     Xoxo, Sam

     


    9 commentaires
  • TRUE BEAUTY (DRAMA COREEN)

     

    Yeosingangrim / 여신강림

     

    Corée du Sud Du 09/12/2020 au 04/02/2021

    16 EPISODES (70 minutes) tvN – Rakuten Viki

    Drame - Romance

     

    Mun Ga Yeong : Im Ju Gyeong - Cha Eun Woo : Lee Su Ho

    Hwang In Yeop : Han Seo Jun - Park Yu Na : Kang Su Jin

     

     

    MON AVIS

    17/20

     

    TRUE BEAUTY, je pense que c’est le drama coréen qui aura fait le plus de bruit en ce début d’année 2021. Il faut dire qu’il rassemble tout ce qui plait le plus au grand public : un triangle amoureux sur fond de lycée, une comédie légère et colorée ainsi que des acteurs plus beaux les uns que les autres. Adapté du WEBTOON du même nom (dont je n’ai lu que deux chapitres) TRUE BEAUTY portait sur ses épaules beaucoup d’attentes et je faisais moi-même partie de ces personnes qui avaient vraiment hâte de le découvrir. Bref parlons du drama phénomène de ce début d’année.

     

    TRUE BEAUTY (DRAMA COREEN)

     

    L’HISTOIRE

     

    Le drama raconte l’histoire d’IM JU GYEONG, une lycéenne complexée par son apparence qui lui attire des moqueries depuis son enfance. Harcelée dans son ancien lycée, lorsqu’elle est transférée, elle décide de cacher ses « défauts » avec du maquillage afin de pouvoir s’intégrer et se faire des amis. Elle démarre alors une nouvelle vie en tant que « déesse » du lycée, avec la peur quotidienne d’être découverte.

     

    Un scénario à la fois banal et lourd de sens. Parce que, si vous regardez des dramas où écoutez de la KPOP, vous n’êtes pas sans savoir la pression que subissent les coréens pour être toujours « plus beaux » selon des critères bien définis. Premier pays au monde en matière de chirurgie esthétique, le pays du matin calme associe de manière impitoyable la réussite à la beauté. Un dictat de plus en plus dénoncé et qui ici est le sujet principal de TRUE BEAUTY. Le drama aborde donc des sujets très durs comme le harcèlement scolaire, la dépression et le suicide, mais parvient à rester tout de même léger sur la grande majorité des épisodes. Parce que oui, TRUE BEAUTY c’est avant tout un drama feel good, sans réelle prise de tête qui passe plus de temps à nous faire rire qu’à nous faire pleurer. Si j’ai adoré son côté lumineux et coloré, j’avoue que j’aurais bien aimé qu’on aille plus loin et qu’on aborde avec encore plus de sérieux et de profondeur le sujet (ce qui, je crois est le cas dans le WEBTOON).

     

    D’ailleurs, je ne sais pas comme les scénaristes ont fait, mais TRUE BEAUTY rassemble TOUS, je dis bien TOUS les clichés que l’on voit dans nos chers dramas coréens. Nous avons par exemple l’héroïne un peu nunuche et maladroite, le héros riche et froid, le bad boy qui se bagarre et qui roule en moto, les malentendus, la rivale insupportable, la balade en amoureux à la mer, la fièvre (pour que le héros s’inquiète) etc. Je ne compte pas non plus les répliques et actions clichées où j’étais là « non… non il va pas dire ça quand même ? » ET BAAAAH SI ! Ou les « non, dites moi qu’il va pas faire ça ? » ET BAHHH SI. Mdr

    Pourtant, je pense qu’on peut le pardonner au drama pour une seule et bonne raison : quand tu te lances dans ce genre de rom com, ce n’est pas pour la profondeur de son scénario ou son originalité… mais bien parce que tu as envie de passer un bon moment avec des personnages prévisibles, mais attachant, une histoire qui ne te prend pas la tête et une ambiance chaleureuse et colorée. Parce que si on avait eu envie de découvrir une intrigue poignante, et pleine de suspens… bah on se serait plutôt tourné vers des dramas comme FLOWER OF EVIL ou THE PENTHOUSE (ce dernier est sur ma liiiste). Bref personnellement, j’ai adoré la colorimétrie vibrante, les gages mignons et ridicules et me suis tapée de grosses barres de rire devant les épisodes.

     

    Si j’ai beaucoup aimé ce triangle amoureux, j’ai aussi beaucoup aimé la relation unissant SEO JUN et SU HO. Au début de l’histoire on comprend que leur rivalité repose sur la souffrance et l'incompréhension. SPOIL SEO JUN est persuadé que si leur ami est mort c’est de la faute de SU HO et pour cela, ne cesse de le maudire et de lui rappeler qu’il n’a pas le droit de sourire ni d’être heureux. Cependant, au fils des épisodes, on voit bien que derrière cette colère, se cache toujours un profond attachement. Et je ne vous cache pas que les scènes après leur réconciliation font parties de mes favorites dans le drama. Leur relation est si fusionnelle et chaleureuse. /SPOIL

     

    PS : On adore les petits caméos/clin d’œil à tout plein d’autres dramas comme EXTRAORDINARY YOU à l’épisode 4, YOU WHO CAMES FROM THE STARS à l’épisode 8 etc

     

     

    TRUE BEAUTY (DRAMA COREEN)

     

    LES PERSONNAGES

     

    Pour être honnête, dans le premier épisode, je me suis demandé si j’allais parvenir à apprécier IM JU GYEONG (MUN GA YEONG) à cause de son air si niais et de la petite voix enfantine qu’elle prenait sans cesse pour s’exprimer. Moi qui avais découvert l’actrice dans THE GREAT SEDUCER où elle incarnait une jeune femme au fort tempérament, la voir dans ce rôle était un peu déroutant. Mais au final, je me suis vraiment attachée à elle. C’est un personnage adorable qui ne rêve que d’être aimé par les autres. Je regrette en revanche qu’on n’ait pas d’avantage insisté sur sa passion pour les BD d’horreur et le métal… J’aurais bien voulu que ces deux passions lui donne un caractère plus fort et affirmé. D’ailleurs sa chambre et le vendeur de BD sont deux endroits avec une déco absolument GENIALE !!!!

     

    CHA HYUN SOO (CHA EUN WOO) est un personnage qui me fait vraiment mal au cœur. Avec son regard triste, et sa manière de ne pas se lier aux autres, il semble porter tout le poids du monde sur ses épaules et au final… c’est un peu le cas. On découvre très vite que dans son entourage une personne s’est suicidée et que, non seulement il n’a rien pu faire pour la sauver, mais qu’en plus il pense en être en parti responsable. Et franchement SPOIL j’étais si triste pour lui. Alors oui, s’il avait décroché le téléphone ce jour là, peut-être qu’il serait encore en vie mais… on ne refait pas le monde avec des si… /SPOIL Ses crises d’angoisse, sa solitude, sa culpabilité… franchement c’est un personnage que j’avais juste envie de prendre dans mes bras.

     

    HAN SEO JUN (HWANG IN YEOP) est un personnage que j’ai également adoré. Sous ses airs de bad boy qui conduit une moto et se bagarre après les cours, se cache un jeune homme au grand cœur qui SPOIL prend soin de sa maman malade et qui ne parvient pas à se remettre de la mort de son ami. /SPOIL C’est un personnage charismatique, joyeux et plein de vie auquel on s’attache pour son côté chaleureux et grognon.

     

    KANG SU JIN (PARK YU NA) est la première personne à tendre la main à notre héroïne. En plus d’être belle et intelligente, elle sait se battre et protège toujours les plus faibles. Cependant, derrière cette façade parfaite, se cache en fait une lycéenne écrasée par le poids d’un père violent qui ne se satisfait jamais de ses résultats scolaires. Elle ne fait jamais assez bien. Du coup, elle a développé des tocs pour évacuer sa frustration et son stress et, franchement, j’avais beaucoup de peine pour elle. Mais voilà, lorsqu’elle découvre que SPOIL SU OH et notre héroine sortent ensemble… son personnage devient détestable. Et je l’ai tant regretté. Pour être honnête ce revirement de situation m’a paru tellement fort qu’au début je n’arrivais pas à comprendre ce choix des scénaristes. Pourquoi faire d’elle la méchante ? Ou du moins pourquoi la rendre AUSSI méchante. Oui son amour pour SU OH est plus fort que son amitié pour JU GYEONHG, mais de la à la piétiner de la sorte… Même si je ne lui pardonne pas pour autant, je suis contente qu’elle se soit excusé à la fin. /SPOIL

     

    Rho lalalala IM HEE GYEONG (LIM SE MI), la sœur de notre héroïne, est TELLEMENT COOL !!!! J’aime sa personnalité fougueuse et déterminée. C’est une femme qui se bat pour ce qu’elle pense juste et qui n’a pas peur d’aller au devant d’un conflit si c’est nécessaire. C’est celle qui parle le plus fort, rit le plus fort et tape du poing sur la table. Sa romance avec le professeur rassemblent une grande partie des scènes les plus mignonnes et drôles du drama. J’ai vraiment aimé la voir se montrer sur d’elle, le conquérir en fonçant tête baissée, cassant au passage les codes de la « petite amie ordinaire » en prenant les devants. Ils ont vraiment ensemble une alchimie et une complémentarité qui crève l’écran !

     

    Finalement, je voulais absolument mentionner le papa de notre héroïne qui est un personnage que j’ai littéralement adoré parce qu’il tentait du mieux qu’il pouvait de protéger et défendre sa fille et qu’il croyait en elle quoiqu’elle fasse. De même le petit frère de notre héroïne peut sembler être une vrai peste avec sa sœur, mais lorsqu’elle a vraiment besoin de lui, il est là, envers et contre tout.

     

    TRUE BEAUTY (DRAMA COREEN)

     

    FIN ET CONCLUSION

     

    Je suis vraiment dubitative SPOIL concernant le choix de SU HO de se séparer à cause de la distance et de la maladie de son père. Pourquoi être malheureux seuls dans son coin ? De mon point de vue il vaut mieux être malheureux à deux et se soutenir. Pire encore, lorsqu’il revient en Corée après avoir ignoré ses messages pendant un an, il se pointe et la harcèle pour passer du temps avec elle (imaginez un peu ce qu’elle peut ressentir !!!). J’ai eu l’impression que les scénaristes avaient juste eu envie de nous séparer les personnages pour pouvoir donner sa chance à SEO JUN et qu’ils n’avaient pas trouvé mieux. Mais bon, voyons le bon côté des choses, notre petit homme de la jungle a pu enfin avouer ses sentiments et enlacer l’héroïne. Je dois d’ailleurs avouer que dans ces deux derniers épisodes, alors que j’avais été « team SU HO » durant tout le drama, cette fois, mon cœur ne savait plus du tout qui choisir. /SPOIL

     

    Maintenant que j’ai terminé TRUE BEAUTY je me sens un peu nostalgique et surtout je me pose un question : « pourquoi TOUT le monde semble dire que la fin est nulle ? ». Franchement j’ai trouvé ce 16eme épisode très complet. Chaque personnage à « sa fin » et de l’espoir pour son futur et le drama termine sur SPOIL une note feel good délicieuse. Le professeur et la sœur de l’héroïne se marient, la chanson de notre trio est présentée au public et chantée par SEO JUN, l’héroïne se fait complimenter par son mentor et a une carrière prometteuse, la méchante s’est excusé et le couple est ensemble dans leur lieu favori, la boutique de BD… Alors oui, la « team SEO JUN » est déçue et je comprends mais… c’est le second lead. L’héroïne ne termine JAMAIS avec le second lead, c’est la règle des dramas coréens (et quand les scénaristes tentent de changer le scénario selon l’avis des fans – bonjour CHEESE IN THE TRAP – c’est plutôt un fiasco) ! /SPOIL Franchement je ne vois pas ce qu’on aurait pu faire de plus et je suis ravie !

     

    Alors, si vous avez envie d'un drama léger et coloré, d'un triangle amoureux pétillant et d'un peu de baume au coeur... Je pense que TRUE BEAUTY est le CANDIDAT IDEAAAAL ! Bon visionnage :)

     

    Xoxo, Sam

     

    TRUE BEAUTY (DRAMA COREEN)

     


    5 commentaires
  • HEAVEN OFFICIAL’S BLESSING (anime chinois)

    Tian Guan Ci Fu

     天官赐福 / 天官赐福动画

     

     

    Chine 2020/2021 12 + 1 EPISODE SPECIAL

    MO XIANG TONG CHOU (auteure originale)

    Action - Comédie - Drame - Fantasy - Mystère - Surnaturel

    Haoliners Huimeng Animation

    STREAMING : Netflix

     

     

     

    C’est grâce à NETFLIX que je me suis lancée dans le visionnage de cet anime. La bande annonce m’a attirée et plus j’avançais dans les épisodes, plus j’étais ravie d’y retrouver un air de THE UNTAMED, le drama chinois qui m’a tant bouleversé l’année dernière. Le principe était un peu le même : deux hommes liés par une complicité et une alchimie magnifique qui vivent dans un monde plein de magie et partagent de nombreuses aventures à la découverte de la vérité. On sent que le scenario déborde de détails et l’histoire est riche et pleine de rebondissements. Bref, un sentiment familier que j’avais tant cherché à retrouver dans d’autres dramas… en vain ! Alors, vous imaginez mon bonheur lorsque, après avoir terminé les 12 épisodes disponibles sur NETFLIX, je suis allée faire mes petites recherches et que… je me suis rendue compte du pot aux roses : l’auteure originale de TIAN GUAN CI FU n’est autre que celle de MO DAO ZU SHI (THE UNTAMED) !!!! Bref parlons un peu de HEAVEN OFFICIAL’S BLESSING…

     

    HEAVEN OFFICIAL’S BLESSING (anime chinois)

     

    L’HISTOIRE

     

     

    Au début de l’histoire on rencontre un jeune prince, XIE LAN, qui a remporté les épreuves célestes et a gagné l’immortalité à seulement 17 ans. Malheureusement depuis il s’est fait bannir deux fois du paradis, il est devenu la risée des trois royaumes malgré toutes ses bonnes intentions et son grand cœur.

     

    Tout au long des épisodes on suit donc XIE LAN et l’équipe qui se forme petit à petit autour de lui, dans plusieurs enquêtes menant à la révélation d’une grande à la fin. Et ce cheminement d’histoire m’a beaucoup plu parce que l’anime regorge vraiment de détails et de flashback au point que parfois, j’avais l’impression que l’anime manquait presque de temps pour tout nous raconter. Impossible de s’ennuyer : l’action et les révélations sont omniprésents et on découvre les personnages au fur et à mesure…  

    L'animation est simple mais très jolie et j'ai beaucoup aimé les couleurs et l'univers (inspiré de la Chine traditionnelle) dans lequel évolue nos héros. 

     

    HEAVEN OFFICIAL’S BLESSING (anime chinois)

     

    LES PERSONNAGES

     

     

    XIE LAN est un personnage d’une douceur… Chacun de ses gentils sourires réchauffe l’écran (et font briller les yeux de notre HUA CHENG). Je me suis tout de suite attachée à sa voix à douce et à sa bienveillance et son histoire m’a fait vraiment très mal au cœur. Son rêve était de « sauver le monde » et les autres l’ont pourtant piétiné sans pitié tout au long de sa vie. Un personnage dont la bienveillance me manque beaucoup et qui a encore beaucoup de secret à la fin de cette première saison !!

     

    HUA CHENG est un personnage plus que mystérieux qui laissent derrière lui encore bien des questions sans réponse à la fin de cette première saison du coup… j’ai si hâte de découvrir son passé et le pourquoi il est devenu démoniaque. J’ai tellement aimé qu’il décide d’approcher notre héros SPOIL sous une forme "humaine" pour mieux voler son cœur (et le notre). A chaque fois qu’il le protégeait en secret je ne pouvais pas m’empêcher de fondre. /SPOIL Sincèrement, un personnage qu'il me tarde de retrouver dans la saison 2 !!!

     

    HEAVEN OFFICIAL’S BLESSING (anime chinois)

     

    FIN ET CONCLUSION

     

    Franchement, j'étais vraiment triste de terminer HEAVEN OFFICIAL'S BLESSING et, encore aujourd'hui, une bonne semaine après l'avoir terminé, je ressens un certain manque de leur alchimie et de leurs aventures. Je ne sais pas quand sortira la saison 2, mais il me tarde vraiment de pouvoir d'avantage apprendre à les connaitre parce qu'à la fin de cette première saison il me reste des taaaas de questions sans réponse et une nostalgie folle ! 

    Bref un anime vraiment chouette que j'aimerai vraiment voir adapté en drama un jour (en attendant, je compte me le reregarder très bientôt) !!!

    Xoxo, SAM

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique