• The LAst Empress

     

     TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

    Hwanghuui Pumgyeok 황후의 품격

     

     

    Corée du Sud Du 21/11/2018 au 21/02/2019 52 Épisodes (35 minutes)

    Ju Dong Min (Réalisateur) Kim Sun Ok (Scénariste)

    SBS Comédie - Romance - Thriller 15 ans et +

     

     AVEC

    Jang Nara : Oh Sunny Choi Jin Hyeok : Cheon Wu Bin / Na Wang Sik

    Sin Seong Rok : Lee Hyeok Lee Elijah : Min Yu Ra

    Sin Eun Gyeong : Kang Eun Ran Yun So Yi : Seo Gang Hee

    Kim Jeong Tae : Ma Pil Ju Kim Myeong Su : Le professeur Byeon Lee Hee Jin : La princesse Su Jin

    Oh Ah Rin : Ah Ri, la fille de la princesse Su Jin Oh Han Gyeol : Na Dong Sik

    Oh Seung Yun : Le prince Lee Yun Park Won Suk : La grand-mère de Lee Hyeok

    Shin Go Eun : L'impératrice So Heon Stephanie Lee : Oh Hel Ro Yun Da Hun : Oh Geum Mo

    Yun Ju Man : Ma Pil Ju Da Som : Yang Dal Hee Hwang Young Hee : Baek Do Hee

    Tae Hang Ho : Na Wang Sik (episodes 1, 2, 3, 4) Jo Dong Hyeok : Un détective

    Sohn Chang Min : Gu Pil Mo An Nae Sang : Le détective Ahn

     

    La Corée du Sud actuelle est un pays gouverné par une monarchie constitutionnelle.

    Oh Sunny, une actrice de comédie musicale, épouse l'empereur Lee Hyeok. Mais celle-ci s'oppose au pouvoir absolu du palais.

    Na Wang Sik est rentré dans le palais pour pouvoir se venger du responsable de la mort de sa mère. Suite à de nombreux événements, Oh Sunny et Na Wang Sik s'unissent dans le but de détruire la famille royale...

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

    MON AVIS

     

    18,5/20

     

     

     

    Ce drama est fou. Ce drama est juste fou. Un scénario incroyable plein de rebondissement et de suspens, une multitude de personnages complexes et bien écrits, un cadre magnifique (la quasi-totalité du drama se tient à huit-clos dans le palais impérial) et une réalisation de grande qualité. Bref The Last Empress est un véritable coup de cœur et un drama qui vous tiens en haleine durant la totalité de ses épisodes, montant crescendo en révélations, coup d’état et furie…

     

    NB : Je m’excuse par avance parce que cet avis est bourré de spoil et donc de passages en blanc que vous ne pourrez pas lire si vous n’avez pas vu le drama… mais un scenario aussi dense méritait d’être développé dans les détails.

     

     

    The LAst Empress

     

     

    L’Histoire

     

     

    Le drama raconte l’histoire de Oh Sunny, une jeune femme ordinaire qui rêve de faire carrière en temps qu’actrice et qui va devenir, suite à certaines circonstances impératrice de Corée. Malheureusement, une fois au palais, le conte de fée se transforme en cauchemar et elle découvre très vite que l’empereur a utilisé leur mariage comme alibi pour un meurtre et qu’il aime en plus une autre femme… prise en grippe par la mère de l’empereur, ses seuls alliés semblent être la grand-mère de la famille et un mystérieux garde du corps de l’empereur qui est en fait là pour se venger de celui-ci…

    Je peux vous dire que, dès le premier épisode, vous êtes happé par le drama et vous plongez corps et âme dans cette histoire, aux cotés de personnages torturés et pour la plupart cruels. Malgré ses 52 épisodes (de 35 minutes) je n’ai pas vu le temps passer et je n’ai ressenti aucune longueur dans le scénario qui savait nous maintenir un suspens envoutant et des rebondissements inattendus et appréciables.

     

    Quand je me suis lancée dans le drama, j’attendais clairement une romance entre SPOIL NA WANG SHIK et l’impératrice, chose qui ne s’est finalement jamais vraiment passé même si je pense que notre garde du corps avait des sentiments pour notre héroïne. A la place j’ai eu le plaisir de voir notre empereur tomber amoureux de son impératrice qu’il détestait à la base. Bon, soyons honnête il a développé des sentiments pour elle un peu vite à mon gout au vu de ce qu’il ressentait pour elle de base et pour de mauvaises raisons (la jalousie de voir son épouse se faire aimer d’un autre homme), mais j’ai tout de même beaucoup aimé le voir l’aimer comme un fou… Une fois les rôles inversés, puisque Sunny qui l’aimait éperdument au début le déteste à présent, leur relation amour/haine n’en est que plus intense. Et j’ai d’ailleurs beaucoup aimé lorsqu’il meurt dans ses bras dans le dernier épisode, on sent qu’elle tient encore à lui et, même si ce couple était impossible au vu des circonstances, j’étais contente qu’elle soit là pour lui à sa fin. /SPOIL

     

    Malgré l’ensemble plutôt dramatique, le drama ne se prive pas de chouettes touches d’humour (principalement due à Lee Hyeok d’ailleurs si on y réfléchis) et m’a fait beaucoup rire, un peu comme une manière de détendre l’atmosphère entre deux complots machiavéliques…

     

    Les décors et costumes sont absolument exquis (d’ailleurs à chaque fois qu’un personnage brisait un objet de colère j’étais là « nooon c’était beau » kkk) et nous plongent encore d’avantage dans ce quasi huis-clos diabolique… De plus, l’OST de The Last Empress est à la hauteur du drama et possède des pistes absolument divines qui transmettent émotions et appuie l’action à la perfection (d’ailleurs alors que je vous rédige cet avis, elles embaument mon appartement de leurs mélodies)… Même si vous n’avez pas vu le drama, je vous invite à aller les écouter de toute urgence.

     

    The LAst Empress

     

     

    Les personnages

     

     

    Oh Sunny (JANG NARA) est un personnage très attachant. Issue d’une famille très modeste. Naïve et maladroite, elle croit en ses rêves et travaille dur afin de vivre de sa passion : être actrice et chanter sur scène. Malheureusement pour elle tout ne fonctionne pas vraiment comme elle le souhaite et lorsque l’empereur semble s’intéresser à elle, elle qui l’admire depuis des années croit être l’héroïne d’un conte de fée. Mais voilà les paillettes de cendrillon ne sont ici qu’une mascarade destinée à l’utiliser et à couvrir un meurtre, celui de la maman de notre héros. Lorsqu’elle pénètre dans le palais… c’est le début de sa descente aux enfers. Elle ira de désillusion en désillusion en découvrant un mari qui ne l’aime pas et ira même jusqu’à tenter de se débarrasser d’elle... Et… alors qu’on aurait pu avoir un personnage pleurnichard et défaitiste, Oh Sunny va décider de tenir bon et va se battre contre cette famille impériale démoniaque et cruelle dans laquelle elle n’est pas la bienvenue.

    J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce personnage qui, sans jamais perdre son grand cœur, va rassembler tout son courage pour punir les méchants. A chaque fois que je voyais cette si petite femme avec ce si grand courage, je ne pouvais qu’être admirative et applaudir. Jusqu’à la fin elle ne m’aura pas déçue et je suis SPOIL vraiment ravie qu’elle ait pu avoir une fin heureuse et pleine d’espoir… c’est tout ce qu’elle méritait après un combat aussi épuisant. /SPOIL

     

    Na Wang Sik (SHOI JIN HYEOK) est un personnage tellement touchant… Dès le premier épisode c’est un héros que l’on ne peut s’empêcher de prendre en pitié à cause de la situation désastreuse dans laquelle la famille impériale va le plonger. Son impuissance à sauver sa mère et sa fin tragique vont faire de lui un homme désespéré et déterminer à se venger. Lorsqu’il ressort de l’océan SPOIL après que l’empereur ait tenté de l’assassiner /SPOIL c’est un homme brisé près à tout pour révéler la vérité. Il décide alors, aidé par le professeur Byeon, de se métamorphoser et de perdre du poids afin d’infiltrer le palais en tant que garde du corps impérial. Et à propos de cette transformation physique, je dois dire que le fait d’avoir utilisé deux acteurs différents (et qui ne se ressemblent pas du tout) m’a beaucoup perturbé au moment de l’échange. Je n’arrivais plus à reconnaitre le personnage auquel je m’étais attachée dans les premiers épisodes…

    Une fois au palais, il va révéler toutes ses capacités au combat mais également sa très grande intelligence et se rapprocher petit à petit avec adresse de l’homme qu’il a pour cible… l’empereur de Corée.

     

    Et on en vient à mon énorme coup de cœur de ce drama, le personnage qui (je pense dès la fin du premier quart) m’a le plus passionnée durant ces 52 épisodes. Si dans les premiers épisodes, peut-être même dans le premier tiers du drama, cet homme, Lee Hyeok (SIN SEONG ROK), n’a ABSOLUMENT aucun élément qui puisse le rendre ne serait-ce qu’un peu sympathique aux yeux des spectateurs, très vite on comprend que, malgré sa cruauté c’est un personnage qui possède également une petite part de lumière et des circonstances atténuantes (pas pour tout). Découvrir son passé et la douleur dans laquelle il a été élevé, son éducation sévère et cruelle, la violence de ses parents tant dans leurs morts que dans leurs actes ont fait que petit à petit j’ai commencé à me sentir affreusement mal pour ce personnage. Malgré le fait qu’il ait tué, qu’il ait menti, qu’il ait trahis… Lee Hyeok m’a tout simplement donné envie de le prendre dans mes bras. A travers cet adulte aux colères impulsives et dangereuses je voyais cet enfant apeuré en pleine détresse, désespéré d’avoir au moins un peu d’amour. D’ailleurs sa recherche d’affection est telle qu’il est prêt à faire confiance au premier qui semble faire attention à lui… c’est pour ça qu’il tombera dans le piège de Min Yo Ra qui feint l’aimer, et dans celui de Wang Sik (d’ailleurs à chaque fois qu’il l’appelait « son petit frère » mon cœur se brisait à l’idée de savoir qu’il découvrirait bien un jour le pot aux roses)…

    A mesure qu’il se défera de  l’influence de toutes ces abominables femmes (aussi bien sa mère, que Min Yo Ra ou Seo Kang Hee) Lee Hyeok montre petit à petit une part d’humanité au coté de Sunny, une part de lumière qui lui va sa bien… Mon gros regret à son propos c’est qu’il SPOIL n’apprendra au final jamais que c’est cette garce de Seo Kang Hee qui a tué sa femme en l’empêchant de sortir des l’eau et que coup il ne devrait pas avoir sa mort sur la conscience – même si la pousser dans l’eau n’est pas pardonnable pour autant) /SPOIL.

     

    La mère de Lee Hyeo, Kang Eun Ran (SIN EUN GYEONG) est un personnage qui transpire la méchanceté et m’a tout simplement dégoutée durant tout le drama. C’est l’un des pires méchants que j’ai vu tout drama confondu. Cette femme cruelle et avide de pouvoir est prête à tout, même à sacrifier sa propre famille si nécessaire. Elle utilise son fils ainé comme une véritable marionnette et a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui : un homme colérique et méprisant qui prend les gens « normaux » de haut et pense pouvoir tout régler avec de l’argent ou la violence. Cette femme si belle semblait, alors que les épisodes passaient, s’enlaidir tant ses mauvaises actions passées, présentes et futures la rendaient détestable au spectateur. Je dois dire que j’aurais voulu qu’elle ait SPOIL une fin bien plus cruelle que d’être simplement emprisonnée, mais la voir devenu si laide, les cheveux grisonnant et complètement sénile m’a tout de même fait plaisir /SPOIL

     

    Min Yu Ra (Lee Elijah) est sans aucun doute l’un des personnages les plus cruels de ce drama (même si dans les derniers épisodes SPOIL on parvient finalement à la prendre en pitié lorsqu’on comprend pourquoi elle est entrée au palais /SPOIL). Prête à tout pour parvenir à ses fins, elle ira jusqu’à mordre la femme qui l’a recueillie et élevée et ne reculera devant rien pour se rapprocher de l’empereur. C’est un personnage manipulateur, avide que je ne parvenais tout simplement pas à comprendre tant elle se montrait cruelle. Cependant, maintenant que j’ai terminé le drama, avec SPOIL les révélations des derniers épisodes tout prend un sens et, même si ses actes ne sont pas pardonnables, ils sont tout de même compréhensibles au vu de son passé et de ce que la famille impériale lui a fait endurer… /SPOIL

     

    La dernière méchante de notre trio infernal est Seo Gang Hee (YU SO YI). Cette femme avide de pouvoir utilise sa fille pour tenter d’accéder au rôle de mère de l’impératrice et pour cela se montre sans pitié avec la pauvre petite Ah Ri qui doit enchainer les cours toutes la journée. J’avais tellement envie de frapper ce personnage qui, plus on avançait dans les épisodes plus révélait des actions et des paroles cruelles (et des révélations qui viennent tout chambouler). Tout comme pour la reine, impossible de m’attacher à elle, ni de la comprendre une seule seconde… A la fin SPOIL je pense que c’est un personnage qui aura eu ce qu’il mérite… non seulement elle pense que sa fille l’a oublié, mais en plus elle a été condamné à la peine de mort. /SPOIL

     

    Lee Yoon (OH SEUNG YUN) est sans aucun doute le seul adulte blanc comme neige de cette famille impériale. Exilé par sa mère à l’étranger, il revient, déterminé à révéler les tords de sa mère et de son frère, et va pour ça dans un premier temps écrire un livre sous le pseudonyme de Vincent Lee et faire son retour au palais bien déterminer à mettre fin aux crimes de sa famille.

    Notre pauvre Ah Ri (OH AH RI) n’est que le pion d’un échiquier géant que les adultes se disputent pour leur propre avidité de pouvoir. Notre petite princesse qui était un vrai rayon de soleil et adorait taquiner les autres s’assombrit au fils du drama, culbutée de bord en bord par des grandes personnages peu scrupuleuses. Heureusement, Oh Sunny est le personnage qui va venir adoucir ses jours et lui apprendre à jouer comme une enfant de son âge devrait…

    Do Wager Jo (PARK WON SOOK), la grand père de Lee Hyeok est un personnage que j’ai réellement aimé et qui m’a beaucoup bouleversée… Lorsqu’on apprend à la fin SPOIL qu’elle s’est en fait suicide après les deux échecs de tentative de meurtres de son petit fils et de sa belle fille dans l’espoir que la police découvre les méfaits de cette affreuse famille impériale /SPOIL j'étais vraiment mais alors vraiment tellement triste...

    Le petit  Na Dong Shik (OH HAN KYUL) m’a également beaucoup émue… c’est un garçon courageux et d’une grande gentillesse (SPOIL d’ailleurs on ne nous dit rien à son propos à la fin du drama ?!/SPOIL)

    La secrétaire Hong So Mae (KIM MIN OK) m’a fait littéralement fondre en larmes par sa dévotion et son courage et j’ai vraiment eu beaucoup de mal à SPOIL la voir partir juste après notre si gentille grand-mère SPOIL)…

    Je pourrais continuer de parler d’encore plein d’autres personnages comme de la famille de notre héroïne mais cet avis ne terminerait jamais…

     

    The LAst Empress

     

     

    FIN et CONCLUSION

     

     

     Wahou… dans les derniers épisodes les révélations sont totalement folles… Les scénaristes referme le livre en nous dévoilant des détails et des événements qu’on n’aurait même pas soupçonné et les réponses à mes questions m’ont tout simplement bouleversée. Ces derniers épisodes ont été une véritable apothéose et, même si cette fin n’est pas parfaite, vis-à-vis du challenge qu’offrait le scenario, je trouve qu’ils s’en sont bien sortis. J’ai aimé ces dernières minutes où SPOIL les personnages reviennent sur les lieux du drama, alors que le palais est maintenant ouvert au public comme souvenir de ce qu’était la famille impériale /SPOIL

    Et puis, mine de rien je suis tout de même SPOIL contente qu’on nous offre quelques secondes de bonheur avec des personnages tournés vers l’avenir mais qui n’en oublient pas pour autant le passé. Je suis ravie que la petite Ah Ri est trouvé une vraie maman et une famille aimante /SPOIL.

     

    Ce qui me pose clairement problème avec cette fin c’est SPOIL que la mort de Na Wang Shik ait été aussi brutale et si peu émotive. On nous tue le personnage sans nous laisser l’opportunité de le pleurer et à la fin… le scénario semble carrément avoir oublié qu’il vient de nous assassiné un des personnages principaux de l’histoire. L’héroïne n’est pas plus triste que cela et on ne repense pas une seule fois à lui (ni les héros ni le public) alors qu’on aurait pu nous faire des flashbacks commémoratifs !! Et du coup je suis allée faire mes petites recherches car à partir de son accident de voiture, j’étais étonnée que l’on nous ait pas montré son visage, effectivement, l’acteur n’a pas tourné les derniers épisodes !!! Il semblerait que ce soit à cause d’un autre drama en cours mais je ne comprends absolument pas ce choix. S’il avait s’agit d’un personnage secondaire, cela aurait été gênant mais aurait pu passer alors que là… pour moi c’est totalement scandaleux. Je n’avais jamais vu ça dans une série/film et je suis dextrement déçue du dénouement de ce personnage qui aurait mérité plus d’attention./SPOIL

    De plus concernant SPOIL Min Yo Ra, je pensais qu’elle était morte frappée à la tête par le méchant (et ça aurait été à mon sens bien plus impactant) mais finalement, on la revoit comme ayant perdu la mémoire… fin que je trouve totalement injuste au vu de tout le mal qu’elle a fait au cours du drama. Alors même si dans les derniers épisodes on la prend en pitié, je trouve que ce n’est pas normal qu’elle n’ait pas à faire face à se actes. /SPOIL

    Et enfin pour mes doléances, une question me turlupine encore SPOIL c’est au sujet du fameux collier de saphir. Le corps de la défunte impératrice le porte alors que notre Sunny l’a elle aussi porté durant le drama. Alors j’imagine que ce doit être une copie… mais si la reine ne sait pas que le corps de l’ex impératrice n’a pas été incinéré comme prévu, comment aurait elle pu faire une copie du fameux collier qu’elle n’aurait certainement pas laissé sur le cadavre et qui de toute façon ne le portait pas le jour de sa mort. Vous allez dire que je pinaille mais c’est un petit détail qui nous laisse tout de même entendre au début du drama que peut-être ce cadavre c’est notre héroïne………. Bref /SPOIL

     

    Au-delà de tout ça… The Last Empress c’est un drama tout simplement grandiose avec une fin en apothéose et des derniers épisodes qui m’ont fait pleurer comme rarement j’ai pleuré devant un drama… S’il n’est pas parfait comme je vous ai développé dans les spoils, je trouve que ce scenario ambitieux est tout de même mené tambour battant avec énormément d’émotions et des personnages savoureux. Franchement c’est un réel coup de cœur que je vous conseille avec beaucoup d’enthousiasme. Il va assurément me falloir plusieurs jours pour m’en remettre. 

     

    Tu as vu le drama ? Tu l'as aimé ?

     

    The LAst Empress


     


    votre commentaire
  •  

     Mon avis sur Love Alarm (NETFLIX) (drama coréen)

     

    TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

    Johahamyeon Ullineun - 좋아하면 울리는

     

     

    Corée du Sud 22/08/2019 8 Épisodes (50 minutes)

    Cheon Kye Yeong (Auteur original) Lee Na Jeong (réalisatrice)

     Lee Ah Yeon (Scénariste) Lee Jae Mun (producteur)

    Netflix – tvN Comédie - École - Romance

     

     AVEC

    Kim So Hyun : Kim Jo Jo  ~ Song Kang : Hwang Seon Oh

    Jeong Ga Ram : Lee Hee Yeong

     Choi Joo Won : Joo Won ~ Go Min Si : Park Gool Mi ~ Song Geon Hee : Marks

    Shin Seung Ho : Il Sik ~ Song Seon Mi : la mere de Seon Oh ~ Kim Young Ok : la grand mere de Jojo

     

     

    La société est bouleversée par l'arrivée de la nouvelle application téléphonique qui vous avertit à chaque fois qu'une personne qui vous aime se trouve à moins de 10 mètres.

     

    Kim Jo Jo est une jeune lycéenne, belle et intelligente. Bien qu'elle paraisse joyeuse devant tous ses camarades, elle cache cependant son lourd passé et son malheur. Contrairement aux autres élèves de son école, elle ne télécharge pas l'application Joalarm.

    Hwang Seon Oh est quant à lui l'élève le plus populaire de son école puisqu'il est en permanence entouré de ses amis et admiré par de nombreuses filles. Il est très proche de Lee Hee Yeong. Il découvre un jour que son ami est en réalité amoureux de Jo Jo. Mais un incident va rapprocher Seon Oh de cette dernière.

     

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

     

    MON AVIS

    7,5/10

     

     

     

     

    Au moment où j’écris cet avis je viens tout juste de terminer le drama. Ou plutôt de terminer sa saison 1 puisqu’indéniablement, après avoir vu ce 8eme épisode, je vous confirme qu’il y aura forcément une suite. Je dois dire que ce drama a fait un carton réellement immense… tout le monde en parle aussi bien sur les réseaux que sous mes vidéos youtube (c’est simple sous ma dernière vidéo vous ne parliez que de lui ahah) et c’est cet engouement massif qui m’a fait me lancer dès que j’ai su que la série était complète sur Netflix… Bizarrement… je ne comprends pas trop pourquoi il a fait autant de bruit. Je ne dis pas que ce drama est mauvais, bien au contraire j’ai dévoré les 8 épisodes… mais son succès me parait un peu démesuré et d’autres dramas auraient bien mérité autant d’attention de la part du public… Mais décortiquons un peu tout ça :) (bon j’avais beaucoup de choses à dire et redire… du coup mon avis bouillonne et part dans tous les sens)

     

    Mon avis sur Love Alarm (NETFLIX) (drama coréen)

     

    Love alarm ça raconte l’histoire d’une super application qui permettrait de savoir qui vous aime dans un rayon de 10 mètres. En fait si vous vous trouvez dans un périmètre de 10 mètres d’une personne, si vous avez téléchargé l’application miracle, vous pouvez savoir si celle-ci est amoureuse de vous ou non. Vous imaginez l’engouement que peut déclencher ce genre de technologie et Love Alarm envahi bientôt tout le lycée apportant avec elle sont lot de joie… mais aussi de peine. Parce que oui, parfois des sentiments que vous n’assumez peut-être pas peuvent être révélés au grand jour et au contraire l’application peut démontrer si vous n’êtes pas réellement amoureux…

    On fait très vite la connaissance du trio qui fera tourner le drama à savoir la très seule et très pauvre Kim Jo Jo qui vit chez sa tante depuis la mort de ses parents, le beau, populaire et riche Hwang Seon Oh et le pauvre mais gentil Lee Hee Yeong. Nos deux garçons vont évidemment tomber amoureux de notre héroïne et celle-ci ne restera pas indifférente bien longtemps.

     

     

    Tout d’abord il y a plusieurs choses que j’ai énormément aimé dans ce drama comme la personnalité du héros qui n’est absolument pas l’habituel personnage froid et hautain et qui se montre d’emblée chaleureux et respectueux de l’héroïne qu’il ne traitera jamais comme un objet et respectera et aimera de tout son cœur (ce dont tous les héros de drama ne peuvent malheureusement pas se vanter). D’ailleurs leur premier baiser sans sentiment est également une étonnante et bonne chose pour moi parce que c’est presque du jamais vu à Dramaland et cette audace est très intéressante à mon sens puisqu’elle fait preuve de réalisme. Bon dommage que par la suite on ait plus le droit à aucune autre démonstration de ce genre et que… juste un bisou sur la joue leur provoque un sursaut de chasteté étonnée…

    De plus leur romance m’a énormément plu, je craquais tellement devant leur couple qui illuminait l’écran à chacune de leurs apparitions. Même si ces deux là tombent amoureux un peu vite, leur amour est incontestable et flamboyant. J’aimais les voir se soutenir et se remonter le moral juste par un sourire, des doigts qui s’entrelacent où une étreinte. Vraiment ce couple m’a tout simplement passionnée. Le problème c’est que, tout bascule brutalement à l’épisode 4 ou 5 je ne sais plus trop et SPOIL on nous les a séparés. J’étais vraiment déçue d’autant que je trouve que la raison de Kim Jo Jo est plutôt mal faible à mon sens. Soit disant qu’elle choisit de le quitter pour ne plus souffrir alors que c’est lui et lui seul qui lui transmettait le bonheur qui illuminait ses journées… /SPOIL Très étrange comme décision à mon sens.

    Pour continuer dans les points positifs nous avons des personnages très attachants et un bon suspens d’un épisode à un autre avec une histoire dévoilée petit à petit et des bribes de leur passé disséminé ça et là. La réalisation est également magnifiques, les effets spéciaux sont parfaits et les couleurs chaleureuses. Franchement sur la forme il n’y a absolument rien à redire.

    De plus, je pense que Love Alarm dénonce clairement notre utilisation des réseaux sociaux et notre façon d’aimer au XXIeme siècle. Parce qu’il ne fait pas se mentir, notre génération semble persuadée que la seule façon de rencontrer quelqu’un c’est via le net où l’on s’invente un profil idéalisé pour tenter de se vendre à un inconnu derrière son écran. Et dans le drama, comme pour nous montrer les dérives de ce genre de technologie, on assiste à une cérémonie de mariage où, pour authentifier leur amour, le couple doit allumer l’application et montrer à leur invités que leur deux téléphones sonnent…

    Également, avec le suicide collectif des gens dont les love alarm ne sonnent pas, le drama vient protester contre cette société qui met à l’écart certaines personnes et dénoncer la solitude dans laquelle nous plonge la technologie. Le fond du drama laisse clairement énormément de réflexions possibles et c’est un réel atout à mes yeux.

     

    Mon avis sur Love Alarm (NETFLIX) (drama coréen)

     

    Là où je suis mitigée c’est concernant la fameuse application. Au début du drama, et malgré moi d’ailleurs, mon cerveau tentait de trouver une explication réaliste et crédible au fonctionnement de Love Alarm. Comment une application de smartphone pouvait elle déterminer de manière fiable si vous AIMEZ réellement quelqu’un et si ce ne sont pas d’autres sentiments très forts comme de l’amitié. Et puis en soi, à partir de quel moment on peut dire de manière certaine qu’on AIME une personne. Bref, vous direz sans doute que je chipote mais… ça m’a gêné qu’on n’essaye de pas de fournir une explication sur le fonctionnement de tout ça. Et je ne parle même pas des nuages que fabrique Love alarm qui… me semblent totalement relevé du fantastique plutôt que du technologique. Une fois que vous arrivez à poser votre cerveau dans un coin en revanche, tout fonctionne.

    De plus alors que la première moitié du drama était un immense coup de cœur à cause de cette fameuse romance, la seconde m’a beaucoup moins emballée. Je ne me suis pas ennuyée pour autant mais je trouvais la SPOIL séparation des personnages totalement inutile /SPOIL et il y avait BEAUCOUP trop de flashback. Lorsqu’on revenait dans le passé pour nous expliquer des choses, OK, mais pas nous remontrer en boucle des scènes du drama. Avec seulement 8 épisodes de moins d’une heure impartis tu ne peux PAS te permettre de mettre autant de scènes en boucle. C’est à mon sens aussi dommage qu’ennuyant.

    Et puis personnellement, même si j’adorais le personnage de Lee Hee Yeong… son amour inconditionnel pour l’héroïne ne m’intéressait pas spécialement… Et ne parlons même pas de Gul Mi qui est TELLEMENT insupportable tout au long du drama… si seulement les scénaristes pouvaient enfin comprendre que les second leads féminins venimeux… on en a marre.

     

    Au final la seule originalité de ce drama c’est la fameuse application… pour le reste on reste dans les clichés habituels du triangle amoureux, du garçon riche et de la fille pauvre et sans parents criblées de dettes…

     

    Mon avis sur Love Alarm (NETFLIX) (drama coréen)

     

    En conclusion… je vous conseille évidement de regarder le drama parce que, rien que pour la mignonnerie de la romance et pour le message de prévention presque anti technologie que véhicule le drama. Vous y découvrirez des personnages attachants, mais une histoire clairement en deux parties pour moi avec des derniers épisodes moins additifs. A QUAND LA SAISON 2 ?!!!!!!!

     Xoxo, Sam

     

    Tu l'as vu ? Tu l'as aimé ?

     

     

    Mon avis sur Love Alarm (NETFLIX) (drama coréen)

     


    8 commentaires
  •  

    THE SMILE HAS LEFT YOUR EYES (drama coréen)

     

    TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

    Haneureseo Naerineun 1eokgaeui Byeol / 하늘에서 내리는 1억개의  

     

     

    Corée du Sud Du 03/10/2018 au 22/11/2018 16 Épisodes (60 minutes)

    tvN Drame - Mystère - Policier - Romance - Thriller

     

     AVEC

    Seo In Guk : Kim Mu Yeong Jung So Min : Yu Jin Gang

    Park Sung Woong : Yu Jin Guk

    Choi Byeong Mo : Lee Gyeong Cheol Choi Seong Jun : Jeong San Yun, le PDG de la brasserie

    Do Sang Woo : Jang Wu Sang Go Min Si : Im Yu Ri Han Sa Myung : Lee Jae Min Hong Bin : No Hee Jun

    Jang Yeong Nam : Tak So Jeong Kim Jeong Yeong : La mère de Baek Seung Ah

    Kim Ji Hyeon : Jang Se Ra Kim Seo Kyung : Hwang Geon Kwon Soo Hyun : Eom Cho Rong

    Lee Ji Min : L'assistante Im Park Min Jung : Hwang Seon Hwa, la chef de l'agence de publicité

    Seo Eun Su : Baek Seung Ah Yoo Jae Myung : Yang Gyeong Mo

     

     

    Yu Jin Guk est un officier de police chargé d'enquêter sur la mort étrange d'une étudiante, tombée de son balcon. Après quelques recherches, il s'avère qu'il s'agit d'un meurtre et non pas d'un suicide. Alors que tout semble les mener au petit ami de la jeune fille, Jin Guk commence à soupçonner un autre garçon. Kim Mu Yeong travaille pour une micro-brasserie de bières artisanales et ne semble pas avoir de lien apparent avec l'étudiante au premier abord. Mais l'inspecteur a un mauvais pressentiment et en se renseignant sur son suspect, il apprend qu'il pourrait également être lié à un souvenir douloureux de son passé.

    Les choses ne font que se compliquer lorsque la sœur cadette du détective, Yu Jin Gang commence à développer une relation avec Mu Yeong. Jin Guk va alors tenter de la sauver de l'influence possible du meurtrier.

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

     

    MON AVIS

    18/20

     

     

     

     

     

    J’avais beaucoup, beaucoup entendu parler de THE SMILE HAS LEFT YOUR EYES, un drama qui ne m’avait pas particulièrement attirée mais que j’avais téléchargé, juste au cas où je me déciderai enfin à le voir. Et bien ça y est, je me suis lancée dans son visionnage sur un coup de tête et par curiosité et… Quelle claque. Les dramas de tvN sont vraiment différents (enfin pas tous, mais la majorité)… Je pense que ce drama ne peut définitivement pas laisser indifférent et fait partis de ceux qu’il sera difficile d’oublier. J’ai été tout simplement bouleversée par l’histoire et ses protagonistes, touchée par leur souffrance, leur courage… Bref, parlons un peu d’un drama qui vous fera pleurer à coup sur.

     

     

    THE SMILE HAS LEFT YOUR EYES (drama coréen)

     

     

    L’Histoire

     

     

    Le drama raconte l’histoire d’un policier, Yu Jin Guk faisant parti d’une équipe enquêtant sur le décès étrange d’une jeune étudiante. Si au premier abord tout ressemble à un suicide, très vite les enquêteurs découvrent que qu’il s’agit d’un meurtre et le petit amie de la victime est présumé coupable. Cependant notre héros sent que quelque chose ne tourne pas rond et petit à petit se met à soupçonner une tout autre personne… un jeune homme mystérieux qui ne lui laisse pas ni de bonnes impressions ni un bon sentiment. En effet Kim Mu Yong, qui travaille dans une brasserie artisanale semble avoir tout du mauvais garçon, avec en plus cette petite touche de énergie négatives l’entourant. Dès sa première apparition à l’écran tu sens que ce sera un « mauvais garçon » et notre policier ne se fera pas duper…

    Tout va se compliquer lorsque sa sœur, Jin Guk va alors commencer à nouer une relation avec ce dernier pour le meilleur et pour le pire…

     

    L’histoire baigne globalement dans une ambiance très sombre, parfois même un peu étrange. Je dirais vraiment que The Smile Has Left You Eyes possède sa propre touche et sa propre identité visuelle avec une palette de couleurs majoritairement bleutées/grises/noires très esthétique. De plus la réalisation est absolument parfaite et vient amplifier ces impressions.

    Ce que j’ai beaucoup aimé c’est le développement de ce drama qui va oser des choses auxquelles je n’aurais moi-même jamais pensé et qui vont me mettre dans tous mes états. L’agonie des personnages semble aller crescendo et plus les épisodes passaient plus le spectateur se sentait oppressé et angoissé par le passé de nos personnages qui se dévoilait de plus en plus, révélant toute son horreur et leur souffrance. La seule touche de lumière dans l’intrigue sont ses moments de romance qui viennent apporter un peu de baume au cœur au spectateur…

     

    La romance est un énorme point fort du drama et pourtant… ce n’était pas gagné parce qu’avec le comportement étrange et malsain de notre héros qui semble ne pas être capable de la moindre empathie et joue avec les situations et les sentiments des gens, on pourrait se poser la question de comment une telle personne pourrait tomber amoureuse… et comment notre héroïne, gentille courageuse et honnête serait capable d’aimer ce genre de personne. Mais justement… ces deux là alors qu’ils semblaient être totalement opposés vont se trouver des points communs et petit à petit se lier d’amitié pour tomber amoureux à la suite. Jin Guk est clairement la seule et unique personne qui pouvait toucher Mu Yeong et lui redonner un peu d’humanité. Le couple nous offre des scènes d’une intensité incroyable et des baisers passionnés et désespérés à vous en faire rater un battement de cœur.

     

     

    THE SMILE HAS LEFT YOUR EYES (drama coréen)

     

     

    Les personnages

     

     

    KIM MO YEONG (Seo In Guk) est un personnage qui m’a tout de suite attirée. Il dégageait un charisme qui me fascinait littéralement. Il faut savoir que de base Seo In Guk n’est pas spécialement un acteur que j’apprécie. Je l’ai croisé dans The Master's Sun et dans Shopping King Louis (qu'il faut d’ailleurs que je reprenne) mais… je l’ai complètement redécouvert dans ce drama et je peux vous dire que j’ai même eu un gros crush pour l’acteur dont je vais me regarder les anciens dramas. Il nous livre une prestation d’une intensité et d’une justesse magnifique et nous interprète un anti héros au charisme et au mystère fascinant. Dès les premiers épisodes, on sens que ce personnage cache beaucoup de choses et il nous parait immédiatement très étrange. Son comportement met mal à l’aise les autres personnages parce qu’il te sourit d’un air narquois tout en te disant des choses que tu n’as pas envie d’entendre. Franc, sans aucun tact et dépourvu de toute empathie, ce personnage te frappe là où ça fait mal sans jamais éprouver de remords. Il observe les autres, analyse les situations, manipule tes actes et pensées et semble ne s’attacher à personne. Il adore tester les limites des personnes qu’il croise et pousser à bout les autres quitte à se mettre lui-même en danger. D’ailleurs il ne semble ni avoir peur de la mort ni de causer celle des autres. Bref c’est un personnage qui n’a rien de très sympathique, toujours dans la provocation qui brille par son originalité.

    Et… au fils du drama, il veut changer pour quelqu’un et ce quelqu’un c’est notre héroïne. Il y a une scène très belle où elle lui dit qu’il doit changer, qu’il doit être une bonne personne… et il la regarde, en fait il ne sait pas comment être une bonne personne et lui dit « alors apprend moi »… Et, plus leur romance avance, plus il montre des émotions plus humaines. Ce qui m’a totalement bouleversée c’est lorsque SPOIL dans les derniers épisodes il apprend la vérité sur ses parents et notamment son père et pour la première fois pleure… il pleure comme s’il n’avait jamais pleuré et son désespoir est /SPOIL une véritable torture pour le spectateur qui avait pourtant attendu ce moment d’émotions avec tellement d’impatience… Bref vous l’avez compris j’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage mais aussi pour l’acteur.

     

    Notre héroïne, YU JIN GANG (Jung So Min) quand à elle reste d’avantage dans les sentiers battus mais n’en reste pas moins un personnage extrêmement attachant qu’on admire pour son empathie, son courage, sa force et sa gentillesse. Ayant perdue ses parents très jeune elle a été élevée par son frère ainé et  mène une petite vie tranquille et simple qui semble lui convenir. Mais à partir du moment où elle fait la connaissance de Kim Mo Yeong et où il apparait de plus en plus souvent dans sa vie… tout bascule. Au départ elle va installer une distance entre eux, parfaitement consciente de la potentielle dangerosité de ce personnage et parce qu’elle sait qu’il sort avec sa meilleure amie (et qu’en plus il n’est pas sincère avec cette dernière)… Mais, plus le temps passe et plus elle découvre en lui une potentielle part de lumière, quelque chose qui est là mais ne semble pas vouloir sortir au grand jour. Ce qui va être horrible c’est qu’elle va être sans arrêt tiraillée entre son attirance puis son amour pour lui et son frère qui désapprouve totalement la situation et lui défend d’avoir une relation avec lui.

    Je tiens à dire que l’actrice nous livre une prestation des plus réussies avec un jeu juste et plein d’émotions. Je la revoie agrippée à la poignée de la porte à hurler le nom de Kim Mo Yeong et j’en ai les larmes aux yeux tant c’était puissant…

     

    WAHOU… Gros coup de cœur également pour ce personnage, YU JIN GUK (Park Sung Woong), et pour cet acteur que je redécouvre et que je prendrai assurément plaisir à revoir… Notre inspecteur de police est un personnage extrêmement chaleureux, quelqu’un d’honnête qui travaille dur et veille avec énormément d’amour sur sa petite sœur qu’il a du mal à voir grandir puisqu’il l’a élevé et choyé seul. Mais voilà, derrière cette facette lumineuse on découvre assez vite qu’il cache un passé douloureux et culpabilisant qu’on découvrira petit à petit au fils du drama et qui vient apporter consistance et profondeur à ce personnage. Jin Guk m’a énormément touchée par son humanité. C’est un homme qui croule sous les remords et ne parvient pas à se remettre de la culpabilité SPOIL d’avoir tué un homme, même si celui-ci était un criminel, durant son service à ses débuts de policier /SPOIL. Du coup il ne s’autorise pas à être heureux et se montre très sévère avec lui-même. L’apparition de Kim Mo Yeong dans leur vie va le rendre complètement fou et il sera, par désespoir, capable du pire pour protéger sa petite sœur SPOIL j’en n’en revenais pas qu’il soit allé jusqu’à poignardé Mo Yeong /SPOIL !!!

     

    La meilleure amie de notre héroïne, est une jeune fille de famille riche étouffée par les ambitions de sa mère qui souhaite à tout prix réaliser un mariage de convenance et l’offrir à un homme arrogant, impitoyable et véritablement méchant. En la personne de Kim Mo Yeong elle va trouver une échappatoire à sa situation et, fleure bleue, se lancer corps et âme dans son histoire d’amour. Malheureusement pour elle SPOIL on découvre très vite que pour KMoY ce n’est qu’un jeu malsain /SPOIL… Un personnage plutôt pitoyable donc que j’appréciais et que SPOIL je ne m’attendais en revanche absolument pas à voir sacrifié aussi brutalement… /SPOIL

    Enfin, la meilleure amie de Jin Guk est quant à elle une femme qui aurait pu avoir un plus grand rôle dans cette histoire mais qui restera un personnage de support pour notre héros. Dommage parce qu’elle m’était très sympathique et aurait pu d’avantage être impliquée dans l’intrigue.

     

     

    THE SMILE HAS LEFT YOUR EYES (drama coréen)

     

     

    FIN et CONCLUSION

     

     

    Les derniers épisodes sont extrêmement forts en émotions et en révélations et, même si j’avais deviné certaines d’entre elles, d’autres m’ont vraiment bouleversée… Il faut savoir que les scénaristes se sont réellement amusés et avec nous et nous ont fait un petit coup de maitre en parvenant à nous faire SPOIL croire,  à nous et au héros, que notre couple était en fait frère et va nous mettre dans des situations tellement mélodramatiques qui m’ont rendue complètement dingue et donnent lieu à des scènes absolument incroyables ou nos deux acteurs pour livrent des prestations ÉPOUSTOUFLANTES d’émotions et de réalisme. Je revois ce moment où Mo Yeong s’effondre sur le pont, celui où il se bouche les oreilles pour ne pas entendre les sanglots et les cris de détresse de Jin Gang qui ne veut pas qu’il la quitte… /SPOIL bref autant de moments que je ne suis pas prête d’oublier. Je suis contente que le drama nous révèle enfin tout le mystérieux passé de nos personnages et même si celui-ci est tragique, j’étais soulagée d’enfin avoir mes réponses.

    De plus… même si j’espérai de tout mon cœur SPOIL que nos personnages allaient pouvoir avoir une happy end, ou du moins une fin s’en rapprochant un peu… je savais pertinemment qu’il n’en serait pas le cas et j’aurais mis ma main à couper que Mo Yeong n’allait pas survivre à tout ça pour la simple et bonne raison qu’il n’en était pas capable… je ne le voyais pas passer des années en prison pour meurtre (que je soutenais totalement d’ailleurs tellement je détestais cette garce qui ne se serait jamais arrêté autrement) ni reprendre par la suite le cours de sa vie… mais j’avoue que cette fin à la Romeo et Juliette je ne l’ai pas vue venir jusqu’au milieu du dernier épisode où cela m’a finalement semblée évident. Elle n’aurait pas pu continuer sans lui de toute façon. Là où je trouve cette fin cruelle c’est surtout envers son frère qui va devoir continuer à vivre en connaissant toute la vérité et sans sa sœur adoré… Cependant j’ai trouvé ça très beau que nos deux héros meurt ensemble, à l’endroit où tout a commencé. /SPOIL Bref… C’était beau, c’était fort, c’était réellement un drama magnifique qui nous fait nous questionner sur beaucoup de choses et s’attarde sur des personnages profonds et attachants.

    Je vous conseille donc du fond du coeur ce drama qui, sur un OST magnifique, va vous faire traverser beaucoup d'émotions et vous faire vivre une véritable aventure humaine. Ce mélodrame m'a littéralement brisé le cœur... mais l'a fait avec brillance !

     

    Xoxo, Sam

     

    THE SMILE HAS LEFT YOUR EYES (drama coréen)


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique