• From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     

     

     

    From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     

     

    Les informations de base sur le drama…

     

    Pays : Japon

    Episodes : 10

    Diffusion Terminée : du 12/10/2015 au 14/12/2015

    Auteur original : Aihara Miki

    Réalisateurs : Aizawa Hideyuki (ep 5, 8), Hirano Shin (ep 1-3, 6, 9-10), Tanimura Masaki (ep 4, 7)

    Scénaristes : Koyama Shota (ep 1-10), Nemoto Nonji (ep 3-9)

    Compositeurs / Musique : Dewa Yoshiaki, Habuka Yuri

    Producteur : Goto Hiroyuki

    Assistant réalisateur : Aizawa Hideyuki (ep 1-3)

    Chaine TV : Fuji TV

    Programme TV : Getsuku

    Thème : Triangle amoureux

    Genres : Comédie sentimentale - Romance

    Durée d'un épisode : 46 min

     

    Les acteurs :

    Ishihara Satomi : Sakuraba Junko

    Yamashita Tomohisa : Hoshikawa Takane

    Tanaka Kei : Kiyomiya Makoto

    Furukawa Yuki : Mishima Satoshi

    Hayami Mokomichi : Kimura Arthur

    Kaga Mariko : Hoshikawa Hibari

    Nagatsuma Reo : Hachiya Renji

    Nakamura Anne : Ino Ran

    Ono Takehiko : Terada Kouei

    Saeko : Mouri Masako

    Shison Jun : Hoshikawa Amane

    Takada Hyoga : Satonaka Yuki

    Takanashi Rin : Yamabuchi Momoe

    Terada Kokoro : Naha Sankyu

    Toda Keiko : Sakuraba Keiko

    Tsunematsu Yuri : Sakuraba Nene

    Ueshima Ryuhei : Sakuraba Mitsuru

    Yoshimoto Miyu : Ashigaka Kaori

     

    Le synopsis :

     

    akuraba Junko est professeur d'anglais à mi-temps à l'institut Ela et rêve de travailler à New York. Mais elle a encore un long chemin à parcourir.

     

    Un jour, lors d'une cérémonie funéraire, elle perd l'équilibre et renverse l'urne de cendres du défunt sur la tête du moine Hoshikawa Takane. Embarrassée, elle ne pensait toutefois jamais le revoir. Cependant, ses parents lui organise un rendez-vous arrangé avec un homme qui n'est autre que ce moine qui lui demande de but en blanc de l'épouser.

     

     

     

     

     

     

     

     

    From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     

     

    MON AVIS

     15/20

     

     

     

     

    Omo ça me rend nostalgique d’avoir fini ce drama… Je l’ai attendu avec tellement, tellement, tellement d’impatience… Plusieurs mois avant sa parution, puis après bien deux mois sa traduction… Je dirais même que c’était LE drama de 2015 que j’ai le plus attendu !!! Et ça me fait drôle de l’avoir terminé maintenant. Vous savez c’est un peu comme lorsqu’on a vraiment hâte qu’un événement arrive et, une fois que c’est terminé, on se sens un peu bizarre.

    Pourquoi autant d’impatience vous allez me dire ? Tout simplement pour le casting alléchant : le merveilleux Yamapi auprès duquel je me réconcilie ces derniers temps (Close Range Love m’a notamment fasciné) et  la jolie Ishihara Satomi découverte aux côté d’Oguri Shun dans Rich Man Poor Woman et puis pour son intrigue originale. Avec vous déjà vu un drama avec un moine qui veut épouser une fille ordinaire ? Pas moi. Et c’est ce qui m’a vraiment enthousiasmée parce que je m’attendais à quelque chose de vraiment décalé et… je n’ai pas été déçue !

     

     

    L’Histoire

     

    Le premier épisode décoiffe. J’ai tout de suite accrochée aussi bien à l’intrigue qu’aux personnages. J’aimais bien la maladresse de Sakuraba Junko et la… fragilité de Hoshikawa Takane qui me faisait mal au cœur à s’attacher désespérément à quelqu’un qui ne voulait tout simplement pas de lui.

    L’ambiance générale du drama est vraiment très agréable, légère, chaleureuse et j’avoue que j’ai du vraiment me freiner pour ne pas me l’avaler en quelques jours… parce que la traduction n’étais pas terminé, et je savais pertinemment (je commence à me connaitre) que, arrivée au pied du mur j’allais devenir aigrie. En quelque sorte additif, j’avais vraiment envie de voir la suite et de continuer son visionnage. La patience et moi, ça fait deux.

    Et puis j’aimais énormément le lieu de travail de Sakuraba, tout ses collègues si mignons qu’on apprend à connaitre et à aimer, et puis on fini par s’habituer à ce lieu, et on l’apprécie nous aussi un peu comme si c’était un endroit familier. Je rêve vraiment de pouvoir aller avec joie au travail, en me disant que je vais retrouver un lieu chaleureux et des personnes à qui je me serais attachée.

    On a une triple romance avec la principale et deux petites secondaires toutes mignonnes qui participent à l’ambiance cocooning du drama. La romance principale entre nos deux protagoniste m’a vraiment transportée du début à la fin et j’ai adoré voir le développement de leurs sentiments, les petites habitudes qui se créer, les moments avec la mignonne famille de Sakuraba. C’est vraiment un drama agréable pour son côté humain, on se sent bien après chaque épisode.

     

     

    From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     

    Les personnages

     

    Sakuraba Junko, interprétée par la belle Ishihara Satomi.

     

    Comme cette actrice est jolie… je la trouve tellement délicate et raffinée. J’avais déjà été admirative dans le drama Rich Man, poor Woman mais là elle m’a encore plus fait de l’œil. Et puis… j’adorais son style vestimentaire hyper chic avec ses grands pantalons amples et ses chaussures à talons. Une vraie princesse des temps moderne.

    Au-delà du physique, son personnage est très agréable. Je la trouvais vraiment rigolote et la scène où on nous la présente m’a vraiment fait sourire : qu’est-ce qu’elle est maladroite – elle arrive tout de même à renverser les cendres du défunt… sur le moine. C’est fort (et c’est balot). C’est un personnage déterminé, sympathique et travailleur.  On n’est forcé de  s’attacher à elle en fait.

    J’avais par contre l’impression désagréable que parfois personne ne l’écoutais lorsqu’elle avait quelque chose à dire et ça m’agaçait un peu, bien que ça fasse parti de l’humour du drama. D’ailleurs, lorsqu’elle se relève la nuit pour manger des bâtons de crabes en buvant de la bière… elle est trop marrante !

     

    Hoshikawa Takane, interprété par Yamapi.

     

    Dès le premier épisode, je lui trouvais quelque chose de touchant. Il m’a vraiment plu du début à la fin et j’aimais sa façon de toujours chercher à lui faire plaisir, d’être toujours là quand il fallait. Lorsqu’il prépare leur rendez-vous en se renseignant sur tout ce qu’elle aime, en testant différent pop corn et en faisant un essai de ce qu’ils pourraient faire… Il ne connait pas grande chose à l’amour, mais il fait toujours de son mieux, il persévère envers et contre tout et c’est ce qui fait de lui un personnage attachant et chaleureux.

    Le fait qu’il soit un moine bouddhiste rend son personnage vraiment atypique… Toujours calme, jamais un mot plus haut que l’autre, souvent une expression figée… et puis il se balade tout le temps en habits traditionnels ce qui lui donne l’air de sortir tout droit d’un autre monde (d’ailleurs les gens se retournent toujours sur son passage dans la rue hihi). La seule chose que je regrette le concernant, c’est qu’on ne l’aura jamais vu ATTENTION SPOIL sourire avec les dents FIN DU SPOIL.

     

    Kiyomiya Makoto, interprété par Tanaka Kei.

     

    Ce personnage avait beaucoup de potentiel et j’avoue que j’ai aussi imaginé ATTENTION SPOIL ce que ça aurait donné si Sakuraba avait fini avec lui FIN DU SPOIL. C’est quelqu’un de vraiment gentil (même trop pour son propre bien parce qu’à toujours aider les autres, il est peut-être passé à côté de l’amour de sa vie…). J’aurais aimé que ce personnage soit d’ailleurs un peu plus développé parce que je le trouvais touchant et intéressant.

     

    Kimura Arthur, interprété par Hayami Mokomichi et Yamabuchi Momoe, interprétée par Takanashi Rin.

     

    Notre deuxième petit couple, l’immense vent de fraicheur et de bizarrerie du drama (qui fait du bien). Momoe me faisait vraiment triper avec sa drôle de passion pour les mangas érotiques gays. Lorsqu’elle partait dans ses délires je me disais « oulaaaaaaa », mais son Arthur était toujours là à en sourire et à s’en amuser, un peu comme un papa veillant sur son enfant (bon du coup ça fait bizarre de dire ça étant donner qu’il l’aime comme un homme aime une femme). J’avais vraiment un petit coup de cœur pour eux et j’étais ravie lorsque le drama s’intéressait à leur histoire.

     

     

    From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama) From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     

    La Fin et Conclusions

     

    Contrairement à toute attente, j’ai pleuré dans les derniers épisodes du drama. En effet on nous sépare les personnages (bien que j’ai cru qu’on allait échapper à cette phase là) et c’était tellement touchant et bien interprété que j’ai fait ma madeleine à chaque fois que l’un pleurait.  Vrai dire je ne sais pas trop si la fin est parfaite ou non. Chaque personnage a sa propre fin, bien que pour certain j’aurais eu en voir plus, et nos eux protagonistes résolvent leurs problèmes (ouf), on a même ATTENTION SPOIL une magnifique demande en mariage devant un sapin illuminé – mon rêve - !! FIN DU SPOIL. On a même (enfin parce que ça commençait à m’agacer puisqu’ils ont été interrompus tellement de fois que ça devenait lassant) eu un ATTENTION SPOIL un baiser et on laisse entendre qu’elle va aller à New York FIN DU SPOIL. Je crois que j’aurais aimé 10 minutes de plus pour compléter d’avantage, mais c’est déjà bien…

     

    C’est un drama que j’aurais énormément pris de plaisir à regarder pour tout ce que j’ai plus haut. Sans être LE drama de l’année comme je pensais avant de le voir, c’est un drama qui m’aura tout même passionnée durant 10 épisodes avec une impression de bien être et de cocooning à chaque fois que j’interrompais mon visionnage.  Je suis vraiment heureuse d’avoir pu le voir et je le recommande expressément pour passer un bon moment. Si vous avez besoin de vous remonter le moral, c’est LE drama à choisir.

    PS : le titre apparaissait n’importe où (sur les marche de l’escalier, sous la sonnette, dans le bain) pour annoncer le début de chaque épisode et ça m’amusais vraiment à la fin :)

     

     

     

     

    From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     

     

    From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)

     

    From 5 To 9 DDL VOSTFR :

    Chez la Dubufansub (drama complet)

     

    Tu as vu ce drama ?

    Tu l’as aimé ?

     

    From Five To Nine (Goji kara Kuji made) (J Drama)


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    MangasAddict
    Mardi 2 Février 2016 à 17:21

    J'en ai beaucoup entendu parlé, je ne sais pas encore si je vais le regarder. ;)

     

      • Mardi 2 Février 2016 à 17:31

        Si tu as un coup de mou et besoin d'un remontant, ce sera le drama parfait !!! :) Je te le conseille vivement parce qu'il est tout mignon (et les choses toutes mignonnes sont toujours agréables dans la vie) et qu'on a un casting à tomber par terre ! :)

    2
    Samedi 6 Février 2016 à 17:48

    Je ne connais pas !!!!  Je prends note du titre immédiatement! Je croix que ce drama va me plaire :O !!! J'ai encore oublié d'acheter une carte-prépayé pour m'abandonner... Je n'ai encore rien télécharger de rdama !!!

      • Dimanche 7 Février 2016 à 14:12

        Une carte prépayé ? Pour quoi ?

        C'est vraiment un chouette drama avec de bons acteurs. On rit beaucoup et l'histoire d'amour est super jolie. Si tu le regardes, diiiis le moi parce que j'ai beaucoup aimé (et l'ai attendu longtemps !!!) :)

    3
    Libéllule
    Lundi 15 Mai à 22:23

    Je viens de le terminer. Je suis d'accord avec ta critique, c'est sympa à regarder mais pas exceptionnel non plus. Je mettrai un 7/10. J'ai apprécié les personnages, l'actrice principale est très belle et on a une répartition de l'intrigue sur les personnages secondaires bien faite. Le couple est très mignon et  leurs caractères fonctionnent très bien ensemble, il y a du pep's, de l'émotion et des moments marrants =) Mais j'ai trouvé que l'histoire restait assez superficielle, on aurait pu avoir quelque chose d'encore mieux avec ce concept (moine) puis ce sentiment de ne pas aller au bout des relations, les tensions, problèmes qui ne se résolvent qu'à moitié ou se résolvent on ne sait trop comment ( ex. Mishima, Kiyomiya, Yuki...) :O

      • Samedi 20 Mai à 18:18

        Oui, j'avoue avoir été peu déçue parce que j'avais de très très hautes attentes pour le drama à cause du casting et du synopsis alléchant. Cependant ça reste une jolie romance et un drama très sympatjique.

        Si tu as aimé l'actrice, je te conseille le drama Rich Man Poor Woman, où elle donne la réplique à Shun Oguri. :)

      • Libéllule
        Dimanche 21 Mai à 23:03

        Ah, J'ai déjà vu "Rich man Poor Woman" mais je ne l'avais pas reconnue je dois avouer, faut dire que je l'ai vu il y a déjà quelques temps :x  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :