• Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)

     

    Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)

    Stay (mini drama thailandais)

    쓸쓸하고 찬란하神-도깨비 

     

     

    Corée du Sud ★ Du 02/12/2016 au 21/01/2017  16 Épisodes (70 minutes)

    Gwon Hyeok Chan (réalisateur Ep 5-16), Lee Eung Bok (réalisateur Ep 1-16)

    Kim Eun Suk (scénariste)  tvN  Fantastique - Romance

     

     Stay (mini drama thailandais)

    Gong Yoo : Kim Sin Kim Go Eun : Ji Eun Tak

    Lee Dong Wook : Le faucheur Yoo In Na : Sunny

    Sung Jae [BtoB] : Yu Deok Hwa

     

    An Ji Hyeon : Go Jeong Hyeon Choi Ri : Park Gyeong Mi, la cousine d'Eun Tak

    Choi Wung : Le faucheur junior Ga Won : La femme vaniteuse et ingrate

    Go Bo Gyeol : Go Jeong Hyeon, une camarade d'Eun Tak Han Seo Jin: Ji Eun Tak, enfant

    Hwang Sang Gyeong : Le pickpocket à vélo ~ Hwang Seok Jeong : La voyante

    Jeong Ji Hun : Yu Deok Hwa, enfant Jeong Yeong Gi : Park Gyeong Sik, le cousin d'Eun Tak

    Joey Albright : Ryan Waiter Jo Hyeon Sik : Le faucheur de 22 ans Jo Wu Jin : Le secrétaire Kim

    Kim Byeong Cheol : Un eunuque du roi de Goryeo Kim Chang Hwan : Le faucheur de 23 ans

    Kim Gi Du : L'ange de la mort Dong Gi Kim Hyeon Bin : Deok Hwa, adolescent Kim Min Yeong : Park Su Jin

    Kim Seong Gyeom : Le président Yu Sin Wu, le grand-père de Deok Hwa 

    Lee Mun Su : Un homme de Sin dans l'ère Goryeo Nam Da Reum : Kim Su Bok, le garçon aidé par Sin à Paris

    Park Gyeong Hye : Le fantôme suivant Eun Tak Park Se Wan : Une fantôme Ryu Tae Ho : Chef de Ji Eun Tak

    Song Su Hyeon : Kim Wu Sik Yeom Hye Ran : Ji Yeon Suk, la tante d'Eun Tak Yun Ju Man : Un usurier

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

    Durant l'ère de Goryeo, Kim Shin était un général de guerre invincible et jalousé du jeune roi. Condamné à mort par le souverain, il survit mais devient alors un être immortel. Neuf cents années ont passé et Shin est toujours à la recherche de l'humaine qui, selon la légende, l'aidera à mettre fin à son immortalité.

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     17,5/20

     

    Poésie, romance et belles histoires

     

     

    Et voilà… j’ai enfin terminé Goblin, le drama que tout le monde a vu et dont tout le monde a parlé en début d’année. C’était moi-même un drama que j’avais attendu avec une impatience et des espoirs démesurés mais que j’avais du mettre en pause à l’épisode 7 en raison de son sujet : la mort. Comme la plupart d’entre vous doivent maintenant le savoir, 2017 a été une année très difficile pour moi puisqu’elle a été marqué par le décès de la personne la plus importante dans ma vie. Alors, lorsqu’elle a été hospitalité fin mars, je n’ai pas pu continuer le drama et l’ai tout simplement mis en pause pour le voir… plus tard… un jour, dans le futur. Ce jour est arrivé hier alors que, avec la fin d’année imminente je me suis dis qu’il était grand temps que je le termine histoire de pouvoir l’intégrer à mon bilan 2017 où il se devait d’avoir une jolie place.

     

    Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Pour faire court, Goblin démarre avec l’histoire d’un homme qui après avoir été injustement tué a la chance (et la malédiction) de ne pas mourir et de devenir immortel en temps que Goblin. Il cherche alors la seule et unique humaine qui pourrait mettre fin à son éternité sauf… qu’il en tombe amoureux. En parallèle, on suivra également la romance d’une faucheuse introvertie et timide et d’une jeune femme qui est tout son opposé.

     

    Réalisation, scénario et effet spéciaux au top !

    Visuellement, Goblin fait très fort. Les images sont absolument magnifiques et il y a de nombreux plans / scènes / paysages sublimés par la caméra. Vraiment, c’était un réel plaisir pour les yeux et cette cinématographie soignée apporte un vrai charisme au drama. Plus étonnant encore les effets spéciaux sont eux aussi d’une très grande qualité et on sent que le drama a été fait pour devenir un colosse de Dramaland. Il avait toutes les armes pour réussir : scénario, casting, réalisation, décors, OST. Tout a été travaillé pour notre plus grand plaisir (du simple petit pétale qui s’envole à la petite goutte de pluie qui vient s’écraser au sol) et rien que pour ça, le drama mérite d’être vu.

    Concernant le rythme… bizarrement le drama n’est pas constant. Sans m’être jamais ennuyée, certains épisodes me semblaient plus longs que d’autres et j’ai trouvé que l’action n’était pas toujours bien répartie : certaines heures étaient sans remous et d’autres étaient totalement frénétiques. Le calme avant la tempête me direz-vous ?

    Cependant j’ai trouvé ce scénario ambitieux bien mené. Même si je ne suis pas d’accord avec les choix des derniers épisodes qui m’ont un peu perturbée/stressée/agacée avec toutes ces histoires de réincarnations et de vies qui viennent à mon gout compliquer un peu trop le tout et m’ont semblé chercher des excuses pour essayer de créer une fin à tout prix heureuse, le reste du drama réussi vraiment à tenir ses promesses et à nous offrir des rebondissements censés et expliqués, puisque les réponses viennent au fils de la trame de manière très habile.

     

    Entre larme de tristesse et de joie...

    Ce que j’ai beaucoup apprécié, même si cela m’a aussi beaucoup remuée (puisque j’ai du mettre le drama en pause) c’est ce fameux thème  de la mort, de la mémoire et de l’après. Comme j’ai pu vous dire dans mon avis sur Coco, je fais parti de ces personnes qui n’ont pas vraiment de religion et qui ne savent pas trop quoi croire en matière de fin. Du coup lorsqu’on m’en parle, je ne peux m’empêcher d’y réfléchir et d’essayer de me positionner sur ce que moi j’aimerais penser. BREF. Goblin repose tout de même sur un sujet global très triste et le traite de manière extrêmement poétique. Le coté fantastique du drama apporte vraiment une touche en plus, c'est indéniable. 

    Mais Goblin c’est également beaucoup d’humour et je ne compte plus les scènes où je pouffais de rire. Tout est tellement bien mesuré et placé que c'est vraiment d'un grand plaisir. Petite note à ce propos pour la scène dans le cinéma de l’épisode 7 où ils vont regarder Train to Busan et où… notre Goblin hurle devant les zombies (ceux qui ont vu le film comprendront l'hilarant paradoxe de cette séquence).

     

    Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)

    Ajoutez-y une passionnante double romance.

    Notre premier couple est évidemment ce fameux Goblin solitaire et blasé de la vie qui, alors qu’il cherchait une femme qui pourrait enfin le délivrer de son immortalité forcée, en vient à ne plus vouloir la mort pour passer sa vie avec elle et cette jeune femme violentée par la vie et les autres. Ils ont tous les deux des blessures, tous les deux une grande solitude dans le cœur, tout les deux un immense besoin d’affection.

    Notre second couple est sans doute peut-être le plus innatendu, c’est celui de cette faucheuse introvertie, solitaire et timide et de cette humaine extravertie, assurée et fonceuse. Alors qu’elle le drague et le poursuit ouvertement, il tentera de tout son cœur de bien paraître auprès d’elle alors qu’il n’y connait strictement rien aux femmes. Leurs premières interactions sont absolument géniales mais je regrette amèrement qu’on n’ait pas eu SPOIL plus de scènes dans le passé avec eux parce qu’il y a un réel potentiel in exploité qui m’a énormément déçue /SPOIL.

     

    Ainsi qu'une BROMANCE (mémorable) et une womance...

    Une bromance… C’est deux là vont tellement bien ensemble,  notre Goblin et notre Faucheuse sont totalement opposés pour tout (même leurs pouvoirs puisque l’un fait plutôt du feu, l’autre de la glace) et pourtant tellement complémentaires. Qui aurait cru à les voir dans les premiers épisodes se chamailler comme chien et chat pour tout et pour rien que naîtrait entre eux un lien fort et tendre où chacun en vient à se confier à l’autre. J’adorais leurs disputes, les défis au couteau de cuisine, les assiettes trop poivrées ou les échanges de bières sur le sofa. Pour moi, la relation de ces deux là c'est vraiment le cœur de tout et sans doute une des choses qui m'a le plus touchée. J'ai vraiment adoré les voir évoluer ensemble et traverser les crises et les bons moments. 

    Un womance… L’incroyable Sunny et notre petite héroïne formait un duo plutôt inattendu mais tout à fait bienvenu. Elles sont très différentes : elles n'ont ni le même caractère, ni le même age ni les mêmes centres d’intérêts mais ensemble elles forment vraiment une relation tendre et pleine de chaleur où l'on se comprend sans avoir besoin de s'expliquer. 

     

    Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

     

    Ji Eun Tak, interprétée par Kim Go Eun. Ji Eun Tak est un personnage qui démarre tellement mal dans la vie… qu’elle n’aurait pas du naître et aurait du mourir dans le ventre de sa mère alors que celle-ci, renversée par un chauffard, se vidait de son sang sur la neige, un soir d’hiver. Mais suite à l’intervention de « pas n’importe qui », elle survit et a la chance de pouvoir vivre avec sa maman jusqu’à ce que celle-ci ne finisse par décéder tout de même le jour de ses neuf ans. La petite, qui a la capacité de voir les fantômes, attérit donc chez la sœur de sa défunte mère, une femme assoiffée d’argent qui ne fera que la maltraiter. Le tableau est posé, cette enfant sans parents et sans amour désespère de pouvoir quitter ce foyer et de pouvoir voler de ses propres ailes. Et c’est alors qu’elle fait un vœu le jour de ses 19 ans en soufflant les bougies… qu'elle va rencontrer le Goblin, celui qui lui était destiné. J’ai beaucoup aimé ce personnage frais, communicatif, pétillant et plein de bonne volonté et si je lui ai parfois reproché d’être trop dépendante du lead masculin, je pense qu’il faut remettre les choses dans l’ordre : elle n’a que 19 ans et cherche désespéramment quelqu’un pour l’aimer et veiller sur elle. Bref c’est un personnage attachant et j’étais on ne peut plus ravie de retrouver cette actrice découverte l’année passée dans Cheese In The Trap.

     

     Le Goblin, interprété par Goong Yoo. Goong Yoo est un acteur que j’apprécie beaucoup (comme tous les acteurs au casting d’ailleurs, c’est fou !) et j’étais ravie de le retrouver sur mon écran dans ce rôle du charismatique (mais non moins hilarant par moment) Goblin. Cet homme a été brisé par la vie puisqu’il aura souffert de l’assassinat de ses proches durant l’air Goryeo et que son immortalité lui inflige la souffrance des souvenirs et de perdre toutes les personnages qui vieillissent auprès de lui. Solitaire, parfois un peu boudeur, lunatique et immature, il ne faut surtout pas l’énerver sous peine de le voir devenir votre pire cauchemar (et il ne faut pas non plus le déprimer au risque de devoir faire face à des jours et des jours de pluie – un Goblin serait-t-il en train de pleurer ces temps-ci ?) puisqu’il fait montre de pouvoir dévastateur à plusieurs reprises dans le drama. J’ai beaucoup aimé ce personnage que je trouvais très touchant dans ses contradictions : il fort et fragile, mature et immature, triste et drôle… Mais l'émotion la plus forte à son encontre reste cette tristesse que je ressens pour lui SPOIL à la fin du drama, mais j'en parle plus bas /SPOIL

     

    La faucheuse, interprétée par Lee Dong Wook.  Notre faucheuse est sans aucun doute le personnage qui m’a le plus touchée dans ce drama et mon coup de cœur officiel (même si nos 3 autres personnages sont formidables également, ne vous y trompez pas). Cet homme dont le travail quotidien est de venir chercher et d’accompagner les défunts vers l’Après semblent porter sur ses épaules toute la douleur du monde. Au premier abord il semble froid, dénué de sentiments et plutôt effrayant, mais on découvre très vite qu’il finalement tout le contraire et que sous sa timidité il est chaleureux, attachant et plein de bons sentiments. Et puis… son absence de souvenirs de son ancienne vie le perturbe et le trouble énormément parce qu’il ne peut être sur que d’une chose : pour devenir faucheuse il faut avoir commis un grand péché de son vivant…

    J’ai vraiment énormément aimé ce personnage maussade et pourtant tellement réconfortant et drôle. Introverti, l’apparition de Sunny dans sa vie va tout changer et va chambouler ses habitudes, son monde et son confort. J’ai adoré le voir essayer de bien paraître, de lui plaire et sa façon de faire de son mieux ou de transgresser les règles. C’est un personnage tellement attachant. Avec notre Goblin, il forme LA bromance de l’année.

    Pour terminer, il me faut saluer l’interprétation de Lee Dong Wook qui m’a ici beaucoup surprise et émue, j’atais vraiment ravie de retrouver cet acteur qui est l’un des premiers que j’ai découvert à mes débuts avec le mythique drama My Girl.

     

    Sunny, interprété par Yoo In Na. S.U.N.N.Y pas Sun Hee. Personnage féminin EXACTEMENT comme je les aime. Cette femme indépendante et assurée a monté son petit restaurant de poulet où elle ne fait que s’ennuyer et manger à longueurs de journée. Elle va être une véritable bouée de sauvetage pour notre héroïne et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle a la classe. En plus d’avoir du style dans ses choix vestimentaires, de s’assumer et de faire montre d’une assurance impressionnante avec les hommes, elle dégage un charisme palpable et possède en plus de tout ça un grand cœur. C’est vraiment un personnage que j’ai adoré découvrir et sa façon d’aimer passionnément n’est pas en reste. Son couple avec notre faucheuse est simplement magnifique mais je regrette beaucoup le peu de développement de sa relation avec SPOIL son frère... Lorsqu'ils savent tout deux le lien les unissant dans le passé, je m'attendais à plus d'émotions et de moments partagés /SPOIL.

     

     

     

    Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)

    ................................................................................................

      

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Cendant la fin ne me convient pas tellement à vrai dire. Je ne suis pas fan du tout de ces derniers épisodes. Je ne sais pas trop comment expliquer mais j’ai un peu cette impression qu’à vouloir toujours SPOIL faire des happy ends on y perd parfois en profondeur et en qualité. Pour moi par exemple le petit couple de réincarnation de notre faucheuse et de Sunny sonnait vraiment faux… ET je me pose d’autant plus de questions envers notre héroine qui a gardé tous ses souvenirs durant sa deuxième vie… Je sais elle n’a pas bu le thé, mais je trouve ça en quelques sortes bizarres de me dire que dès qu’elle était petite elle se serait mise à chercher le Goblin… Et lui ? tout cela signifie finalement qu’il va passer le plus clair de sa vie à attendre les réincarnations successives de celle qu’il aime… Et si on y réfléchi cette « happy ending » n’est pas si joyeuse que ça finalement, elle ne marque qu’une longue et triste attente de notre héros qui aurait finalement mieux fait de mourir à la fin de l’épisode 13 à mon avis. D’ailleurs à la fin de cet épisode je me demandais comment ils allaient pouvoir en tenir trois autres et je ne me suis pas trompée : je n’ai pas aimé ce qu’ils ont finalement fait de l’histoire – hormis la réconciliation de nos deux héros /SPOIL

    Donc pour moi une déception concernant cette fin, mais qui n'entache pas pour autant mon ressenti global : Goblin est un grand drama, un drama magnifique, magique même qui nous emporte avec des personnages et des aventures plus folles les unes que les autres. J’ai vraiment adoré suivre ce quatuor, ces émotions, ces romances, ces moments forts, ces rires, ces pleurs, ces révélations, ces scènes dans le passé… Goblin est vraiment un concentré de ce que j’aime en liant fantastique, historique, romance etc Bercé par des chansons sublimes et emblématiques, le drama a su nous émerveillé par une réalisation et des effets spéciaux magnifiques et un fond très poétique plein de légendes et de réflexion.

    Je terminerai en disant que pour moi c'est un hymne à la vie. Il nous dit de profiter de tout et des autres comme si nous n’avions pas de lendemain, au moins pour ne pas regretter le moment venu. A méditer.

     

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

     

     

    Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)  Goblin : The Lonely and Great God (drama coréen)


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 21:10

    Quand j'ai commencé à lire ton avis sur la fin de Goblin, je me doutais de la suite.

    Je me suis aussi pas mal questionné sur ce que cette conclusion allait induire pour le couple entre Kim Shin et Eun Tak. C'est une fin heureuse, certes, une fin qu'on avait aperçu en fait dès le premier épisode. Mais Kim Shin restera un Gobelin... En tout cas, j'ai beaucoup aimé cette séquence qui s'ouvre avec l'épisode 14, avec Eun Tak qui ne se souvient pas mais qui sent clairement qu'il lui manque quelque chose. La scène, quand elle se souvient, je l'adore.

    Je suis content que tu as aimé la série. Perso, peu de dramas m'ont marqué autant que celui-ci. ^^

    2
    Samedi 30 Décembre 2017 à 11:56

    J'ai beaucoup aimé la faucheuse que ce soit sa bromance ou son couple avec Sunny, j'ai été plus attirée par ce personnage, même si le reste était intéressant aussi. La réalisation est très belle en tout cas. Ce que j'avais moins apprécié de souvenir (parce que ça fait un moment), c'est le rythme qui était plutôt lent et en te lisant, je me rappelle que la fin m'avait laissé une drôle d'impression (peut-être pour les mêmes raisons que toi, je ne sais plus :s).

    3
    Duwa
    Samedi 30 Décembre 2017 à 16:10

    Oui. Je commente un article ! Mwhéhéhé

    Alors, concernant la fin, je suis à la fois d'accord et pas d'accord. Je pense qu'au contraire, les coréens ne sont pas friands d'happy end, mais surtout de fins dramatiques, j'ai trouvé que ce qu'il se passe dans le dernier épisode (avant cette fin heureuse) était .... hm . ..... de trop. J'aurai aimé une fin tranquille, juste eux, heureux, vieillissants ensemble (parce que moi ce que je n'ai pas compris c'est que normalement le gars il était maudit jusqu'à ce qu'il trouve sa femme et qu'elle lui retire l'épée ??), l'ambiance pépère, de eux qui se sourient comme des sardines tranquillement assis sur un canapé, ça m'allait tellement bien ..... 

    Je ne dis pas que je n'ai pas pleuré ma vie, mais on va dire que j'ai trouvé que c'était l "élément perturbateur" de trop, on venait d’avoir un grand dénouement, mais il fallait ENCORE rajouter du drame.

    Tout comme toi, j'ai eu du mal à apprécier la vision futur du roi et de la reine .... mais bon, ça reste un drama et je pense que ça aurait manqué au public de ne pas avoir un dénouement plus heureux 

    MAIS ! Je comprends par contre tout à fait pourquoi elle a ses souvenirs, et au final même si je me plains de cette fin, j'aime beaucoup le principe repris qui est expliqué dans la série, les 4 vies, dont la première sert à semer ? J'ai plus les termes exacts, mais je trouve ça chouette qu'on nous montre qu'après sa première vie où elle a souffert, elle va pouvoir être heureuse

    BREF ! Je suis assez indécise sur cette fin, mais ouais l'overdrama, c'est une des choses qui me fait quand même rester éloignée de dramaland depuis quelques temps (ça et le sexisme que je supporte de moins en moins) 

    Super article sinon ! 

    4
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 14:20
    COUP DE COEUR pour ce drama. Tous le monde a pu entendre parler du célèbre drama GOBLIN
    Au premier abord, le titre ne parle pas tellement. On sait qu'il y a Gong Yoo, qui a déjà fait parler de lui récemment avec le film à succès "Le Dernier Train Pour Busan" et on s'arrête là. Je pense que pour la plupart des gens et pour vous aussi, un gobelin est un monstre, du même qu'un gnome ou un truc du genre. On a pu voir des gobelins par exemple dans Harry Potter, à Gringotts. Mais, pour le coup, cette légende de cet être fantastique est complètement revisité. On a un parallèle dans l'ensemble entre le passé (Goryeo) et le présent (2016-2017), ce qui apparaît fréquemment dans les dramas d'aujourd'hui, comme le précédent que j'ai pu voir Legend of The Blue Sea. Mais le déjà vu si je puis dire s'arrête là car CE DRAMA EST HYPER ORIGINAL, TRES INNOVANT, TRES SURPRENANT ! 
    Rien que le premier épisode (ah oui je dois vous dire que les épisodes durent environ 1h20-1H30 ça dépend des ép) est bourré de surprise ! Ils nous emmènent dans leur monde, complètement atypique et décalé. J'ai adoré les personnages. Chacun a sa place. Ce quatuor m'a beaucoup touché. Malgré qu'ils viennent de monde différent, deux humaines dont une qui voit les fantômes, un ange de la Mort et un gobelin, c'est complètement décalé. Et pourtant, la sauce prend, c'est drôle, c'est touchant, j'avais peur de ne pas être plus touché que ça, et puis au fur-et-à-mesure des épisodes, on est touché en plein coeur. La fin est triste mais se finit sur une belle touche d'amour. Même si je suis triste que le gobelin soit souvent seul, (et que les divinités le laissent dans sa malédiction), cette histoire au final n'a pas de fin en soi. Elle peut très bien continué. On sait qu'ils vont vivre bien et ça remplit le cœur. J'ai adoré l'amitié entre le gobelin et l'ange de la Mort, qui, pourtant, ne s'aimait pas. 
    J'ai aussi adoré les chansons et la musique, très atypique, lié au concept du drama.
    Très bien filmé, quand c'était à l'époque, c'était en 16:9 comme pour un film et après on repassait mode drama. J'ai bien aimé le concept. Donc une grande qualité de scénario, de la réalisation, des acteurs. J'ai rien à dire de négatif. Juste il faut le voir ABSOLUMENT car je ne connais aucun drama (ou autre) qui ressemble à ça. Les histoires d'ange de la Mort, peuvent vaguement faire penser à Supernatural, ou à Being Human, tous les deux bien sûr pour leur côté fantastique et surnaturel mais bien évidemment, je n'ai jamais vu quoi que ce soit de semblable, surtout sur un gobelin. Ah oui et ils vont souvent au Québec, ça donne envie de visiter, lol. 

     

    5/5
    5
    Mercredi 3 Janvier à 13:41

    Je lirais ton avis quand je l'aurais finis. Et je pense que je t'en écrirais un aussi dessus. D'ailleurs j'ai enfin avancer de un épi car tu ma motiver à le finir. Je me le traîne depuis juillet, ça commence à faire long quand même. 

    6
    Vendredi 5 Janvier à 15:51

    J'ai adoré ce drama ! 
    Mon avis : (j'ai des souci quand je suis sur mon lieu de travail, je ne n'arrive plus à aller sur skyrock...)

    7
    Vendredi 16 Février à 16:27

    Je l'ai enfin finis ! Il était temps haha ! J'avoue que même si je comprends ton avis, je ne le partage pas entièrement. Mais je pense en écrire un de toute façon, c'est juste impossible de ne pas parler de ce drama une fois qu'on la vu. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :