• Une cage fait maison pour mon lapin ♥ 

     

    L’idée de base :

    Créer une nouvelle maison pour mon lapinou, quelque chose de grand

    avec un étage pour qu’il puisse sauter et faire son fou.

     

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥ 

     

    NB : en cliquant sur les photos, vous pouvez les voir en plus grand ;)

     

     

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

    Les péripéties pré réalisation…

     

    Les cages du commerce ne sont à mon goût pas suffisamment spacieuses, et ne sont pas correctement pensées pour le bien être de nos petits animaux. A chaque fois que je refermais la cage sur Titou, j’avais l’impression d’être un monstre de cruauté qui laissait cette pauvre bête enfermée dans un endroit si petit. Si ça ne tenait qu’à moi, il serait en liberté H 24, mais ce petit crétin ne se rend pas compte qu’il met sa vie en danger de plein de manières et comme un enfant, il a besoin d’une surveillance permanente. Même si ma chambre a été étudiée pour lui (fils électriques dissimulés ou mis en hauteur, rien de dangereux à moins d’un mètre du sol (parce que Monsieur grimpe partout)), il est parfois vraiment téméraires et serait largement capable de monter sur mon atelier ou sur mon bureau, qui là présentent des risques. De plus, son territoire a été limité à ma chambre, mais la planche l’empêchant d’en sortir pourrait être franchissable donc… Pas le choix, dès que je ne suis pas là ou quand je dors… dans la cage ! Du coup, même s’il est plusieurs heures par jour dans la chambre, il est quand même bien plus longtemps enfermé si on comptabilise la nuit !

    Il me fallait donc une solution viable. L’idée ne m’est pas venue de suite, c’est en cherchant, cherchant et cherchant sur internet que j’ai découvert des cages faites maison qui offraient des possibilités incroyables ! Alors j’ai tenté de me renseigner, de fouiner ça et là et j’ai découvert cette vidéo sur youtube qui expliquait comment monter une cage et j’ai décidé de passer le pas.

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

    Il faut savoir que ce n’était pas gagné d’avance, et que c’est ma persévérance qui a payée car… j’ai au départ choisi de commander sur La Redoute, leurs rangements modulables... Le colis a malheureusement été retardé une journée, deux journées, trois journées, pour finalement que le personnel avoue l’avoir perdu. Dégoutée, j’ai annulée la commande et me suis dit que j’allais bien en trouver en magasin. La Foire Fouille, Le Roi Merlin, Fly (le vendeur m’a dit qu’il y a encore 4 mois ils en faisaient encore -___-) et j’en passe. Le plus agaçant était lorsque les vendeurs me demandaient à quoi ça a allait servir et que je répondais que c’était pour fabriquer une cage à lapin, de voir leur visage dubitatif (d’ailleurs le « regard » des autres est souvent difficile quant on a un lapin, les gens ne semblent pas comprendre notre attachement… ?) ; j’avais vraiment l’impression d’être prise pour une débile finie (surtout la vendeuse de LeRoiMerlin entre nous – bouuuh ça balance !!!!). Bref, pour ceux qui me connaissent, ou ceux qui apprennent avec ce blog… je n’ai évidemment pas baissé les bras pour autant et après d’autres recherches vaines sur internet, j’ai de nouveau commandé sur La Redoute et cette fois, par miracle le colis est arrivé dans les temps.

    L’autre casse tête a été les colliers en nylon Je suis allée chez Leclerc en acheter une centaine (5 paquets de 20), mais me suis rendue compte au montage que ce n’était pas suffisant. Retour chez Leclerc pour se rendre compte que… ils n’avaient plus que des noirs et ne seraient pas livrés avant la fin de semaine (alors qu’avec toutes les péripéties citées plus haut j’avais déjà perdu deux semaines). Il a donc fallu que je me rende de nouveau à LeRoiMerlin et là, après avoir été dirigée vers le rayon électricité, je me rends compte qu’ils n’avaient que des colliers en nylon réutilisable (on tire dessus ça se défait….) ce qui n’était pas DU TOUT ce que je voulais.  Comme c’était bondé, j’ai du faire la queue (une nouvelle fois) pour avoir un vendeur qui m’envoi au fond d’un autre rayon où il était censé en avoir sauf que… le bac pour les transparents étaient vide, il ne restait que des noirs. J’avoue qu’à ce moment là, j’ai pris une grande bouffée d’air et je suis directe allée chopper un vendeur. « On en n’a pas en stock, mais allez voir au rayon quincaillerie ». Soit, allons au rayon quincaillerie. Une fois là bas, rien. J’attends une nouvelle fois pour un vendeur : « Des colliers en nylon ? On n’a pas ça nous ! Allez voir au rayon électricité ». Désespérée je lui ai expliqué qu’ils n’en avaient plus et qu’on m’avait envoyé ici.  Il a donc été regardé et là… miracle EXACTEMENT ce que je voulais. J’ai cru que j’allais lui sauter dans les bras dis donc.

     

     

     

     

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

    Le montage !

     

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

    Sincèrement ? C’est hyper simple ! Il suffit d’assembler les grilles ensembles avec les colliers, et une fois le collier fermé, de couper ce qui dépasse. Même si parfois, deux bras ce n’est pas suffisant, on arrive quand même à se débrouiller et monter la cage en une matinée en solitaire est largement possible. J’ai du la faire sur deux jours par manque de collier en nylon (pour une cage comme la mienne – faite avec 10 cubes modulables de La Redoute – il en faut un minimum de 200 pour une consolidation parfaite), mais je n’ai pas de difficulté particulière à signaler.

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

    Ce que je conseille par contre (histoire de voir si votre projet est réalisable avec le nombre de grilles que vous avez) c’est de faire un positionnement préalable sans attacher (un collier attaché ne se peut plus se rouvrir, donc il faut le couper pour le retirer et il est alors inutilisable), ou de faire un dessin en perspectives. Ca aide vraiment à visualiser le rendu final.

    J’ai choisi de lui installer un « parquet » blanc pour que ça fasse bien propre (c’était anciennement le fond de ma vieille armoire) et j’ai du faire appel à mon voisin pour qu’il me le découpe selon des mesures bien précises (et oui malheureusement on n’a presque pas d’outils dans le garage de mamie). Afin que tout tienne bien en place j’ai percé à la vrille les quatre coins de chaque planche et les attaché aux grilles avec des fils de fer. Pour plus de sécurité, je les ai ensuite recouverts tant bien que mal de sparadrap (ça fait moche – toute façon ça ne se voit pas - mais c’est plus safe).

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     Tout était parfait jusqu’à ce que je me rende compte que ce parquet était en fait une très mauvaise idée : le lapin était INCAPABLE de monter à l’étage parce que ça glissait et il est tombé à chacune de ses tentatives (vous imaginez bien ma panique). Il a donc fallu trouver une solution d’urgence parce qu’il ne pouvait pas passer la nuit de cette manière. Heureusement, dans le garage on avait des vieux draps ramenés par mon papa lorsqu’il travaillait à l’hôpital et je les ai donc découpés en triple épaisseur afin de les disposer à l’étage (en rentrant les bords entre le parquet et les grilles formant l’étage (je suis claire ?)).

    Le rendu était moins beau que le parquet nu, mais c’était frais et douillet (alors tant que ça allait à mon pinou, tout était pour le mieux) et surtout il pouvait monter ! J’ai disposé un coussin à l’endroit de ses sauts (pour à la fois étouffer le bruit lorsqu’il redescend de son étage - je tiens à dormir la nuit – et pour amortir ses atterrissages).

     

     

     

     Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

    Le résultat final…

     

    Avant :

     

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

    Après :

     Une cage fait maison pour mon lapin ♥

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

     

    Le Rez de chaussé.

    (De gauche à droite)

     un coin joujoux avec son tapis à grignoter (à noter que au fond on aperçois une prise électrique, j'ai mis du plexiglass entre la cage et le mur, afin de sécuriser le tout),

    un coin salle à manger avec sa gamelle d’eau, sa gamelle de granulés et sa mangeoire à légume (anciennement un bac d’eau pour les pinceaux de mamie :b) avec au menu ce jour là fenouil, céleri rave, cerfeuil, estragon, persil et deux petits bâtonnets de carottes pour un dessert gourmand (même si c’est évidemment ce qu’il a choisi en entrée comme c’est sa gourmandise préférée avec la pomme),

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

    un coin toilettes (j’ai mis la mangeoire à foin sur la grille de séparation toilettes/salle à manger parce que ça lui permettait de le manger à la fois aux toilettes (pour joindre l’utile à l’agréable comprenez-vous), et dans sa salle à manger – ça semble être une idée appréciée !)).

    puis, tout à fait à droite, j’ai remis sa caisse bleue (qu’il avait précédemment dans son ancienne cage) afin qu’il retrouve quelque chose de familier et pour lui faire une chambre à coucher où il pourrait se cacher (dès fois qu’un danger imaginaire roderait par là). Alors certes la chambre près des chiottes c’est pas top, mais l’endroit où je prévoyais de la mettre avant posait problème.

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

    L’étage.

    Sans aucun doute son endroit préféré puisqu’il adore s’installer sur le bord gauche, s’assoir sur son derrière et me surveiller (et voir tout son territoire d’un promontoire par la même occasion). Il a son tout nouveau… lit suspendu (normalement pour furet, mais je le connais mon loustic) dont j’ai retiré l’anneau reliant toutes les suspensions pour les attacher à la grille du plafond à ma manière. A ma grande surprise (je pensais qu’il mettrait plus de temps à comprendre comment ça fonctionnait ou se méfierait comme ça bouge), dès le lendemain, je l’ai retrouvé couché en mode « poule » dedans ! :)

    Mamie lui a cousue un coussin bleu pour le coin droit du fond, sur lequel… il ne va pas (-___-) et sur le côté c’est un joujoux fait maison : anciennement un porte salade (qui ne l’intéressait pas le moins du monde… même rempli !) je lui ai mis une de ses balles dedans et… ça semble fabuleux puisqu’il m’a même réveillé ce matin avec en la bougeant dans tous les sens !

    NB : je précise que ma boite de smarties est bien vide et que c’est un de ses joujoux favoris !

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

    Une cage fait maison pour mon lapin ♥

     

    Conclusion…

     

    Je conseille vraiment la réalisation de ce type de cage. Certes ça prend de la place, mais on loge très bien à deux dans ma chambre de 11 mètres carrés alors, tout est toujours possible avec quelques concessions (souvenez vous qu’il n’a pas choisi de vivre avec vous, mais que c’est bien vous qui lui avez en quelques sortes imposé la cohabitation et qu’il est de votre DEVOIR de le rendre heureux !). C’est très important pour les lapins de se dépenser et de sauter, bondir, courir. Un lapin qui a de l’espace est un lapin en meilleur santé !

    De plus, pour les économes, sachez que la réalisation de cette cage (bien que au moment de ma commande il y avait 30 % de réductions sur les rangements chez La Redoute) m’a couté environ 80 euros alors qu’une cage du commerce d’un mètre ou plus coûte facilement plus de 100 euros. Economie, économie… bonjour !!

    La cage est tellement bien adoptée, que lorsque je lui ai ouvert ce matin, il s’est penché pour avoir bisous et caresses mais n’a pas daigné en sortir tout de suite :)

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique