• ITAEWON CLASS (drama coréen)

     

    ITAEWON CLASS (drama coréen)

     

    Corée du Sud 2020

    16 ÉPISODES (60 minutes) JTBC

    Kim Seong Yun (réalisateur) Drame

     

     

    PARK SEO JUN (PARK SAE ROY)

    KIM DA MI (JO YI SEO)

    YOO JAE MYUNG (JANG DAE HEE)

    KIM DONG HEE (JANG GEUN SU)

    KWON NA RA (OH SU AH)

    AHN BO HYUN (JANG GEUN WON)

     

    Lee Ju Yeong : Ma Hyeon Yi

    Ryu Gyeong Su : Choi Seung Kwon

    Chris Lyon : Kim Tony

    Kim Hye Eun : Kang Min Jeong

    Lee David : Lee Ho Jin

    Son Hyeon Ju : Le père de Park Sae Roy

    Yun Gyeong Ho : Oh Byung Heon

     

     

     19/20

     

    Au moment où j’écris cet avis (comme à chaque fois) je viens tout juste de terminer ITAEWON CLASS. Ce drama a eu un tel succès que je n’ai jamais autant eu l’impression de faire partie d’une communauté de fan pendant son visionnage. Tout le monde en parlait, tout le monde le regardait et c’était génial. ITAEWON CLASS c’était un drama que j’attendais uniquement pour la présence de notre si cher PARK SEO JUN qui, semble-t-il pour une fois n’allait pas avoir un rôle dans une comédie romantique comme il a souvent l’habitude (souvenez vous KILL ME HEAL ME, SHE WAS PRETTYFIGHT FOR MU WAY ou encore WWWSK ?). Il va effectivement ici nous livrer un personnage ultra touchant et bien plus profond, je crois.

    Bref, c’est parti pour mon avis sur ITAEWON CLASS ; accrochez vous ça va être long !

     

    ITAEWON CLASS (drama coréen)

     

    L'HISTOIRE

     

    Le drama raconte l’histoire d’un jeune homme qui sort de prison après une agression et qui décide d’ouvrir un bar afin de se venger...

    Le scénario est juste si chouette. Il alterne de manière efficace scènes calmes où l’on passe de bons moments avec les personnages en prenant le temps d’apprendre à les découvrir, scènes à suspens où tu es en haleine et scènes hyper dramatiques qui te font pleurer ou te mettent en colère. Vraiment tu passes par énormément d’émotions.

    A NOTER Que deux scènes (entre autres) m’ont profondément marqué dans le drama :

    La première se déroule à l’épisode 7, lorsque SPOIL YI SEO découvre au combien le héros a souffert et qu’elle pleure d’empathie sur sa cuisse… j’ai trouvé ce moment très beau et très pur… et il apportait une réelle sensibilité à cette héroïne si insensible d’habitude /SPOIL.

    La deuxième scène qui m’a le plus touchée se situe à l’épisode 10. Entre le grand méchant de l’histoire et son fils. Pour être honnête je l’ai revue trois fois de suite (au moins) tant je l’ai trouvé incroyable aussi bien du point de vu jeu d’acteur que émotions. SPOIL Le père de JANG GEUN WON a toujours été si cruel et violet avec lui que lorsqu’il s’approche de son fils adulte (grand fort et beau), il est terrorisé. Et quand il voit la terreur dans les yeux de son fils à ce moment où il veut juste être gentil, on sent qu’il est d’autant plus blessé et s’excuse même de ne jamais avoir fait preuve d’affection avec lui. Le câlin, la main qui caresse la joue au lieu de frapper… une scène incroyable et des acteurs qui sont d’une justesse folle. Vraiment les expressions de visage à ce moment là sont juste inoubliables ? Dommage que juste après il le trahisse de la pire des manières… Quand on pense qu’à l’époque il avait voulu se dénoncer et que son père l’en avais empêché et avait fait la scène du poulet…/SPOIL

     

     

    Le drama traite de tant de sujets tabous dans nos sociétés : le racisme, les personnes transgenres, les couples avec de grandes différences d’âge... et franchement cela fait du bien.

     La réalisation, la scénographie et la photographie sont d'une qualité visuelle incroyable. Les détails sont si travaillés que, par exemple, dans le décor derrière le bureau de notre grand méchant il y a un cercle jaune, à une certaine scène dans le drama, où justement il se sent tout puissant, la caméra est positionnée pour que ce cercle devienne comme une auréole, asseyant encore d’avantage son impression d’être un dieu…

     

    ITAEWON CLASS (drama coréen)

     

    Les personnages

     

    PARK SAE ROYI (interprété par PARK SEO JUN). Mon dieu que j’ai aimé ce personnage. Nous sommes devant une personne qui a décidé de ne jamais s’assoir sur ses principes, quitte à en payer lourdement le prix. Il croit en la justice, ne porte jamais de jugement, se montre tolérant et (trop) compréhensif. C’est un personnage que j’ai admiré de tout mon cœur et qui va se montrer d’un soutien et d’une gentillesse incomparable pour tous les personnages qui gravitent autour de lui. Parfois il fait des choix égoïstes, lorsqu’il a besoin des autres ou pour protéger ses principes, mais personne ne parvient à lui en vouloir tant il fait ça de manière honnête et parfois désespéré. Ce jeune homme en quête de vengeance va, pour atteindre son but, se battre comme peu de personne sont capables et faire preuve d’une détermination qui force l’admiration et attise l’envie.

     

    Pour lui donner la réplique, nous avons deux femmes hors du commun qui m’ont chacune beaucoup plu pour leur forces de caractère…

     

    JO YI SEO (KIM DA MI) est un personnage très atypique que je dois avouer avoir trouvé réellement fascinante tout au long du drama. Elle a tout d’une sociopathe et semble ne pas vraiment faire la différence entre ce que notre société juge bien ou mal, ce qui la mène parfois à avoir des comportements plus qu’étonnants. On dirait parfois qu’elle n’a aucune limite : elle ne respecte pas les sentiments des autres et n’a pas peur de blesser, ne fait aucun cas de la hiérarchie, et rend les coups au triple. Je dois avouer que parfois, son manque d’empathie m’a fait péter des câbles parce qu’elle peut se montrer réellement très cruelle, mais d’autres fois, sa témérité et sa force font du bien. C’est clairement un personnage féminin hyper badass que j’ai réellement adoré suivre tout au long du drama. En plus, je trouve que, sans perdre sa personnalité pour autant, elle d’adoucie tout de même un peu au côté du héros.

     

    OH SU AH (KWON NA RA) est un personnage que j’ai également beaucoup aimé. C’est une jeune femme tout en nuances qui décide de faire pas mal de choix par égoïsme mais qui, pour autant, n’est pas un personnage que l’on pourrait considérer comme « méchant » au sens stricte du terme (je ne sais pas si je suis claire). C’est juste quelqu’un d’humain qui tente de s’en sortir dans la vie et qui fait des choix parfois par défaut parce qu’elle s’y sent obligée. C’est un personnage qui m’a beaucoup touchée, notamment dans son combat entre l’amour/amitié et sa carrière professionnelle. Comme elle est la rivale en affaires de notre héros, elle doit parfois faire des choix qui lui, le mettent en difficultés.

    En tout cas, j’étais si fière d’elle SPOIL à la fin lorsqu’elle décide de révéler toutes les magouilles de l’entreprise. Au final, alors qu’elle se sera tant battue pour JANGGA, elle sera celle qui aura fait tomber le patron pour lequel elle avait tant sacrifié. INCROYABLE retournement de situation, je suis ravie. /SPOIL

     

    Le président JANG DAE HEE (YOO JAE MYUNG)… mais QUEL MÉCHANT !!! Vraiment un de mes préférés tant je l’ai détesté. J’en pouvais tellement plus de le voir à l’écran que je me suis défoulée en gribouillant sur une photo de lui (si tu me suis sur insta tu as sans doute vu cette storie ahahha). C’est un monstre. Pour moi, cet homme qui est parti de rien n’a pas construit son succès sur des bases saines. Aveuglé par son ambition et son avidité il a, comme il le dit si bien lui-même d’ailleurs, menti, trahi, détruit et volé. De plus, de par son influence néfaste va détruire la vie de bien des personnes, dont son fils ainé. Je lui en voulais beaucoup de sa cruauté à son encontre, car à mon avis, le personnage de Geun Won aurait pu être bien différent.

     

    On en vient du coup, à mon crush de ce drama, l’acteur AHN BO HYUN, l’interprète de JANG GEUN WON.

    Franchement, s’il vous plait, qu’on m’entende il lui faut un first lead en 2021 parce qu’il a un talent INCROYABLE, mais genre vraiment vraiment. Je l’avais déjà remarqué dans HIYA, mais alors là. Je suis amoureuse.

    JANG GEUN WON a beau être une ordure, un lâche et beaucoup d’autres adjectifs très négatifs… derrière ce comportement se cache clairement un petit garçon traumatisé par un père violent, caractériel et manipulateur. Il n’y a qu’à voir la manière dont il réagit à présent lorsqu’on lui sert du poulet dans son assiette (SPOIL mon dieu cette scène si effrayante de l’épisode 2 où son père le force à tuer ce pauvre poulet /SPOIL) ou encore la peur dans ses yeux lorsque son père le réclame ou fait mine de l’approcher. Vraiment c’est un personnage qu’on déteste et qu’on a en même temps quelque part envie de protéger. Je suis persuadée que dans un autre contexte familial il aurait été totalement différent (par exemple en amour il se sera montré constant durant tout le drama, à aimer la même personne). Il est parfois si stupide… arrogant et maladroit… Bref, un personnage vraiment intéressant.

     

    JANG GEUN SU (KIM DONG HEE), le fils illégitime de notre grand méchant, est un jeune garçon qui a manqué d’amour et d’attention durant toute son enfance et qui, en notre héros va découvrir le premier adulte qu’il va juger digne de confiance. C’est pour cette raison qu’il va commencer à travailler à DAN BAM. Je vous avoue que je suis assez triste SPOIL qu’au cours du drama il fasse autant de mauvais choix. Notre héros pardonne en disant que c’est parce qu’il est jeune mais… bon après il faut dire que, étant donné son contexte familiale, il ne partait pas sur les meilleures bases… /SPOIL

     

    J’ai énormément aimé le personnage de CHOI SEUNG KWON (RYU GEYONG SU). Au début, il ne paye pas de mine, tu te demandes un peu comment il est arrivé à DAN BAM… et puis tu découvres que sous son calme apparent se cache de la dynamite. La première scène dans le drama où il montre sa vraie nature pour défendre SAE ROY est juste mythique… C’est un personnage qui s’était résolu à ne plus croire en rien et qui retrouve de l’espoir dans les mots de notre héros. J’ai beaucoup aimé le voir se donner une seconde chance et quitter le milieu des gangsters pour se ranger.

     

    Et puis… incroyable nous avons un personnage transsexuel et je trouve ça juste GÉNIAL. Déjà que, nous occidentaux, on est parfois encore frileux là-dessus alors dans un drama coréen… Franchement c’était osé et c’est vraiment chouette. Récemment déjà je vous disais que dans PRISON PLAYBOOK on avait un personnage homosexuel et que je m’étais dit « ah, tout doucement ça avance », mais alors là j’étais ravie. Ce sont à mes yeux des personnes beaucoup trop effacées dans notre société et j’étais contente qu’ITAEWON CLASS décide d’en parler. Bref, SPOIL MA HYEON YI (LEE JU YEONG) c’est un personnage que j’ai vraiment adoré. HYEON YI est née garçon alors qu’elle s’était toujours senti fille et  a eu le courage de braver les préjugés pour être qui elle voulait et va même être « forcée » de l’annoncer au grand jour lors de l’émission de cuisine. /SPOIL C’est un personnage qui a beaucoup de force et qui se montre d’une grande gentillesse tout au long du drama, tout en prouvant son fort caractère en ne se laissant jamais faire.

     

    Ça va vous faire rire mais, bien que je sois totalement ravie qu’on nous ait proposé un personnage interprété par un acteur noir (déjà des blancs c’est compliqué pour en apercevoir, alors des noirs !!)… je me demande vraiment où ils vont chercher leurs acteurs « non asiatiques » parce qu’ils ne sont jamais très doués pour l’acting. Je me souviendrais toujours du blanc dans TAMRA THE ISLAND qui jouait siiii mal et là, y a plusieurs scènes où CHRYS LYON est clairement dans le sur jeu. Mais on va le pardonner parce que KIM TONY est quand même cool. Et il a l’avantage d’appuyer sur un point très très important : il est coréen. Son pauvre personnage va répéter je ne sais combien de fois dans le drama « honguk saramieo » parce que oui, même s’il a la peau noire, bah son papa est coréen DONC il est coréen. Je trouve que c’est un message fort et je suis persuadée que cela peut aider nos petits coréens à être plus tolérants.

     

    ITAEWON CLASS (drama coréen)

     

    FIN et CONCLUSION

     

     

    Bref sur un OST composé de chansons absolument incroyables (GAHO, BEWHY, KIM FEEL etc) ITAEWON CLASS s’est terminée sans fausse note.

    Ces derniers épisodes auront été riches en rebondissements, en action et en dénouements. Je suis contente qu’on nous ait rajouté 20 minutes au seizième épisode puisque ça a permis au scénariste de boucler l’histoire de manière complète et satisfaisante pour le spectateur qui ne reste pas sur sa faim. Chaque personne a son dernier mot et on en fait pas trop non plus.

    A la fin de l’épisode 15, SPOIL lorsque notre héros accepte de s’agenouiller pour sauver YI SEO j’ai trouvé cela si beau. Il aura durement tenu durant 10 ans sans céder pour finalement accepter après tout ce temps. Et curieusement, le spectateur alors qu’il voit son héros plier sait qu’il n’a pas perdu pour autant et que c’est plutôt notre méchant qui subit une nouvelle défaite. J’ai adoré le voir passer du rire à la peur et, juste retour des choses lorsqu’il s’agenouille à l’épisode suivant – même s’il m’a fait mal au cœur je suis faible – il méritait amplement /SPOIL.

     

    J’aime tant la moralité du drama qui nous fait comprendre que la vie n’est pas parfaite, qu’elle est parfois difficile, mais qu’elle vaut la peine d’être vécue et que l’essentiel c’est d’être en vie. On ne sait pas de quoi sera fait demain et on a tous les jours une chance de se créer au moins un bon souvenir. Ça m’a beaucoup touchée et je sais que je repenserai à ces mots lorsque je me poserai des questions existentielles sur le pourquoi ça vaut la peine de se battre et de continuer.

    Et puis, la dernière minute du drama, SPOIL où notre héros entend la voix de son père « alors il a quel gout ce verre ? » et où il sourit à la caméra, ce qui signifie sucré, comme sa vie, m’a fait sourire comme une nuche pendant tout le générique de fin. C’est un soulagement qu’il aie au final pu trouver le bonheur parce que c’était pas gagné !!/SPOIL

     

    PS : ne ratez pas la scène post générique du dernier épisode (SPOIL elle est vraiment trop chouuupinou /SPOIL)

     

    Xoxo, Sam

     

    ITAEWON CLASS (drama coréen)

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Sylène
    Mardi 21 Avril à 20:52
    Voilà un article que je valide à 200% ! Bravo Sam et merci de nous conseiller sur les dramas.
    2
    Mercredi 22 Avril à 08:04

    Sur ma liste

    3
    Vendredi 1er Mai à 16:42

    Je ne partage pas autant ton enthousiasme sur le drama. Les thèmes qu'aborde celui-ci étaient intéressant, et plutôt habillement mis en scène pour nous faire réfléchir. Mais, j'ai trouvé que le drama avancé lentement et au final je me suis ennuyé. J'ai trouvé la romance très maladroite et les derniers épisodes catastrophiques … Cependant certain personnage comme celui de Oh Su Ah m'a agréablement surpris.

    Je dirais que le drama est en 2 mesures avec de bonnes idées, des personnages attrayants et des acteurs performants, mais maladroit dans la répartition de l'action. Les 1er épisodes sont très riche en rebondissement et en sensation, le reste du drama est du coup très lisse. 

    Ceci n'est que mon humble ressenti smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :