• Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

     

     

     

    Les plus grands clichés 

    dans les dramas coréens…

     

     

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

     

     

    Cela faisait un moment qu’une idée d’article dans ce genre me trottait dans la tête pour la simple et bonne raison qu’à force de regarder des dramas coréens, j’ai fini par remarquer des scènes (nos fameux clichés) qui se répétaient presque IMENQUABLEMENT dans chacun d’eux !

    Petit tour d’horizon de ceux que je me suis amusée à répertorier…

     

     

    J’ai pu lire un article très intéressant de Cinedramas qui analysait nos chers dramas et je dois dire que si l’on se moque de tous ces clichés, je suis bien d’accord qu’ils ont la faculté de nous rassurer dans notre visionnage, de nous réconforter. Personnellement, lorsque je me lance dans un drama coréen je sais souvent dans quoi je m’engage et je choisis les genres en fonction de ce dont j’ai « besoin ». C’est en quelque sorte apaisant de faire sa journée de travail et de se dire qu’en rentrant, on pourra s’installer confortablement et continuer son drama… Ceci étant, j’aime lorsqu’un drama me surprend par son originalité ou lorsque je ne peux prédire la fin ; entendons-nous ;)

     

     

     

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

     

     

     

     

    TOP 10 !

     

     

    1) Le (fameux) « Piggyback ».

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens ! Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

    That Winter the Wind Blows To The Beautiful You

    La palme du plus grand cliché de tous les temps revient à cette scène où le garçon va porter la fille sur son dos. Pour plusieurs raisons d’ailleurs : elle est bourrée, un de ses talons s’est cassé… Ce qui est plus amusant c’est lorsque les rôles s’inversent comme dans Coffee Prince par exemple et où c’est l’héroïne qui porte notre héro mal en point.

    Je crois que ce fameux Piggyback se retrouve dans TOUS les dramas coréens, ou presque.

     

    2) Le second rôle féminin est une garce alors que le second rôle masculin est un amour. 

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

    J’ai choisi de mettre ce cliché en seconde position parce qu’il a le don de m’horripiler un max. MAIS POURQUOI ? Le second rôle féminin (que nous appellerons C) a toujours le don de me faire péter un plomb : C aime toujours le premier rôle masculin (A) et fait tout pour rendre impossible au premier rôle féminin (B). A croire que nous les filles sommes des êtres calculateurs, obsessionnels et manipulateurs (bon c’est assez vrai pour certaines hein mais pas toutes !!) !!

    J’incrimine notamment Yu He Yi dans You’re Beautiful, Kang Hye Won dans Full House, Min Hyo Rn dans Goong, Maya dans Heaven’s Tree, Im Se Gyeong dans Scent of A Woman, Yu Rachel dans The Heirs (quoi que j’ai réussi à m’attacher à elle avec le temps)…

     

    ET… contrairement à ce fameux rôle féminin, le second rôle masculin (D) est quand à lui merveilleux : attentionné, protecteur et toujours à l’écoute. Ainsi, alors que A est infecte avec B (et que D essuie sans arrêt les larmes de B), B tombe amoureuse de A. WTF ?!

    Des exemples de mes coups de cœur délaissés : Pauvre Gong Tae Gwang dans SCHOOL 2015, Moon Jae Shin dans Sungkyunkwan Scandal, Cha Eun Gyeol dans To The Beautiful You, Daniel Pitt dans Fated to Love You (bon ok j’étais pour GEON A FOND)…

     

    3) La forte fièvre (accompagnée de son évanouissement).

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

    Lorsque les coréens sont malades, ils sont à l’article de la mort et leur moitié (oui parce qu’elle est toujours là à ce moment là) les soignent (épongements de front appliqués, yeux inquiets et débordants d’amour) comme si leur vie en dépendait. Tellement épuisé de cette veille près de l’être aimé, ils s’endorment souvent en lui tenant la main et lorsque le malade se réveille, il est touché de tant d’attention.

    Nous citerons notammentYou’re Beautiful (scène magnifique au passage), Fated to love you, Sungkyunkwan Scandal, City Hunter, Birth of a Beauty, Faith, Healer, Will it snow for Christmas ?

    Il y a également presque à chaque fois une scène à l’hôpital.

     

    4) Noyer son chagrin dans l’alcool.

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

     She Was Pretty

     

    Lorsqu’un coréen est triste, il file boire un verre pour oublier tous ses malheurs. En tout cas, c’est ce qu’il se passe dans 90% de nos très chers dramas, tant et si bien que je commence à me demander si ça marche vraiment comme ça au pays du matin calme !

    Et notamment dans High Society, Angry Mom, A gentleman dignity, Will It snow for Christmas, BIG, She was pretty

     

    5) Le sacrifice par amour.

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens ! Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

    You Who Cames From The Stars  Heaven's Tree 

    Soit les coréens sont des altruistes nés, soit l’amour les rends vraiment aveugle. Je ne dis pas qu’on ne doit pas faire tout son possible pour la personne que l’on aime, mais il y a certaines limites (même si en même temps ce sont souvent eux qui donnent toute leur splendeur à la romance) ! Généralement il intervient vers la fin du drama, lorsque le scénariste n’a rien trouvé de mieux pour faire durer les épisodes et décide ainsi de nous séparer les personnages.

    Citons Secret Garden, Heaven's tree, You Who Cames from the stars, Scent of a Woman, Pinocchio, A man called God… 

     

    6) Le karaoké avec les collègues de travail ou le sauna en famille.

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

    Dans tout bon drama coréen, l’un de ces deux clichés doit être présent. Parfois ils y sont même tous les deux !

    Le chant doit vraiment être une vocation chez les coréens qui, le plus souvent avec leurs collègues de travail, vont au karaoké pour fêter la fin de journée, une réunion de boulot ou autre.

    La première fois que j’ai vu nos protagonistes au sauna avec leurs serviettes roulées en deux boules de chaque côté de la tête en train de manger les œufs (oui c’est un détail important), qu’elle n’a pas été mon étonnement ! Vraisemblablement on peut même y passer la nuit (certains personnages lorsqu’ils ne peuvent pas se loger s’y installe plusieurs jours)… !

     

    7) Changement violent de direction en voiture.

     

    Vous n’avez jamais remarqué que quand, un personnage reçoit un appel annonçant un situation critique, ou quand il décide finalement d’aller rejoindre l’être aimé, sa destination est forcément le sens contraire de là où il projetait d’aller et il se voit dans l’obligation de donner un très grand coup de volant (viril) pour faire demi tour… comme ça, en pleine rue (souvent la nuit d’ailleurs). A noter d’ailleurs que la plupart des appels téléphoniques se font AU VOLANT dans les dramas.

    Clein d’œil à My Girl, Heaven’s Tree, A Love To kill, High Society…

     

    8) L’héroïne finit avec le personnage qu’elle détestait au début.

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

    Souvent… trèès souvent, les deux protagonistes de notre romance ont une première rencontre décoiffante ou notre héro ne se montre pas sous son meilleur jour auprès de sa (future) belle. Celle-ci en est offusquée et jure détester ce gars toute sa vie jusqu’à ce qu’elle découvre qu’en fait non seulement il a un bon fond (il est admirable même).

    Et notamment dans Boys Over Flowers, City Hunter, Goong, When a Man Love, Sungkyunkwan Scandal

     

    9) L’héroïne est pauvre...

     

    Je ne l’ai pas mise tout en haut de mon top tout simplement parce que ça n’arrive pas dans TOUS les dramas… mais dans beaucoup. C’est un intournable des dramas coréens qui doivent rêver d’ascension sociale ou en tout cas qui utilisent ce rêve chez les jeunes filles d’aujourd’hui (vous savez avec toutes les histoires de Cendrillon et Co). Et, comble du malheur elle l’est généralement à cause de sa famille (les dettes sont notamment très à la mode) ou alors c’est qu’elle veut la nourrir en cumulant une multitude de petits boulots.

    Comme dans Boys Over Flowers, Secret Garden, The Heirs, My Girl, Sungkyunkwan Scandal, Fated to Love You, Goong

    ET BIEN SUR la famille s’oppose au mariage ! Les plus grands exemples sont évidemment Boys Over Flowers, Secret Garden, The Heirs…

     

    10) La fille qui se travestie en garçon.

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

    Tout comme le n°9 c’est un cliché qui a beaucoup d’exemples dans le monde des dramas mais qui n’est pas présent dans tous, pourtant il DEVAIT faire parti des 10 premiers. La raison ? Intégrer un milieu réservé aux hommes, ce qui donne lieu à des quiproquos et à des troubles récurrents chez les personnages masculins qui se posent des questions sur leur éventuelle homosexualité.

    Citons You’re Beautiful, Sungkyunkwan scandal, Coffee prince, To the beautiful You, Night Strolling Scholar….

     

     

     

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

     

     

     

    Les plus grands clichés dans les dramas coréens !

     I Hear Your Voice

     

    Mais aussi

     

    La perte de mémoire.

    Ce qui a généralement le don de me rendre DINGUE parce qu’on a attendu avec tellement de ferveur que la romance avance alors se rendre compte qu’on revient au point de départ… pour l’un des personnages. Grr. Là encore les scénaristes cherchent à gagner du temps, ou à faire réaliser à l’un des personnages la puissance de l’amour de l’autre.

    Fated To Love You, Queen’s in hyun man, I Hear Your Voice...

     

    La (délicieuse) scène de la douche.

    Cette scène est uniquement faite pour régaler les fans. Le héros est en colère, triste (lorsqu’il l’est vraiment trop il se douche tout habillé), perturbé ou simplement pensif et il prend sa douche… torse nu pour nous dévoiler les muscles de son dos et de son torse.

    City Hunter, A Man called God, Boys Over Flowers, Healer...

     

    Les pauvres sont heureux (ils se satisfont de ce qu’ils ont) alors que les riches ne le sont pas.

    Et oui, les pauvres auraient la capacité de choyer ce qu’ils possèdent et de ne pas envier les riches alors que les riches eux ont des rêves modestes (comme ouvrir une boutique de ramens ou un petit restaurant) et voudraient la liberté. Tout comme la plupart du temps la famille riche est froide et la famille pauvre chaleureuse (et notamment les pères riches ne s’entendent pas avec leurs fils).

    High Society, Boys Over Flowers, The Heirs

     

    L’Héroïne a un appétit énorme.

    … Alors qu’elle est toute mince. J’avoue que c’est la jalousie qui parle lorsque je dis que ce N’EST PAS POSSIBLE dans la vraie vie. Enfin, personnellement, ce n’est pas mon cas (enfin sauf pour l’appétit).

    Boys Over Flowers, Secret Garden, She Was Pretty, Kill Me Heal Me...

     

    Les deux héros se croisent sans se voir.

    Ces scènes me font piailler d’énervement, parce que de les voir se passer l’un à côté de l’autre alors qu’ils se manquent mutuellement (et généralement on prend un malin plaisir à nous montrer la scène sous plusieurs plans). Si elles ne sont pas présentes dans un drama, l’autre alternative est de faire s’appeler les deux héros en même temps, ce qui fait qu’ils tombent tous deux sur répondeur.

    My Girl, Goong, Pinocchio, The Heirs, Heaven’s Tree, I Hear Your Voice

     

    Une vie entière consacrée à la vengeance.

    Non seulement les coréens sont rancuniers, mais ils veulent absolument se faire justice eux-mêmes en se transformant en super guerrier agent secret et/ou prépare leur vengeance pendant des années avant de faire leur come back et de… tomber amoureux d’une parente du méchant dont ils voulaient se venger !

    Les plus grands exemples sont City Hunter, Healer, Nice Guy, A man called God…

     

    Et pour finir, quelque chose qui m’a toujours étonnée (j’imagine que c’est à cause des sponsors) : les personnages ont bien souvent tous le même téléphone (dans des coloris différent éventuellement) et les personnages dits pauvres ont eu aussi un téléphone dernier cri.

     

     

     

    Quel serait TON top 10 ?

    A quels autres clichés penses-tu ?

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 22:13

    J'ajouterai  le cliché du héro qui traîne l’héroïne (qui se laisse faire) par le poignée, il m'énerve assez ce cliché xD

    Concernant ton 2eme cliché, je n'avais jamais fait attention mais tu as totalement raison, je n'ai jamais vu jusqu’à maintenant des rôles inverses ^^

      • Mardi 10 Novembre 2015 à 15:23

        Ouiiiii j'aurais pu le mettre c'est vrai :b

        Si tu feras gaffe maintenant, c'est dans presque tous les dramas ><

    2
    Mardi 10 Novembre 2015 à 17:40

    Haha je t'avoue avoir manqué de rire à certains points :') je regarde des dramas depuis peu (et donc j'en ai vu très peu comparé au nombre d'animés vus) mais c'est effectivement vrai ! Très bon article :3

      • Mardi 10 Novembre 2015 à 17:53

        Nihihi contente que mon article t'es distraite et du coup, bienvenue dans le monde des dramas :D

        Quels dramas as-tu vus d'ailleurs ? :)

      • Mardi 10 Novembre 2015 à 18:03

        Ouuuh, j'en ai vu tellement peu que je peux les compter sur les doigts de ma main : I hear your voice, Secret Garden, Romantic Princess, School 2015 (j'en suis à l'épisode 13 haha :D) et récemment Trot Lover :)

    3
    Mardi 10 Novembre 2015 à 18:21

    Et beh c'est déjà pas mal hein ;) Et puis tu as vu des bons dramas ! Je te conseille de voir ABSOLUMENT dès que tu as un petit moment :

    Boys Over Flowers (Mon avis sur le sujet : http://samsambeok.eklablog.com/boys-over-flowers-k-drama-a109205950)

    Et You Who Cames From The Stars (http://samsambeok.eklablog.com/you-who-came-from-the-stars-k-drama-a109043210)

    -->  ce sont les deux dramas tout en haut de ma liste de coup de cœur :)

    4
    Jeudi 12 Mai 2016 à 20:48

    Je viens de découvrir ce thème, génial.

    Dans les clichés les plus récurant, nous noterons aussi :

    1) Les parents qui frappent leurs enfants adultes (Ex : la torgnole du père dans Full house quand il apprend qu'il s'agit d'un mariage blanc),

    2) Enlever la batterie du téléphone quand on veut l'éteindre (à croire qu'ils n'ont pas trouvé la touche arrêt),

    3) Les baisés forcés (qui a envie de se faire embrasser de force !),

    4) Le taux de fertilité incroyable des jeunes coréennes soules (une nuit et hop, quand nous pauvres françaises il nous faut des mois pour y arriver...),

    5) Le record du monde du nombre d'adultes pures et chastes, de plus de trente ans,

    6) Le nombre de maladies graves et incurables,

    7) Les rivales sont des folles furieuses, à la limite de la démence (simple garce ne suffit pas dans certain cas),

    8) Une forme de syndrome de Stockholm (à savoir le développement d'un attachement pour une personne qui vous aura torturé mentalement...),

    9) Le personnage principal traite souvent l’héroïne principale de  "moche et stupide", alors que c'est un vrai canon,

    10) Les femmes avec de la personnalité sont souvent montrées comme de vraies enquiquineuses,

    11) Le record du monde de parents décédés dans des accidents de voitures (à croire que c'est la première cause de mortalité en Corée du Sud),

    12) Consacrer toute sa vie à attendre une personne qui ne vous aime pas, et l’impossibilité à+ se remettre d'un chagrin d'amour...

    13) Les retours après une absence allant de 1 an à plus parfois, où les deux se retrouvent comme s'ils s'étaient quittés la veille,

    14) Les parents couverts de dettes ayant des enfants pour payer à leur place,

    15) Les héroïnes pleines de joie de vivre qui une fois amoureuses, deviennent de vraies fontaines.

    Pour ce qui est de l'alcool, il faut savoir qu'en Asie ce n'est absolument pas un cliché, ils boivent comme des trous, tout en chantant au Karaoké, et pour ça, tous les motifs sont bons... En tant que femme, quand j'étais là-bas, j'ai pu y échapper. Mais j'ai des collègues hommes qui s'en sont chopés des sacrés maux de tête. Boire du vin cul sec, ça ne leur fait même pas peur.

    Je crois que la série "Dramaworld" reprend une partie des ces clichés...

     

      • Jeudi 12 Mai 2016 à 21:21

        AHAHA je suis TOTALEMENT d'accord avec ces clichés !!! Et il y en a encore tant d'autres qu'on pourrait citer, c'est fou ! Mais on les aime bien quand même :)

        Ooooh tu as été en Corée. La CHANCE. Tu y es restée longtemps ? Surtout que tu parles de "collègues" ?!

        Ça ne m'étonne pas du tout pour l'alcool parce que pour que ce soit aussi récurent (chaque drama a sa scène). Ils sont fous ces coréens décidément. Mais je les aime sans les avoir rencontré en vrai. Un jour !

      • Jeudi 12 Mai 2016 à 21:45

        Non je ne suis pas restée en Corée, seulement de passage.

        Mais je suis allée à Singapour, Chine, Philippines... C'était pour le boulot.

        Pour l'alcool, dans la majeure partie de l'Asie (Japon y compris), il est d'usage d'aller picoler après le boulot, soit avec les collègues, soit avec des amis.

        Le nombre de fois où j'en ai croisé, à 9h-10h du soir, complètement bourrés, à se soutenir les uns les autres (lol). Je me suis souvent demandée comment leur estomac pouvait supporter de telles quantités d'alcool.

        Pour eux boire de l'alcool = être bourrés le plus vite possible.

        Si un jour tu vas là-bas et que l'on te demande si tu "sais boire", invente une excuse bidon, l’allergie c'est qui marche encore le mieux. Il ne s'agit pas d'une ou deux petites bières, mais de litres... T'emmener picoler, ça veut dire qu'ils te souhaitent la bienvenue, alors c'est très compliqué de refuser, tu passes pour une malpolie.

         

         

         

         

    5
    Samedi 14 Mai 2016 à 11:43

    Comme cette rubrique m'amuse beaucoup, du coup j'ai trouvé d'autres clichés, qui soit m'amusent beaucoup, soit m'énervent à un point.

    1) Le garçon est sur le point de se dévêtir, la fille entre dans la pièce, et là, le gars se cache la poitrine en poussant des cris de fillette effarouchée (à croire que le maillot de bain une pièce chez les garçon n'est pas d'usage, ni à la piscine, ni à la plage)  (cf : Personal Taste, scène de la douche)

    2) Le monde de dramaland est minuscule, où que vous soyez, on vous retrouve toujours... Dans une situation cruciale entre les deux protagonistes principaux, soit le téléphone sonne, soit quelqu'un fait irruption dans la pièce... Et tout est remis à plus tard,

    3) Certains quinqua, ricanent tout en parlant, ce qui a tendance à me tendre prodigieusement...

    4) Les rues de dramaland sont extrêmement dangereuses la nuit. Alors pourquoi ne pas suivre, à une certaine distance, notre héroïne principale, qui souvent erre sans but précis. (Cf : My Lovely Sam Soon).

    5) La bouffe est une part très importante des dramas, et parler la bouche pleine un vrai must (souvent ils postillonnent à mort, ce qui est vraiment dégoutant). Si jamais l’héroïne a de la nourriture sur la bouche, cela met le héros dans tous ses états (à croire que cela fait partie des phantasmes de nos chers Coréens) - (Cf : Secret Garden avec la mousse du chocolat).

    6) Souvent le héros est montré comme quelqu'un ayant un QI hors du commun (Cf Boys over Flower, Full house), mais dans la vraie vie, il est d'une telle débilité qu'on se demande comment l'évaluation a bien pu être faite.

    Ici, pour les personnes que cela pourrait intéresser, j'ai trouvé un site assez intéressant :

    https://cinedramas.wordpress.com/2011/11/23/analyse-des-dramas-coreens-1ere-partie-presentation-historique-et-structure/

    Bon Weekend les dramavores

     

      • Samedi 14 Mai 2016 à 20:37

        Hihi je suis contente que ce sujet te plaise autant :)

        Tous les clichés que tu as cité cette fois ci sont également... TOTALEMENT vrais. Je crois que la liste serait intarissable. Mais celui que je comprends le moins est sans doute le garçon qui se cache quand il est torse nu. Je trouve ça assez ridicule en vérité.

        Je connais ce site. Je vais lire de temps en temps ce qu'il écrit et c'est toujours très intéressant et très réfléchis ;) J'espère que moi aussi un jour je serais capable de pousser le déchiffrage à ce point :D

      • Samedi 14 Mai 2016 à 22:20

        Oui, le site est sérieux, on voit les spécialistes. Mais ce que tu as fais, est déjà très bien.

        En tout cas, moi, je me suis bien marrée.

        Je ne sais pas si c'est à cause de tous ces clichés, mais pour le moment, le drama Coréen, genre comédie, j'en suis super lassée. Marre de toutes ces situations qui reviennent en boucle.

        Pour ce qui est de la pudeur, l'Asie, c'est le pays du grand paradoxe. Dans la majeure partie des grandes villes que j'ai visitées, il y a des prostituées de partout, dans les rues, les hôtels, à la sortie des restos. Et un jour, on m'a demandé d'arrêter de porter des Tshirts sans manches, car c'était indecent...

        (ici un article sur le sujet : http://www.encoreedusud.com/2013/01/prostitution-record-coree-du-sud-hommes.html)

        Et puis il y a un truc qui me choque au plus haut point, c'est le manque d'égard des parents vis à vis de leurs enfants, de la façon de tout décider à leur place (mais sur les différents sites où je suis allée, il ne s'agit malheureusement pas d'un cliché...). En bref, je les trouve violents, aussi bien physiquement que mentalement.

         

         

         

         

    6
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 20:28
    titesilve

    Olala , j'ai bien ri en lisant ton article, c'est vrai qu'on les redoute et qu'on les attend en même temps ces chers clichés.

    Y'a aussi: la fille super méga naïve et ne connaissant ab-so-lu-ment rien à l'amour à plus de 30 ans. Je trouve ça complètement incroyable généralement lol. Le fait de dans beaucoup de dramas tu trépignes pendant des heeures avant qu'il ne se passe quoi que ce soit entre le couple lead (parfois même le dernier épisode, pour le coup c'est surtout le cas dans les dramas japonais)

    Cet article a éclairé ma soirée^^

      • Vendredi 1er Juillet 2016 à 21:35

        AHAHA je suis contente que cet article t'ait amusée :D

        Oui je suis totalement d'accord avec toi. Les coréens, à 30 ans, ils sont toujours vierges mdr et découvrent l'amour. Lorsque les garçons se cachent le torse quand une fille les surprend torse nu m'a toujours fait lever les yeux au ciel... Ne vont-ils jamais à la plage ?

        Bref, les dramas coréens sont bien drôles sous bien des points !

    7
    Hikaru
    Samedi 20 Août 2016 à 14:16
    J'ai adoré ton post! Alors moi y'a deux clichés qui me fait beaucoup rire.
    1) la perfusion ! Un rhume ou un évanouissement et c'est la perfusion assurée. À croire qu'ils n'ont pas de cachet direct! Lol
    2) le changement de côté au téléphone: mais pourquoi dès qu'ils sont choqué au téléphone faut il qu'il change d'oreille! C'est récurent!!!
    8
    gfhgfh
    Lundi 16 Janvier à 09:45

    gfhhfghhfghsfh 

    9
    gfhgfh2
    Lundi 16 Janvier à 09:50

    ahahah t un comik twa

    10
    JuL
    Lundi 16 Janvier à 09:51

    WESH AKLORintello

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :