• Mon avis sur Sassy Go Go (Cheer Up!) (drama coréen)

     

     

     

    TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

     Balchikhage Gogo 발칙하게 고고

     

     

    Corée du Sud Du 05/10/2015 au 10/11/2015 12 Épisodes (60 minutes)

    Lee Eun Jin (réalisatrice) Jeong Chan Mi et Yun Su Jeong (scénaristes)

    KBS2 Comédie - Drame - Ecole - Romance

     

      AVEC

    Jeong Eun Ji : Kang Yeon  ~ Du Lee Won Geun : Kim Yeol

    Chae Su Bin : Kwon Su Ah  ~ N [VIXX] : Ha Dong Jae

    Ji Soo : Seo Ha Jun

    Choi Deok Mun : Kim Byeong Jae Gil Hae Yeon : La gérante Lee Go Su Hee : Choi Hyeon Mi, la mère de Su Ah

    In Gyo Jin : Im Su Yong Kang Gu Reum : Na Yeon Kang Min Ah : Park Da Mi Kim Ji Seok : Yang Tae Beom

    Kim Min Ho : Min Hyo Sik Kim Yeo Jin : Park Seon Yeong, la mère de Yeon Du Lee Mi Do : Nam Jeong Ah

    Ooon [HALO] : Jun Su Park Hae Mi : Choi Gyeong Ran, la proviseure

    Park Yu Na : Kim Gyeong Eun Sin Jae Ha : Choi Tae Pyeong

     

    SYNOPSIS

     

    Au lycée Sae Bit, la compétition est rude et l'élite formée par les meilleurs étudiants de l'établissement prend de plus en plus d'importance et de poids dans l'organisation. Ainsi, le Real King Club, un club de danse formé par les élèves les moins bien classés de l'école et mené par la jeune Yeon Du se voit dans l'obligation de fermer à cause d'un coup monté. En effet, les membres du Baek Ho Club, mené par Kim Yeol, voient d'un mauvais œil ces danseurs qui mettent la musique trop fort et les empêchent de réviser.

     Mais c'est également sans compter l'administration achetée par des pots-de-vin glissés par les parents d'élèves afin de mener leurs enfants à la réussite.

     Dans cet environnement éducatif bien complexe, Yeon Du va décider de se rebeller et de ne plus subir les injustices imposées par ce lycée en demandant, notamment, la création d'un nouveau club de cheerleading.

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

     

    MON AVIS

     

    17/20

     

     

    Je viens tout juste de terminer Sassy Go Go, un drama que j’avais sélectionné dans ma liste de « dramas cultes à voir absolument » parce que ce drama me semblait avoir fait un carton à sa sortie et être toujours très populaire aujourd’hui… A l’époque j’avais fait ce qui me désespère aujourd’hui : je m’étais contenté de tester le pilote et comme mon attention n’avait pas spécialement été retenue, j’étais passé à un autre drama. Cette sale manie m’a fait abandonner bon nombre de séries sans AUCUNE RAISON, chose que j’ai bien souvent regretté par la suite lors de leur deuxième chance. Et bien je peux vous annoncer que nous nous trouvons dans ce cas de figure : le visionnage de Sassy Gogo, des années après, en ce début 2019, est une véritable réussite. A l’avenir, lorsque je voudrais conseiller des dramas scolaires… Cheer Up sera présent dans la liste.

     

     

     

    L'HISTOIRE

     

     

    On débute l’histoire en découvrant deux bandes d’étudiants : les étudiants parfaits aux notes aussi rutilantes que le compte en banque de leurs parents et les étudiants du bas du classement qui préfèrent danser plutôt que de se préoccuper de leur scolarité. Ces deux clubs sont en opposition et en rivalité permanente mais ils vont devoir s’allier pour faire du cheerleading. Décrit de la sorte, le drama peut sembler ne pas avoir beaucoup d’intérêt et pourtant il m’a captivée du début à la fin grâce à ses personnages.

    Sassy Go Go jette deux pavés majeurs dans la mare : la corruption et la pression du système scolaire coréen. Ce sont certes des thèmes récurrents des dramas scolaires mais qui ici fonctionnent tout de même vraiment bien et nous permettent d’apporter un peu de matière à l’intrigue. Même si on reste dans les clichés des parents riches qui mettent la pression à leurs enfants pour protéger leur réputation et dans celui du gentil professeur qui tente de protéger ses élèves d'une administration trop sévère et injuste, l'intrigue nous avale et il n'y a aucun temps mort. Je ne me suis jamais ennuyée dans Sassy Go go, bien au contraire !

     

    On a également une jolie romance qui n’est pas au centre du drama pour autant, ce que j’ai personnellement apprécié. Les deux avaient une belle alchimie, une forte complicité et dégageaient un truc très chaleureux. Je dirais que l’idée que j’ai de leur romance va de paire avec la légèreté de l’adolescence. Le triangle amoureux qui se forme lors de la deuxième moitié du drama m’a fait un peu mal au cœur pour notre second lead masculin… mais pas au point d’avoir un second lead syndrome... donc tout va bien (R.I.P mon petite cœur dans School 2015) !

     

    En revanche… petit point mitigé concernant le Cheerleading qui n’est en fait qu’une excuse pour rapprocher nos personnages. J’aurais bien aimé qu’on en voit plus, et que ce sport soit d’avantage mis en avant dans le drama parce que finalement tout ce que j’en ai retenu c’est que c’est une discipline dans laquelle ont doit donner tout son cœur car c’est notre manière d’encourager les autres. Certes c’est un beau message, mais on ne vera finalement que très peu d’entrainements et on ne suit pas vraiment leur progression.

     

     

     

    LES PERSONNAGES

     

     

    Notre héroïne, Yeon Du (Jeong Eun Ji) n’a rien de bien original : c’est la fille gentille, courageuse et combattante qui porte toujours secours aux autres et qui ne supporte pas l’injustice. Même si parfois je lui reprochais sa trop grande gentillesse, on ne peut qu’être de son côté parce que ses efforts sont touchants. Elle croit vraiment en autrui et tente de son mieux d’apporter son aide et son empathie à qui en a besoin. Quand elle n’est pas d’accord, elle crie fort, quand elle est triste, elle est fond en larme et quand elle est heureuse, elle rit à pleine gorge. C’est vraiment un personnage entier et attachant.

     

    Kim Yeol (Lee Won Geun) est un personnage qui m’a beaucoup surprise pour… sa capacité à illuminer l’écran à chacun de ses sourires. Son regard malicieux et ses manière un peu prétentieuses apportent une sorte de prestance et de charisme au personnage qui n’a d’ailleurs pas à rougir de son intelligence puisque c’est le meilleur de son école. Je pense avoir tout de suite apprécié ce personnage pour son calme et ses « petits coups bas » parce que s’il semble ne jamais s’impliquer dans les affaires des autres, il vaut mieux ne pas lui chercher des noises. Sa relation compliquée avec son père et son enfance très solitaire l’ont rendu un peu imperméables aux difficultés des autres et c’est notre héroïne qui va ouvrir son cœur, petit à petit. J’ai d’ailleurs ADORE le voir tomber amoureux d’elle, il était tout simplement craquant.

     

    Le second lead féminin, Kwon Su Ah (ravie de revoir Chae Su Bin découverte en fin d'année dans I'm Not A Robot) m’a énormément plu. Peut-être même plus que notre héroïne pour la simple et bonne raison qu’elle est tout sauf parfaite. Cette enfant veut échapper à la pression de sa famille et bosse comme une acharnée pour tenter désespérément d’obtenir la première place convoitée par sa mère. Pour y parvenir, elle va être amenée à enchainer mauvaise décision sur mauvaise décision et se retrouver dans une situation ingérable, stressante et culpabilisante qui la met dans la position de la méchante. Rejetée par les autres à cause de toutes ses manigances et mauvaises actions, c’est un personnage que j’aurais énormément voulu aider... Elle nous implique tellement émotionnellement que ses appels au secours silencieux sont autant de raisons de s’attacher à elle malgré ses actes impardonnables.

     

    J’étais ravie de voir que Ji Soo était présent dans le drama parce que je ne m’en souvenais absolument pas. SI je trouve un peu dommage qu’il interprète une fois de plus (rappelons nous Angry Mom) ce rôle du gamin blessé par les adultes qui s’est endurcit et semble au premier abord être un mauvais garçon, je ne peux nier que là encore, il fait carton plein. J’étais tellement touchée par Seo Ha Jun et sa bromance avec le héros était tout simplement adorable.

     

    Et puis... j'étais ravie de retrouver un membre des VIXX dans le drama et, même si son jeu demande a être amélioré, j’ai trouvé qu’il s’en sortait vraiment bien. Son personnage, Ha Dong Jae qui a la phobie des contacts physiques m’a énormément touchée. Le meilleur ami de notre héroïne est passionné de basket et tente de survivre dans un environnement ne se montrant pas toujours très compréhensif. S’il peut sembler un peu naïf, je pense au contraire qu’il est doté d’une grande empathie (je le revois prendre en flagrant délit Su Ah à plusieurs reprises). Par contre SPOIL sa guérison m’a semble un peu trop « facile »… même si son blocage venait d’un traumatisme psychologique dû au fait qu'il avait peur qu'en touchant quelqu'un... il puisse blesser la personne, j’ai trouvé très étonnant que de juste sauver Su Ah fasse partir toutes ses peurs. Pour autant, j’étais contente pour le personnage. /SPOIL

     

     

     

    FIN ET CONCLUSION

     

     

     

    J’ai été très très étonnée du retournement de situation SPOIL de la lettre de suicide de Su Ah. Sous prétexte qu’elle a projeté de mettre fin à ses jours, tous ses camarades oublient ses mauvaises action et se liguent ensemble pour l’aider d’un claquement de doigt. J’étais très sceptiques qu’ils la pardonnent aussi vite et j’avais du coup beaucoup de mal à croire en la sincérité de leurs messages d’encouragement lorsqu’elle est à l’hôpital. Ils n’avaient jamais été proches d’elle et ont quasiment tous souffert de ses agissements. J’aurais volontiers cru en leur pardon mais pas aussi vite, pas de cette manière. /SPOIL Dommage cette rédemption manque autant de réalisme et de crédibilité parce qu'elle était touchante.

    Pour autant… le drama a su nous offrir une fin VRAIMENT complète, mais genre vraiment vraiment. C’est assez rare que des derniers épisodes clôturent aussi bien un drama et je tenais à le souligner. Toutes les intrigues sont résolues, de l’espoir est disséminé ça et là et les personnages ont un avenir devant eux. Ils ont tous surmonté leurs peurs, affronté les adultes et se sont montré courageux. J’aime vraiment ces derniers épisodes et le format de 12 heures était absolument parfait. Il n’en fallait ni moins ni plus pour me convaincre malgré les quelques petits défauts dont je vous ai parlé plus haut.

     

    Je vous conseille donc avec beaucoup d’enthousiasme Sassy Go Go. Si vous aimez les dramas scolaires, celui-ci saura répondre à vos attentes et vous mettre le sourire tout en abordant tout de même des sujets sérieux et douloureux.

     

    Tu l'as vu ? Tu l'as aimé ?

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Janvier à 16:40

    Pas vu

    2
    Mardi 29 Janvier à 17:15
    ptitemoko

    J'ai adoré ce drama, les personnages et l'histoire. JiSoo est celui qui m'avait le plus plu si je me souviens bien. Il est vraiment à voir ce drama.

    3
    Mardi 29 Janvier à 18:35
    Luthien

    Oh au contraire, j'avais l'impression qu'il n'était pas assez connu. Pour ma part, j'ai autant aimé que toi ! *_*

    4
    Mercredi 30 Janvier à 15:40

    J'avais adorée ce drama <3 J'en garde un super souvenir !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :