• Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

     Stay (mini drama thailandais)

    Gureumi Geurin Dalbit  구르미 그린 달빛 

     

     

    Corée du Sud Du 22/08/2016 au 18/10/2016 18 Épisodes (60 minutes)

    Baek Sang Hun et Kim Seong Yun (réalisateurs) Kim Min Jeong (scénariste)

     Gae Mi (Compositeur) Kang Byeong Taek (producteur)

    Kim Si Hyeong (photographie) KBS2 Comédie - Historique - Romance

     

    Stay (mini drama thailandais)

    Park Bo Gum : Lee Yeong Kim Yu Jeong : Hong Ra On

    Jin Young : Kim Yun Seong Chae Su Bin : Jo Ha Yeon

    Gwak Dong Yeon : Kim Byeong Yeon

    An Nae Sang : Jeong Yak Yong ~ An Se Ha : Jeong Deok Ho  ~ Bang Jung Hyeon : Kim Geun Gyo

    Cheon Ho Jin : Kim Heon  ~ Choi Dae Cheol : Ma Jong Ja ~ Han Su Yeon : La reine Kim Jung Jeon

    Heo Jeong Eun : La princesse Yeong Eun ~ Jang Gwang : Han Sang Ik ~ Jang Jun Nyeong : Udomeori

    Jeong Hae Gyun : Hong Gyeong Nae ~ Jeong Hye Seong : La princesse Myeong Eun

    Jeong Yu Min : Wol Hee ~ Jeong Yun Seok : Lee Yeong, enfant ~ Jeon Mi Seon : Park Suk Ui

    Jo Hee Bong : L'eunuque Seong ~ Kim Jin Yi : Gung Nyu ~ Kim Ji Yeong : Hong Ra On, enfant

    Kim Seung Su : Le roi Sun Jo  ~ Lee Dae Yeon : Jo Man Hyeong  ~ Lee Hyo Je : Kim Yun Seong, enfant

    Lee Jun Hyeok : L'eunuque Jang  ~ Noh Kang Min : Kim Byeong Yeon, enfant  ~ Oh Eui Sik : Seong Yeol

    Park Cheol Min : Kim Ui Gyo ~ Tae Hang Ho : Do Gi

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Hong Ra On est une jeune fille de 18 ans qui vit sa vie en étant déguisée en garçon et en donnant des conseils en amour.

      Après avoir rédigé une lettre d'amour, elle est mise en relation avec le prince Lee Yeong âgé de 19 ans, et qui intrigué par celle-ci dont il ignore encore la véritable identité, demande à ses eunuques de la faire rentrer au palais comme un des leurs.

      C'est ainsi qu'elle pourra voir le palais comme aucune autre femme ne l'avait jamais vu avant elle, et rencontrera aussi des personnes du palais dont le conseiller du prince, Kim Byeong Yeon, la prétendante du prince, Jo Ha Yeon, ainsi que l'érudit et ennemi du prince, Kim Yun Seong.

    Ra On réussira-t-elle à vivre au sein du palais tout en préservant son identité de femme ?

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

    15/20

     

    La poésie de l'historique, sans les tracas !

     

     

     

    NB : Je viens de me rendre compte que j'avais oublié de publier cet article en aout dernier. Désolée pour le retard !!

     

    Moonlight Drawn By Cloud, avec ses jolis posters, ses jeunes acteurs à découvrir et ce scénario peu original mais issu d’une recette fonctionnant à merveille… me tentait depuis un moment. Une énième histoire de fille se déguisant en garçon, un petit goût de Sungkyunkwan Scandal et beaucoup de fraicheur, c’était le deal et je trouve qu’il est plutôt bien rempli. Ce n’est pas un coup de cœur, mais un visionnage globalement apprécié du début à la fin (bien que, ici encore, le début ait été bien meilleur que la fin).

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

     ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

    Le drama raconte l’histoire de Hong Ra On qui, depuis son enfance est forcée par sa mère à se travestir en garçon. Elle a donc toujours vécue comme tel et se retrouve un peu malgré elle à devenir eunuque au palais. Elle liera alors (sans le savoir au début – et c’était les meilleurs moments) une forte amitié avec le prince qui se transformera au fils du temps à romance profonde et tendre.

    On peut réellement dire que Moonlight Drawn By Clouds est un drama fonctionnant en deux temps. J’ai adoré les premiers épisodes au point de les avoir enchainé goulument et de me demander si ça n’allait pas être un coup de cœur malgré les invraisemblances… L’histoire était fraiche, douce, légère même et le drama n’était qu’un bon moment de détente. J’avais vraiment l’impression que tout cela allait se muer en conte de fée, d’autant que l’esthétique du drama est absolument superbe. Les décors, les costumes, les plans de caméra et la réalisation sont très réussis.

    Cependant, vers les épisodes 8-9 mon engouement a commencé à faiblir. Le drama n’était pas mauvais, mais l’intrigue n’était pas particulièrement bonne non plus. La force du MDBC qui était sa manière d’aborder le genre historique en prenant de nombreuses libertés dans la première partie finit finalement par essayer d’imiter des intrigues et complots du genre… sans réussir toutefois à être convainquant dans son développement.

     

    Heureusement, la romance qui est certainement le point positif du drama me laisse un souvenir chaleureux et attendrissant. J’ai vraiment sentie une réelle alchimie entre les deux acteurs et nous avons pu assister à de nombreuses scènes d’un romantisme à nous rendre totalement gaga. Intensité dans le regard, douceur dans les gestes, tendresse dans les actes… ces deux là étaient parfaits ensemble.

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Lee Yeong, interprété par Park Bo Gum. Je ne connaissais pas cet acteur et je dois dire que c’est une rencontre vraiment réussie parce que j’avoue avoir eu un petit coup de cœur pour son personnage. Je pense bien que c’est la première fois que je découvre un prince héritier aussi amusant. En général, ce rôle est sombre, solitaire et plutôt austère mais Lee Young nous dévoile finalement une personnalité hyper attachante et son sale caractère nous fait parfois mourir de rire. Son sourire, ses mimiques et son immaturité, font de lui un personnage attendrissant. J’ai tout de suite accrochée à son intrigue : ses facéties rendent tout à coup ce poste moins pesant. Ce personnage qui a dès le début un bon fond malgré son caractère évolue tout au long du drama et j’ai beaucoup aimé ses choix et ses actes. Par-dessus tout il écoute son cœur, parce que finalement, c’est de cette manière qu’on est juste. Alors oui, parfois ses actions et attitudes ne vont pas avec son rang, mais est-ce que ce n’est pas ça qui le rend plus humain ? Et quand on voit ce qu’il est devenu à la fin du drama, je pense qu’on peut se féliciter de l’avoir suivi et soutenu jusqu’ici. Très belle évolution pour un personnage adorablement cute. Tu nous fait un sourire Park Bo Gum ?

     

    Hong Ra On, interprétée par Kim Yu Jeong. Elle, en revanche m’a plutôt déçue. Au départ on découvre un personnage féminin impertinent, farceur et déluré qui nous fait rire et sourire par son naturel toujours plus rentre dedans, mais très vite, et à partir du moment où elle commence à être amoureuse du prince héritier… elle devient molle. Elle ne fait plus qu’attendre auprès de son amour, pleurer et subir. Si je peux comprendre qu’elle soit démunie face à tout ce qui lui arrive, je ne peux en revanche pas entendre ce revirement de personnalité. Ou est donc passée sa force de caractère, sa persévérance et sa perspicacité ? Pour autant, ce n’est pas un personnage que j’ai détesté rassurez-vous et j’avoue avoir également beaucoup apprécié cette jeune actrice je j’avais déjà croisé auparavant, mais pas dans un si grand rôle. Un talent à surveiller assurément.

    A noter cependant que, comme me l’a fait remarquer Fleya, l’actrice est mineure. Je ne m’en étais pas rendue compte pendant mon visionnage mais je m’étonne maintenant du choix de ce casting du coup. N’y avait il pas d’actrice majeure suffisamment capable pour interpréter ce rôle ? Parce que, même si nous sommes dans un drama coréen, qui plus est un sageuk, et que les scènes de baisers sont très soft… Je trouve ça un peu moyen !

     

    Kim Yun Seong, interprété par Jin Young. Le second lead masculin est… comme bien souvent chez cette catégorie de personnage… absolument parfaitement adorable. Toujours prévenant, attentif et protecteur. Dès qu’elle a besoin qu’on lui remonte le moral, Kim Yun Seong apparait comme par magie (c’est pire que le Goblin !). J’ai beaucoup apprécié ce personnage qui, par amour défiera sa famille quitte à se blesser lui-même. Si je regrette beaucoup la fin qu’il a à l’issue du drama, je comprends aussi qu’il aurait été de toute manière SPOIL impossible pour lui de continuer sans elle puisqu’il est, au même titre que le prince, follement amoureux de Ra On /SPOIL. 

     

    Kim Byeong Yeon, interprété par Gwak Dong Yeon. J’ai beaucoup aimé ce personnage. On ne sait pas tout de suite sur quel pied danser avec lui, mais sous son masque se cache un être chaleureux et qui souhaite le bonheur des autres, spécialement de son meilleur ami, le prince héritier. Tiraillé entre deux camps, il va passer par bon nombre de doutes et tenter dans un premier temps de contenter les deux parties. Je suis soulagée SPOIL qu’il ne soit pas mort comme on nous l’a laissé croire pendant quelques instants, même si ça aurait pu ajouter un peu d’intensité au drama /SPOIL. 

     

    Jo Ha Yeon, interprétée par Cha Su Bin. Le second lead féminin est sous-exploitée... Pour une fois qu’on ne nous servait pas une garce possessive et manipulatrice, j’aurais aimé mieux la connaitre. C’est un personnage qui aurait pu être attachant et intéressant si elle avait eu d’avantage de place dans le drama. Dommage de l’avoir effacée de la sorte.  

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Je dirais que ce drama se termine sur une utopie. Le rêve d’un roi bon et miséricordieux qui peut se mettre à la place du peuple et évoluer à ses côtés. MDBC finit donc dans une lancée de positivité et tente de nous laisser un gout chaleureux en bouche. Je ne suis pas entièrement satisfaite des choix des scénaristes et de la tournure des événements, mais on va dire qu’ils ont à peu près réussi à limiter la casse en bouclant tout ça de manière assez rapide.

    Je suis contente de ce qu’est devenu Lee Yeong, lorsqu’il SPOIL s’assoit sur une marche devant le trône et non pas sur le siège royal pour être au plus près de ses sujets, /SPOIL nous avons en quelques sortes une réécriture utopique d’une monarchie moins tyrannique et plus démocratique. Et puis la toute dernière scène du drama, dans ce magnifique champs de fleurs met un point final coloré et plein d’espoir.

     

    Moonlight Drawn By Clouds fait une fois de plus parti de ces dramas qui démarrent à fond les ballons pour terminer en eau de boudin. Je le recommande cependant pour son esthétisme (une certaine scène de danse notamment est à ne pas manquer), sa romance et son lead masculin. Un drama historique qui fait exception au genre à découvrir sans grande attente.

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)  Moonlight Drawn By Cloud (drama coréen)


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Septembre à 19:06

    Bizarre, il me semblait avoir déjà commenté un article où tu parlais de Moonlight Drawn By Clouds ou je me suis imaginée le faire xD hum. En tout cas, je rejoins complètement ton avis, dommage qu'on ait cette scission entre la partie une que j'ai beaucoup aimée et l'autre qui a boycotté le reste. C'était pas un mauvais drama pour autant mais il aurait pu être beaucoup mieux, selon moi =) 

    2
    Lundi 25 Septembre à 09:07

    Comme tu le sais j'ai pensé à peu près comme toi, le mot est bien choisi c'est une utopie ! ;)

    3
    Samedi 14 Octobre à 14:36

    Je l'ai toujours pas vu celui la, alors que j'en ai plutôt entendu du bien quand même. Je reviendrais commenter quand je l'aurais vu :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :