• The LAst Empress

     

     TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

    Hwanghuui Pumgyeok 황후의 품격

     

     

    Corée du Sud Du 21/11/2018 au 21/02/2019 52 Épisodes (35 minutes)

    Ju Dong Min (Réalisateur) Kim Sun Ok (Scénariste)

    SBS Comédie - Romance - Thriller 15 ans et +

     

     AVEC

    Jang Nara : Oh Sunny Choi Jin Hyeok : Cheon Wu Bin / Na Wang Sik

    Sin Seong Rok : Lee Hyeok Lee Elijah : Min Yu Ra

    Sin Eun Gyeong : Kang Eun Ran Yun So Yi : Seo Gang Hee

    Kim Jeong Tae : Ma Pil Ju Kim Myeong Su : Le professeur Byeon Lee Hee Jin : La princesse Su Jin

    Oh Ah Rin : Ah Ri, la fille de la princesse Su Jin Oh Han Gyeol : Na Dong Sik

    Oh Seung Yun : Le prince Lee Yun Park Won Suk : La grand-mère de Lee Hyeok

    Shin Go Eun : L'impératrice So Heon Stephanie Lee : Oh Hel Ro Yun Da Hun : Oh Geum Mo

    Yun Ju Man : Ma Pil Ju Da Som : Yang Dal Hee Hwang Young Hee : Baek Do Hee

    Tae Hang Ho : Na Wang Sik (episodes 1, 2, 3, 4) Jo Dong Hyeok : Un détective

    Sohn Chang Min : Gu Pil Mo An Nae Sang : Le détective Ahn

     

    La Corée du Sud actuelle est un pays gouverné par une monarchie constitutionnelle.

    Oh Sunny, une actrice de comédie musicale, épouse l'empereur Lee Hyeok. Mais celle-ci s'oppose au pouvoir absolu du palais.

    Na Wang Sik est rentré dans le palais pour pouvoir se venger du responsable de la mort de sa mère. Suite à de nombreux événements, Oh Sunny et Na Wang Sik s'unissent dans le but de détruire la famille royale...

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

    MON AVIS

     

    18,5/20

     

     

     

    Ce drama est fou. Ce drama est juste fou. Un scénario incroyable plein de rebondissement et de suspens, une multitude de personnages complexes et bien écrits, un cadre magnifique (la quasi-totalité du drama se tient à huit-clos dans le palais impérial) et une réalisation de grande qualité. Bref The Last Empress est un véritable coup de cœur et un drama qui vous tiens en haleine durant la totalité de ses épisodes, montant crescendo en révélations, coup d’état et furie…

     

    NB : Je m’excuse par avance parce que cet avis est bourré de spoil et donc de passages en blanc que vous ne pourrez pas lire si vous n’avez pas vu le drama… mais un scenario aussi dense méritait d’être développé dans les détails.

     

     

    The LAst Empress

     

     

    L’Histoire

     

     

    Le drama raconte l’histoire de Oh Sunny, une jeune femme ordinaire qui rêve de faire carrière en temps qu’actrice et qui va devenir, suite à certaines circonstances impératrice de Corée. Malheureusement, une fois au palais, le conte de fée se transforme en cauchemar et elle découvre très vite que l’empereur a utilisé leur mariage comme alibi pour un meurtre et qu’il aime en plus une autre femme… prise en grippe par la mère de l’empereur, ses seuls alliés semblent être la grand-mère de la famille et un mystérieux garde du corps de l’empereur qui est en fait là pour se venger de celui-ci…

    Je peux vous dire que, dès le premier épisode, vous êtes happé par le drama et vous plongez corps et âme dans cette histoire, aux cotés de personnages torturés et pour la plupart cruels. Malgré ses 52 épisodes (de 35 minutes) je n’ai pas vu le temps passer et je n’ai ressenti aucune longueur dans le scénario qui savait nous maintenir un suspens envoutant et des rebondissements inattendus et appréciables.

     

    Quand je me suis lancée dans le drama, j’attendais clairement une romance entre SPOIL NA WANG SHIK et l’impératrice, chose qui ne s’est finalement jamais vraiment passé même si je pense que notre garde du corps avait des sentiments pour notre héroïne. A la place j’ai eu le plaisir de voir notre empereur tomber amoureux de son impératrice qu’il détestait à la base. Bon, soyons honnête il a développé des sentiments pour elle un peu vite à mon gout au vu de ce qu’il ressentait pour elle de base et pour de mauvaises raisons (la jalousie de voir son épouse se faire aimer d’un autre homme), mais j’ai tout de même beaucoup aimé le voir l’aimer comme un fou… Une fois les rôles inversés, puisque Sunny qui l’aimait éperdument au début le déteste à présent, leur relation amour/haine n’en est que plus intense. Et j’ai d’ailleurs beaucoup aimé lorsqu’il meurt dans ses bras dans le dernier épisode, on sent qu’elle tient encore à lui et, même si ce couple était impossible au vu des circonstances, j’étais contente qu’elle soit là pour lui à sa fin. /SPOIL

     

    Malgré l’ensemble plutôt dramatique, le drama ne se prive pas de chouettes touches d’humour (principalement due à Lee Hyeok d’ailleurs si on y réfléchis) et m’a fait beaucoup rire, un peu comme une manière de détendre l’atmosphère entre deux complots machiavéliques…

     

    Les décors et costumes sont absolument exquis (d’ailleurs à chaque fois qu’un personnage brisait un objet de colère j’étais là « nooon c’était beau » kkk) et nous plongent encore d’avantage dans ce quasi huis-clos diabolique… De plus, l’OST de The Last Empress est à la hauteur du drama et possède des pistes absolument divines qui transmettent émotions et appuie l’action à la perfection (d’ailleurs alors que je vous rédige cet avis, elles embaument mon appartement de leurs mélodies)… Même si vous n’avez pas vu le drama, je vous invite à aller les écouter de toute urgence.

     

    The LAst Empress

     

     

    Les personnages

     

     

    Oh Sunny (JANG NARA) est un personnage très attachant. Issue d’une famille très modeste. Naïve et maladroite, elle croit en ses rêves et travaille dur afin de vivre de sa passion : être actrice et chanter sur scène. Malheureusement pour elle tout ne fonctionne pas vraiment comme elle le souhaite et lorsque l’empereur semble s’intéresser à elle, elle qui l’admire depuis des années croit être l’héroïne d’un conte de fée. Mais voilà les paillettes de cendrillon ne sont ici qu’une mascarade destinée à l’utiliser et à couvrir un meurtre, celui de la maman de notre héros. Lorsqu’elle pénètre dans le palais… c’est le début de sa descente aux enfers. Elle ira de désillusion en désillusion en découvrant un mari qui ne l’aime pas et ira même jusqu’à tenter de se débarrasser d’elle... Et… alors qu’on aurait pu avoir un personnage pleurnichard et défaitiste, Oh Sunny va décider de tenir bon et va se battre contre cette famille impériale démoniaque et cruelle dans laquelle elle n’est pas la bienvenue.

    J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce personnage qui, sans jamais perdre son grand cœur, va rassembler tout son courage pour punir les méchants. A chaque fois que je voyais cette si petite femme avec ce si grand courage, je ne pouvais qu’être admirative et applaudir. Jusqu’à la fin elle ne m’aura pas déçue et je suis SPOIL vraiment ravie qu’elle ait pu avoir une fin heureuse et pleine d’espoir… c’est tout ce qu’elle méritait après un combat aussi épuisant. /SPOIL

     

    Na Wang Sik (SHOI JIN HYEOK) est un personnage tellement touchant… Dès le premier épisode c’est un héros que l’on ne peut s’empêcher de prendre en pitié à cause de la situation désastreuse dans laquelle la famille impériale va le plonger. Son impuissance à sauver sa mère et sa fin tragique vont faire de lui un homme désespéré et déterminer à se venger. Lorsqu’il ressort de l’océan SPOIL après que l’empereur ait tenté de l’assassiner /SPOIL c’est un homme brisé près à tout pour révéler la vérité. Il décide alors, aidé par le professeur Byeon, de se métamorphoser et de perdre du poids afin d’infiltrer le palais en tant que garde du corps impérial. Et à propos de cette transformation physique, je dois dire que le fait d’avoir utilisé deux acteurs différents (et qui ne se ressemblent pas du tout) m’a beaucoup perturbé au moment de l’échange. Je n’arrivais plus à reconnaitre le personnage auquel je m’étais attachée dans les premiers épisodes…

    Une fois au palais, il va révéler toutes ses capacités au combat mais également sa très grande intelligence et se rapprocher petit à petit avec adresse de l’homme qu’il a pour cible… l’empereur de Corée.

     

    Et on en vient à mon énorme coup de cœur de ce drama, le personnage qui (je pense dès la fin du premier quart) m’a le plus passionnée durant ces 52 épisodes. Si dans les premiers épisodes, peut-être même dans le premier tiers du drama, cet homme, Lee Hyeok (SIN SEONG ROK), n’a ABSOLUMENT aucun élément qui puisse le rendre ne serait-ce qu’un peu sympathique aux yeux des spectateurs, très vite on comprend que, malgré sa cruauté c’est un personnage qui possède également une petite part de lumière et des circonstances atténuantes (pas pour tout). Découvrir son passé et la douleur dans laquelle il a été élevé, son éducation sévère et cruelle, la violence de ses parents tant dans leurs morts que dans leurs actes ont fait que petit à petit j’ai commencé à me sentir affreusement mal pour ce personnage. Malgré le fait qu’il ait tué, qu’il ait menti, qu’il ait trahis… Lee Hyeok m’a tout simplement donné envie de le prendre dans mes bras. A travers cet adulte aux colères impulsives et dangereuses je voyais cet enfant apeuré en pleine détresse, désespéré d’avoir au moins un peu d’amour. D’ailleurs sa recherche d’affection est telle qu’il est prêt à faire confiance au premier qui semble faire attention à lui… c’est pour ça qu’il tombera dans le piège de Min Yo Ra qui feint l’aimer, et dans celui de Wang Sik (d’ailleurs à chaque fois qu’il l’appelait « son petit frère » mon cœur se brisait à l’idée de savoir qu’il découvrirait bien un jour le pot aux roses)…

    A mesure qu’il se défera de  l’influence de toutes ces abominables femmes (aussi bien sa mère, que Min Yo Ra ou Seo Kang Hee) Lee Hyeok montre petit à petit une part d’humanité au coté de Sunny, une part de lumière qui lui va sa bien… Mon gros regret à son propos c’est qu’il SPOIL n’apprendra au final jamais que c’est cette garce de Seo Kang Hee qui a tué sa femme en l’empêchant de sortir des l’eau et que coup il ne devrait pas avoir sa mort sur la conscience – même si la pousser dans l’eau n’est pas pardonnable pour autant) /SPOIL.

     

    La mère de Lee Hyeo, Kang Eun Ran (SIN EUN GYEONG) est un personnage qui transpire la méchanceté et m’a tout simplement dégoutée durant tout le drama. C’est l’un des pires méchants que j’ai vu tout drama confondu. Cette femme cruelle et avide de pouvoir est prête à tout, même à sacrifier sa propre famille si nécessaire. Elle utilise son fils ainé comme une véritable marionnette et a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui : un homme colérique et méprisant qui prend les gens « normaux » de haut et pense pouvoir tout régler avec de l’argent ou la violence. Cette femme si belle semblait, alors que les épisodes passaient, s’enlaidir tant ses mauvaises actions passées, présentes et futures la rendaient détestable au spectateur. Je dois dire que j’aurais voulu qu’elle ait SPOIL une fin bien plus cruelle que d’être simplement emprisonnée, mais la voir devenu si laide, les cheveux grisonnant et complètement sénile m’a tout de même fait plaisir /SPOIL

     

    Min Yu Ra (Lee Elijah) est sans aucun doute l’un des personnages les plus cruels de ce drama (même si dans les derniers épisodes SPOIL on parvient finalement à la prendre en pitié lorsqu’on comprend pourquoi elle est entrée au palais /SPOIL). Prête à tout pour parvenir à ses fins, elle ira jusqu’à mordre la femme qui l’a recueillie et élevée et ne reculera devant rien pour se rapprocher de l’empereur. C’est un personnage manipulateur, avide que je ne parvenais tout simplement pas à comprendre tant elle se montrait cruelle. Cependant, maintenant que j’ai terminé le drama, avec SPOIL les révélations des derniers épisodes tout prend un sens et, même si ses actes ne sont pas pardonnables, ils sont tout de même compréhensibles au vu de son passé et de ce que la famille impériale lui a fait endurer… /SPOIL

     

    La dernière méchante de notre trio infernal est Seo Gang Hee (YU SO YI). Cette femme avide de pouvoir utilise sa fille pour tenter d’accéder au rôle de mère de l’impératrice et pour cela se montre sans pitié avec la pauvre petite Ah Ri qui doit enchainer les cours toutes la journée. J’avais tellement envie de frapper ce personnage qui, plus on avançait dans les épisodes plus révélait des actions et des paroles cruelles (et des révélations qui viennent tout chambouler). Tout comme pour la reine, impossible de m’attacher à elle, ni de la comprendre une seule seconde… A la fin SPOIL je pense que c’est un personnage qui aura eu ce qu’il mérite… non seulement elle pense que sa fille l’a oublié, mais en plus elle a été condamné à la peine de mort. /SPOIL

     

    Lee Yoon (OH SEUNG YUN) est sans aucun doute le seul adulte blanc comme neige de cette famille impériale. Exilé par sa mère à l’étranger, il revient, déterminé à révéler les tords de sa mère et de son frère, et va pour ça dans un premier temps écrire un livre sous le pseudonyme de Vincent Lee et faire son retour au palais bien déterminer à mettre fin aux crimes de sa famille.

    Notre pauvre Ah Ri (OH AH RI) n’est que le pion d’un échiquier géant que les adultes se disputent pour leur propre avidité de pouvoir. Notre petite princesse qui était un vrai rayon de soleil et adorait taquiner les autres s’assombrit au fils du drama, culbutée de bord en bord par des grandes personnages peu scrupuleuses. Heureusement, Oh Sunny est le personnage qui va venir adoucir ses jours et lui apprendre à jouer comme une enfant de son âge devrait…

    Do Wager Jo (PARK WON SOOK), la grand père de Lee Hyeok est un personnage que j’ai réellement aimé et qui m’a beaucoup bouleversée… Lorsqu’on apprend à la fin SPOIL qu’elle s’est en fait suicide après les deux échecs de tentative de meurtres de son petit fils et de sa belle fille dans l’espoir que la police découvre les méfaits de cette affreuse famille impériale /SPOIL j'étais vraiment mais alors vraiment tellement triste...

    Le petit  Na Dong Shik (OH HAN KYUL) m’a également beaucoup émue… c’est un garçon courageux et d’une grande gentillesse (SPOIL d’ailleurs on ne nous dit rien à son propos à la fin du drama ?!/SPOIL)

    La secrétaire Hong So Mae (KIM MIN OK) m’a fait littéralement fondre en larmes par sa dévotion et son courage et j’ai vraiment eu beaucoup de mal à SPOIL la voir partir juste après notre si gentille grand-mère SPOIL)…

    Je pourrais continuer de parler d’encore plein d’autres personnages comme de la famille de notre héroïne mais cet avis ne terminerait jamais…

     

    The LAst Empress

     

     

    FIN et CONCLUSION

     

     Wahou… dans les derniers épisodes les révélations sont totalement folles… Les scénaristes referme le livre en nous dévoilant des détails et des événements qu’on n’aurait même pas soupçonné et les réponses à mes questions m’ont tout simplement bouleversée. Ces derniers épisodes ont été une véritable apothéose et, même si cette fin n’est pas parfaite, vis-à-vis du challenge qu’offrait le scenario, je trouve qu’ils s’en sont bien sortis. J’ai aimé ces dernières minutes où SPOIL les personnages reviennent sur les lieux du drama, alors que le palais est maintenant ouvert au public comme souvenir de ce qu’était la famille impériale /SPOIL

    Et puis, mine de rien je suis tout de même SPOIL contente qu’on nous offre quelques secondes de bonheur avec des personnages tournés vers l’avenir mais qui n’en oublient pas pour autant le passé. Je suis ravie que la petite Ah Ri est trouvé une vraie maman et une famille aimante /SPOIL.

     

    Ce qui me pose clairement problème avec cette fin c’est SPOIL que la mort de Na Wang Shik ait été aussi brutale et si peu émotive. On nous tue le personnage sans nous laisser l’opportunité de le pleurer et à la fin… le scénario semble carrément avoir oublié qu’il vient de nous assassiné un des personnages principaux de l’histoire. L’héroïne n’est pas plus triste que cela et on ne repense pas une seule fois à lui (ni les héros ni le public) alors qu’on aurait pu nous faire des flashbacks commémoratifs !! Et du coup je suis allée faire mes petites recherches car à partir de son accident de voiture, j’étais étonnée que l’on nous ait pas montré son visage, effectivement, l’acteur n’a pas tourné les derniers épisodes !!! Il semblerait que ce soit à cause d’un autre drama en cours mais je ne comprends absolument pas ce choix. S’il avait s’agit d’un personnage secondaire, cela aurait été gênant mais aurait pu passer alors que là… pour moi c’est totalement scandaleux. Je n’avais jamais vu ça dans une série/film et je suis dextrement déçue du dénouement de ce personnage qui aurait mérité plus d’attention./SPOIL

    De plus concernant SPOIL Min Yo Ra, je pensais qu’elle était morte frappée à la tête par le méchant (et ça aurait été à mon sens bien plus impactant) mais finalement, on la revoit comme ayant perdu la mémoire… fin que je trouve totalement injuste au vu de tout le mal qu’elle a fait au cours du drama. Alors même si dans les derniers épisodes on la prend en pitié, je trouve que ce n’est pas normal qu’elle n’ait pas à faire face à se actes. /SPOIL

    Et enfin pour mes doléances, une question me turlupine encore SPOIL c’est au sujet du fameux collier de saphir. Le corps de la défunte impératrice le porte alors que notre Sunny l’a elle aussi porté durant le drama. Alors j’imagine que ce doit être une copie… mais si la reine ne sait pas que le corps de l’ex impératrice n’a pas été incinéré comme prévu, comment aurait elle pu faire une copie du fameux collier qu’elle n’aurait certainement pas laissé sur le cadavre et qui de toute façon ne le portait pas le jour de sa mort. Vous allez dire que je pinaille mais c’est un petit détail qui nous laisse tout de même entendre au début du drama que peut-être ce cadavre c’est notre héroïne………. Bref /SPOIL

     

    Au-delà de tout ça… The Last Empress c’est un drama tout simplement grandiose avec une fin en apothéose et des derniers épisodes qui m’ont fait pleurer comme rarement j’ai pleuré devant un drama… S’il n’est pas parfait comme je vous ai développé dans les spoils, je trouve que ce scenario ambitieux est tout de même mené tambour battant avec énormément d’émotions et des personnages savoureux. Franchement c’est un réel coup de cœur que je vous conseille avec beaucoup d’enthousiasme. Il va assurément me falloir plusieurs jours pour m’en remettre. 

     

    Tu as vu le drama ? Tu l'as aimé ?

     

    The LAst Empress


     


    votre commentaire
  •  

    BILAN DRAMAS 2019

    JANVIER/JUIN

     

     

     

    Pour bien démarrer l’année 2019 je me suis lancée dans GOOD MORNING CALL (JDRAMA), un drama scolaire japonais qui a illuminé mes soirées par sa romance attachante. Ce qui est très étrange quand je repense à ce drama, c’est qu’il n’a rien d’original et ne se démarque pas du tout du genre… et pourtant je ne pouvais pas m’empêcher d’enchainer les épisodes avec avidité. Et d’ailleurs je crois qu’il fait l’unanimité auprès des spectateurs !! Ce drama a un pouvoir étrange… Il faut que je regarde la saison 2 pour continuer les aventures de nos deux écoliers ! 17/20

     J’ai enchainé avec un drama coréen que j’avais laissé en pause à sa sortie sans aucune raison et qui faisait partie de cette longue liste de dramas abandonnés que je dois reprendre. CHEER UP (KDRAMA) nous plonge dans le quotidien d’un lycée corrompu où les élèves souffrent sous la tyrannie des adultes qui exigent réussite à tout prix.  On y retrouve tous les bons éléments du genre scolaire, et une multitude de personnages attachants. Un drama de seulement 12 épisodes plein de rebondissements et de bons sentiments qu’on regarde avec facilité sans s'ennuyer ! 17/20 (mon avis complet)

    Et puis, les dramas thaïlandais ayant brillés par leur absence dans mon année de visionnage 2018, je me suis décidé à m’y remettre et comme mise en bouche j’ai choisi de reprendre les U PRINCES. Ces minies séries qui racontent en 4 épisodes l’histoire d’amour d’une des princes de l’université ont l’avantage de se regarder facilement mais parfois aussi le désagrément de se montrer trop superficielles… Si THE HANDSOME COWBOY (THDRAMA) (mon avis complet) m’a convaincue avec une romance captivante mais largement déçue par un héros macho et sexiste absolument insupportable, en revanche le héros de THE GENTLE VET (THDRAMA) (mon avis complet) était un exemple d’intégrité mais l’histoire nous offre une romance sans alchimie qui m’a beaucoup ennuyée… un mix des deux aurait clairement mieux fonctionné !

     

    Au vu de la conférence que je devais faire en avril à ANIMASIA, j’ai décidé de me plonger dans les dramas chinois, et c’est avec BATTLE OF CHANGSHA (CDRAMA) que j’ai démarré 2019. Nous sommes plongés en pleine invasion de la Chine par le Japon et on suit les aventures d’une famille aux frontières de la guerre… Alors que le drama se montrait plutôt léger dans ses premiers épisodes, plus l’histoire avance, plus l’univers devient sombre… Un magnifique tableau de guerre qui m’a profondément touchée et que je recommande avec beaucoup d’enthousiasme. 16,5/20

    Deuxième drama coréen et premier gros coup de cœur de l’année 2019, KINGDOM (KDRAMA) s’invite dans mes visionnages et cartonne ! Entre zombies sanguinaires et complots politiques, le drama nous plonge dans ère Joseon plus que chaotique où un prince va tout faire pour sauver sa peau... et son peuple... Suspens, réalisation, acteurs, scénario... tout est bon, même très bon. Dommage qu’il n’y ait que 6 épisodes… J’attends la suite avec impatience !! 9/10 (mon avis complet)

    Nouvelle tentative du coté des lakorns avec ONCE UPON A TIME... IN MY HEART (THDRAMA), un drama trouvé par hasard au détour d’un fan MV sur youtube. Et quel drama… Romance, trahisons, combats à gogo, fusillades et gros muscles à l’horizon… Nous sommes plongés dans le tourbillon d’un triangle amoureux plein d’intensité et de rivalité où notre héroïne est prise dans une guerre de gangs cruelle et virulente… un énorme coup de cœur pour un drama addictif à voir ABSOLUMENT. 18,5/20 (mon avis complet)

     

    Sur un OST qui m’a énormément plu, MY ID GANGNAM BEAUTY (KDRAMA) est un drama qui aura eu de très bonnes idées (la manière dont il a traité la chirurgie esthétique, ses pensées féministes des débuts) mais qui reste malheureusement très banal dans le traitement global de ses personnages, de sa romance plutôt ennuyante, et de son histoire. Alors qu’il semblait vouloir passer un beau message féministe et dénoncer les dictas de la beauté dans la société coréenne, les bonnes idées du début ne seront jamais réellement menées jusqu’au bout. Cependant, il n’en reste pas moins un dama divertissant et plein de bons sentiments. 13,5/20 (mon avis complet)

    Et puis malheureusement j’ai dû faire face à mon tout premier abandon de l’année : THE CROWN PRINCESS (THDRAMA) un drama thaïlandais pourtant très prometteur qui, très vite se met à tourner en rond et oublie l’alchimie et le suspens des premiers épisodes… L’histoire ne semblait n’être que faite de tentative d’assistanat de la belle mère sur l’héroïne, le héros la sauve, encore tentative, sauvetage, tentative, sauvetage, tentative, sauvetage…… AAAAAAAH Abandon

     

     J’ai décidé de donner ensuite sa chance à KLEUN CHEEWIT (THDRAMA), qui sur la toile était clairement vanté comme un excellent drama lui aussi… La romance et son intensité incroyable m’ont captivée et rendue accro, littéralement. Le problème vient plutôt des romances secondaires, des personnages féminins secondaires et du reste de l’intrigue. Pour la première fois dans mes visionnages à Dramaland j’ai regardé TOUT ce qui ne touchait pas à la romance en avance rapide soit au moins ¼ du drama… Peut-être qu'avec trois ou quatre épisodes en moins le drama aurait été à la hauteur de sa réputation. 12/20 (mon avis complet)

    TRABAB SEE CHOMPOO (THDRAMA) est une nouvelle déception puisque j’ai eu énormément de mal à accepter le comportement du héros qui se montre clairement violent et injuste envers notre héroïne. La romance a cependant une belle intensité et une véritable alchimie, mais ça n’excuse pas tout. 11/20

    Pour continuer dans les dramas décevant, SIEGE IN FOG (CDRAMA) c’est un peu le pompom de la pomponette… Un drama si prometteur, avec une alchimie aussi incroyable, des acteurs aussi charismatiques et des costumes et décors aussi somptueux m’a ennuyée comme un ras mort. Complots politiques interminables, romance qui finit par tourner en rond et qui perd son incroyable intensité du premier tiers, doublages parfois très étranges… Bref arrivée à la moitié du drama, j’ai abandonné… pour foncer voir les derniers épisodes qui n’ont fait que me conforter dans ma déception. Abandon

     

    Heureusement TOGETHER WITH ME (THDRAMA) est venu rompre cette spirale infernale de déception avec un couple à l’alchimie détonante et à la sensualité captivante. Je n’ai pas encore vu énormément de BL mais celle-ci m’a réellement énormément plu… on sentait l’attraction des deux personnages qui nous offre d’ailleurs des baisers fougueux à en faire rougir les plus prudes d’entre nous. Tous les personnages sont attachants et il faut que je me lance dans la saison 2 avant la fin de l’année… ça promet ! 17/20 (mon avis complet)

    Et puis, je me suis lancée dans THE LAST EMPRESS (KDRAMA)… Un scénario ambitieux mené tambour battant avec suspens et émotions à la clef, une multitude de personnages complexes et bien écrits, un cadre magnifique (la quasi-totalité du drama se tient à huit-clos dans le palais impérial) et une réalisation de grande qualité rendent ce drama vraiment exceptionnel. Plus les épisodes avançaient, plus la tension montait… même si je suis déçue de certains éléments de la fin (bientôt mon avis vidéo et sur le blog), The last empress reste un immense coup de cœur et un drama à ne manquer sous aucun prétexte. 18,5/20 (mon avis complet)

    Pour un peu plus de douceur j’ai décidé de reprendre THE ETERNAL LOVE (CDRAMA) depuis le début puisque je l’avais mis en pause sans aucune raison l’année passée et je n’ai pas été déçue en redécouvrant cette romance débordant d’alchimie. Même si de prime abord le drama peut faire cheap à cause de son budget, les décors intérieurs, les costumes et surtout l’intrigue rattrapent le coup. Impossible de s’ennuyer devant ce drama plein de rebondissements à la romance captivante. Il faut que je regarde la saison deux !! 17/20 (mon avis complet)

    Pour continuer avec la Chine et les dramas léger j’ai ensuite visionné MY LITTLE PRINCESS (CDRAMA)… Réalisation colorée, images chaleureuses, personnages attachants, très jolie romance… c’est clairement un drama feel good à regarder pour se détendre et passer un bon moment. Rien de très original mais de bonnes idées et un couple qui fonctionne sacrément bien ! Dommage en revanche que les doublages soient aussi bizarre, notamment pour le Mike… 15,5/20

     

    Petit retour du coté des coréens avec un drama très apprécié : THIRTY BUT SEVENTEEN (KDRAMA). Peut-on parler des belles émotions que ce drama transmet ? Impossible de ne pas craquer devant nos personnages tous plus attachants les uns que les autres, qui, réunis tous ensemble semblent former une véritable famille chaleureuse et conviviale. Ensemble ils vont grandir, apprendre, avancer, se guérir et s’aimer. Notre couple principal transmettait un bonheur incroyable… il suffisait de les faire se tenir ensemble à l’écran pour que les images s’illuminent… 18/20 (mon avis complet)

     

    Comme les dramas japonais me manquaient, j’ai décide de me lancer dans l’intriguant CHUUGAKUSEI NIKKI (JDRAMA) qui se révèle au final est une petite déception. Avec sa photographie sombre et terne bien loin de mes habituels dramas coréens, le drama m’a plongé dans une ambiance un peu étrange, nostalgique et presque fataliste par moment. On suit l’histoire d’amour impossible entre un professeur et son élève mais la romance et les interactions du couple manquent de passion et l’ensemble m’a semblé vraiment long. Dommage parce que tout ça était prometteur. 12/20

    Nouvelle et dernière déception de juin 2019 je vous présente U PRINCE : The Foxy Pilote (THDRAMA). Décidément cette année les U PRINCES dans lesquels je me lance sont plutôt décevant. Je crois que je n’ai jamais vu un truc aussi nunuche et peu crédible de toute mon histoire de visionnage. Bon ok j’exagère un peu mais c’est ma conclusion sur ce drama. De base le concept de ces séries est culcul (et c’est aussi ce qu’on cherche en les regardant), mais de là à forcer de la sorte, j’abandonne ! Abandon

     

    EN COURS : Todome No Kiss (JDRAMA) - He is Psychometric (KDRAMA) - Clean With passion (KDRAMA) - My FIRST FIRST LOVE (KDRAMA) - Kill it (KDRAMA) - Greatman academy (THDRAMA) - Hana Nochi Hare (JDRAMA)

     

    EN PAUSE : Rooftop Prince (KDRAMA) - Uncontrolably found (KDRAMA) - Boss And Me (CDRAMA)

     

     Xoxo, Sam

    BILAN DRAMAS (JANVIER/JUIN) : Quels dramas j'ai regardé en 2019 ?


    1 commentaire
  • Mon avis sur The eternal Love (drama chinois)

     

     TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

     Shuang Shi Chong Fei / 双世宠妃 / 爷我等你休妻 / 爆笑宠妃 / 雙世寵妃 

     

     

    Chine Du 10/07/2017 au 15/08/2017 24 Épisodes (36 minutes)

     Tencent Comédie - Drame - Fantastique - Historique - Romance

     

      AVEC

    Xing Zhao LinMo Liang Cheng, le 8ème prince

    Liang Jie : Qu Tan Er / Qu Xiao Tan

    Sun Yi Zhu : Jing Xin Wang Hao Ge : Mo Jing Xuan, le 14ème prince

    Wang Rui Chang : Mo Yi Huai / Mo Yi Feng, le 1er prince Xin Rui Qi : Zhao Qing Yun

     

     

    La jolie Qu Xiao Tan, agent immobilier se retrouve dans l'ancien royaume de Dongyue, dans le corps de Qu Tan Er qui est fiancée au 8ème prince Mo Liang Cheng. Alors que Tan Er est douce et soumise, Xiao Tan a du caractère et est extravertie.

     Or, les deux jeunes filles prennent tour à tout le contrôle de leur corps commun, surprenant les gens autour d'elles, y compris le 8ème prince, qui commence à soupçonner quelque chose.

     

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

    MON AVIS

     

    17/20

     

     

     

    Si je m’étais arrêté aux premières minutes du premier épisode… je vous aurais dit « euh… est-ce qu’ils sont sérieux ? L’héroïne tombe sur de l’herbe synthétique où en plus on voit les raccords ?! » et puis j’aurais continué avec « non mais ils ont vraiment rajouté des effets spéciaux (pourris) pour faire croire qu’il y a des fleurs de cerisiers ? »… Mais heureusement, dès le deuxième épisode l’histoire m’a complètement emportée et je me suis avalée les épisodes avec avidité pour suivre l’évolution de cette romance bourrée d’alchimie… Bref, parlons un peu de The eternal Love.

     

    Mon avis sur The eternal Love (drama chinois)

     

    L’Histoire

     

    Le drama raconte l’histoire de Xiao Tan, une jeune agent immobilière ambitieuse qui, sans comprendre pourquoi ni comment est propulsée dans le passé, dans le corps d’une jeune noble, Tan Er. Les deux vont alors devoir se partager un corps commun, rendant leurs deux vies compliquées et donnant l’impression d’être bipolaires aux gens qui les entourent…

     

    Les voyages temporels sont des thèmes à la mode dans les dramas, qu’importe leur nationalité (Moon Lovers, Splash Splash Love, Rooftop Prince, Queen In Hyun's Man, Faith, Nobunaga Concerto etc.), et ce sont généralement toujours des scénarios qui fonctionnent parce qu’on prend des personnages modernes qui viennent bousculer les codes sociaux du passé (ou inversement). The Eternal Love ne fait pas exception à la règle et le vent d’air frais qu’apporte Xiao Tan va venir bouleverser la vie triste et tranquille vie de Tan Er… pour notre plus grand bonheur !

     

    Au niveau des décors extérieurs et des effets spéciaux… le drama fait vraiment cheap. Comme je vous le disais en introduction, de prime abord le drama semble avoir très peu de budget et faire un peu avec les moyens du bords mais… très vite, dès le deuxième épisode je suis rentrée dans l’histoire… l’alchimie du couple principal, ces deux femmes dans un même corps, les intrigues et complots politiques… tout m’a finalement passionnée. Et du coup, finalement, la forme importe peu puisque le reste parvient à nous immerger. Et puis visuellement, tout n’est pas à jeter puisque les décors intérieurs et les costumes (bon les perruques sont moyennes) sont magnifiques.

    Bref The Ternal Love m’a rendue totalement accro à son histoire… je me suis attachée aux deux héroïnes bien qu’elles aient un caractère extrême différent (justement je trouvais que la calme et réfléchie Tan Er complétait parfaitement l’impulsive et téméraire Xiao Tan) et, petit à petit, on va assister à la formation de deux couples à part entière : d’un coté Tan Er et le 1er prince, et de l’autre Xio Tan et le 8eme prince… Double romance, doubles problèmes et double alchimie

    L’histoire est bourrée de rebondissements, de complots politiques, de rivalité familiale, de jalousie, de retournements de situation… Franchement, difficile de s’ennuyer et impossible de décrocher…

     

    Mon avis sur The eternal Love (drama chinois)

     

    Les personnages

     

    Xiao Tan (Liang Jie) représente les personnages féminins que j’affectionne le plus. Beaucoup de caractère, de l’impulsivité, une grande bouche, de la curiosité et un bon sens de la justice. Elle débarque dans une époque avec laquelle elle n’est pas familière, avec ses idées de femme moderne et doit faire fasse à l’effacement de la femme et à un mariage forcé. Grace à elle, Tan Er va pouvoir d’avantage s’affirmer et se défendre de son horrible famille. Durant tout le drama elle cherche activement un moyen de rentrer chez elle, sans tenter de s’adapter à cette époque qui ne lui convient clairement pas.

     

    Tan Er (Liang Jie) est une jeune femme cultivée, effacée, et dégageant une tristesse profonde. Forcée d’épouser le 8eme prince alors qu’elle vivait une romance avec le 1er prince qui lui, doit épouser sa sœur, elle tente de se suicider… en vain. L’arrivée de Xiao Tan va bouleverser sa vie de manière brutale puisque du jour au lendemain elle doit faire face à une personnalité vive et impulsive qui va, avec son corps tenir des discours et agir de manière inappropriée vis à vis de sa classe et réputation. Cependant, au fils du temps, elles vont se révéler être de véritables alliées l’une pour l’autre puisque Xiao Tan va défendre Tan Er de son courage et Tan Er aider Xiao Tan de son savoir. Bref, une vraie complémentarité. Cependant je dois dire que SPOIL la fin de Tan Er m’a vraiment fait mal au cœur et m'a semblé très injuste… elle aurait mérité de pouvoir vivre son amour avec le 1er prince…/SPOIL

     

    Le 8eme prince, Mo Liang Chen (Xing Zhao Lin) est un personnage que j’ai vraiment adoré. Calme, intelligent, calculateur et réfléchis, c’est un jeune homme qui, dès sa première apparition force le respect et attise notre curiosité. Même s’il fait parti des princes de l’empire, il ne semble pas vraiment intéressé par la course au trône et mène sa vie un peu à sa manière. Lorsqu’il fait la rencontre de sa nouvelle femme… il est très vite curieux et méfiant devant son étrange double personnalité, mais va rapidement tomber sous le charme de l’impertinente Xiao Tan qu’il va aimer d’un amour inconditionnel... Et c’est justement cette façon d’aimer qui m’a fait adorer ce personnage. Pour elle il est prêt à tout quitter et sa façon de la regarder était magnifique. Leur romance est vraiment bourrée d’alchimie.

     

    Mo Yi Huai (Wang Rui Chang), le premier prince est le rival en amour comme pour le trône de notre premier lead masculin. Aveuglé par sa quête de pouvoir il se montre égoïste et avide et va malheureusement se perdre en chemin. Même s’il aime Tan Er plus que tout, ses ambitions vont lui jouer des tours et il va faire les mauvais choix, prendre les mauvaises décisions et s’empêtrer dans un complot qui va se retourner contre lui… j’ai beaucoup SPOIL regretté qu’il ne fasse pas passer au premier plan son amour pour Tan er, surtout que ces deux là auraient vraiment mérité de vivre leur amour…/SPOIL

     

    Je voulais également parler de la mignonne Jing Xin (Sun Yi Zhu) qui, tout au long du drama va servir avec bienveillance et intelligence nos deux héroïnes. J’ai aimé sa sincérité, son petit caractère et sa grande loyauté. C’est un personnage de confiance qui sait se rendre attachant et touche le spectateur par ses bonnes intentions et son joli sourire. Je verrais bien cette actrice dans une first lead d’ailleurs.

     

    Mon avis sur The eternal Love (drama chinois)

     

    FIN et CONCLUSION

     

    J’ai beaucoup moins aimé les 4 derniers épisodes après SPOIL que notre couple aient quitté dongyue, je crois que j’étais nostalgique du palais et de toutes les histoires s’étant passées là bas /SPOIL mais jusqu’au bout… le drama ne s’essouffle pas et je ne me suis jamais ennuyée. Durant ces derniers épisodes ont a d’ailleurs énormément de réponses et d’explications sur tout un tas d’élément de l’histoire (comme SPOIL pourquoi Cheng Cheng devait disparaitre à 25 ans, son ancienne vie, pourquoi l’orbe a été confié à la famille Qu, le vieux empereur bref beaucoup de choses en peu de temps finalement /SPOIL). Alors, même si, personnellement je crois que j’aurais limite préféré qu’on s’arrête à SPOIL la mort de nos deux héros ensemble dans le lit… /SPOIL, l’histoire avait besoin de ces éléments.

     

    Il y a une saison 2 sortie l’année dernière, et je prévoie donc de la voir d’ici la fin de l’année… j’ai hâte de suivre les aventures du couple dans l’air moderne (et selon le synopsis ils retourneraient également dans le passé… ça promet !!)…

    Bref je vous conseille évidemment ce drama que j’ai tout simplement adoré… une alchimie incroyable, une histoire pleine de rebondissements, des personnages attachants et touchants (même certains méchants)… Ce drama chinois est à mes yeux une réussite malgré ses défauts.

     

     

     

    Tu as vu le drama ? Tu l'as aimé ?

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires