• Mon avis sur Meteor Garden 2018 (drama chinois)

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

    Liu Xing Hua Yuan 流星花园

     

     

    Chine Du 09/07/2018 au 29/08/2018 50 Épisodes (45 minutes) 

    Kamio Yoko (Auteur original) Lin He Long et Xu Fu Xiang (Réalisateurs)

    Chai Zhi Ping (Producteur) Netflix - Hunan TV

    Comédie - École - Romance

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

    Shen Yue (Dong Shan Cai) ~ Wang He Di (Dao Ming Si) ~ Guan Hong (Hua Ze Lei)

    Liang Jing Kang (Feng Mei Zuo) ~ Wu Xi Ze (Xi Men Yan)

    Li Jia Qi (Jiang Xiao You) ~ An Zi Yi (Li Xin Hui) ~ Dee Xu (Dao Ming Zhuang) ~ Dong Xin (Li Zhen)

    Liu Yin Hao (Chen Qing He) ~ Sun Qian (He Yuan Zi) ~ Sun Yi Han (Teng Tang Jing)

    Wang Lin (Dao Ming Feng) ~ Wang Run Ze (Tian Ye)

     

     

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine
     

    Dong Shan Cai, une jeune fille âgée de 18 ans, est issue d'une famille pauvre. Suite à une tournure d'événements, elle est admise dans l'école la plus prestigieuse du pays qui est seulement fréquentée par les élites de la classe supérieure.

     Elle rencontre le F4, un groupe composé de quatre garçons les plus riches et les plus beaux de l'école : le chef tyrannique Dao Ming Si, Hua Ze Lei le discret et les playboys Feng Mei Zuo et Xi Men Yan...

     

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

     16/20

     

     

     

    Regarder Meteor Garden 2018 sonnait pour moi comme une évidence. J’ai même commencé le drama, contrairement à mes habitude de visionnage, alors qu’il n’était pas entièrement terminé tant il me tardait de découvrir la nouvelle version chinoise de cette histoire cultissime. La version japonaise, Hana Yori Dango fait partie des tous premiers dramas que j'ai vu… l’histoire de F4 a donc toujours fait parti de mon univers et j’avais également beaucoup aimé la version coréenne Boys Over Flowers qui avait été un coup de cœur.

    Cette toute nouvelle adaptation n’est pas la meilleure pour moi, mais j’ai été ravie de voir l’histoire revisitée, complétée, modernisée. Le rendu final du scénario semble d’avantage plausible et vraisemblable dans son déroulement et un peu de réalisme est toujours très appréciable pour rentrer dans l’histoire et se laisser attendrir par les personnages.

     

    Mon avis sur Meteor Garden 2018 (drama chinois)

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    Si vous avez vécu toutes ces années dans une grotte, il est nécessaire pour moi de vous expliquer en quelques mots l’histoire de Shan Cai et du F4. Dong Shan Cai est une jeune fille issue de milieu modeste qui est admise dans une école prestigieuse où elle va faire la rencontre et se mettre à dos le tyranique Daoming Si, le leader du F4 : un groupe de garçons très populaires.

     

    La romance principale m’a énormément plu, spécialement dans la première moitié du drama. J’ai adoré les voir tomber amoureux au fils des épisodes et se tirer vers le haut l’un l’autre. Si la pousse sans cesse dans ses retranchements et croit en elle de tout son cœur et d’une manière qui m’a énormément touchée, et Shan Cai lui apprend à tempérer son caractère et que tout ne s’achète pas avec l’argent. Les deux sont en quelques sortes complémentaires et ont suffisamment de caractère pour arriver à une sorte d’équilibre. Ils nous offrent de belles scènes de baiser, une alchimie pétillante et de très beaux moments de complicités et de chamaillerie. Je suis persuadée que c’est un couple qui me marquera et que je ne l’oublierai pas dans mon bilan de fin d’année !

    A coté de cette romance principale, j’ai énormément apprécié qu’on nous laisse découvrir la vie sentimentale des autres membres du  F 4, auxquels du coup, j’ai pu m’attacher bien plus que dans les autres versions. Ils ont tous leur petit truc à eux et je les ai tous redécouvert chacun leur tour. Un vrai plaisir.

     

    Et puis, nos trois garçons ont une amitié que j’ai beaucoup aimée. Spécialement la rivalité fusionnelle constante de Si et Lei qui sont toujours là l’un pour l’autre malgré le fait qu’ils soient en compétitions pour la même fille. Je trouve que ces deux là se complètent plutôt bien et leur bromance m’a beaucoup touchée.

     

     

    J’ai apprécié ces images pleines de couleurs et la réalisation de bonne qualité qui immerge le spectateur dans une univers visuel agréable et moderne. Je trouve réellement que les productions chinoises ont de plus en plus les capacités de faire de l’ombre aux séries coréennes et c'est vraiment chouette. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle cette année j’ai décidé de me tourner vers les séries TV chinoises !

     

     

    En revanche… Le drama aurait largement pu se passer de 10 voir même 15 épisodes tant il y a avait de longueurs dans le dernier tiers du drama. Autant j’ai clairement apprécié que cette version s’attache à la vie sentimentale des autres membres du F4, autant la relation de notre couple principal finissait par moment par me fatiguer. Ils n’ont de cesse de jouer les yoyos et Shan Cai a mis si longtemps a enfin avouer et assumer ses sentiments que j’avais vraiment de la peine pour le pauvre Si qui devait ruser sans cesse pour qu’elle se déclare.

     

    Mon avis sur Meteor Garden 2018 (drama chinois)

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

    Dong Shan Cai (interprétée par Shen Yue) est une jeune fille qui ne baisse pas facilement les bras. Pour aider ses parents elle travaille dans un petit salon de thé après les cours et travaille dur à l’école. C’est un personnage assez banal dans son écriture mais qui a le mérite d’attendrir le spectateur par son courage, sa persévérance, sa fidélité et ses valeurs. Elle n’hésitera pas pour se lancer à l’assaut du leader du groupe le plus populaire de l’école et lui démontrera que non, elle ne se laisserait pas abattre si facilement. Cependant… en amour elle a clairement peu de courage et de confiance en elle. J’avais réellement envie de lui secouer les puces et de lui faire ouvrir les yeux parce que c’est bien à cause de son indécision que son couple met autant de temps à se former et à se solidifier.

     

    Notre héros, Dao Ming Si (interprété par le beau Wang He Di), est quand à lui un gosse de riche tyrannique, égocentrique, colérique et immature qui ne voit que par l’argent et ses désirs personnels. Intelligent, il parvient à se faire de l’argent grâce à ses placements en bourse et n’est pas peu fier de ses capacités. J’ai mis plusieurs épisodes à m’attacher à lui, mais une fois qu’il a laissé entrevoir un peu de sa chaleur, je suis tombée follement amoureuse.  Sa manière de regarder l’héroïne, de croire aveuglément en elle et de tout mettre en œuvre pour qu’elle s’ouvre à lui m’a beaucoup plu, même s’il le faisait de manière très maladroite et parfois un peu trop rentre dedans.

     

    Hua Ze Lei (interprété par Guan Hong) est un personnage auquel j’ai mis énormément de temps à m’attacher… sans que je ne sache vraiment pourquoi. Au début c’était sans doute à cause de son jeu d’acteur que je trouvais un peu trop impassible et puis par la suite il m’avait laissée plutôt indifférente… tout au contraire de Oguri Shun dans la version japonaise. Heureusement dans la dernière partie du drama, j’ai enfin commencé à l’apprécier (notamment grâce à la chaleur et la maturité qu’il dégageait).

     

    Xi Men Yan (interprété par Liang Jing Kang) est finalement la bonne surprise des membres du F4 puisque je me suis surprise à réellement m’attacher à lui dans le dernier tiers du drama. Ce playboy invétéré qui ne peut rester avec une fille bien longtemps a démontré une sincérité et une fragilité sentimentale qui m’a touchée. Finalement il ne cherchait qu’à se protéger de lui-même et de son passé et j’ai beaucoup aimé sa petite romance avec Xiao You.

     

    Feng Mei Zuo (interprété par Liang Jing Kang) est finalement le membre des F4 qui m’a le moins touchée bien que j’ai beaucoup aimé suivre sa petite romance personnelle.

     

    Mon avis sur Meteor Garden 2018 (drama chinois)

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    Les deux derniers épisodes du drama m’ont clairement laissé pleine de questions. SPOIL Très étrange cet histoire de rêve qui finalement serait la réalité. Je n’ai pas non plus trop compris le changement d’état d’esprit de la maman qui passe de froide à chaleureuse en un claquement de doigt. De même on laisse Shan Cai évanouie après sa grève de la faim pour la retrouver en pleine forme après une ellipse sans plus d’explication. /SPOIL Étonnant de la part d’un drama qui tirait en longueur depuis plusieurs épisodes et qui finalement se termine sur un ending plutôt bâclé…

     

    Malgré ces derniers épisodes un peu longs et cette fin moyenne, je vous conseille sincèrement le drama. Son couple principal me marquera longtemps et j’ai passé de très très bons moments avec les personnages. La romance est montée crescendo pour mon plus grand plaisir et j’ai adoré découvrir ces jeunes acteurs prometteurs (même si j’ai eu du mal dans les premiers épisodes avec certain acting), cette histoire revisitée, modernisée et complétée. Bref si ce n'est pas un carton plein, c'est tout de même une très belle réussite et un petit coup de cœur !

     

       Tu l'as vu ? Tu l'as aimé ?

     

    Mon avis sur Meteor Garden 2018 (drama chinois)

     


    8 commentaires
  •  

    The Great Seducer (drama coréen)

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    위대한 유혹자 ~ 러브게임 위대한 유혹 

     

     

    Corée du Sud ★ Du 12/03/2018 au 01/05/2018  32 Épisodes (35 minutes)

    Gang In (Réalisateur) ★ Kim Bo Yeon (scénariste)  Mun Seok Hwan (producteur)

    Oh Gwang Hee (producteur)  MBC - MBC Drama Net

    Mélodrame - Romance

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

    Woo Do Hwan : Gwon Si Hyeon ~ Joy [Red Velvet] : Eun Tae Hee

    Kim Min Jae : Lee Se Ju ~ Mun Ga Yeong : Choi Su Ji

    Choi Ji Na : La mère de Gwon Si Hyeon Hwang Jeong Min : Jo Geun Suk

    Jeon Mi Seon : Seol Yeong Won Jeong Ha Dan : Go Gyeong Ju Jeong Hye Seon : Hong Suk Hee

    Kim A Ra : Bing Bing Kim Seo Hyeong : Myeong Mi Ri Lee Jae Gyun : Lee Gi Yeong

    Lee Yeong Jin : Jeong Na Yun Mun Hee Gyeong : Oh Se Ri Oh Ha Nee : Park Hye Jeong

    Shin Seong Wu : Gwon Seok Wu Sin Chang Ju : Park Gyu Jeong

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

    L'histoire de The Great Seducer est inspirée du roman français du 18e siècle "Les Liaisons dangereuses" de Pierre Choderlos de Laclos. 

    Gwon Si Hyeon est l'unique petit-fils et l'héritier du groupe JK. Il parie sa vie dans un jeu très dangereux : tenter de séduire Eun Tae Hee.

    Tae Hee est une jeune femme de 20 ans qui pense que les gens influencés par l'amour sont les plus pitoyables. Mais sa rencontre avec Si Hyeon changera sa vision sur l'amour...

     

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     12/20

     

     

     

    The Great Seducer est un drama que j’aurais pu ne jamais terminer. Il y a quelques mois quand je l’avais commencé je ne connaissais quasiment rien au scénario parce que j’avais volontairement choisi de me laisser la surprise de découvrir l’histoire. Woo Do Hwan m’ayant laissé une très forte impression dans le drama Save Me, je me suis lancée dans le visionnage de TGS rien que pour le redécouvrir dans un premier rôle. Et, lorsque j’ai découvert que l’héroïne n’allait pas être celle que je voulais… j’ai laissé le drama de coté à plus tard (les plus tard dans mon visionnage sont souvent –malheureusement- chez moi dès « à jamais »)… Mais, j’ai eu envie d’un coup de lui redonner sa chance.  Même si le drama ne se révèle ni bon, ni mauvais, je suis contente de l’avoir terminé et d’avoir pu être avec les protagonistes jusqu’au bout. Bref, je ne vous fait pas d’avantage attendre, rentrons dans le vif du sujet.

     

     

    The Great Seducer (drama coréen)

     

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    The Great Seducer raconte l’histoire d’un trio : deux garçons et une fille qui sont inséparables. Toujours ensemble ils sont populaires, beaux, riches et agissent comme des enfants gâtés à faire ce qui leur chante comme bon leur semble. Mais, un jour, Choi Su Ji décide de faire un pari avec Si Hyeon qui va devoir séduire une fille… Commence alors le début des ennuies.

     

    Malheureusement… le drama le laisse exactement le même ressenti que ma déception dans The K2 : je n’ai absolument pas continué TGS pour la romance mais… pour les personnages. Parce que pour moi cette romance est tout simplement partie de rien. Les héros sont tombés amoureux avant que je ne puisse me rendre compte de leurs sentiments. Lorsque j’ai compris que les scénaristes voulaient nous affirmer que ça y est… ils s’aimaient j’étais  en mode « ah bon mais mais… POURQUOI ? » ? Notre grand séducteur s’est laissé prendre à son propre jeu en un clin d’œil alors que sa réputation laissait entendre que des filles comme Eun Tae Hee, il en avait eu des dizaines et elle, qui soit-dit en ne croyait pas en l’amour… le premier qui lui fait la cour la fait craquer (alors qu’en plus elle partait avec une mauvaise impression de lui et connaissait les on dit à son propos !!) ! Du coup… compliqué pour moi de les comprendre et de me laisser emporter par leur soit disant amour. Impossible aussi de comprendre Si Hyeon qui va finalement assez vite favoriser cette fille toute fraichement entrée dans sa vie à ses amis de longue date dont il était si proche. Je l’ai d’ailleurs un peu vécu comme une trahison. Bref la romance ne m’a pas vraiment convaincue et j’ai mis du temps à accrocher au couple qui malheureusement manquait clairement d’alchimie.

    Et, alors que cette romance ne me transportait pas, j’ai espéré tout le drama que SPOIL Choi Su Ji tombe enfin sous le charme de Lee Se Ju… chose qui n’arrivera malheureusement jamais. Bon, même si à la fin, on nous le laisse espérer… un peu :) /SPOIL

     

    Ce que j’ai en revanche beaucoup aimé ce sont les liens de nos personnages, spécialement notre trio infernal dont j’ai adoré voir le passé et qui m’a vraiment touché dans leur lente descente aux enfers. Petit à petit, la vengeance va détruire leur relation et le drama a une ambiance bien particulière, assez pesante je dois dire. Un peu comme si le spectateur voyait tout venir et se sentait mal à l’avance pour les personnages. Plus d’une fois j’ai eu envie de prendre la main de So Ji pour la réconforter ou lui souffler des décisions plus sages.

    Et puis... dommage qu’une fois de plus on nous serve l’éternel cliché du malheur des riches. Avec les dramas coréens, j’ai vraiment l’impression que toutes les familles de la haute société sont pourries de corruption, de secrets et de méchants chefs d’entreprise. J’aimerai bien qu’au moins une fois, on ait des riches héritiers avec des parents aimants.

     

    A noter que ce drama s’est présenté comme une adaptation des Liaisons Dangereuses de LACLOS qui en fait un roman épistolaire (on suit les aventures de nos personnages à travers leurs courriers) durant lequel on suit les méfaits d’un duo libertins et pervers durant le Siècle des lumières. La marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmont sont deux libertins qui se livrent à la débauche et se racontent leurs exploits dans leur correspondance. Tandis que l’un s’amuse à séduire et déshonorer les femmes l’autre se veut vengeresse de son sexe en déclarant la guerre aux hommes et en préservant à tout prix son indépendance (elle est veuve). Si au début on sent entre eux un jeu de séduction, leur rivalité va finalement les perdre et se transformer en une rivalité destructrice et ils auront tout deux une fin tragique en punition de leurs méfaits.

    Vous vous doutez bien qu’un drama coréen ne pouvait pas, au regard de son public, se lancer dans une telle histoire et si l’on retrouve quelques éléments du livre (notre séducteur, l’ingénue, l’investigatrice du pari, la séduction et la rivalité), je ne suis pas certaine que cette inspiration méritait vraiment d’être mise en avant…

     

     The Great Seducer (drama coréen)

     

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    Dans les premiers épisodes Gwon Si Hyeon (Woo Do Hwan) est présenté comme un très grand séducteur, un de ceux pour lesquels les filles tombent les unes après les autres et dont le charme et le charisme n’ont d’égal que l’égo. Pourtant je n’ai pas vraiment trouvé cette première impression très fidèle au véritable personnage que j’ai découvert. Non, il ne m’a pas déçue (je n’avais pas de réelle attente n’ayant pas lu le synopsis au préalable) mais j’ai très vite eu l’impression qu’il y avait erreur « sur la marchandise » parce que Si Hyeon tombe amoureux quasiment instantanément de sa proie. De plus on découvre assez vite son environnement familial douloureux avec le décès de sa maman et un père pas vraiment tendre. Le personnage nous est donc rapidement présenté de manière à titiller notre empathie alors que j’aurais voulu qu’il se concentre à déployer notre admiration. Pour autant j’ai beaucoup aimé ce personnage (à défaut de l’avoir toujours compris dans ses choix ahaha) et s’il ne me marquera pas, je suis contente d’avoir pu revoir Woo Do Hwan.

     

    Eun Tae Hee (JOY) est la jeune fille à séduire. Celle qui est censée avoir un fort caractère et ne pas croire en l’amour mais qui tombe amoureuse en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Ses roucoulements m’ont beaucoup étonnée dans les premiers épisodes, au point que j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à ce personnage qui me semblait tellement ordinaire et sans intérêt. Mais le temps faisant sans doute son office, j’ai fini par l’apprécier à son tour.

     

    Cependant… c’est Choi Su Ji (Mun Ga Yeong) qui est pour moi la vraie héroïne de cette histoire. C’est d’ailleurs pour elle que j’ai décidé de reprendre le drama : elle m’avait laissé une forte impression dans ma première tentative de visionnage et je regrette qu’elle n’ait pas eu une place encore plus importante. D’ailleurs je veux absolument revoir cette actrice dans un lead. ~ Je me suis vraiment prise d’affection pour cette jeune fille en quête d’identité et d’amour qui est en perpétuelle demande d’attention et d’affection. Elle entretien une amitié dangereuse et douloureuse avec Gwon Si Hyeon (dont elle est en fait bel et bien amoureuse) et Lee Se Ju (qui lui est amoureux d’elle). Ce trio dont elle est le centre perpétuel va finalement voler en éclat à cause de sa trop grande cupidité. Par vengeance elle va envoyer Gwon Si Hyeon séduire une fille alors même qu’elle connait ses propres sentiments pour lui et… à trop jouer avec le feu… on se brule. Son fort caractère, bien qu’un peu trop autoritaire et capricieux m’a énormément plu. C’est une héroïne qui pour une fois ne rentre pas dans les codes de l’innocente-gentille-jeune-fille-prude et c’est tout le charme de ce personnage en demi teinte qui n’est ni méchant, ni gentil et qui suit les passions de son cœur. Enfant gâtée et capricieuse elle se montre souvent égoïste, parfois cruelle mais derrière ce masque  se cache une personne blessée qui a besoin d’aide. Je suis réellement SPOIL heureuse que dans les derniers épisodes elle est pu se rapprocher de sa mère et que, si on en croit le dernier épisode, il est possible qu’elle ouvre enfin son cœur à Lee Se Ju /SPOIL.

     

    Je ne sais pas si on peut parler de second lead syndrome, mais personnellement, Lee Se Ju (Kim Min Jae) m’a souvent d’avantage intéressée que notre héros et notamment à cause de ses sentiments pour SPOIL Su ji qu’il cache au début – même si cela m’a paru flagrant – se retrouvant sans cesse de côté dans ce trio assez malsain /SPOIL. J’ai VRAIMENT regretté qu’il n’ait pas plus de place dans le drama car je guettais toujours l’apparition de son visage à l’écran. Son sourire à toute épreuve venait détendre l’atmosphère si pesante de l'ensemble. Je veux absolument revoir cet acteur !!

     

    The Great Seducer (drama coréen)

     

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    Soyons honnête, j’ai fais avance rapide à plusieurs reprises pour terminer le drama. Les intrigues familiales de nos personnages (avec notamment ces parents qui se trompaient entre eux et les rebondissements de business) ne m’intéressaient absolument pas, mais j’étais attachée à notre quatuor. J’étais curieuse de savoir qu’elle allait être leur évolution et surtout je voulais connaitre la fin. Allait-on avoir une happy end ? Nos personnages finiraient-ils tristement chacun de leur coté ? Les deux fins étaient envisageables et je ne me voyais pas du tout abandonner les héros.

    Dans les derniers épisodes, les révélations qu’on avait tous vu venir à des kilomètres à la ronde viennent enfin bouleverser nos personnages et on a même droit à un impondérable : SPOIL Lee Gi Yeong pète un câble et décide de tabasser et menacer Se Ju et Si Hyeon /SPOIL J’ai VRAIMENT eu l’impression sur ce coup là que les scénaristes avaient voulu nous pondre un dernier rebondissement croustillant pour tirer leur révérence et… pas sur que c’était vraiment nécessaire.

    Enfin, la fin du drama m’a semblé un peu facile et bâclée. Pour moi il manque plein d’éléments et tout se résout un peu facilement grâce à un « 5 ans plus tard » qui à mes yeux est LA mesure de facilité par excellence. SPOIL j’étais tout de même contente qu’on nous laisse imaginer que Choi Su Ji et Lee Se Ju vont peut-être enfin construire quelque chose ensemble et que Si Hyeon et Eun Tae Hee vont pouvoir redémarrer à zéro /SPOIL.

     

    En conclusion… Je ne sais pas si j’ai vraiment aimé le drama (à partir du moment où j’avance certains passages…) et pourtant… dire que je ne l’ai pas apprécié serait un mensonge. Je me suis clairement attachée aux personnages, certaines scènes étaient vraiment chouettes et je me suis bien pris à l’intrigue. Je regrette simplement certains choix de la part des scénaristes et je ne peux m’empêcher de me dire que j’aurais aimé que pas mal de choses soient différentes. A vous de vous faire votre avis à présent !

     

       Tu l'as vu ? Tu l'as aimé ?

     


    5 commentaires
  • What’s Wrong With Secretary Kim (drama coréen)

     

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    Gimbiseoga Wae Geureolkka - 김비서가  그럴까 

     

     

    Corée du Sud ★ Du 06/06/2018 au 26/07/2018  16 Épisodes (60 min)

    Park Jun Hwa (réalisateur)  Baek Seon Wu (scénariste)

    tvN  Comédie - Romance

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

    Park Seo Jun : Lee Yeong Jun Park Min Young : Kim Mi So

    Lee Tae Hwan : Lee Seong Yeon

    Bae Gang Yu : Lee Seong Yeon enfant Cho Duk Houn : Le père de Kim Mi So

    Hwang Bo Ra : Bong Se Ra Hwang Chan Seong : Go Gwi Nam Kang Gi Yeong : Park Yu Sik

    Kang Hong Seok : Yang Cheol Kim Byeong Ok : Le président Lee Kim Hye Ok : Madame Choi

    Kim Jeong Wun : Park Jun Hwan Kim Ye Won : Seol Ma Eum Lee Jeong Min : Lee Young Ok

    Lee Yu Jun : Jeong Chi In Moon Woo Jin : Lee Sung-hyun (enfant) Pyo Ye Jin : Kim Ji Ah

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

    L'histoire de What's Wrong With Secretary Kim est adaptée d'un roman du même titre, écrit par Jeong Gyeong Yun.

    Lee Yeong Jun est un héritier de deuxième génération. Il est un homme beau, riche et intelligent, mais terriblement arrogant. Sa famille possède une grande entreprise où il occupe le poste du vice-président.

    Kim Mi So est la secrétaire de Yeong Jun depuis plusieurs années car elle correspond parfaitement à ses attentes. Sauf que cette dernière décide un jour de quitter son poste...

     

     Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     17,5/20

     

     

    Park Seo Jun et Park Min Young sont deux acteurs que j’aime énormément, alors les voir réunis dans un seul et même drama c’était pour moi m’offrir quasiment à coup sur l’un de mes couples favoris de cette année 2018 et… ils ne m’ont pas déçus. WWWSK est une romcom qui se regarde avec une facilité déconcertante et dont j’ai avalé les épisodes avec un plaisir non mesuré, laissant tous mes autres visionnages sur le côté pour lui consacrer tout mon temps. Alors oui, ce n’est sans aucun doute pas le scénario de l’année, ni le drama le plus original mais la réalisation est de qualité, l’alchimie est palpable, l’humour tordant et les personnages attachants. C’est tout ce que je demandais.

     

     

    What’s Wrong With Secretary Kim (drama coréen)

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    WWWSK raconte l’histoire d’un PDG narcissique et arrogant qui ne laisse pas approcher par les femmes… à l’exception de sa secrétaire qui travaille pour lui depuis 9 ans déjà. Telle son ombre, elle le connait par cœur et sait subvenir à tous ses besoins avant même qu’il ne les formule. Alors, lorsque celle-ci annonce qu’elle va démissionner pour raisons personnelles… Lee Yeong Jun est complètement déboussolée… Qu’est-ce qu’il se passe avec la Secrétaire Kim ?!

     

    L’une des plus grande force de ce drama est incontestablement ses personnages auxquels ont s’attache vraiment. J’ai aimé tous les protagonistes, des principaux aux secondaires et chaque histoire, même les plus insignifiantes m’ont intéressée. Histoires d’amour, commérages et petits complots rendent le drama aussi amusant que divertissant et j’ai eu un gros coup de cœur pour l’humour de WWWSK. Bruitage, scènes cocasses et situations ultra hilarantes s’enchaînent tout au long des épisodes. Quand je ne pouffais pas bêtement de rire ou que je ne  piaillais pas devant la mignonnerie du couple, les larmes me montaient aux yeux pour le passé des personnages et leur souffrance. Parce que oui, le drama nous apporte aussi un beau suspens avec le passé commun qui entremêle nos personnages d’une manière bien mystérieuse…

    En effet, l’histoire de kidnapping apporte un suspens vraiment intéressant à l’histoire. Le spectateur se doute très vite qu’il y a eu un couac dans la vérité apparente et que SPOIL l’histoire entre ces deux frères est loin d’être aussi facile qu’il y parait, que les apparences sont trompeuses. Tous les éléments portent à croire que c’est notre PDG qui  été séquestré (cicatrices, traumatisme) et pourtant tout le monde s’entend pour dire que c’est son grand frère… /SPOIL J’étais tellement curieuse de pouvoir savoir le pourquoi du comment que par impatience j’avais parfois envie de faire avance rapide pour enfin connaitre le dénouement… tout en sachant pertinemment que j’étais incapable de manquer le moindre petit morceau de WWWSK

     

    La romance déborde de mignonnerie tout en étant tellement intense. Ces deux là forment un couple qui va au-delà de toutes mes espérances avec une alchimie et de nombreux moments tellement romantiques. La romance se passe de beaucoup de convention des dramas coréens et les personnages font des choix réalistes et crédibles au regard de leurs personnalités et situation. Pas de belle famille riche insupportable, pas de je t’aime moi non plus, pas de « on s’aime  mais on ne peut plus être ensemble » parce que une fois que le couple connait leurs sentiments respectifs, ils se battent pour leur amour et construisent quelque chose de très fort et nous offrent des scènes très… chaaaudes et de magnifiques baisers :) Les coréens se lâchent (un peu) !

     

    La deuxième petite romance avec le garde du corps tellement touchant et notre extravagante Se Ra m’a également ÉNORMÉMENT plu. Toujours là quand il faut pour l’aider. Simple, efficace, attentionné et d’un tact exceptionnel. Je le trouvais tellement charmant dans ses actions et son air de grand nounours. Et puis toutes ces petites attentions hyper romantiques (comme quand elle est à la photocopieuse et qu’il envoie en impression un document où est écrit en gros « je t’aime », ou quand il lui donne la bouteille de coca cola pour lui proposer de sortir avec lui). C'est peut-être niais et clichés... mais j’en veux un tout pareil.

     

    Petite déception en revanche pour l’OST puisqu’un seul titre a attiré mon attention (It’s You) et que pour un drama de ce gabarit, c’est un étonnant de ne pas avoir de titres phares à s’écouter en boucle pendant des heures pour se remémorer l'histoire.

     

    What’s Wrong With Secretary Kim (drama coréen)

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    J’ai beaucoup aimé le personnage féminin à fort caractère qu’est Kim Mi So (Park Min Young). Elle excelle dans son travail mais rêve à présent de vivre sa propre vie, sans sans cesse prendre soin des autres. Alors qu’elle a prit un travail très jeune pour aider ses sœurs à continuer leur études et à subvenir aux besoins de la famille, et qu’elle a ensuite passé 10 ans à s’occuper de son patron ! Elle a envie maintenant de prendre soin d’elle et de faire des choses qui lui plaisent. C’est une jeune femme en quête d’identité, oppressée par un passé qui la hante et une envie d’enfin prendre son temps. Professionnelle, perfectionniste et attentionnée elle illustre à mes yeux la working girl coréenne moderne qui travaille avec acharnement et symbolise la réussite par l’effort. J’étais donc ravie de la voir essayer de lâcher prise et d’enfin prendre le temps de faire des choses qu’elle aime ou même tout simplement de s’offrir une grasse matinée.

    Je suis ravie d’avoir retrouvé le beau sourire de Park Min Young (Sungkyunkwan Scandal, City Hunter, Healer, Remember, Queen for Seven Days) qui est une actrice que j’apprécie énormément. Dans ce rôle elle n’a fait que rayonner du début à la fin !

     

    Lee Yeong Jun (Park Seo Jun) est un PDG pour le moins étonnant. Il personnifie à lui tout seul la folie des grandeurs. Lorsqu’il passe devant un miroir, il s’admire, lorsqu’on le complimente il en rajoute et il est persuadé d’être le meilleur dans tout. Intelligent, hautain et imbu de lui-même, ce narcissique en puissance voit pourtant tous ses plants s’effondrer quand sa précieuse secrétaire décide de… le quitter. Alors que tout fonctionnait parfaitement, que sa vie était rythmée et organisée d’une main de fer, il lui semble tout à coup incroyable, lui, l’être le plus superbe et admirable du monde, d’être tout à coup abandonné de la sorte. Bref quand sa secrétaire décide de partir, il va tout mettre en œuvre pour la dissuader. Au premier abord ce n’est donc pas un personnage forcément sympathique que nous interprète l’excellent Park Seo Jun (Kill Me Heal me, She Was Pretty, Hwarang, Fight for my Way), mais très vite on s’attache à notre héros et plus encore, on apprend à l’aimer, et à gratter un peu sous les apparences. J’ai beaucoup apprécié qu’il soit égal à lui-même tout au long du drama, mais accepte de nous dévoiler des morceaux de sa personnalité et de son passé qui le rendent plus humain, moins « parfait » et plus sensible. Lee Yeong Jun nous a touché par ses peurs, son courage, sa détermination et… la force de son amour pour Mi So. Parce qu’une fois qu’il assume ses sentiments il fera tout pour la mettre à l’aise (l’épisode des coquillages ahaha) et tentera de réparer son attitude en prenant à son tour soin d’elle.

     

    Lee Seong Yeon (Lee Tae Hwan), Le frère du président, est un personnage que j’ai trouvé finalement très triste. Cet auteur de renomme mondiale qui a décidé de garder son identité secrète est hanté par un passé douloureux et est en froid avec son frère. SPOIL je me suis très vite douté que c’était en fait de « sa faute » si son frère avait été kidnappé et que ce n’était pas lui qui avait vécu tous ces horribles moments avec la secrétaire kim et je dois avouer que, de voir ma suspicion devenir réalité m’a fait vraiment mal au cœur pour lui. Sa culpabilité était telle qu’il en a changé ses souvenirs alors qu’il était enfant. Comment assumer, une fois adulte tous les mots, tous les coups et toute cette immense injustice ? Et puis il fait en plus l’erreur de tomber amoureux de la secrétaire Kim, ajoutant encore d’avantage à son chagrin /SPOIL. C’est un personnage qui m’a touché mais qui aurait pu prendre plus de place dans le drama (autre que dans le triangle amoureux j’entends). J’aurais bien aimé qu’on lui donne l’opportunité de pouvoir faire concurrence à son frère…

     

    Park Yu Sik (Kang Gi Yeong), l’ami de notre président, est un personnage qui m’a tellement fait rire… Fidèle confident de notre héros, c’est l’oreille à qui ce dernier se confis (en oubliant d’ailleurs trop souvent la réciprocité) et c’est un personnage qui m’a beaucoup attendri. Encore amoureux de son ex femme, il a du mal à passer le cap et son travail prend tellement de place dans sa vie qu’il lui est difficile de pouvoir souffler. Cependant il garde toujours une attitude positive et se montre d’une grande patience avec sa secrétaire aussi maladroite qu’incompétente (mais tellement mignonne).

     

    Ensuite, toute l’équipe de direction est vraiment attendrissante. Entre l’excentrique So Ra qui, tout au long du drama m’a fait mourir de rire, Kim Ji Ah qui fait de son mieux et qui apprend d’ailleurs très vite, l’économe et travailleur obsessionnel Go Gwi Nam, le gourmand  Jeong Chi In et bien sur, mon petit chouchou le très touchant et romantique Yang Cheol.

     

     

    What’s Wrong With Secretary Kim (drama coréen)

    Just Between Lovers (drama coréen) - Rain or Shine

     

    What's Wrong With Secretary Kim?  nous offre une fin aboutie et des épisodes tous aussi amusants et attachants les uns que les autres. Le drama aurait peut-être pu se contenter d’une ou deux épisodes en moins mais si c’était à refaire, je voterais de nouveau pour ces 16 heures de visionnages. Parce que j’ai passé un bon moment avec nos personnages du début à la fin et que j’ai aimé suivre la moindre petite intrigue, le moindre petit développement. Alors pour moi, c’est un drama a regarder absolument.

    Lee Yeong Jun et Kim Mi So forment incontestablement un couple mémorable et l’un des meilleurs de 2018. J’ai tellement aimé leur relation, leur moment passés ensemble, leur alchimie, leur complicité et leur complémentarité. Et au-delà des personnages… ces deux acteurs vont tellement bien ensemble. Je suis vraiment ravie de ce duo et j’ai hâte de voir quels autres couples vont pouvoir les challenger cette année parce que… WWWSK a mis la barre très très haute !

     

    PS : Le drama semble faire des petits clins d’œil à d’autres séries coréennes comme Secret Garden (le maison de notre présent), Because this is my first time (les parents de notre héroïne)…

     

      Tu l'as vu ? Tu l'as aimé ?

     

    What’s Wrong With Secretary Kim (drama coréen)


    11 commentaires