• The LAst Empress

     

     TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

    Hwanghuui Pumgyeok 황후의 품격

     

     

    Corée du Sud Du 21/11/2018 au 21/02/2019 52 Épisodes (35 minutes)

    Ju Dong Min (Réalisateur) Kim Sun Ok (Scénariste)

    SBS Comédie - Romance - Thriller 15 ans et +

     

     AVEC

    Jang Nara : Oh Sunny Choi Jin Hyeok : Cheon Wu Bin / Na Wang Sik

    Sin Seong Rok : Lee Hyeok Lee Elijah : Min Yu Ra

    Sin Eun Gyeong : Kang Eun Ran Yun So Yi : Seo Gang Hee

    Kim Jeong Tae : Ma Pil Ju Kim Myeong Su : Le professeur Byeon Lee Hee Jin : La princesse Su Jin

    Oh Ah Rin : Ah Ri, la fille de la princesse Su Jin Oh Han Gyeol : Na Dong Sik

    Oh Seung Yun : Le prince Lee Yun Park Won Suk : La grand-mère de Lee Hyeok

    Shin Go Eun : L'impératrice So Heon Stephanie Lee : Oh Hel Ro Yun Da Hun : Oh Geum Mo

    Yun Ju Man : Ma Pil Ju Da Som : Yang Dal Hee Hwang Young Hee : Baek Do Hee

    Tae Hang Ho : Na Wang Sik (episodes 1, 2, 3, 4) Jo Dong Hyeok : Un détective

    Sohn Chang Min : Gu Pil Mo An Nae Sang : Le détective Ahn

     

    La Corée du Sud actuelle est un pays gouverné par une monarchie constitutionnelle.

    Oh Sunny, une actrice de comédie musicale, épouse l'empereur Lee Hyeok. Mais celle-ci s'oppose au pouvoir absolu du palais.

    Na Wang Sik est rentré dans le palais pour pouvoir se venger du responsable de la mort de sa mère. Suite à de nombreux événements, Oh Sunny et Na Wang Sik s'unissent dans le but de détruire la famille royale...

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

    MON AVIS

     

    18,5/20

     

     

     

    Ce drama est fou. Ce drama est juste fou. Un scénario incroyable plein de rebondissement et de suspens, une multitude de personnages complexes et bien écrits, un cadre magnifique (la quasi-totalité du drama se tient à huit-clos dans le palais impérial) et une réalisation de grande qualité. Bref The Last Empress est un véritable coup de cœur et un drama qui vous tiens en haleine durant la totalité de ses épisodes, montant crescendo en révélations, coup d’état et furie…

     

    NB : Je m’excuse par avance parce que cet avis est bourré de spoil et donc de passages en blanc que vous ne pourrez pas lire si vous n’avez pas vu le drama… mais un scenario aussi dense méritait d’être développé dans les détails.

     

     

    The LAst Empress

     

     

    L’Histoire

     

     

    Le drama raconte l’histoire de Oh Sunny, une jeune femme ordinaire qui rêve de faire carrière en temps qu’actrice et qui va devenir, suite à certaines circonstances impératrice de Corée. Malheureusement, une fois au palais, le conte de fée se transforme en cauchemar et elle découvre très vite que l’empereur a utilisé leur mariage comme alibi pour un meurtre et qu’il aime en plus une autre femme… prise en grippe par la mère de l’empereur, ses seuls alliés semblent être la grand-mère de la famille et un mystérieux garde du corps de l’empereur qui est en fait là pour se venger de celui-ci…

    Je peux vous dire que, dès le premier épisode, vous êtes happé par le drama et vous plongez corps et âme dans cette histoire, aux cotés de personnages torturés et pour la plupart cruels. Malgré ses 52 épisodes (de 35 minutes) je n’ai pas vu le temps passer et je n’ai ressenti aucune longueur dans le scénario qui savait nous maintenir un suspens envoutant et des rebondissements inattendus et appréciables.

     

    Quand je me suis lancée dans le drama, j’attendais clairement une romance entre SPOIL NA WANG SHIK et l’impératrice, chose qui ne s’est finalement jamais vraiment passé même si je pense que notre garde du corps avait des sentiments pour notre héroïne. A la place j’ai eu le plaisir de voir notre empereur tomber amoureux de son impératrice qu’il détestait à la base. Bon, soyons honnête il a développé des sentiments pour elle un peu vite à mon gout au vu de ce qu’il ressentait pour elle de base et pour de mauvaises raisons (la jalousie de voir son épouse se faire aimer d’un autre homme), mais j’ai tout de même beaucoup aimé le voir l’aimer comme un fou… Une fois les rôles inversés, puisque Sunny qui l’aimait éperdument au début le déteste à présent, leur relation amour/haine n’en est que plus intense. Et j’ai d’ailleurs beaucoup aimé lorsqu’il meurt dans ses bras dans le dernier épisode, on sent qu’elle tient encore à lui et, même si ce couple était impossible au vu des circonstances, j’étais contente qu’elle soit là pour lui à sa fin. /SPOIL

     

    Malgré l’ensemble plutôt dramatique, le drama ne se prive pas de chouettes touches d’humour (principalement due à Lee Hyeok d’ailleurs si on y réfléchis) et m’a fait beaucoup rire, un peu comme une manière de détendre l’atmosphère entre deux complots machiavéliques…

     

    Les décors et costumes sont absolument exquis (d’ailleurs à chaque fois qu’un personnage brisait un objet de colère j’étais là « nooon c’était beau » kkk) et nous plongent encore d’avantage dans ce quasi huis-clos diabolique… De plus, l’OST de The Last Empress est à la hauteur du drama et possède des pistes absolument divines qui transmettent émotions et appuie l’action à la perfection (d’ailleurs alors que je vous rédige cet avis, elles embaument mon appartement de leurs mélodies)… Même si vous n’avez pas vu le drama, je vous invite à aller les écouter de toute urgence.

     

    The LAst Empress

     

     

    Les personnages

     

     

    Oh Sunny (JANG NARA) est un personnage très attachant. Issue d’une famille très modeste. Naïve et maladroite, elle croit en ses rêves et travaille dur afin de vivre de sa passion : être actrice et chanter sur scène. Malheureusement pour elle tout ne fonctionne pas vraiment comme elle le souhaite et lorsque l’empereur semble s’intéresser à elle, elle qui l’admire depuis des années croit être l’héroïne d’un conte de fée. Mais voilà les paillettes de cendrillon ne sont ici qu’une mascarade destinée à l’utiliser et à couvrir un meurtre, celui de la maman de notre héros. Lorsqu’elle pénètre dans le palais… c’est le début de sa descente aux enfers. Elle ira de désillusion en désillusion en découvrant un mari qui ne l’aime pas et ira même jusqu’à tenter de se débarrasser d’elle... Et… alors qu’on aurait pu avoir un personnage pleurnichard et défaitiste, Oh Sunny va décider de tenir bon et va se battre contre cette famille impériale démoniaque et cruelle dans laquelle elle n’est pas la bienvenue.

    J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce personnage qui, sans jamais perdre son grand cœur, va rassembler tout son courage pour punir les méchants. A chaque fois que je voyais cette si petite femme avec ce si grand courage, je ne pouvais qu’être admirative et applaudir. Jusqu’à la fin elle ne m’aura pas déçue et je suis SPOIL vraiment ravie qu’elle ait pu avoir une fin heureuse et pleine d’espoir… c’est tout ce qu’elle méritait après un combat aussi épuisant. /SPOIL

     

    Na Wang Sik (SHOI JIN HYEOK) est un personnage tellement touchant… Dès le premier épisode c’est un héros que l’on ne peut s’empêcher de prendre en pitié à cause de la situation désastreuse dans laquelle la famille impériale va le plonger. Son impuissance à sauver sa mère et sa fin tragique vont faire de lui un homme désespéré et déterminer à se venger. Lorsqu’il ressort de l’océan SPOIL après que l’empereur ait tenté de l’assassiner /SPOIL c’est un homme brisé près à tout pour révéler la vérité. Il décide alors, aidé par le professeur Byeon, de se métamorphoser et de perdre du poids afin d’infiltrer le palais en tant que garde du corps impérial. Et à propos de cette transformation physique, je dois dire que le fait d’avoir utilisé deux acteurs différents (et qui ne se ressemblent pas du tout) m’a beaucoup perturbé au moment de l’échange. Je n’arrivais plus à reconnaitre le personnage auquel je m’étais attachée dans les premiers épisodes…

    Une fois au palais, il va révéler toutes ses capacités au combat mais également sa très grande intelligence et se rapprocher petit à petit avec adresse de l’homme qu’il a pour cible… l’empereur de Corée.

     

    Et on en vient à mon énorme coup de cœur de ce drama, le personnage qui (je pense dès la fin du premier quart) m’a le plus passionnée durant ces 52 épisodes. Si dans les premiers épisodes, peut-être même dans le premier tiers du drama, cet homme, Lee Hyeok (SIN SEONG ROK), n’a ABSOLUMENT aucun élément qui puisse le rendre ne serait-ce qu’un peu sympathique aux yeux des spectateurs, très vite on comprend que, malgré sa cruauté c’est un personnage qui possède également une petite part de lumière et des circonstances atténuantes (pas pour tout). Découvrir son passé et la douleur dans laquelle il a été élevé, son éducation sévère et cruelle, la violence de ses parents tant dans leurs morts que dans leurs actes ont fait que petit à petit j’ai commencé à me sentir affreusement mal pour ce personnage. Malgré le fait qu’il ait tué, qu’il ait menti, qu’il ait trahis… Lee Hyeok m’a tout simplement donné envie de le prendre dans mes bras. A travers cet adulte aux colères impulsives et dangereuses je voyais cet enfant apeuré en pleine détresse, désespéré d’avoir au moins un peu d’amour. D’ailleurs sa recherche d’affection est telle qu’il est prêt à faire confiance au premier qui semble faire attention à lui… c’est pour ça qu’il tombera dans le piège de Min Yo Ra qui feint l’aimer, et dans celui de Wang Sik (d’ailleurs à chaque fois qu’il l’appelait « son petit frère » mon cœur se brisait à l’idée de savoir qu’il découvrirait bien un jour le pot aux roses)…

    A mesure qu’il se défera de  l’influence de toutes ces abominables femmes (aussi bien sa mère, que Min Yo Ra ou Seo Kang Hee) Lee Hyeok montre petit à petit une part d’humanité au coté de Sunny, une part de lumière qui lui va sa bien… Mon gros regret à son propos c’est qu’il SPOIL n’apprendra au final jamais que c’est cette garce de Seo Kang Hee qui a tué sa femme en l’empêchant de sortir des l’eau et que coup il ne devrait pas avoir sa mort sur la conscience – même si la pousser dans l’eau n’est pas pardonnable pour autant) /SPOIL.

     

    La mère de Lee Hyeo, Kang Eun Ran (SIN EUN GYEONG) est un personnage qui transpire la méchanceté et m’a tout simplement dégoutée durant tout le drama. C’est l’un des pires méchants que j’ai vu tout drama confondu. Cette femme cruelle et avide de pouvoir est prête à tout, même à sacrifier sa propre famille si nécessaire. Elle utilise son fils ainé comme une véritable marionnette et a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui : un homme colérique et méprisant qui prend les gens « normaux » de haut et pense pouvoir tout régler avec de l’argent ou la violence. Cette femme si belle semblait, alors que les épisodes passaient, s’enlaidir tant ses mauvaises actions passées, présentes et futures la rendaient détestable au spectateur. Je dois dire que j’aurais voulu qu’elle ait SPOIL une fin bien plus cruelle que d’être simplement emprisonnée, mais la voir devenu si laide, les cheveux grisonnant et complètement sénile m’a tout de même fait plaisir /SPOIL

     

    Min Yu Ra (Lee Elijah) est sans aucun doute l’un des personnages les plus cruels de ce drama (même si dans les derniers épisodes SPOIL on parvient finalement à la prendre en pitié lorsqu’on comprend pourquoi elle est entrée au palais /SPOIL). Prête à tout pour parvenir à ses fins, elle ira jusqu’à mordre la femme qui l’a recueillie et élevée et ne reculera devant rien pour se rapprocher de l’empereur. C’est un personnage manipulateur, avide que je ne parvenais tout simplement pas à comprendre tant elle se montrait cruelle. Cependant, maintenant que j’ai terminé le drama, avec SPOIL les révélations des derniers épisodes tout prend un sens et, même si ses actes ne sont pas pardonnables, ils sont tout de même compréhensibles au vu de son passé et de ce que la famille impériale lui a fait endurer… /SPOIL

     

    La dernière méchante de notre trio infernal est Seo Gang Hee (YU SO YI). Cette femme avide de pouvoir utilise sa fille pour tenter d’accéder au rôle de mère de l’impératrice et pour cela se montre sans pitié avec la pauvre petite Ah Ri qui doit enchainer les cours toutes la journée. J’avais tellement envie de frapper ce personnage qui, plus on avançait dans les épisodes plus révélait des actions et des paroles cruelles (et des révélations qui viennent tout chambouler). Tout comme pour la reine, impossible de m’attacher à elle, ni de la comprendre une seule seconde… A la fin SPOIL je pense que c’est un personnage qui aura eu ce qu’il mérite… non seulement elle pense que sa fille l’a oublié, mais en plus elle a été condamné à la peine de mort. /SPOIL

     

    Lee Yoon (OH SEUNG YUN) est sans aucun doute le seul adulte blanc comme neige de cette famille impériale. Exilé par sa mère à l’étranger, il revient, déterminé à révéler les tords de sa mère et de son frère, et va pour ça dans un premier temps écrire un livre sous le pseudonyme de Vincent Lee et faire son retour au palais bien déterminer à mettre fin aux crimes de sa famille.

    Notre pauvre Ah Ri (OH AH RI) n’est que le pion d’un échiquier géant que les adultes se disputent pour leur propre avidité de pouvoir. Notre petite princesse qui était un vrai rayon de soleil et adorait taquiner les autres s’assombrit au fils du drama, culbutée de bord en bord par des grandes personnages peu scrupuleuses. Heureusement, Oh Sunny est le personnage qui va venir adoucir ses jours et lui apprendre à jouer comme une enfant de son âge devrait…

    Do Wager Jo (PARK WON SOOK), la grand père de Lee Hyeok est un personnage que j’ai réellement aimé et qui m’a beaucoup bouleversée… Lorsqu’on apprend à la fin SPOIL qu’elle s’est en fait suicide après les deux échecs de tentative de meurtres de son petit fils et de sa belle fille dans l’espoir que la police découvre les méfaits de cette affreuse famille impériale /SPOIL j'étais vraiment mais alors vraiment tellement triste...

    Le petit  Na Dong Shik (OH HAN KYUL) m’a également beaucoup émue… c’est un garçon courageux et d’une grande gentillesse (SPOIL d’ailleurs on ne nous dit rien à son propos à la fin du drama ?!/SPOIL)

    La secrétaire Hong So Mae (KIM MIN OK) m’a fait littéralement fondre en larmes par sa dévotion et son courage et j’ai vraiment eu beaucoup de mal à SPOIL la voir partir juste après notre si gentille grand-mère SPOIL)…

    Je pourrais continuer de parler d’encore plein d’autres personnages comme de la famille de notre héroïne mais cet avis ne terminerait jamais…

     

    The LAst Empress

     

     

    FIN et CONCLUSION

     

     

     Wahou… dans les derniers épisodes les révélations sont totalement folles… Les scénaristes referme le livre en nous dévoilant des détails et des événements qu’on n’aurait même pas soupçonné et les réponses à mes questions m’ont tout simplement bouleversée. Ces derniers épisodes ont été une véritable apothéose et, même si cette fin n’est pas parfaite, vis-à-vis du challenge qu’offrait le scenario, je trouve qu’ils s’en sont bien sortis. J’ai aimé ces dernières minutes où SPOIL les personnages reviennent sur les lieux du drama, alors que le palais est maintenant ouvert au public comme souvenir de ce qu’était la famille impériale /SPOIL

    Et puis, mine de rien je suis tout de même SPOIL contente qu’on nous offre quelques secondes de bonheur avec des personnages tournés vers l’avenir mais qui n’en oublient pas pour autant le passé. Je suis ravie que la petite Ah Ri est trouvé une vraie maman et une famille aimante /SPOIL.

     

    Ce qui me pose clairement problème avec cette fin c’est SPOIL que la mort de Na Wang Shik ait été aussi brutale et si peu émotive. On nous tue le personnage sans nous laisser l’opportunité de le pleurer et à la fin… le scénario semble carrément avoir oublié qu’il vient de nous assassiné un des personnages principaux de l’histoire. L’héroïne n’est pas plus triste que cela et on ne repense pas une seule fois à lui (ni les héros ni le public) alors qu’on aurait pu nous faire des flashbacks commémoratifs !! Et du coup je suis allée faire mes petites recherches car à partir de son accident de voiture, j’étais étonnée que l’on nous ait pas montré son visage, effectivement, l’acteur n’a pas tourné les derniers épisodes !!! Il semblerait que ce soit à cause d’un autre drama en cours mais je ne comprends absolument pas ce choix. S’il avait s’agit d’un personnage secondaire, cela aurait été gênant mais aurait pu passer alors que là… pour moi c’est totalement scandaleux. Je n’avais jamais vu ça dans une série/film et je suis dextrement déçue du dénouement de ce personnage qui aurait mérité plus d’attention./SPOIL

    De plus concernant SPOIL Min Yo Ra, je pensais qu’elle était morte frappée à la tête par le méchant (et ça aurait été à mon sens bien plus impactant) mais finalement, on la revoit comme ayant perdu la mémoire… fin que je trouve totalement injuste au vu de tout le mal qu’elle a fait au cours du drama. Alors même si dans les derniers épisodes on la prend en pitié, je trouve que ce n’est pas normal qu’elle n’ait pas à faire face à se actes. /SPOIL

    Et enfin pour mes doléances, une question me turlupine encore SPOIL c’est au sujet du fameux collier de saphir. Le corps de la défunte impératrice le porte alors que notre Sunny l’a elle aussi porté durant le drama. Alors j’imagine que ce doit être une copie… mais si la reine ne sait pas que le corps de l’ex impératrice n’a pas été incinéré comme prévu, comment aurait elle pu faire une copie du fameux collier qu’elle n’aurait certainement pas laissé sur le cadavre et qui de toute façon ne le portait pas le jour de sa mort. Vous allez dire que je pinaille mais c’est un petit détail qui nous laisse tout de même entendre au début du drama que peut-être ce cadavre c’est notre héroïne………. Bref /SPOIL

     

    Au-delà de tout ça… The Last Empress c’est un drama tout simplement grandiose avec une fin en apothéose et des derniers épisodes qui m’ont fait pleurer comme rarement j’ai pleuré devant un drama… S’il n’est pas parfait comme je vous ai développé dans les spoils, je trouve que ce scenario ambitieux est tout de même mené tambour battant avec énormément d’émotions et des personnages savoureux. Franchement c’est un réel coup de cœur que je vous conseille avec beaucoup d’enthousiasme. Il va assurément me falloir plusieurs jours pour m’en remettre. 

     

    Tu as vu le drama ? Tu l'as aimé ?

     

    The LAst Empress


     


    votre commentaire
  • Mon avis sur My Little Princess (drama chinois)

     

    TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

    Qing Ai De, Gong Zhu Bing / 亲爱的,公主病

     

     

    Chine Du 11/08/2016 au 22/09/2016 16 Épisodes (40 minutes)

    Yu Zhong Zhong (Réalisateur) Stephy Qi (Producteur) Sohu TV Comédie – Romance

     

       AVEC

    Mike Angelo : Jiang Nian Yu Zhang Yu Xi : Lin Xing Chen

    Kenji Chen : Zheng Chu Yao

    Ah Wei : Daniel Bebe Du : Yu Yang Yang Deyn Li : Liang Ki Fan Ella Wilkins : Lin Xing Chen, enfant

    Grace Ko : Chen Ming Li Jennifer Hong : Yan Xiao Lin Li Yang : L'oncle De Tuo Zong Hua : Ye Kai

    Vicky Chen : Zhu Li Ya / Julia  Victor Wong : Wei Ze Kai Wei Lian : Zhou Wei

     

     

    Lin Xing Chen, princesse riche et gâtée, doit rencontrer son fiancé Zheng Chu Yao, issu comme elle d'une bonne famille. Lors de la soirée, elle se trompe sur l'identité du pianiste Jiang Nian Yu qu'elle prend pour son fiancé et se rend compte de sa méprise lors de l'apparition de Chu Yao. Celui-ci de son côté garde un mauvais souvenir de leur première rencontre 10 ans plus tôt et est épris d'une pauvre étudiante, Yang Yang. Les retrouvailles se passent mal et Xing Chen décide d'intégrer le collège Four Leaf afin de séduire son fiancé mais ne cesse de croiser la route de Nian Yu.

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

    MON AVIS

    16/20

     

     

     

    My Little Princess est un drama que j’avais dans le collimateur depuis un moment pour deux raisons : l’acteur principal (avec qui j’ai tout de même découvert les dramas thaïlandais dans Full House) et les affiches que je trouvais magnifique (même si elles n’ont pourtant rien d’exceptionnelles j’en conviens)… Cependant pour une raison inconnue (peut-être tout simplement le manque de temps je n’avais jamais passé le pas. C’est finalement en le recroisant sur Kiss Asian que je me suis dis… allée on y va.

     

    Mon avis sur My Little Princess (drama chinois)

     

    L'HISTOIRE

     

     

    Le drama raconte l’histoire d’une « princesse » gâtée, Lin Xing Chen, issue d’une famille fortunée qui doit rencontrer son fiancé, Chu Yao, à une grande fête. Sa mère lui dit que celui-ci l’attend sur la terrasse et qu’il est vêtu d’un costume blanc. Elle le retrouve alors qu’il joue du piano et le rejoint. Seulement voilà, un autre jeune homme vêtu d’un costume blanc vient l’aborder et elle se rend compte qu’elle a confondu son fiancé avec un parfait inconnu, Nian Yu. Malheureusement pour elle, Xing Chen en découvrant son identité la repousse, gardant un très mauvais souvenir d’elle de leur enfance. Xing Chen ne s’avoue pas vaincue et décide d’intégrer la même école que lui afin de le séduire… mais voilà, elle ne cesse de faire fasse à Nian Yu…

     

    L’histoire en elle-même n’a vraiment rien d’original puisqu’on se retrouve dans un schéma riche/pauvre et qu’il y a encore et toujours ces parents qui veulent marier leurs enfants à d’autres enfants riches pour une question de pouvoir et de fortune. Cependant pour une fois c’est l’héroïne qui est riche et notre héros d’origine « modeste »... En revanche concernant les études… à quand une héroïne qui donne des cours de soutien au héros (à croire qu’à Dramaland il faut être jolie, mais un peu bebebete pour plaire) ?! Bref une histoire d’une grande banalité… mais des personnages extrêmement attachants et une romance vraiment trop mignonne… Nos deux héros ont une très jolie alchimie (et leur premier baiser est plein d’intensité !!!) et j’ai trouvé qu’ils rayonnaient ensemble, un vrai plaisir. Et puis les moments qu’ils passent ensemble lorsqu’il est le « knight bear » sont vraiment touchants (ou hilarant selon les situations). Bref la romance est clairement le point fort de ce drama !

     

    En revanche pensais que les doublages dans les dramas chinois ne me gênaient plus (comme je le disais d’ailleurs dans ma FAQ des 10 000 abonnés sur Youtube), mais avec ce drama… c’est FAUX. La voix de l’héroïne et surtout le doublage de Mike m’ont parfois vraiment posé problème et certaines scènes sonnaient tellement faux du coup (je repense notamment à celle où il la poursuit pour lui gribouiller le visage ou son rire faisait vraiment mais alors vraiment pas naturel)… c’est clairement dommage parce que c’est le genre de détail qui peut te sortir de l’histoire alors même que tu te sentais immergé dans l’action…

     

    Mon avis sur My Little Princess (drama chinois)

     

     

    LES PERSONNAGES

     

     

    J’ai énormément aimé notre petite princesse, Lin Xing Chen (Zhang Yu Xi) parce qu’elle avait beaucoup de caractère. Même si au premier abord elle peut paraitre arrogante, hautaine, méprisante et détestable elle révèle cependant un bon fond et, lorsqu’il faut, sait intervenir pour faire régner la justice. C’est un personnage qui va beaucoup évoluer au cours du drama grâce à la bonne influence de notre héros et, au fur et à mesure que l’on découvre son passé et ses origines on apprend à d’avantage l’apprécier et la comprendre. L’actrice est d’ailleurs une belle découverte et je compte la retrouver prochainement dans le drama Dear Prince qui semble lui aussi avoir un scénario léger et mignon…

    Jiang Nian Yu, interprété par Mike Angelo, l’un de mes acteurs chouchous est un personnage extrêmement attachant. Même s’il n’est pas très souriant c’est un héros qui se montre chaleureux dès le premier épisode. J’ai énormément aimé sa « force tranquille » et sa bienveillance. Lorsqu’il revêt le costume de l’énorme ours blanc, il devient un vrai allié pour notre héroïne et la réconforte de son silence attentif et de sa fourrure moelleuse. Intelligent, doué en absolument tout, pour vivre, il doit travailler à côté des cours, ce qui ne l’empêche pas de trouver aussi du temps pour aller faire du bénévolat (oui ce personnage est parfait.) ! Bref NIan Yu est un véritable amour.

    Zheng Chu Yao (Kenji Chen) est un personnage qui, tout comme notre héroïne va beaucoup évoluer. Dans les premiers épisodes il semble froid, arrogant et insupportable, mais au fils du drama on apprend à l’apprécier et il s’adoucit petit à petit. J’étais, au passage, ravie de retrouver l’acteur que j’avais adoré dans le film Fall in love at first kiss, et je n’attends qu’une chose… le redécouvrir dans un lead cette fois !!

    Même si pour une fois on n’a pas de second lead féminin méchant et arrogant… je n’ai pas d’avantage aimé le caractère de perdante de Yu Yang Yang (Bebe Du) qui se la joue victime durant quasiment tout le drama (en fait je crois que j’aurais préféré qu’elle soit méchante ahahah).

     

     

    Mon avis sur My Little Princess (drama chinois)

     

    FIN ET CONCLUSION

     

     

    La réalisation est sympa, les images hyper colorées et chaleureuses comme j’aime et le scénario est bourré de rebondissements (jusque dans le dernier épisode c’est pour dire)… C’est clairement un drama qui vous plonge dans un bon mood et vous fait sourire du début à la fin. C’est pour cette raison que je vous le conseille. Parce que même si l’histoire est banale, le couple est vraiment hyper mignon et l’on ne s’ennuie pas (le format est plutôt court d’ailleurs puisque les épisodes ne font que 40 minutes).

     

     

    Tu l'as vu ? Tu l'as aimé ?

     


    1 commentaire
  •  Mon avis sur Orange (film japonais)

     

    TOUT SAVOIR SUR LE DRAMA

     

     Japon 12/12/2015 2h19 Takano Ichigo (Auteur original)

    Hashimoto Kojiro (Réalisateur) Hashimoto Kojiro (Scénariste)

    Otomo Yoshihide (Compositeur / Musique) École - Romance - Science-fiction

     

       AVEC

    Tsuchiya Tao : Takamiya Naho Yamazaki Kento : Naruse Kakeru

    Ryusei Ryo : Suwa Hiroto Yamazaki Hirona : Chino Takako

    Sakurada Dori : Hagita Saku Shimizu Kurumi : Murasaka Azusa

    Kusamura Reiko : Naruse Hatsuno Mano Erina : Ueda Rio Moriguchi Yoko : Naruse Miyuki

    Morita Kokoro : Ota Kayoko Tsurumi Shingo : Nakano Koji

     

     

    Un jour de printemps, Naho, lycéenne de première, reçoit une lettre qu'elle s'est envoyée depuis le futur. Y sont décrits les événements de la vie de Naho, ses regrets futurs et des conseils pour que la jeune Naho évite ces regrets à son double de dix ans dans le futur.

     

    Évidemment Naho a d'abord du mal à croire en cette lettre mais l'arrivée dans sa classe, telle que prévue dans la missive, de Kakeru, un nouvel élève en provenance de Tokyo, va finir par la convaincre. Naho va donc devoir forcer le destin pour aider Kakeru.

     

     

     - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

     

    MON AVIS

     

    09/10

     

     

     

     

    Franchement Orange a su me toucher. Vraiment. J’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises et le suspens est vraiment formidable. Impossible de prédire la fin et de pouvoir anticiper si le scénario virera vers une fin triste ou heureuse… du coup on est vraiment impliqué avec les personnages dès l’ouverture de cette mystérieuse lettre qui vient… tout changer.

     

     

    Orange ça raconte l’histoire d’une jeune fille, Naho, qui entre en première au lycée. Alors qu’elle passe sous les cerisiers en fleurs une lettre apparait tout à coup dans son sac. Étonnée et curieuse elle l’ouvre et découvre avec stupeur que l’expéditeur… prétend être elle… mais 10 années plus tard. La mystérieuse lettre lui donne en fait des instructions pour changer son futur et ne pas avoir de regrets. Au début dubitative elle n’y prête pas attention mais découvre très vite que… tout ce qui est écrit dans la lettre se déroule vraiment au fils des jours. Elle comprend alors qu’elle doit tout faire pour changer le passé et… sauver Kakeru, le nouvel élève de sa classe.

     

    Mon avis sur Orange (film japonais)

    J’ai trouvé le scénario vraiment très original et je sais que le manga dont est inspirée ce live action est très populaire. Je comprends enfin pourquoi. Non seulement le scénario est bon et logique, mais les personnages sont attachants (bien que malheureusement on n’est pas pu d’avantage développer leur personnalités, notamment pour les personnages secondaires) et la réalisation magnifique. Je me suis enfilé en deux jours 3 films japonais récents (Dating Shooting StarPerfect World et celui-ci) et je suis réellement surprise par les couleurs et la chaleur des images.

    La romance aurait pu être encore d’avantage développée mais le temps imparti empêchait d’offrir d’avantage de scène au couple principal, on s’en contente donc d’autant qu’aucune scène du film n’aurait pu être retirée… parce que tout était beau… l’amitié qui unissait ses enfants, les moments partagés à rire ou à pleurer ensemble, la belle complicité de nos personnages… franchement ce film m’a beaucoup touchée et aborde notamment un sujet très difficile qui est le suicide… nous rappelant au passage que parfois, il suffirait d’un geste ou d’une attention pour changer l’impensable. Un beau message de réconfort.

     

    L’acteur principal, Kento, est brillant de sincérité dans ce drama et j’ai trouvé que ce rôle un peu plus sensible lui allait bougrement bien. Il nous livre une interprétation pleine d’émotions et nous interprète un personnage bouleversé et plein de remords à cause SPOIL du suicide de sa maman qu’il n’a pu empêcher /SPOIL. Et face à lui, une actrice que je ne connaissais pas mais qui s’en sort tout aussi bien. Vraiment coté acteurs on a beaucoup de chance.

     

    Mon avis sur Orange (film japonais)

     

    J’ai énormément aimé cette fin qui nous explique pas mal de chose comme par exemple SPOIL l’origine de ces fameuses lettres. Et puis on a une fin heureuse puisque Kento ne se suicide finalement pas et pleure dans les bras de ses amis, tout en gardant tout de même une part de tristesse parce que le film nous laisse entendre que les personnages du futurs ayant écrits cette lettre ne voient pas leur dimension changer. J’en ai personnellement compris du coup que l’histoire de nos héros n’était finalement qu’une variante. Mais je suis déjà heureuse que Kakeru ait au moins une chance d’être heureux. /SPOIL

    Franchement un film magnifique plein de suspens et d’émotions qui se démarque avec brio de la traditionnelle school romance japonaise. Une histoire fantastique qui fait réfléchir et nous rappelle de profiter de la vie et des gens que l’on aime. A voir absolument.

     

    Tu l'as vu ? Tu l'as aimé ?

     

     


    1 commentaire