•  

    Your Name (Kimi No Na Wa) (Animé Japonais)

     

    Kimi No Na Wa 君の名は。 

     

     

    Japon 26/08/2016 1h47

    Shinkai Makoto (réalisateur, scénariste et créateur original)

    Tanaka Masayoshi (character designer) Itou Kouichirou et Takei Katsuhiro (producteurs)

    Shinkai Makoto (storyboard) Yamada Yo (directeur du son) CoMix Wave Films
    Drame - Mystère - Romance - School Life - Slice of Life - Surnaturel

    DDL VOSTFR : Zone téléchargement

     

     

     Stay (mini drama thailandais)

     

     

    Mitsuha est une lycéenne qui réside dans une petite ville située dans les montagnes. Elle vit aux côtés de sa petite soeur, sa grand-mère ainsi que son père, bien que ce dernier ne soit jamais à la maison à cause de son travail de maire. En réalité, sa vie ne lui convient pas et souhaite pouvoir vivre à Tokyo.

    Taki est un lycéen qui habite à Tokyo et qui adore l'architecture et l'art. Il vit une vie normale d'étudiant entouré d'amis et travaille même dans un petit restaurant italien. Mais un jour, il fait un rêve dans lequel il est dans la peau d'une jeune fille qui vit dans une ville en montagne. Mitsuha, quant à elle, fait également un rêve dans lequel elle est dans un corps d'un garçon tokyoïte.

     Quel est le secret qui se cache derrière ces étranges rêves qui échangent la vie de ces deux jeunes gens ?

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     8/10

     

     Graphiquement magnifique, scénariquement très bon !

     

    Pour lire la vidéo, il vous faut soit aller directement sur youtube, soit couper la musique du blog en allant dans

    le menu de gauche et faire pause sur la playlist :)

     

     

     

     

    Your Name a été lourdement médiatisé et on en a entendu parler… partout ! Pas seulement au Japon, pas seulement en Asie, mais bien sur notre territoire et c’est extrêmement rare qu’une œuvre d’animation japonaise fasse autant parler d’elle en France. Ne croisant que bons avis sur bons avis je ne pouvais me résoudre à passer à côté, d’autant qu’il me tient à cœur de me remettre enfin aux animés (que j’ai trop délaissés).

     

    Your Name (Kimi No Na Wa) (Animé Japonais)

    ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

    L’histoire raconte celle de Mitsuha, jeune lycéenne habitant dans un petit village de campagne près de Hida, qui rêve de partir pour Tokyo et un jeune garçon, Taki, qui vit et étudie dans la capitale. Leurs existences se voient tout à fait chamboulée lorsque soudain, et quasiment quotidiennement pendant leur rêve, ils échangent de corps (et ne se souvienne plus de rien au réveil). Vous imaginez bien (et notamment en raison de la différence de sexe) qu’il y a des moments où on rigole franchement de la situation et que les contrastes ville/campagne, tradition/modernité, passé/présent, rêve/réalité sont saisissants.

    Les paysages sont d’une beauté incroyable et j’ai vraiment été éblouie par l’animation : graphiquement c’est spectaculaire ! Et ce qui est encore plus génial c’est de savoir, c’est que le film s’appuie sur des lieux réels au Japon et j’ai pu voir et revoir sur internet tous ces endroits emblématiques du film et de la péninsule nipponne. Une manière de découvrir le Japon moderne autrement.

    J’ai personnellement été captivée par l’intrigue qui, malgré quelques longueurs (vers le milieu et la finà, semble plutôt bien maitrisée et a le mérite de nous surprendre (je ne m’attendais absolument pas à ce que SPOIL Mistuha soit décédée 3 ans plus tôt parce qu’ils avaient 3 ans de décalage SPOIL) en nous offrant des indices au compte goutte, comme pour résoudre une enquête ou rassembler les pièces d’un puzzle pour découvrir l’image finale. Beaucoup de poésie,  d’émotions et le travail sur les relations des personnages nous fait très vite oublier le manque de singularité de leur personnalité.

    Your Name nous propose une vraie originalité en réinventant le thème de l’échange de corps.

     

    Your Name (Kimi No Na Wa) (Animé Japonais)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Mistuka représente la tradition. Élevée avec sa petite sœur par sa grand-mère, elle doit se plier aux coutumes locales alors qu’elle ne rêve que d’une chose : devenir un garçon et vivre à Tokyo pour enfin être libre de ses mouvements et respirer un air plus moderne. C'est un personnage très sympathique, une adolescente typique et attachante.

    Taki, lui c’est la modernité, lycéen tokyoïte par excellence il va à l’école la journée et enchaine avec son petit boulot le soir.  Buildings, transports en communs et routes bétonnées forment son paysage quotidien. Très doué en dessin, il essaye de matérialiser les paysages de ses rêves sur papier, notamment pour essayer de ne pas oublier Mitusha qu’il rêve de pouvoir rencontrer.

     

    Your Name (Kimi No Na Wa) (Animé Japonais)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

    A la fin du film… je me demande si je ne devrais pas le voir une seconde fois. Parce que je n’ai pas eu toutes les réponses à mes questions et qu’il y a encore de nombreuses interrogations qui me trottent dans la tête. J’ai trouvé ce final un peu trop facile mais si je suis heureuse que nos deux héros aient enfin de l’espoir. Cette fin très ouverte nous permet d’imaginer la suite, certes, mais ne parvient pas à satisfaire pleinement mon appétit. Je pense que le fameux « musubi » dont parlait la grand-mère de Mitsuha est la réponse ou du moins le moyen de lier entre eux tous les indices laissés par l’auteur (qui est loin d’être un débutant) et d’expliquer pas mal de chose.

    Ce qui m’étonne en revanche… c’est pourquoi autant de records ? Il est même dans le top 3 sur Allociné (et a obtenu des recors en notation : presse = 4/5, spectateur = 4.5/5 !!) ! Alors oui, Your Name est vraiment un bon divertissement, on y passe un moment formidable (malgré quelques longueurs nécessaires), mais de là à battre de tels records… Je suis vraiment étonnée de découvrir sur internet qu’il ait pu faire de l’ombre au studio Ghibli et notamment les œuvres du céleste Myasaki par exemple (qui est pour moi l’apothéose de l’animation japonaise)… Il est pour moi impossible de dire que Your Name puisse rivaliser avec le Voyage de Chihiro par exemple… Je suis cependant tout à fait d’accord pour affirmer qu’il modernise avec brio l’animation japonaise, et je suis contente pour Makoto Shinkai : son histoire a cartonné à travers le monde !

    Un film a voir donc, pour ces beaux décors, son intrigue qui nous étonne et ses personnages attachants.

    A noter que si vous avez aimé le film, vous pouvez dès à présent le redécouvrir en roman (ce dernier ayant lui aussi fait un véritable carton au Japon).

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Your Name (Kimi No Na Wa) (Animé Japonais)


    13 commentaires
  •  

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

    Stay (mini drama thailandais)

    進撃の巨人 

     

     

     Japon Du 06/04/2013 au 28/09/2013 SAISON 1 25 Épisodes (24 minutes)

    Wit Studio Action - Drame - Horreur / Épouvante - Mystère - Shônen - Surnaturel

     

     

     Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    Les Titans ont presque exterminés la race humaine. Les humains ayant survécus ont construit une cité fortifiée avec des murs d'enceinte de 50 mètres de haut pour pouvoir se protéger.

    Pendant 100 ans les humains ont connus la paix, mais un jour de l'année 845, un Titan de plus de 60 mètres de haut apparait. Il démolit une partie du mur du district de Shiganshina et provoque une invasion dans les rues de la ville.

     

     

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

    17/20

     

     

      Glauque, titanesque et addictif !

     

     

    Cela faisait plusieurs mois que je me disais que j’avais très envie de me remettre aux animés. En effet, il y a deux/trois ans j’en avais regardé une petite dizaine sur une période assez courte, mais je n’avais pas persévéré par la suite (pourquoi ? aucune idée). Et bien ça y est, avec Attack on Titan, c’est chose faite. C’est cet animé que j’ai choisi pour ma reprise parce que j’avais vu les films et que l’univers du premier m’avait beaucoup plu. J’avais trouvé ça original et intéressant (bien que beaucoup trop superficiel dans le traitement du scénario, des personnages…) et on m’avait dit que le manga et l’animé étaient mille fois mieux. Et bien… je confirme. Dès le premier épisode, j’étais à fond dedans !

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

     ................................................................................................

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

    De quoi ça parle ? Alors que les hommes vivaient en maitres sur terre, une invasion inexpliquée de gigantesque Titans apparait et décime la population humaines qui ne trouve pas d’autres moyen pour se protéger que de s’entourer d’un immense mur. A l’intérieur de cette enceinte en pierre en forme de cercle, deux autres murs à la circonférence plus petite enferment un noyau dur, habité par les plus riches. Alors que tout allait pour le mieux depuis un siècle et que les hommes vivaient en paix, un Titan immense parvient à briser le mur d’enceinte périphérique, laissant entrer toute une armée de ses congénères affamés et souriants.

    La ville médiévale est alors plongée dans un chaos indicible où l’envahisseur est des plus étonnants : lorsque l’on découvre pour la première fois ces géants nus, asexués et au sourire niais on se demande comment leur apparence d’impression inoffensive peut aller de paire avec autant de cruauté. Parce que oui, les titans dévorent tout ce qui bouge, du moment que c’est humain. 

     

    L’univers glauque, gore et sombre que j’avais découvert dans les films se révèle dès les premiers épisodes bien plus intéressant et entrainant que dans le remake cinématographique. Ici, pas d’acteurs mais des dessins simples mais expressifs qui nous font oublier tout le reste. Malheureusement je n’ai réussi à me procurer que la version censurée (et donc beaucoup moins sanglante) alors que j’aurais voulu faire face à l’œuvre originale sous toutes ses dimensions. Même si je déteste la violence, j’ai en quelques sortes l’impression de ne pas avoir pu me faire une expérience entière.

     

    Ce qui est intéressant au-delà de toute cette action et de la découverte de nos personnages (certes un peu stéréotypés), c’est de s’interroger sur les origines de ces titans sur lesquelles planent des doutes persistants et troublants. Que sont-ils ? Qui sont-ils ? Pourquoi font-ils ça ? D’où sont-ils apparus ? Comment une espèce aussi grande a pu se développer aussi vite sans qu’on s’en aperçoive ? Je montais des plans et des explications tous plus fous les uns que les autres et, alors que je viens de terminer la saison 1… Il y en a deux trois qui pourraient correspondre (mais chuuuut) ! J’aime énormément qu’on ait laissé notre imagination travailler autant et j’espère que l’explication sera à la hauteur de mes investigations.

     

    Petite parenthèse philosophique…

    Avec ces immenses titans affamés et le grand sourire qui orne leur lèvres en permanence je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle entre la relation qu’entretien aujourd’hui l’Homme avec les animaux. Au-delà de la fiction, ce bonheur de dévorer sans compter ni faire attention aux sentiments de sa proie me fait bel et bien penser à notre façon de traiter les animaux : on les enferme en les privant de leur liberté et du monde extérieur, on les brise sans aucune pitié et on les déguste avec un plaisir assumé. Je ne sais pas si ce parallèle est pertinent, mais il m’est venu en tête des les premiers épisodes.

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    [Je ne vais pas prendre le temps de parler de tous le monde sinon cet avis ne finira jamais]

     

    Au début de la saison 1, Eren n’a aucun filtre. Impulsif, sûr de ses idées et de ses convictions, du haut de sa jeunesse il est plein de courage, de rêves d’aventure et de curiosité. Alors qu’il va devoir faire face dès le premier épisode à la triste réalité et à la fatalité qui frappe leur cité, son cœur va s’emplir d’une haine puissante pour ces envahisseurs. Il ne souhaite plus que de détruire les titans et va faire son possible pour intégrer la brigade d’exploration qui s’aventure au-delà du mur, face aux monstres. Comme j'avais vu les films, je n'ai malheureusement pas eu la surprise de SPOIL découvrir son étonnante transformation en titan, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à en découvrir d'avantage, tout est très détaillé et on angoisse avec notre héros, démunis devant cette nouvelle capacité physique qui pourrait bien... tout changer ! /SPOIL

     

    Au premier abord le personnage de Mikasa  me plaisait à moitié. J’aimais son identité de femme forte qui sait se défendre mais elle est beaucoup trop froide et hermétique pour être attachante. Et sa façon de ne voir la vie que selon Eren m’agaçait profondément. Je ne dirais pas que ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais disons que, maintenant que je connais un peu plus son histoire, je peux la comprendre et être en mesure d’accepter ces choix. C’est un lead féminin intéressant et très charismatique !  

     

    Le « maillon faible » de la petite bande c’est Arwin qui ne semble pas très courageux au premier abord et qui n'est pas non plus doué au combat. Il se sent inférieur à ses amis et a du mal à leur faire face. Son plus grand souhait est de leur prouver sa valeur… pourtant, ce qu’il ne sait pas c’est que son intelligence va devenir une vraie clef pour la rébellion des humains. Un personnage attachant qui sous son apparence fragilité ; cache une vraie force de caractère.

     

    Levi n’était quant à lui pas vraiment un personnage que je pensais aimer car lors de nos premières rencontres avec lui, il n’est pas vraiment sympathique, semble d’une ténébreuse froideur et d’une dureté imparable. Pourtant, sous la force de ce guerrier hors pair se cache un cœur (dieu merci) et une personnalité qu’on finit très vite par apprécier… et même par admirer !

     

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

    ................................................................................................

     

    Stay (mini drama thailandais)

     

     

     

     

    A la fin de cette première saison je suis séduite. L’animé nous dévoile des indices petit à petit et alterne épisode calme et haletant, histoire de nous garder éveillé et attentif, tout en nous permettant de prendre une petite pause intellectuelle. Un univers que j’ai pris grand plaisir à découvrir. Il ne me reste plus qu’à regarder la saison 2 et… à lire le manga !

     

     

     

     

     

     

    Pour ceux qui ont déjà regardé la saison 1

    en entier (sinon risque de spoil),

    je vous invite à aller voir cette vidéo

    (et toutes les autres de la chaine) : GENIAL :)

     

     

     

     

     

    Xoxo, Sam

     

    Tu connais ? Tu as aimé ?

     

    Attack On Titan (Shingeki No Kyojin) SAISON 1 (animé japonais)

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique